Avertir le modérateur

24/05/2013

Compromission et politique de gauche.

Oui, je sais. Beaucoup de ce qui va suivre est déjà dans le titre.

Car je veux parler du renoncement du Gouvernement à plafonner la rémunération des patrons des grandes entreprises du privé.

Car effectivement, il y avait eu une promesse. Mr Moscovici a enterré les derniers espoirs du plafonnement des plus gros salaires à 20 fois le plus bas salaire.

Cela dit, je n'y ai jamais cru à cette promesse. Notre Société économique est libérale et un tel plafonnement dans des entreprises privées rappellerait trop l'URSS.

Non ….

Ce qui me choque, c'est l'argument de la Gauche pour justifier ce renoncement. On doit faire confiance à la charte déontologique du patronat.

C'était déjà l'argument de l'actuelle présidente du FMI à l'époque où elle était ministre de l'économie.

Les gens changent, les majorités changent. Mais en matière de politique économique, rien ne change.

Les spectateurs attentifs auront remarqué que histoire de faire passer la pilule, cette nouvelle est concomitante à l'annonce de la reconduction dans le projet de loi de finances 2014, de la tranche d'imposition de 75 % ….

Dont on peut imaginer qu'elle va se faire re-toquer par le Conseil Constitutionnel.

Alors ? C'est pas du bon vieux cynisme ça ?

Hein ?!

Commentaires

Ben oui, c'est du cynisme
Qu'attendiez vous d'autre de la part de gens qui n'ont rien de plus pressé que de vous cocufier ?
Franchement, une telle naïveté....

Écrit par : kobus van cleef | 26/05/2013

Je suppose que la vie politique ne vous intéresse pas. Voire que vous ne votez pas ....
Voire ....

Écrit par : elmone | 26/05/2013

Les grandes entreprises (40, sur 2 millions d'entreprises en France) ont toujours eu un poids démesuré sur les décisions des gouvernements, que celles ci fussent bonnes ou mauvaises, d'ailleurs.

Écrit par : Le Parisien Libéral | 26/05/2013

Bien sûr que je vote !
Qu'esperiez vous ?
Que je sois un bas du front analphabète, protestataire et frontiste ?
Contentons nous d'analyser la situation présente, et là, on ne peut que constater que les électeurs de gauche sont des cocus
Comme le reste des français

Écrit par : kobus van cleef | 27/05/2013

Parisien, oui
Kobus, franchement je n esperais rien. Tiut juste je me demandais.

Écrit par : elmone | 29/05/2013

"charte déontologique du patronat": douce plaisanterie! Mais si les actionnaires (majoritairement institutionnels) sont satisfaits de payer des ponts d'or à des patrons comme Proglio, grand destructeur de valeur, libre à eux. Le gouvernement n'a pas à intervenir dans la politique de rémunération des patrons.

Ce qui manque, ce sont des fonds d'investissmeents militants comme au USA, là ça changerait la donne.

On pourrait également imaginer que la rémunération des dirigeants (et des administrateurs) soit du ressort des actionnaires et non des conseils d'administration de leurs comités de rémunération bidons.

Écrit par : actus | 17/07/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu