Avertir le modérateur

24/05/2013

Compromission et politique de gauche.

Oui, je sais. Beaucoup de ce qui va suivre est déjà dans le titre.

Car je veux parler du renoncement du Gouvernement à plafonner la rémunération des patrons des grandes entreprises du privé.

Car effectivement, il y avait eu une promesse. Mr Moscovici a enterré les derniers espoirs du plafonnement des plus gros salaires à 20 fois le plus bas salaire.

Cela dit, je n'y ai jamais cru à cette promesse. Notre Société économique est libérale et un tel plafonnement dans des entreprises privées rappellerait trop l'URSS.

Non ….

Ce qui me choque, c'est l'argument de la Gauche pour justifier ce renoncement. On doit faire confiance à la charte déontologique du patronat.

C'était déjà l'argument de l'actuelle présidente du FMI à l'époque où elle était ministre de l'économie.

Les gens changent, les majorités changent. Mais en matière de politique économique, rien ne change.

Les spectateurs attentifs auront remarqué que histoire de faire passer la pilule, cette nouvelle est concomitante à l'annonce de la reconduction dans le projet de loi de finances 2014, de la tranche d'imposition de 75 % ….

Dont on peut imaginer qu'elle va se faire re-toquer par le Conseil Constitutionnel.

Alors ? C'est pas du bon vieux cynisme ça ?

Hein ?!

19/05/2013

Le "gaucho-lepénisme" ! Parlons-en !

xavier bertrand,lepen,socialistes,chassainXavier Bertrand a parfois des racourcis saisissants !

D'après lui "forme de gaucho-lepénisme est en train de se mettre en place" évoquant par là les déçus de François Hollande. (voir le JDD). Ainsdi donc, le gonflement des effectifs du FN est de la faute de la Gauche.

N'étant pas à une contradiction près, il propose  l'exclusion de l'UMP de tous les élus qui annoncent leur intention de s'allier au FN pour les municipales, citant l'exemple de Roland Chassain, maire UMP des Saintes-Maries-de-la-Mer.

Sérieusement.

Je n'ai jamais douté que les effectifs du FN proviennent en partie (depuis 30 ans au moins)  de la gauche. L'hémorragie du PC est largement concommitante à l'ascension du FN. Il est aujourd'hui notoire qu'une partie significative du vote ouvrier est acquis au FN.

Mais François Hollande n'y est pour rien. Le monde ouvrier a été oublié par le PS depuis plus de 25 ans (je daterais cet abandon à 1983).

Mais que Mr Bertrand explique l'ascension du FN par les déçus de Mr Hollande (en place depuis 1 ans) me paraît surréaliste !!!

Les compromissions sarkoziennes (théorisées par Patrick Buisson) combinées à la montée en puissance de Marine Lepen ont très largement contribué à la dé-diabolisation du FN.

Plus personne maintenant n'a honte de dire qu'il vote FN.

Alors Mr Bertrand devrait être un peu plus circonspect dans ses intrevues avec la Presse.

Les causes de l'ascension du FN sont beaucoup plus profondes. Mr Bertrand a tort de faire semblant de se tromper de fautif. Cela ne va rien arranger .

Au contraire.

18/05/2013

La (grande) capacité de nuire de Mme boutin.

christine-boutin.jpgMme Christine Boutin fait parler d'elle en ce moment.

Son tweet qui se voulait drôle dans lequel elle se demande si Angélina Jolie s'est fait enlever les seins pour devenir un homme ...(bof). Voir le nouvel obs . Des collègues en ont parlé aussi.

Et puis surtout sa réaction face à la promulgation à venir de la loi permettant le mariage de personnes du même sexe, par François Hollande. Le Président devrait s'abstenir de promulgiuer un texte voté par la représentation nationale ??? Et je ne parle pas des menaces à peine déguisées face à une réaction d'une moitié des Français !!!

C'est donc l'occasion de traiter du cas Boutin !

Mme Boutin, catholique revendiquée, est la démonstration même que la connerie et l'obscurantisme ne sont pas l'apanage de l'Islam radical.

A l'instar d'un pape qui interdit le préservatif.

Pour le reste, Mme Boutin ne semble pas avoir les qualités qui appartiennent habituellement aux religieux. En effet, elle ne sait pas ce qu'est la compassion et peut être extrêmement virulante avec ses interlocuteurs jusqu'à les faire pleurer.

Elle est également capable de simuler une crise de larme jusqu'à faire passer Lionel Jospin pour un muffle. Le pauvre est allé jusqu'à lui envoyer des fleurs pour se faire pardonner. Je me demande si sans cet incident qui avait été très médiatisé, Lionel n'aurait pas été présent au 2nd tour en 2002 !

Elle a récidivé dans la simulation en s'évanouissant dans la rue suite à un soi-disant gazage à l'occasion de la manifestation contre le mariage pour tous.

Je suis moi aussi contre le mariage pour tous.  Mais je respecte la démocratie.

J'ai honte de défendre la même cause que cette dame.

21:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : boutin, mariage, jolie, jospin |

12/05/2013

Henri Guaino : l'opposition exemplaire !

gentil,guaino,sarkozy,jugeJe ne peux qu'être circonspect devant le comportement de l'ancienne "plume" de l'ex-Président Sarkozy.

Circonspect face aux actes du député Henri Guaino.

Certes, le juge Gentil a eu l'affront de mettre en examen Nicolas Sarkozy pour abus de faiblesse dans l'affaire Bettencourt. Mais je ne me souviens pas que les mises en examen de l'ex Président Chirac aient ému la Sarkozie. Au contraire.

Alors comment justifier les actes de Mr Guaino ?

Souvenez-vous!

Mr Guaino avait considéré que le juge avait "déshonnoré un homme, les institutions, la justice". Il a assumé en confirmant et a ajouté que la "souveraineté du peuple (était) en cause dans cette affaire" oubliant que  justement le juge rendait la justice "au nom du peuple français".

Il est vrai que les 5 ans de gouvernance Sarkozy avaient servi à destabiliser l'institution judiciaire. Alors pourquoi s'arrêter une fois revenu dans l'opposition.

L'Union Syndicale des Magistrats a déposé plainte.

Selon le code de procédure pénal, la plainte est logiquement suivie d'une enquête de police.

Hé bien que ces gens de la police ne se dérangent pas. Mr Guaino a d'ores et déjà déclaré qu'il ne répondrait pas aux questions de la police (le point) . Bah ... Il peut  se sentir  fort, il a le soutien de 105 députés UMP.

Comme quoi, j'aurais vu un "grand parti de Droite" soutenir des gens qui ne respectent pas les juges. Et j'aurais entendu un homme politique de Droite dire qu'il ne répondrait pas à une enquête de police.

Et dire qu'il n'y a pas si longtemps, la Droite se faisait le chantre de la loi et l'ordre.

21:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gentil, guaino, sarkozy, juge |

10/05/2013

10 mai 1981

A l'instar de Juan, j'ai besoin des dates anniversaires pour baliser ma vie. Je ne les fête pas forcément ; il suffit que j'y pense.

Pour ceux qui ont moins de 40 ans, le 10 mai 1981 mettait fin à 23 ans de gouvernance par la Droite, 23 ans d'occasions ratées (1974, programme commun ...).

Le programme était alléchant (abrogation de la loi sur la peine de mort, 35 heures, fin des juridictions d'exception, 5ème semaine de congés ...).

Véritablement, un vrai vent d'espoir soufflait sur une bonne partie de la France. Ca a duré 2 ans. Après la réalité nous a un peu rattrapé

Alors forcément je fais un peu le lien avec ce qui existe aujourd'hui.

Pas d'état de grace.

Augmentation des impôts (ce que je comprends), continuation de la casse du service public (là je ne comprends plus), remise en cause du droit du travail (jusqu'où cela va-t-il aller ?).

Alors oui. Ce n'est pas sans une certaine nostalgie que je me souviens du 10 mai 1981.


10:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : 10 mai, 1981, mitterrand, hollande |

09/05/2013

L'Exécutif européen décide. Point barre.

ue, commission, 3%, retraites, travail, libéralisationLes Socialistes l'avaient promis. Même Nicolas Sarkozy s'y était un moment essayé.

Mais cela ne se peut pas : définitivement la Commission de l'UE ne change pas d'avis.

Elle persiste même. Et signe.

On savait que l'UE avait octroyé généreusement à la France un délai supplémentaire pour se mettre en édéquation avec les objectifs du "pacte de stabilité et de croissance".

On connaît depuis quelques heures les conditions de l'omnipotente Commission. Elles ne sont que 3 mais sont à elles seules suffisamment éloquentes pour que l'on comprenne que face aux décroissances européennes il n'est pas question de faire machine  arrière ni même de faire une pause dans la politique de Droite que les Commissaires ont choisie. (cf le monde)

D'ailleurs le "journal du soir" ne s'y trompe quand il titre que la commission européenne "exige". Oui ... Elle ne se contente plus de fixer des objectifs. Elle décide également des moyens.

Et quels moyens ! Lisez plutôt !

1°) Assurer un financement pérenne des retraites :

Cette objectif est effectivement essentiel. Même si on peut objecter que déjà des réformes ont été faites qui étaient censées suffir (d'après MM Fillon et Sarkozy) jusqu'aux années 2020.

2°) Réformer le marché du travail :

Cette mesure imposée est beaucoup plus discutable. En clair, les CDD et intérimaires sont trop protégés par la loi française. Il est trop compliqué pour un employeur de licencier et c'est pour ça qu'ils n'embauchent pas assez.  Ce qui revient à dire que l'accord sur l'emploi négocié entre certains syndicats et le MEDEF (voir ici) et en train d'être validé par le Parlement français, n'est pas suffisant pour l'UE.Il faut donc d'après la Commission encore plus de flexibilité !!!!

3°) accélérer la libéralisation des biens et services :

Vieille antienne de l'UE. Sous prétexte de mettre fin à des monopoles, on attaque directement le Service Public. On l'a vu pour le gaz et l'électricité. On va le voir pour le transport. Pourquoi pas la sécurité du citoyen ? Ou même l'école ? Car enfin qu'est-ce qui empêcherait la Commission de considérer que l'Education Nationale est un monopole qui nuit à son efficacité ?

Pourquoi pas l'Armée aussi ? Qu'est-ce qui empêcherait l'UE de considérer que l'Armée et la Police seraient mieux gérées si elles étaient régies par des financiers ?

Conclusion : Le Président "de gauche" élu par les Français et soutenu par une Assemblée Nationale et un Sénat "de gauche", doit mener une politique de droite décidée par des Commissaires cooptés et non élus !!!

Hé ben avec ça étonnez-vous que les Français éprouvent une "désaffection" (bel euphémisme) pour la poiltique.

Allez ... Je vais me farcir le "seigneur des Anneaux". Au moins là, ça se termine bien.

PS. Ne faîtres pas attention à la photo. Les types dessus ne vous diront rien. Ils s'appellent Jean MONNET et Robert SCHUMANN. Et puis de toute façon ça doit dater de l'antéchrist, l'image est en noir et blanc.

05/05/2013

Le bipartisme anglo-saxon ne convient pas à la France.

bipartisme,ump,ps,sarkozy,mitterrandJe finis pas regretter l'époque où l'échiquier politique français allait du PC au RPR en passant par le PS et l'UDF.

Les grands partis ont rêvé du bipartisme et ce rêve a été concrétisé.

Il y a l'UMP d'un côté, le PS de l'autre. Ce bipartisme vient d'ailleurs confirmer l'alternance depuis 1981.

Hors PS et UMP, point de salut pour les candidats à la présidentiel.

Pourtant, ce bipartisme modèle anglo-saxon de démocratie ne convient pas au Pays.

Je n'ai jamais compris comment pouvaient cohabiter au sein de l'UMP des Gaullistes (Si ! Si ! Il y en a encore !) et les libéraux. Les Gaullistes et les nationalistes. Et je ne parle pas des royalistes ....

Ce système trouve ses limites aussi à Gauche. Comment expliquer le départ de Mélenchon du PS sinon par le bipartisme ?

Le mitterrandisme et l'écroulement du mur de Berlin ont anéanti le PC. Ce qui a eu comme conséquence progressive mais directe le déplacement vers le centre du parti de Jaurès.

A un moment, il n'était plus possible pour un gauchiste comme Mélenchon de se retrouver dans le PS.

En ce qui concerne Montebourg ou Hamon, on verra combien de temps encore ils resteront soumis à la solidarité gouvernementale d'abord, à la discipline du parti ensuite.

Autre conséquence du bipartisme et pas des moindres. Le Centre ne peut plus exister. En tous cas d'un point de vue partisan. Le MODEM et l'UDI n'émergent définitivement pas. Et ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'opinion publique centriste. Non ...

C'est parce que l'UMP a été une création d'appareil autoritaire. Il n'y a jamais eu une demande des militants. Quelqu'un au RPR (Nicolas Sarkozy je crois) a décidé que la Droite devait être certaine de passer le 1er tour de l'élection présidentielle en tête et a décidé la fusion.

A cela, ajoutez le scrutin uninominal à 2 tours et le Centre n'a aucune chance.

Alors ..... Hors les périodes électorales où on fait parler les extrêmes (la Sécurité à Droite, la régulation économique autoritaire à Gauche), une fois que l'élection est passée et que l'équipe est en place on a du mal à faire la différence entre la politique économique, budgétaire et sociale des 2 majorités.

En ce qui concerne les extrêmes de l'échiquier, elles sont condamnées à gesticuler dans la rue pour se faire entendre.

J'ai entendu il y a quelques jours, un ponte de l'UMP (Henri Guaino je crois) se féliciter de la stabilité des institutions de la Vème République.

On le comprend. A sa place, on ferait pareil .... 

12:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : bipartisme, ump, ps, sarkozy, mitterrand |

01/05/2013

L'UMP subventionnée par le terrorisme.

khadafi_addis-500x281.jpgHa il est bien lointain le temps où la Gauche était achetée par Moscou.

La Droite a fait mieux !

Maintenant, le doute est de moins en moins permis : la campagne de Nicolas Sarkozy a été en partie financée par la Libye du colonel Kadhafi.

Personne ne peut raisonnablement croire que l'argent liquide (500 000 Euros tout de même) trouvé chez Claude Guéant provienne exclusivement de la vente de 2 tableaux.(voir le monde entre autres)

Il faut en effet se rappeler des déclarations de Mr Takiéddine faisant déjà référence à ce flux d'argent.

Il existe également une vidéo (je l'ai vu) de Kadhafi qui suite à la guerre menée par la France contre la Libye, déclare ahuri que Nicolas Sarkozy est fou de l'attaquer alors que c'est grâce à lui qu'il a été élu.

Mr Guéant patauge dans sa défense. Il n'est que de l'entendre justifier une partie de son pactole par la perception aussi de commissions illicites (et défiscalisées).

J'entends que Mr Hollande veut mettre en place une République exemplaire. Hé ben je lui souhaite bien du plaisir parce que ce n'est pas gagné.

Et puis pour le dessert, une entrevue de Mr Takieddine à écouter absolument.


09:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : kadhafi, takieddine, gueant, libye |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu