Avertir le modérateur

10/03/2013

There is no alternative ! (TINA)

hollande,schrôder,tina,thatcherC'est pas cette phrase ô combien porteuse d'espoir que Margaret Thatcher avait justifié sa politique de diminution de dépenses publiques dans les années 1980.

Durant son mandat, elle s'est rapidement rapprochée de Ronald Reagan lui même adepte de la politique économique de Milton Friedmann et l'école de Chicago .

Reagan et Thatcher ont sonné le glas de 35 ans de Keynésianisme qui n'avait pas apporté de solution aux chocs pétroliers de 1974 et 1979.

Pour autant, les situations économique et surtout sociale se sont elles améliorées aux USA et en Grande Bretagne ? NO definitly !

Même .... Les situations budgétaires se sont elles améliorées dans ces 2 pays ? Non ! Elles ont même empiré.

Pourtant, les travaillistes (revenus au Pouvoir en Grande Bretagne) ont continué à faire du Thatcherisme soft (n'est-ce pas Mr Blair ?).

Pour preuve, Tony Blair a été la mascotte du RPR puis de l'UMP.

Le TINA thatcherien a fait l'objet d'une telle propagande que même dans un pays adepte traditionnel à la fois de la rigueur budgétaire et d'assurances sociales, le "tout équilibre budgétaire" a trouvé sa place. En effet, les réformes Schröder (un social démocrate) sont encensées par la Droite française qui n'a pas trouvé le temps en 10 ans de les mettre en oeuvre !!!

A ce sujet, j'ai été époustoufflé par la réaction de Frédéric Lefebvre chez Ardisson samedi soir ! Alors qu'on venait de parler des réformes du travail mises en place par Hollande (allez voir ici ce que j'en pense de ces éformes), L'ineffable Lefebvre n'a rien trouvé d'autre à dire que :" je veux bien reconnaître une chose, c'est que François Hollande n'avait pas parlé de ces réformes dans sa campagne électorale" !!! Oui : c'est le moins que l'on puisse dire. Mais entendre cela d'un type qui a été au gouvernement dans une majorité qui a duré 10 ans a de quoi me mettre sur le c.. !

Tout cela me convainc d'une chose. La Droite (ni Copé, ni Fillon ni Sarkozy) ne passera pas en 2017. Pour 2 raisons au moins :

- L'UMP confirme que there is no alternative.

- La Gauche mène la politique de rigueur que la Droite n'a pas osé mener (réforme du droit du travail, augmentation des impôts sur le revenu). Il n'y a donc aucune raison de voter pour le candidat UMP.

En clair, les vrais cocus dans notre futur proche, ce sont ceux qui croient au progrès social. 

Commentaires

C'est quoi, le RMP ?

Écrit par : Nicolas | 10/03/2013

Je voulais ecrire le rpr. Je vais de ce pas midifier

Écrit par : elmone | 10/03/2013

Qui ne voudait pas du progrès social (encore faudrait-il s'entendre sur ses contours exacts)? La question est comment le financer? Et la SEULE réponse est par la croissance économique, seule créatrice de richesse. L'emprunt crée l'illusion du progrès social que d'autres paieront chèrement par une régression sans précédent. Or j'ai toujours pensé que le progèrs social s'accompagnait de responsabilité et partage, non d'égoïsme: la politique suivie depuis 30-40 ans a fait preuve d'un égoïsme absolu en ne pensant pas aux générations futures.

Quant à Thatcher, je suis forcé de te contredire. Elle arrivée en 1979 avec une dette/PIB de 44%, elle est partie en 1990 avec un ratio de 26%. Ses successeurs n'avaient de conservateur que le "logo", les défciits ayant immédiatement après commencé à augmenter (ne parlons pas des travaillistes qui otn aggravé la situation, en aprticulier avec l'embauche de centaines de milliers de fonctionnaires - et on ne voit absolument aucune amélioration du service public - les faits prouvent que qualité ne rime pas avec quantité). Gordon Brown a été un minitre des finances excécrable et Blair une publicté pour une marque de dentifirice, rien d'autre.

Écrit par : actus | 16/03/2013

Thatcher a fait passer la dette de 44 a 26 %?
Fortt bien, j ignorai. C est peut etre la seule chose de positif qu elle a amene en grande bretagne
La 1ere mesure qu a pris mme thatcher en 79 a 2t2 de diminuer mes impots des plus riches. Quant au progres social .....elle atout cassé et je ne parle pas du service public.
Si je compare ces 18% gagnes sur 10 ans par rapport a ce qu elle a pris a la grande bretagne, le resultal est bien maigre.

Si cest ca l espoir promis aux francais, j ai bien peur qu il y ait une revolution.

Écrit par : elmone | 17/03/2013

Thatcher a fait passer la dette de 44 a 26 %?
Fortt bien, j ignorai. C est peut etre la seule chose de positif qu elle a amene en grande bretagne
La 1ere mesure qu a pris mme thatcher en 79 a 2t2 de diminuer mes impots des plus riches. Quant au progres social .....elle atout cassé et je ne parle pas du service public.
Si je compare ces 18% gagnes sur 10 ans par rapport a ce qu elle a pris a la grande bretagne, le resultal est bien maigre.

Si cest ca l espoir promis aux francais, j ai bien peur qu il y ait une revolution.

Écrit par : elmone | 17/03/2013

En effet elle a diminué des impôts qui étaient confiscatoires, sachante que le taux maximum n'est jamais tombé en-dessous de 40% et qu'on y arrivait très rapidement (les déductions forfaitaires étaient basses).

Quant au service public, ce sont les travaillistes qui l'ont laissé se dégrader par leur incurrie. Avec Thatcher ça eu tendance à (légèrement) s'améliorer, et au pire ça ne s'est pas détérioré plus (soit, ce n'était pas vraiment génial).

Et arrête de dire qu'elle a tout cassé; les industries qui étaient notoirement non-compétitives ont disparu (notamment l'industrie automobilie dont les voitures n'étaient vraiment pas au niveau). dans d'autres secteurs au contraire l'industrie britannique s'est développée (pharmacie par exemple).

Quant à l'espoir promis aux Français, il se heurte au mur des réalités (enfin), après avoir cru aux promesses électorales de droite comme de gauche depuis 35-40 ans: l'endettement ne doit servir qu'à des investissements productifs et non hypothéquer l'avenir pour être réélu à la prochaine élection. Et le pire c'est que les Français sont travailleurs (j'exclue la minorité qui mine le système et qu'il faudrait sanctionner financièrement), sont productifs, sont imaginatifs, bref, la France a tous les atouts pour redresser la tête et reprnedre son rang dans le concert des nations.

Le seul espoir pour s'en sortir c'est un effort de compétitivité sans précedent (ce qui veut également dire proposer des produits que les autres veiulent bien acheter, et pas seulement une question de coût du travail) avec en aprticulier la fin des 35h et l'allongement de l'âge du départ à la retraire (modulée en focntion de la pénibilité physique du travail), uen réforme des collectivité locales et des efforts de productivité dans l'administration.

Écrit par : actus | 17/03/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu