Avertir le modérateur

08/02/2011

François Fillon n'arrive pas à calmer le jeu !

francois-fillon2.jpgComme d'habitude après un écart de langage du Président Sarkozy, François Fillon est monté au créneau pour tenter d'apaiser les esprits des magistrats.

Il faut dire que la fronde des magistrats qui est partie du lieu où "l'écart de langage" présidentiel s'est produit, se propage dans le Nord et surtout à Paris. Et surtout les parquetiers et Présidents de Tribunaux et de Cours suivent le mouvement.

Il était donc urgent d'éteindre l'incendie ... Du moins de tenter de l'éteindre.

Le Premier Ministre s'y est employé ! Sans succès....

Une fois n'est pas coutume,  on a senti le Chef du Gouvernement un peu à côté de la plaque dans son argumentation.

Ainsi quand il considère la réaction des magistrats "excessive" (cf le monde). Il devrait ne pas oublier que notre Président, tout grand utilisateur des juridictions qu'il soit,  attaque régulèrement les magistrats et les décisions prises. Le chef de l'Etat peut même s'estimer heureux de ce que les magistrats aient fait preuve depuis 4 ans d'une si grande réserve à son égard.

De cela François Fillon ne se rend pas compte et n'en fait pas mention.

François Fillon est surtout en (inhabituel) décalage quand il déclare :"le crains que (la réaction des magistrats) ne puisse pas être comprise des Français" (cf site d'europe 1).  Je me demande ce que la compréhension des Français vient faire dans cette affaire politico-constitutionnelle !

Car enfin ...

Nous avons un Président (censé être le garant des institutions il faut le rappeler) qui émet une énième attaque des magistrats en déclarant de façon publique, péremptoire et avant le résultat de l'enquêtre interne :"Quand on laisse sortir de prison un individu comme le présumé coupable sans s'assurer qu'il sera suivi par un conseiller d'insertion, c'est une faute. Ceux qui ont couvert ou laissé faire cette faute seront sanctionnés, c'est la règle"

Face à cette attaque de trop, nous avons une fronde des magistrats. Et le Chef du Gouvernement fait référence à ses doutes sur "la compréhension des Français" !!!!

De la part d'un Gouvernement qui a comme leitmotiv que la politique du Gouvernement ne se décide pas dans la rue (voir entre autres la rigidité du Gouvernement face aux manifestations contre la réforme des retraites), c'est un peu fort de café.

Mais bon .... Mr Fillon devait déjà penser à autre chose au moment de ces déclarations ...

22:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : fillon, sarkozy, justice, fronde |

07/02/2011

Et Julien Dray, qu'est-ce qu'y d'vient ?

dray-julien-21a9a.jpgIl y a quelques jours je comparais la réaction de Michelle Allliot-Marie à celle de Eric Woerth. La même stratégie. "je n'ai rien fait, je suis harcelé(e) ...". Même si depuis MAM semble avoir mis de l'eau dans son vin cf le figaro !

J'ai vu que circulait sur la blogosphère une polémique sur la comparaison des affaires de la Gauche et celles de la Droite.

Bien sûr, il y a eu des affaires à Gauche ! Celle de l'Observatoire qui amontré à la France que Mitterrand était un très bon Hurdler, celle d'Urba, celle du suicide du Garde Chasse de François Mitterrand .....

Mon propos n'est pas de dire que la Gauche est morale et que la Droite ne l'est pas.

Non ... Evidemment.

Pourtant, à une époque où ceux qui se font prendre le doigt dans le pot de confiture ne se contentent plus de nier mais passent carrément à la contre-offensive, on se rend compte que ces gens n'ont plus aucun sens de la mesure.

Les dénégations de Mme Alliot-Marie au début de son affaire démontrent à l'évidence que ces gens qui nous gouvernent n'ont plus de boussole pour reprendre un article du monde paru récemment.

La réaction de Julien Dray m'avait à l'époque paru certainement plus saine, puisqu'il n'a cessé de proclamer son innocence sans jamais mettre en cause la Justice, ni la classe politique dans son ensemble, ni même ses camarades qui l'avaient laché.

Et pourtant, lui a été harcelé ... Par les média bien sûr, mais surtout par les administrations aux ordres du Gouvernement en place (DCRI, Tracfin ...)

Dray, on l'avait oublié celui-là .... C'est peut-être que rien n'a été prouvé contre lui et que son affaire est retombée comme un soufflet.

16:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : dray, mam, alliot-marie, woerth |

La Cour de Cassation au secours des salariés !

photo_1292521202592-1-0.jpgLoin de moi l'idée de prendre la place de Me Eolas ou d'autres blogueurs juridiques éminents !

Mais une fois n'est pas coutume, je vais me lancer sur le terrain juridique.

Il faut dire que l'arrêt rendu le 18 janvier dernier par la chambre sociale de la Cour de Cassation n'est pas passé inaperçu (cf le figaro).

Rendez-vous compte ! A l'époque où les licenciements boursiers sont possibles, la Juridiction Suprême vient dire que la cessation d'activité d'une entreprise ne justifie plus à elle seule les licenciements économiques !

Cette décision vise les filiales mal en point économiquement et dont l'activité dépend entièrement de grands groupes économiques qui eux sont bénéficiaires.

Ainsi donc, le fait pour de grands groupes d'organiser la cessation de paiement de leurs filiales ne suffira plus pour licencier les salariés.

En pratique, les enrtreprises pourront toujours fermer mais les salariés obtiendront des indemnités beaucoup plus importantes ce qui devrait faire réfléchir les grands groupes avant de rayer de la carte telle ou telle filiale.

Cela donne un  grand espoir à des salariés du type de ceux de Molex ou Continental. D'ailleurs les syndicats ne s'y trompent pas puisqu'ils se préparent à attraire les grands groupes devant la Justice.

Probablement qu'à Droite il s'en trouvera pour estimer que cette décision de justice va dissuader les grands groupes étrangers à s'installer en France.

Mais à l'heure où les plans sociaux se multiplient en France (1191 en 2010), il est peut-être temps de défendre les plus faibles ...

11:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : juges, cassation, cour, continental, molex |

06/02/2011

Michèle Alliot Marie se débat dans sa stratégie.

michele-alliot-marie-mam-tunisie-10383641xvamn_1713.jpgCette affaire ressemble de plus en plus à l'affaire Woerth.

A force d'obstination de l'intéressé (e) dans le mensonge, on découvre d'autres éléments croustillants.

Ainsi donc, au départ on apprend que notre Ministre des Affaires étrangères et son compagnon (Ministre des relations avec le Parlement) ont fin décembre à leur arrivée à Tunis par avion de ligne pris l'avion privé d'un proche du régime.

Plutôt que de faire un méa culpa et de calmer le jeu, nous avons eu droit à des réactions indignées sur toutes les télés.

La version était celle-ci : "nous sommes arrivés à Tunis et là (par hasard) elle rencontre Mr Aziz Miled qui se rend (par hasard) à la même destination que Michèle Alliot Marie, et qui (par hasard) a son propre jet".(cf le parisien)

Le problème est qu'il y a eu un 2e voyage sur le jet de l'ami Aziz (le proche du pouvoir).

Et là ... Le hasard ne peut plus être invoqué.

Quant au fait que la révolution n'avait pas encore commencé (un moment invoqué par Alliot-Marie) il s'est avéré inexact.

Alors de 2 choses l'une, où MAM ment sur sa connaissance du démarrage de la révolution tunisienne. Ou bien elle ne suit pas l'actualité internationale et est dans ce cas ...légère.

Alors dernier argument en date de Michelle Alliot-Marie : "Quand je suis en vacances, je ne suis pas ministre des affaires étrangères" !!!!!

Ben si Madame !!! Justement

 

17:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9) |

05/02/2011

La grève de la justice et la garde rapprochée

article_Sarkozy.jpgLes propos sarkoziens rapportés ici ont entraîné une grève des audiences qui a pris de l'ampleur chez les magistrats. Même le Procureur Général (C'est le Parquet au niveau de la Cour d'Appel) "comprend" les réactions des magistrats !

Sur France Info Edwy plénel et Alain Genestar chacun dans leur domaine remettent en cause le comportement du chef de l'Etat. Le 1er parle de forfaiture et d'atteinte à la séparation des pouvoirs. Le second évoque une personnalité dans la recherche systématique de responsables et de coupables qui n'est pas sans danger pour la démocratie.

Même le PS a commencé à réagir (timidement à vrai dire) par la voix de ses seconds couteaux André Vallini (l'ex-président de la commission d'Outreau) et Julien Dray.

Et là ..... La levée de boucliers des snipers sarkoyens ne s'est pas faite attendre (voir chez mon hébergeur).

Comme souvent dans un cas de fronde, le Président se met en mode off et laisse sa garde rapprochée réagir.

Il y a le relativement soft "tous les professionnels", magistrats y compris, doivent pouvoir "rendre des comptes" de Jean-François Copé qui feint d'oublier qu'il ne s'agît pas pour les fonctionnaires de s'exonérer de leur responsabilité et également qu'une enquête administrative est en cour .

Mais il y a également le démagogique "Nicolas Sarkozy a dit tout haut ce que les Français pensent tout bas" du Secrétaire d'Etat Thierry Mariani. Ce dernier oublie que ce n'est pas le job du Président que de dire tout haut ce que les "Français pensent tout bas". Le Président n'est pas là pour faire l'orateur du café du commerce. Constitutionnellement ce n'est pas son travail : il est le garant des Institutions et n'est pas là pour les décrédibiliser. Surtout quand c'est (jusqu'à preuve du contraire !) à tort ! Surtout quand c'est lui-même qui met en place depuis 4 ans une politique visant à démembrer le Service Public en diminuant à tout prix ses coûts !!!

Et puis il y a l'ineffable Christian Estrosi qui déclare de façon très argumentée :"je ne supporte plus la position qui consiste à dire sur tous les sujets: il n'y a pas de faute, il faut plus de moyens" en n'hésitant pas à tout amalgamer. Personne ne dit qu'il n'y a pas de faute. Il y a une enquête administrative qui cherche les responsabilités (malgré le manque évident de moyens). Cette enquête n'est pas terminée. Sauf pour le chef de l'Etat.

Tout cela est populiste et irresponsable

Tout cela est lamentable et il est temps que ça change.

10:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sarkozy, estrosi, greve, laetitia, justice |

03/02/2011

Il surfe sur les faits divers !

sarkozy_courneuve.1276867723.jpg"Quand on laisse sortir de prison un individu comme le présumé coupable sans s'assurer qu'il sera suivi par un conseiller d'insertion, c'est une faute. Ceux qui ont couvert ou laissé faire cette faute seront sanctionnés, c'est la règle".

De qui est cette phrase ?

De notre Président ! Nicolas Sarkozy.Voir le monde

Ca aurait pu être dit dans n'importe quel café du Commerce.

C'est bien sûr suite à l'affaire Laétitia ce fait divers dans lequel une jeune fille a été violée et tuée par un récidiviste qui avait exécuté sa peine et était suivi par un conseiller d'insertion.

Sauf que les conseillers d'insertion étaient débordés et devaient faire des choix de priorité !

Le Président du Tribunal avait informé la hiérarchie depuis au moins 6 mois du manque d'effectif.

On aurait pu s'attendre de la part du Président qui diminue le nombre de fonctionnaires d'Etat à un peu de réserve. On aurait pu s'attendre à ce que le garant des institutions et de  l'équilibre des pouvoirs soit plus réservé vis à vis des grands corps d'Etat.

Oui ! On aurait pu s'y attendre .... Si on ne suivait pas l'actualité politique française depuis 3 ans et demi.

22:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : sarkozy, laetitia, justice, police |

01/02/2011

Privatisation des loisirs ou conflit d'intérêt ....

mam.jpgQuelques jours après la malheureuse déclaration de Mme Alliot-Marie sur la proposition de l'assistance policière française à la police tunisienne, la révélation du Canard Enchaîné à paraître demain fait désordre (cf ici) !

Ainsi donc MAM, ministre des affaires étrangères, a eu fin décembre 2010, recours à un jet privé prêté par un homme d'affaire tunisien pour relier Tunis à Tabarka.

Il s'agissait d'un déplacement privé puisque Patrick Ollier ainsi que d'autres membres de la famille étaient présents.

Circonstance agravante : le généreux prêteur serait d'après le Canard un proche de Ben Ali.

Il me serait facile de gloser sur la relation de cause à effet  entre le prêt du jet et ces déclarations de Mme Alliot-Marie mais là n'est pas mon propos.

En effet !

N'avez-vous pas remarqué cette déviance tendance de nos politiques d'utiliser de plus en plus pour leurs loisirs des structures provenant du monde des affaires ?

Souvenez-vous du prêt du yatch de Vincent Bolloré à Nicolas Sarkozy ! Le fait aussi que Nicolas Sarkozy passe ses vacances chez ses beaux-parents ne surprend personne non plus.

Pourtant ...Imaginez un fonctionnaire (un inspecteur des impôts par exemple) qui utlise gratuitement la maison ou la voiture d'un contribuable de sa ville. Ne crierait-on pas au conflit d'intérêt ?

Alors !  J'entends déjà les réactions outragées de nos hommes politiques qui crieront leur volonté d'épargner l'argent public !

Mais le mieux pour un homme ou une femme d'Etat ne serait-il pas d'utiliser ses fonds propres pour ses frais de loisirs comme le font tous les Français ?

Et pour les déplacements publics, pourquoi ne pas utiliser des transports un peu moins chers pour le contribuable ?

Après tout ? Et puisque la tendance du Gouvernement est de sans cesse donner l'Allemagne en exemple, pourquoi ne pas rappeler que pour ses déplacements publics européens Mme Merkel utilise les avions de ligne ?

21:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : mam, ben ali, tunisie, sarkozy, bolloret, jet, avion |

29/01/2011

Tunisia and Egypt ?! But it is not the same thing !

Obama Hillary-Clinton murmure.jpgRassurez-vous ... Je ne vais pas faire ce billet dans la langue de Shakespear Hemingway ! Non ...

Cela dit, c'est avec un réel plaisir que j'ai lu le dernier billet de Ruminances. Il met en évidence la différence de comportement des USA vis à vis de l'Egypte et de la Tunisie. Autant, il y a eu soutient du peuple tunisien par l'oncle Sam que vis à vis des Egyptiens dans la rue il n'y a rien.

Et pour cause ... L'intérêt de l'Egypte pour les USA est autrement important que celui de la Tunisie. L'aide de Moubarak est important pour les Yankees dans leur politique arabe.

Alors forcément .... Je ne peux m'empêcher de sourire quand le comportement américain vis à vis des Tunisiens a été donné en exemple à la France par nombre de politiques de Gauche et de journalistes (et de blogueurs).

Car enfin, s'il existe un seul Pays dans le monde qui ne devrait pas donner de leçons à la France en matière de politique étrangère, c'est les USA.

Ils sont intervenus (envers et contre tous) en Irak : on voit ce que ça donne.

Ils ont aidé les Islamistes en Afghanistan pour lutter contre l'ogre soviétique. Pareil !

Avant cela, ils sont intervenus dans tourte l'Amérique latine pour que les dirigeants en place appliquent une politique de droite (et en tous cas anti-communiste). Et aujourd'hui, l'Amérique du Sud  est l'endroit dans le mode où il y a le plus de dirigeants de Gauche. Ce qui d'ailleurs ne me déplaît pas.

Encore avant, Cuba était la chasse gardée des USA. Là aussi. Merci les States.

Bon, j'arrête car cela frise l'acharnement.

A l'heure où il est de bon ton en France de faire son auto-critique (ce qui est bien dès lors que ça reste objectif et dans des proportions raisonnables) sur tout, j'aime à rappeler que certains pays qui font pis que la France n'ont pas ses états d'ame...

10:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : egypte, tunisie, moubarak, ben ali, usa, clinton |

26/01/2011

Plus de 4 millions de chomeurs en France

logo_pole_emploi_469__1905b.jpgC'est dans la presse du soir, le chômage est reparti à la (forte) hausse en décembre 2010. + 0,8% par rapport à novembre.

On apprend qu'il y a en France plus de 4 millions de chômeurs ! Certes, ces chiffres comprennet les personnes à activité réduite, mais quand on sait que un emploi ne suffit plus à garantir un toît , ces 4 millions ça fait beaucoup.

Ainsi le nombre de ces chômeurs a progressé en 2010 de 5,3% !!

Mais rassurez-vous.

L'UNEDIC prévoit qu'entre 2012 et 2014 le nombre de chômeurs (indemnisés !) diminuera de 235 000 ! Alors en 2012 ne vous embêtez pas à voter à gauche puisque juste après l'élection présidentielle, il y aura moins de chômeurs.

D'ailleurs pôle emploi avait anticipé cette baisse du chômage puisque 1800 suppressions d'emploi sont programmés chez cet organisme public en 2011 (souvenez-vous)

Nous vivons dans un Pays merveilleux où l'avenir s'annonce radieux ...

20:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : chomage, 4 millions, pole emploi |

25/01/2011

Education Nationale et primes

189_htmlarea_perso_1862_2.jpgJ'ai appris ça en lisant PMA. Même le figaro confirme !

Une prime au mérite pouvant aller jusque 6000 EUR tous les 3ans, sera allouée aux chefs d'établissements scolaires (lycées et collèges) !

Je suis tout à fait d'accord avec le taulier du blog précité. Le Service Public n'est pas une entreprise et ne se gère pas comme telle.

Mais au-delà .... Quels sont les critères d'attribution de la prime ?

Car comme le dit Luc Chatel, l'objectif est de mettre en place des contrats d'objectifs et de performance.

Et quels sont ces objectifs ?

J'ai entendu sur France 2, que les objectifs étaient pédagogiques (comment seront-ils mesurés ?) mais aussi d'intégration.... Et là on peut se demander comment le prof de  Gonesse sera traité par rapport à celui de Neuilly sur Seine ?

Pis, d'après le figaro, les recteurs seront soumis à cette prime de mérite  qui pourra aller jusque 22000 Euros et il se trouve (relève ce même journal) que pour la première année ces même recteurs décideront des postes d'enseignants qui seront supprimés dans leur académie.

A votre avis, pour ces recteurs ?? Les objectifs seront uniquement pédagogiques ?

23/01/2011

40% de l'économie tunisienne aux mains des Trabelsi !

pierre_boule_cristal.jpgC'est le figaro qui le dit !

Cette information est à rapprocher de mon billet du 19 janvier dans lequel je signalais que l'agence Moody's baissait la note de la Tunisie suite aux événements !!

C'est fou.

Une révolution met fin au règne d'une sangsue de l'économie tunisienne ... Et l'agence Moody's baisse la note de cette économie !!??!!

C'est phénoménal.

Après on s'étonnera que ces agences n'ont rien vu arriver. Même la crise mondiale de 2007-2008 !

Faut-il en rire ou en pleurer ?

11:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) |

22/01/2011

Retraites : la régression.

retraites.gifVous vous souvenez bien sûr des manifestations contre le projet de loi sur les retraites. Il y a du en avoir une petite dizaine.

Les raisons de ces manifestations ? L'age de départ de la retraite passe de 60 à 62 ans et l'age butoir de départ à en retraite passe lui de 65 à 67 ans.

Face à ces manifestations le Gouvernement, par son ministre des affaires sociales Eric Woerth, reste droit dans ses bottes. Courage politique dira la Droite.

Pourtant, face à ce vrai mouvement social d'ampleur, le Gouvernement fera une concession ! Une seule !

Le projet initial prévoyait une exception à l'extension de la durée d'activité : le salarié qui démontre un taux d'incapacité de 20%. La concession a consisté pour le Gouvernement à accepter le départ anticipé dans certains cas lorsque le taux d'incapacité est entre 10 et 20%.

Le Gouvernement vient de sortir les décrets qui reviennent en grande partie sur cette concession octroyée. (cf le monde)

Ainsi, le taux de 10% plancher pour obtenir un départ à 60 ou 65 ans, doit être obtenu à l'occasion d'une même maladie ou d'un même accident. Plus de cumul de maladie ou d'accident possible.

De plus, le sésame de la retraite nouvelle anticipée sera obtenu à condition de prouver une exposition à des conditions difficiles pendant 17 ans. Ben entendu la charge de la preuve incombe au salarié qui forcément aura énormément de difficultés à démontrer son passé salarial s'il a travaillé dans plusieurs sociétés différentes.

Maintenant, on en est sûr. Les manifestations n'ont servi à rien de concret. Nous n'avons rien obtenu.

La question est de savoir si nous voulons encore de cette majorité qui ne sait pas ce qu'est le respect de la parole donnée.

19/01/2011

L'agence Moody's baisse la note de la Tunisie

moodys.jpgLa note de la Tunisie passe de "Baa2" à "Baa3". C'est ce que vient d'annoncer l'agence de notation Moody's (cf le monde) suite à la révolution tunisienne.

Car bien sûr cette agence n'avait rien vu venir !

Certes, cette note concerne la capacité de la Tunisie à honorer ses paiements et pas l'état social ou sociétal d'un Pays.

Il n'empêche. Cela fait bizarre de voir qu'un Pays qui met fin à une dictature voit sa note baisser ! D'autant plus quand sous cette dictature il était notoire que l'économie nationale était pourrie.

Que la belle-famille du Président Ben Ali "prenait" son pourcentage du montant de toutes les affaires qui se faisaient en Tunisie, ou qu'elle faisait confisquer des pans entiers de l'économie ne dérangeait pas les agences de notation.

La corruption n'a jamais dérangé les agences de notation.

Plus le temps passe, plus je me demande à quoi elles servent !

16/01/2011

Tunisie : la France prend position

arton27284-209e7.pngLa France a exprimé son «soutien déterminé» au peuple tunisien dans «sa volonté de démocratie» et «appelle à la fin des violences» et à «des élections libres» rapidement, a indiqué un communiqué de l'Elysée après une réunion interministérielle sur la situation en Tunisie (cf le figaro).

Cette prise de position est bien tardive puisque ce soutien ferme et non équivoque intervient après que les Tunisiens se sont débarassés de leur dirigeant autocrate.

A cette heure, ils doivent s'en tamponner de notre soutient les Tunisiens.

Mais bon ... Le ridicule n'a jamais tué personne. Heureusement !

Au moins Khadafi est cohérent lui (cf 20 minutes) qui regrette le départ de Ben Ali.

01:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ben ali, tunisie, elysee |

15/01/2011

Ben Ali est parti ! les Tunisiens se sont débrouillés seuls

BEN ALI_1.jpgLa réserve de la République française depuis le début de la crise tunisienne a pu mettre mal à l'aise ! Elle a mis mal à l'aise.

On a connu la France beaucoup plus interventionniste, voire trop jusqu'à remettre en cause le sacro-saint principe du "droit des peuples à l'auto-détermination".

Et là ..... Des timides déclarations des ministres voire des propositions de collaboration après que la police ait tiré et tué dans la rue .....

Surprenant, inquiétant.

En tous les cas, ce sont les Tunisiens qui ont eux-même réglé le problème. Du moins il semble.

Et c'est tant mieux.

Ben Ali a fui. Cette fuite rappelle celle de Mussolini quand le vent a tourné.

De quoi faire regretter aux puissances occidentales de l'avoir soutenu.

10:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ben ali, mam, france, tunisie |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu