Avertir le modérateur

31/12/2013

Du recul Hollande .... Du recul !

présidence,hollande,sarkozy,vandenbeusch,leonardaJe viens de lire sur le site du Point que François Hollande venait d'annoncer la libération du Père Vandenbeusch. Il s'agissait d'un prêtre catholique français qui avait été enlevé (par des islamistes) dans la nuit du 13 au 14 novembre dernier au Cameroun.

J'en suis très heureux pour ce prêtre.

Simplement, je ne suis pas sûr qu'il incombe au Président de la République française de l'annoncer. Il existe d'autres moyens de procéder : un communiqué du Secrétariat Général de l'Elysée, voire du ministre des affaires étrangères aurait suffi.

On a en effet l'impression que c'est le Président lui-même qui a œuvré à la libération ou tout au moins qu'il y a consacré du temps.

Je crois que le Président a d'autres choses à faire que de s'occuper de la libération d'untel ou untel. Il y a des services qui existent pour cela.

Outre le fait que François Hollande doive s'occuper des affaires de la France (la situation économique, la diplomatie ...), annoncer être heureux de la libération d'un otage donne le sentiment que le Président entre dans le détail d'une affaire certes grave, mais pas importante pour la France.

Ensuite, cela donne une importance excessive aux futurs preneurs d'otages.

Tout cela me rappelle un peu l'affaire Léonarda piège dans leque le Président s'était un peu rapidement jeté et qui a abouti à un dialogue en direct (sur TF1 je crois) entre le Président et le jeune fille.

Et puis ... N'oublions pas que jusqu'à ce jour nos institutions (en ce compris la Présidence de la république) relèvent de la Constitution de 1958 taillée sur mesure pour le Général de Gaulle.

Il est probable que ce dernier ne se serait pas abaissé à annoncer ce type de nouvelle (du moins aussi souvent).

ps. J'ajoute que cette pratique présidentielle ne date pas de François Hollande mais plus de son prédécesseur ....

29/12/2013

Dieudonné, Anelka et quenelle .....

dieudonné,quenelle,sionisme,islamComme on dit de nos jours, Dieudonné fait le buzz .

Le ministre de l'Intérieur Valls fait étudier par son cabinet le moyen d'interdire de scène Dieudonné, la quenelle considérée comme sa marque de fabrique est vue comme le salut nazi à l'envers, Anelka marque un but et pour fêter ça fait une quenelle sur le terrain et j'en passe .... J'avais d'ailleurs oublié d'ailleurs que ce garçon était capable de marquer des buts.

Mais revenons à Dieudonné.

Le Gouvernement aurait voulu lui faire de la publicité et lui donner de la crédibilité ne s'y serait pas pris autrement. Le "musulman" Dieudonné est en 1ère page.

Quelqu'un a dit sur le blog d'un confrère (Jégoun) :"le danger est toujours du côté des censeurs. D'autre part, vous savez fort bien (même si vous faites semblant de croire le contraire) que défendre la liberté d'expression de Dieudonné (ou d'un autre) et approuver ses propos antisémites sont deux choses différentes : je ne crois pas être tellement suspect d'antisémitisme, mais je voudrais que Dieudonné – l'un des moins mauvais comiques de cette génération, en plus – puisse exprimer le sien sur scène, pour les gens qui viennent le voir et l'écouter.

Il va de soi qu'il en va ou en irait de même pour toute personne tenant des propos anti-musulmans, catholiques, joueurs de pétanques, homosexuels, etc. La liberté de parole doit être totale".

Cela me paraît assez juste.

J'ajoute qu'à titre personnel j'ai toujours eu une admiration pour ceux qui risquaient face aux puissances supérieures (le Pouvoir Politique dans les années 60-70, le politiquement correct aujourd'hui). Je voudrais être plus précis ici. J'admirais Coluche et aussi Bedos (Guy hein ... Pas le bellâtre) parce que par leurs sketchs ils pouvaient être privés d'antenne (et donc de boulot)pendant des mois voire des années. D'ailleurs Coluche était très rare à la télévision avant l'arrivée de Canal +. Aujourd'hui, (et ce n'est pas une attaque sur Anne Roumanoff, Patrick Sébastien, Nicolas Cantelout ...) un "comique" peut critiquer le Pouvoir politique sans risquer une amende ou un exil télévisuel.

Aujourd'hui les tabous intouchables ont changé : ce n'est plus le Pouvoir Politique (ni même le Pouvoir Economique d'ailleurs).

Aujourd'hui si un comique (ou un artiste) critique l'Islam il sera perçu pour raciste. Et c'est pareil pour le Sionisme.

Tout ce buzz est pour moi curieux et contre-productif.

Pour moi Dieudonné est un mécréant comme il y en avait sous la IIIème République (au PS on  soit s'en souvenir tout de même). Et j'avoue que j'ai une sympathie pour les mécréants en général.

J'ajoute que Dieudonné m'a fait rire sur les Musulmans et sur les Chrétiens. Pourquoi ne ferait-il pas rire sur les Juifs ?

 Ca c'était pour l'Islam. Les Chrétiens maintenant :

 Enfin, j'avais assisté en direct télévisuel, au fameux sketch de Dieudonné chez Fogiel qui semble être  à la génèse de la geste de Dieudonné (à l'origine de tout ce bordel pour les mécréants !!!). Ce sketch à l'époque (en 2003) je l'avais trouvé un peu loupé. Mais il ne m'avait pas choqué. Et si je me fie aux réactions juste après, de Ariane, Fogiel ainsi que de Shirley et Dino je n'ai pas été le seul. Je vous le mets ci-dessous :


10:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : dieudonné, quenelle, sionisme, islam |

23/12/2013

Le plombier polonais est un serpent de mer.

polonais,détachement,libéral,bolkenstein,abusif"Je ne comprends pas pourquoi vous avez peur !" avait dit Jacques Chirac lors de la campagne sur le traité constitutionnel européen en 2005 ....

On parlait déjà de la directive Bolkenstein et du plombier polonais.

Aujourd'hui, on parle de détachement abusif.

Qu'est-ce que le "détachement abusif" ? Tout part en réalité du droit de détachement des salariés. Une entreprise française a le droit de détacher un de ses salariés dans un autre pays européen. C'est normal puisque depuis Maastricht et Schengen, il y a liberté de circulation des marchandises et des personnes  au sein de l'UE.

Le détachement est encadré par l'UE. Il faut savoir notamment que quand un salarié autrichien est détaché en France, il a droit au salaire prévu en France ainsi qu'aux congés français. La contrepartie est que les charges sont celles prévues en Autriche.

Jusque là ça va vous me direz ....

Sauf que l'UE n'a pas prévu de contrôle et que les abus se multiplient notamment dans le BTP. Ces entreprises ne déclarent pas les salariés détachés ....

Ainsi, des salariés tchèques viennent travailler en France en touchant le double de leur salaire tchèque mais inférieur de 50% au minimum français.  Cette main d'œuvre est prête à travailler la nuit sur les chantiers avec un minimum de congés.

Les entreprises utilisant abusivement le détachement ont donc un avantage économique injuste par rapport à leurs concurrents qui respectent la loi.

Comme je l'ai dit, aucun contrôle n'est prévu par l'UE puisque le système est purement déclaratif.

On connaît aussi l'état en France de l'administration du travail regroupée depuis 5 ans au sein des DIRECTE dépendant désormais d'un préfet de région.

 Le "détachement abusif" est bien connu des différents services administratifs (URSSAF, organismes de retraite, inspection du travail, gendarmerie ...). Mais pour autant, ils se heurtent ) des difficultés incommensurables :

- comment prouver qu'un routier polonais qui est domicilié en Pologne est détaché en France alors que 6 jours sur 7 il est sur les routes françaises ?

- comment verbaliser alors que le salarié détaché ne parle pas français et qu'il est extrêmement difficile de trouver des traducteurs disponibles ?

Alors .... Le Gouvernement est en train d'essayer de légiférer pour que l'ensemble des employeurs (et employeurs intermédiaires) soient responsables en cas de détachement abusif.

C'est prévu pour 2014.

Mais comme les moyens de contrôle sont limités, le dumping social a encore de beaux jours devant lui.

04/12/2013

Opération Hollande Bashing

hollande, prostate, présidentComme aurait dit Jacques Chirac "ça m'en fait bouger une sans remuer l'autre".

Mais entendre Eric WOERTH donner des leçons de transparence au Président a de quoi m'agacer un tout petit peu.

On reproche au Président Hollande de s'être fait opérer pour une "hypertrophie bégnine de la prostate" en mars 2011.... En ne le signalant pas.(voir le parisien)

Alors quoi ?

En mars 2011, il n'était que député et pas encore candidat à la candidature PS en vue de la présidentielle !!!!

Il me semble normal qu'un Président en exercice signale quand il a un problème de santé car cela peut impacter son exercice du pouvoir. J'étais né quand Georges POMPIDOU est décédé et cette affaire était très ... regrettable.

Mais là, on parle d'une intervention médicale sans gravité et ayant eu lieu alors que le futur président n'était crédité que de 3% des intentions de vote pour l'investiture du PS.

Jusqu'où la transparence doit-elle aller ?

Va-t-on interdire les candidatures des présidents ayant eu les oreillons après la puberté ?

19:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : hollande, prostate, président |

01/12/2013

Méluche de la place d'Italie à Bercy

C'est l'information politique de ce jour.

Jean-Luc Mélenchon parle de 1788 pour exprimer le ras-le bol fiscal des masses laborieuses...A ne pas confondre avec les bonnets rouges !!!

Et moi dans tout ça.....

J'ai bien conscience que le budget de la France ne peut pas vivre à crédit ; surtout depuis que les prêteurs sont les marchés financiers !!!

Je suis même OK pour payer plus d'impôts, de charges sociales. Même encore maintenant.

Pourtant, je ne peux me satisfaire de l'avenir qu'on me promet à moi et à ma famille.

Les classes moyennes devront continuer à payer pour avoir de moins en moins de  service public et ne pourront avoir une retraite correcte qu'à la condition de bien choisir ses assurances privées.

Les classes moyennes basculent peu à peu dans la pauvreté alors que les plus riches deviennent plus riches. Et si on a le malheur de leur dire que les impôts vont augmenter, ils menacent ouvertement de partir à l'étranger.

Et l'Exécutif cède ....

Les banques se portent très bien, les entreprises du CAC 40 aussi. Pour elles tout va bien ....

Où est le Président qui avait comme plus grand ennemi la finance ?

Les banques qui ont imprudemment risqué l'argent des épargnants, et qui à l'arrivée de la crise ont bénéficié de la garantie de la République, paient-elles leur tribut à la crise ?

Comme je l'écrivais plus haut, je suis OK pour payer plus d'impôt et de charges. Mais tout le monde doit en faire autant.

Pas d'exemption, pas d'exception.

Sinon, Jean-Luc Mélenchon finira par avoir raison.

13:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : melenchon, 1788, gauche, ps, hollande |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu