Avertir le modérateur

27/01/2013

A gauche, tous pour le mariage pour tous ? Ben non !

Je ne pense pas que je doive demander ou me voir décerner un brevet de gauchiste ou de "de gauche" ! En tous cas, je me considère comme étant de gauche !
Pourtant quand je lis mes collègues estimés comme Nicolas et d'autres, je me sens en decalage et rempli de doutes.

Je suis en effet contre le mariage pour tous.

Et quand on me demande pourquoi je suis contre, je le reconnais, j'ai du mal à aligner des arguments .... objectifs et coherents.
Ce qui explique sans doute que j'ai tardé à accoucher de ce billet.

Je n'ai pas l'impression d'etre homophobe. Je me fous de l'homosexualité. Chacun fait comme il veut. Chacun est comme il est. J'etais pour le PACS quand L Jospin avait fait deposer le projet à la fin des années 90 et le cinéma de Mme Christine Boutin à l'Assemblée Nationale m'avait profondément énervé.

Je suis, je pense, pour l'égalité des droits. Et le Pacs donne cette égalité. Sociale, fiscale ......

Mais avec le mariage, on touche (pour moi) au sacré .....

Si je dois tenter de balbutier des arguments .....
Peut-etre parce que je suis juriste de formation et que le mariage est forcement entre un homme et une femme. Qu'à la base, un enfant a forcément un père et une mère. Que rien n'interdit à 2 hommes ou 2 femmes de vivre ensemble déjà, voire d'adopter un enfant (au nom de l'un des 2 certes).

A entendre le show-biz aujourd'hui, qui n'est pas pour le mariage pour tous aujourd'hui est rétrograde voir homophobe .....
Je ne pense pas que je le sois.
Quoique vous en pensiez .....

10:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : mariage pour tous |

Commentaires

J'ai comme dans l'idée que ton billet sera moins relayé que d habitude par tes amis :)

Écrit par : corto74 | 27/01/2013

Pas grave.

Écrit par : elmone | 27/01/2013

Salut,

Je ne vais pas prendre position ici. C'est un débat de société et je peux comprendre qu'on aille à l'encontre de son camp. Moi, je suis contre le droit de vote des étrangers par exemple, alors que tout le monde au FdG est pour, donc...

Une seule remarque de fond sur ce que tu écris : le PACS ne donne pas les mêmes droits que le mariage (j'en sais quelque chose car je suis pacsé et je vois bien les différences). On n'a pas accès à la pension de réversion, on a peu de protection face aux héritiers en cas de décès de l'un des deux signataires, rien n'est prévu si on a des enfants (ce qui est notre cas, à ma copine et moi, et dans ce cas, on fonctionne comme un couple en concubinage). Donc, il y a bien une inégalité entre les deux types de couple, en droit.

Donc, on aurait pu étendre tous les droits dans le PACS, mais...

Un copain homo me disait qu'on était plus dans le symbole ici. Lui, il est contre le mariage par ailleurs, mais il estime normal d'avoir la possibilité de jouir des mêmes droits que les hétéros. C'est donc du symbolique, pour lui, et uniquement du symbolique.

Écrit par : Mathieu L. | 27/01/2013

Mathieu, d accord pour etendre les droits des pacsés s il y a inegalite.
Pour info, meme dans le mariage, l emoux a peu de droits et n est pas considere comme veritable heritierface aux enfants et collateraux privilégiés
Merci de ta contribution

Écrit par : elmone | 27/01/2013

L epoux pas l emoux
Dsl

Écrit par : elmone | 27/01/2013

"Et quand on me demande pourquoi je suis contre, je le reconnais, j'ai du mal à aligner des arguments .... objectifs et cohérents."
Eh oui ! comme beaucoup de gens qui sont contre parce que, viscéralement, ils ne peuvent pas être pour à cause des enfants à venir (adoptés ou surtout fabriqués via PMA ou GPA)...
En effet, quand le seul argument en face est "l'égalité" (alors que par essence si l'homme et la femme sont égaux, ils sont différents ce qui fait que le couple hétéro est donc différent du couple homo; or des droits différents pour des couples différents ne met pas en cause l'égalité mais tient simplement compte de ces différences...) et que leurs promoteurs réduisent ceux de leurs opposants à de l'homophobie (circulez, y a rien à voir), le débat est difficile !

Écrit par : claribelle | 27/01/2013

Claribelle, tres interessant.
Et je suis d accord avec vous.

Écrit par : elmone | 27/01/2013

Jeff Goldblum disait magnifiquement dans Jurassik Park : 'La vie trouve toujours un chemin.'
C'est la seule chose qui compte car il n'est pas ici question d'égalité, mais de liberté.
Et le chemin pourra toujours entre autres passer... par la Belgique.

Écrit par : Phil | 27/01/2013

Phil, j espere en effet que le chemin emprunté ne sera pas celui de jurassic park.
Quant a la pretendue absence de liberté .....

Écrit par : elmone | 27/01/2013

Je comprends tout à fait la position de l'auteur.
Même si je suis moi-même favorable au mariage homo (parce que cela apporte l'égalité devant le mariage tout simplement).
Mais cette injonction à se plier à chaque soit-disant 'progrès' par des gens qui se disent de gauche et donc sensé défendre l'émancipation avant la liberté de tout et n'importe quoi m'énerve au plus haut point.

Depuis un moment je me fais traiter de réactionnaire et d'ennemi de la liberté car je suis opposé à la PMA, GPA et la marchandisation des corps en général. Parfois par des gens qui se disent anti-capitaliste! C'est vraiment flippant ce totalitarisme libéral.
Un peu de cohérence que diable...

Écrit par : Tassin | 29/01/2013

Tassin, merci

Écrit par : elmone | 29/01/2013

Je porte 90% des idées de gauche, mais pas celle du mariage pour tous, comme une partie non négligeable des électeurs de gauche que je côtoie. Les partisans, pro/anti, dépassent les frontières des partis.

Mariage, de quoi parle-t-on ? Sur le plan civil (seul légiférable), d'un contrat, d'une union. Est-ce que l'amour a quelque chose à voir la dedans ? Non, l'amour ne fait pas partie du contrat (respect, fidélité, secours et assistance). Parler d'amour invoque "l'autre mariage", le religieux. Mélange des genres... et montée de bouclier dans le camp adverse.

Parce que le mariage est universel, que c'est le premier contrat de l'humanité, que le mot lui même, chargé de sens, mêle des notions de mari/mère/enfant, alliance et émancipation, je suis pour faire évoluer le PACS, sur le plan de la transmission du patrimoine, par exemple. Deux dispositifs différents, chacun adressés à des populations égales en droit mais placées dans une configuration différente.

Je ne comprends pas cette notion de mariage chapeau qui embarque tout le monde dans le même moule.

Nouvellement marié, un couple homosexuel projette de fonder une famille, alors que, par essence, il n'en a pas les moyens. Je ne comprends pas qu'il puisse solliciter les technologies destinées aux couples biologiquement stériles. Et pas du tout que la loi soit maintenant adaptée pour répondre favorablement à ces futures demandes. J'ai le sentiment que la charrue est mise avant les boeufs.. .

Enfin, y aura-t-il des contrats de prestation pour encadrer ces procréations médicalement assistées, ou l'assistance d'une mère porteuse ? Y aura-t-il une obligation de résultat et est-ce que le résultat attendu fera l'objet d'une expression de besoins ? De quelles natures les litiges sur ces contrats ?

Bref.. Ça se complique.

Écrit par : Joeking | 21/02/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu