Avertir le modérateur

20/09/2009

S. Royal plaide pour un "dépassement du PS".

C'est le monde qui l'écrit en reprenant le discours de Ségolène Royal !

 

Mais Madame ! Le PS est DEJA dépassé !

07:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : segolene, royal, ps, socialiste, aubry |

11/09/2009

De France Télécom au PS....

arton5.jpgDurant ces quleques jours d'absence où je n'ai pas eu accès à mon blog (je commence à m'y habituer), j'ai plusieurs fois eu envie de réagir ! C'est frustrant...

Alors, plutôt que de faire plusieurs billets, jen'en fais qu'un, ça fera !

Je suis tombé sur un article du figaro éloquent. Il faisait état de la (prompte) réaction de la direction de la vague de suicide chez France Télécom. Bon ... Et puis nous apprenons que contrairement à ce que nous bassine la presse depuis des mois, le nombre de suicide chez "l'opérateur historique" n'est pas en augmentation !!!

Et en effet, si effectivement il y a eu dans ce groupe 22 suicides sur les 10 derniers mois, le nombre a été de 28 en 2000 et 29 en 2002.

Ha ! Bon ?! Il n'y a aucune raison de s'inquiéter alors ?

En ce qui concerne le livre sur le PS : je n'ai pas lu le bouquin, je me suis laissé dire qu'il n'y avait pas de preuve de la fraude du clan Aubry aux dépens de celui de Royal pour l'élection du Premier Secrétaire. Nous savons depuis 1 an qu'il y a eu des fraudes (peut être dans les 2 sens).

A mon avis, la question  est la suivante : dans la mesure où la présidentielle est dans 2 ans et demi, faut-il relancer la polémique entre les 2 passionaria du PS ? Faut-il privilégier une candidate ou alors le parti ? Il semble que Mme Royal, qui ne voit pas son droit à être candidate à la présidence hypothéquée par le fait qu' Aubry soit 1er Secrétaire, a choisi ! Dommage pour le PS ...

J'ai entendu Brice Hortefeux. Ses propos sur les "arabes" sont de moins en moins équivoques. Il me semble intéressant de savoir si il sera aussi intransigeant avec lui-même qu'il l'a été avec le Préfet  Paul Girot de Langlade


05/09/2009

Le SPD n'est pas sorti de l'auberge

02_SPD.jpgA l'heure où la chèfe du PS demande à François Bayrou de clarifier son projet dans l'optique d'une éventuelle alliance, je tombe (fortuitement ?) sur un éloquent article du monde !

Je n'ai pas l'habitude sur ce blog, de voir ce qui se passe à l'étranger ! Pourtant, je vais faire une petite entorse à cette pratique ...

Cet article s'interroge sur les raisons pour lesquelles, après des décennies de socialisme allemand, la ville de Duisbourg considérée comme le berceau du SPD est passée au début des années 2000 à droite et y reste !

Duisbourg peut être comparée à Lens, ou à Nancy. Cette Cité était un fleuron de l'industrie sidérurgique et minière.

En 30 ans, rappelle le monde, la ville a perdu 120 000 emplois.

Le SPD, aux manettes localement et nationalement, n'a rien pu faire.

Un des responsables locaux du parti ajoutement avec un sens aigu de l'euphémisme :"tout n'a pas été bien fait, à Berlin, ces dernières années".

Ce n'est rien de le dire, c'est en effet un ministre du SPD qui a fait passer la retraite outre-Rhin, à 67 ans !!! Et ça c'est venu  après les réformes Schroeder de 2005  : baisse de la durée d'indemnisation chômage, création de l'équivalent du RSA, non augmentation des retraites malgré l'augmentation des cotisations ....

Un travailleur syndicaliste, regrette que le parti se soit coupé de sa base.  Beaucoup de salariés se rapprochent de la gauche radicale.

Et en ce moment, le SPD essaie de reconquérir sa clientèle ...

Ca ne vous fait penser à rien ??

18:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : spd, socialiste, aubry, ps, base, ouvrier |

04/09/2009

François Bayrou y va parler !

1466038-1950504.jpgJe reviens après quelques jours d'absence. D'ailleurs, il va falloir que je m'habitue à beaucoup moins bloguer surtout en semaine.

Alors comme ça, j(apprends que le monde politique est suspendu aux lèvres de François Bayrou qui revient de vacances ! Quelques jours après que son "lieutenant" Marielle de Sarnez a proposé un rapprochement avec la Gauche à La Rochelle !

Dans l'Express, Mme de Sarnez a persisté en déclarant : "personne ne peut gouverner seul"...En faisant référence uniquement aux élections européennes !

Uniquement ! Et pour cause : le vote aux élections européennes est depuis 2004 un scrutin à 2 tours sachant que seules les listes ayant atteint 10% des vois au 1er tour peuvent se présenter au 2è tour. Les grands partis sont favorisés. En plus, le MoDem a atteint 8,7% aux dernières élections européennes..

Alors évidemment ! Le MoDem a besoin du PS pour les Régionales de l'année prochaine.... En tous cas plus que le PS n'a besoin du MoDem.

Il est donc probable que le suspens maintenu par Bayrou (Au sujet de l'opportunité d'une alliance électorale avec le PS, Bayrou a précisé qu'il donnerait sa position dimanche) est un faux suspens.

Par contre, personne ne semble avoir remarqué qu'à l'heure où le PS ne cesse de parler de primaires, ni Mme de Darnez, ni Mr Bayrou n'ont évoqué la présidentielle !!

C'est normal, car jamais François Bayrou ne renoncera volontairement à se présenter à la présidentielle de 2012 contre Nicolas Sarkozy.

28/08/2009

Alors comme ça, le MoDem de Bayrou est de gauche ?

f_bayrou.jpgC'est en tous cas, ce que clare le socialiste Vincent Peillon. (le figaro)

On sait que les temps (au PS) sont à l'union sacrée contre Nicolas Sarkozy, mais quand même : la remarque est osée !!

Car enfin, François Bayrou a fait parti de 2 gouvernements dirigés par Edouard Balladur, puis Alain Juppé alors que Jacques Chirac était président. Il a été ministre pendant 2 ans, de 1995 à 1997 et n'a rendu son porte-feuille qu'à l'arrivée de la Gauche plurielle !

En plus de cela, François Bayrou lui-même, n'a cessé de déclarer depuis la fondation du MoDem et surtout durant la campagne présidentielle, qu'il refusait de faire rentrer son parti dans une configuration gauche droite, que cette classification était obsolète !

J'imagine (ironie) que François Bayrou ne manquera pas de réagir à cette déclaration de Vincent Peillon. A moins que le dernier score du parti bayrouiste aux européennes n'incite le Président du MoDem à se taire  !!!

Que des "socialistes" veulent s'allier avec le parti de Bayrou, je peux comprendre la logique. Par contre, déclarer que le MoDem de Bayrou est de gauche, participe à mon avis de la plus scabreuse manipulation intellectuelle !!

09:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : peillon, modem, bayrou, sarkozy, ps, rochelle |

25/08/2009

Socialiste primaire !

t-Montebourg_Arnaud1.jpgJe vais donc ajouter à la cacophonie ambiante !

Le PS n'est plus à ça près ...

Je ne suis pas militant et encore moins adhérant à ce parti. Mais je vote socialiste (même dans les moments difficiles) depuis 30 ans. Et ça me donne donc le droit de m'exprimer, tant ce que je vois me désole.

Je cherche en vain (peut être Hamon ? Et encore) quelqu'un qui incarne les valeurs de gauche au PS. Je sais que l'observation qui va suivre est simpliste, mais regardez comment sont habillés nos dirigeants socialistes ! Regardez-les bien les Stauss-Kahn, Royal et autres Aubry. Tailleurs et costards à plus de 1000 Euros. Et les seconds couteaux ne sont pas mieux : voyez l'un d'entre eux qui se fait remarquer par son goût pour les montres de luxe.

Allons au-delà de cette remarque simpliste ! voyons le fond du parti !

Que pense le PS (que pensent ses dirigeants) des rémunérations des traders ? Quel est son projet sur ce point dans le cas où il arriverait au pouvoir ? Les interdirait-il ? Les limiterait-il ? Les imposerait-il spcifiquement ?

Que pense le PS (et ses dirigeants) des golden parachutes ? Seront-ils interdits ? Limités ? Imposés spécifiquement ?dray-julien.jpg

Que pense le PS de l'Hôpital Public ? Le soumettrait-il aussi à une obligation de rentabilité ? Augmentera-t-il le nombre des infirmières ? Quelle est sa position sur la propension des cliniques privées à ne soigner que certains types de maladies  (les plus rentables) ?

Que pense le PS des centrales d'achat des hypermarchés qui étranglent financièrement nos agriculteurs en profitant de leur avantage économique pour faire baisser les prix des produits agricoles, et ne répercutent pas ces baisses sur les consommateurs ? Et s'il pense quelque chose, que compte-t-il faire ? Mais toutes ces considérations de la vie de tous les jours doivent paraître bien mesquines à Mr le Président socialiste du FMI !

En résumé, que pense le PS ?????


Maintenant, abordons le débat qui secoue la blogosphère et les média !

Je suis contre une alliance (3 ans avant une présidentielle) avec le MoDem qui a pour unique but de battre Nicolas Sarkozy.

Je suis contre car ça ne peut pas marcher. Sarkozy, avec son art consommé de se mettre en scène et de se victimiser, aurait beau jeu de dénoncer ce "tous contre Sarkozy".

vincent_peillon.jpgComme le dit également Olivier P, comment être sûr que chacun des partis (du MoDem au PC) accepterait de ne voir présenter que le candidat du PS au 1er tour de la présidentielle ? Et enfin quoi ? La France ne se résume pas à un bipartisme typiquement anglo-saxon. Devrait-on voir un électeur de lutte ouvrière voter pour un socialiste (ou pire pour François Bayrou) au 1erc tour d'une présidentielle ? Alors que les De Sarnez, Montebourg et autre Cohn-Bendit font leur cuisine électorale en additionant les voix, ils ne tiennent même pas compte des électeurs !

Je suis contre des primaires dès maintenant ! C'est trop tôt.

Et puis, qu'est-ce qui garantirait que dans un an, un quadra du PS ou un maire PS de grande ville ne viendrait remettre en cause le choix du candidat ?? Car enfin, il me semble bien qu'un des derniers congrés du PS excluait toute alliance avec le MoDem !! Et aujourd'hui, des membres dirigeants du PS font la cour au MoDem ! Quand on pense que le Premier Secrétaire a été élue il y a a peine un an et que déjà, tout le monde fait comme si Martine Aubry n'existait pas !

Je ne me retrouve pas beaucoup dans le PS d'aujourd'hui : ni sur le fond, ni sur la forme.

Normal, je suis un socialiste primaire.

13:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : socialiste, ps, bayrou, aubry, sarkozy |

15/08/2009

La question des alliances !

arp1788772.jpgUne fois n'est pas coutume, je ne suis pas du tout d'accord avec Nicolas du site partageons mon avis.

En effet, le taulier du site en question considère que, " pour (que le PS) remporte une élection, face à Nicolas Sarkozy et à l’UMP, une forte alliance la plus large possible est indispensable".

J'ai à peu près le même age que Nicolas, et je "suis" le PS depuis une trentaine d'années.

Selon moi, le PS a commencé à perdre son ame lorsque François Mitterrand s'est représenté (en 1988) sous le titre "majorité présidentielle". Le Président voulait ratisser large et a recentré le PS. Ce parti est devenu présidentiel et n'a pris aucun recul par rapport au recadrage décidé par Mitterrand.

Ce recentrage a éloigné le PS de sa base. Ce parti est devenu plus encore qu'avant un parti de notable rappelant fort la SFIO ou même l'ex parti radical de Herriot.

Les adhérents et les militants, tout cela est très bien. Mais avoir des électeurs c'est encore mieux !

Par ailleurs ! Autant je ne vois pas comment DeVilliers pourra cohabiter avec le nouveau centre au sein de l'UMP, autant une cohabitation entre la gauche de la gauche et le centre de Bayrou me semble hautement improbable.

Il est déjà difficile de savoir où se trouve le PS aujourd'hui, multiplier les alliances nuirait à l'identité du PS.

Je pense pour ma part que les Présidentielles sont beaucoup plus importantes que le résultat des régionales et que de toutes façons la gauche perdra des régions (elle les a toutes, sauf une).

Alors pourquoi ne pas affirmer l'identité (de préférence à gauche) du PS durant la campagne des régionales quitte à y laisser des plumes afin de préparer les élections présidentielles dans les meilleures conditions ?

Dans ces conditions, une présence du candidat socialiste au second tour ne devrait pas être insurmontable. Et après certaines voix centristes devraient se positionner contre le Président Sarkozy...

08/06/2009

A droite toute !

h_14_upl_1203703_50b3_carte_europe.jpgJe ne comprends toujours pas le cheminement intellectuel par lequel les Français arrivent, pour 60% d'entre eux, à s'abstenir d'aller voter à une institution qui décide de 80% des lois déposées au Parlement français.

On ne cesse de se plaindre de ce que fait l'UE et seuls 40% d'entre nous se déplacent pour mettre un bulletin dans une urne.

Que les autres citoyens européens notamment ceux de l'est n'aient pas envie de se déplacer ! Admettons !

Mais que nous Français, qui ne voulons pas de cette Europe là (ou alors il faut m'expliquer le "non" au traité constitutionnel) n'allons pour la plupart voter, cela me dépasse.

De fait, je considère que nous n'avons plus le droit de nous plaindre de cette Europe trop libérale.

Car libérale, elle le sera au moins autant qu'elle ne l'a été jusqu'à aujourd'hui.

Le taulier de partageons mon avis constate le très bon score de l'UMP (28%) et celui très décevant du PS (16,8%). Mais aussi la percée des verts (16%).

Effectivement, le PS s'est pris une belle claque et on peut considérer que c'est la conséquence du spectacle montré depuis au moins 3 ans. A la dernière élection, j'avais conseillé au PS de se mettre au boulot. Là, je ne sais plus !

La réaction de Benoit Hamon hier m'a plu. Il n'a pas cherché à se dérober à sa responsabilité et me semble-t-il a appelé à plus d'humilité. C'est bien le moins : j'en ai assez de ces égos surdimensionnés. Plus d'humilité oui ! Commenent d'ailleurs pourrait-il en être autrement.

L'élection d'hier ne m'encourage vraiment pas à l'optimisme ! C'est évident !

Mais comment le pourrais-je ? D'autant plus que peu de pays ont voté à gauche. On peut même parler de raz-de-marée bleu en Europe. Le Parti Populaire Européen (PPE) qui regroupe les conservateurs et les démocrates chrétiens auront 36% des sièges au Parlement Européen !!

Alors ? Maintenant ? C'est quoi le programme à gauche ?

28/05/2009

PS I love you

528754_1.jpgBelles "retrouvailles" que celles que nous avons vu hier soir !

A ma gauche (si j'ose dire) Martine Aubry : présidente du PS, maire de  Lille, Présidente de la Communauté Urbaine de Lille.

A ma droite (il n'y a aucune allusion) Marie-Ségolène Royal : ex-candidate du PS à l'élection présidentielle, présidente de la région Poitou-Charente.

Les 2 femmes ne s'entendent guère et sont présentées comme rivales à l'investiture aux élections présidentielles de 2012.

Leurs retrouvailles ont fait plaisir aux militants PS. Elles m'ont fait plaisir aussi. Cela voudrait dire que ces 2 dames attrapent du plomb dans la tête puisqu'il est évident que l'une ne réussira pas sans l'autre !

Ces retrouvailles m'ont d'autant fait plaisir que le pouvoir n'a pu empêcher leur médiatisation.

Pourtant, j'espère que ces retrouvailles survivront aux européennes qui ont lieu dans 10 jours ...

18/05/2009

Et les européennes bordel !

aubry.jpgPartageons mon avis reprend le débat qui s'est instauré entre François Bayrou et Daniel Cohn-Bendit.

Ce dernier reproche au premier de faire de l'ombre aux élections européennes avec son livre grace auquel il se place en opposant numéro 1 face à Nicolas Sarkozy.

Le dirigeant du MoDem reproche quant à lui à Dany le rouge le vert une forme d'hypocrisie faisant croire que le destin des citoyens français ne se déciderait qu'à l'échelon européen ....

Justement non!

Dans mon dernier billet, je faisais valoir que les hommes politiques français depuis plus de 20 ans, se servaient de l'UE comme d'un défouloir. J'ajouterais qu'ils s'en servent pour se défausser de leurs responsabilités. L'UE n'est pas parfaite certes, mais elle a été décidée par les formations politiques dont les dirigeants actuels critiquent les institutions.

Alors non ! Le destin des citoyens français ne se décide pas qu'au niveau de l'Etat français. La disparition programmée des services publics à la française a été décidée avant l'arrivée de Nicolas Sarkozy ! Avant celle de Jacques Chirac même .....

Sous VGE (pour les plus jeunes : Valéry Giscard d'Estaing), une partie de la droite parlait de politique de socialisme rampant. Aujourd'hui, on ne peut plus parler de libéralisme rampant, mais de libéralisme assumé. Et ce quel que soit le Gouvernement en place ... A différents degrés certes.

Rappelez-vous que la mise en cause de la retraite par répartition avait été mise en cause dès 2003 et que Nicolas Sarkozy n'est arrivé aux commandes qu'en 2007. Rappelez-vous encore que la privatisation de EDF et GDF a été décidée sous le Gouvernement de Lionel Jospin !

Alors quoi ? On viendrait nous dire que les élections européennes ne sont pas importantes ?

Je note d'ailleurs que le Gouvernement français en fait un minimum en communication pour faire voter les français, ce qui démontre bien qu'il se satisfait de la situation actuelle.180px-Drapeau_europe_sociale_svg.png

Mais nous à gauche qui ne nous satisfaisons pas de cette situation, nous à gauche qui voulons l'Europe mais pas celle-là, en tous cas pas celle qui a supprimé toute protection aux emplois, pas celle qui permet aux employeurs de faire travailler ses salariés plus de 60 heures !! On en reste là ?

Est-ce au moment où le PS semble se rendre compte qu'en se décomplexant trop vis à vis de l'argent (années Tapie) il a vendu son ame au diable, qu'il faut renoncer ? Renoncer à faire une Europe de gauche ?

S'il y a un enjeu pour le PS, c'est celui-là. Mais qu'il se dépêche, il est peut-être déjà trop tard.

15/05/2009

Européennes : je ne comprends pas les grands partis français

europe-union0-4-2596-3_1213422274.jpgC'est une constante depuis 20 ans en France chez les hommes politiques français. On se plaint de l'Europe, de la Commission européenne.

Soit la Commission prend des décisions iniques, soit (le plus souvent) elle ne fait rien.

Chez les citoyens de base du pays fondateur de la Communauté européenne que nous sommes, la commission a réussi à faire eurosceptiques qui votent non à un traité constitutionnel qui (de mon point de vue) faisait une vraie avancée...

La situation est la suivante aujourd'hui : Nous dépendons du traité de Lisbonne, la Commission Européenne est composée de libéraux et de socio-démocrates mous. Le Président de la Commission est un atlantiste convaincu. Ce personnage important est à l'heure actuelle désigné pour une durée de 5 ans par les chefs d'Etat et de Gouvernement qui n'ont pas à tenir compte de la composition du Parlement Européen !

Le traité de Lisbonne, devrait renforcer les droits du Parlement dans la désignation du Président de la Commission. Mais personne ne sait quand, ni même si, il entrera en vigueur !!!

D'après le traité actuel pourtant, ce personnage central de l'UE (ainsi que les autres commissaires) peut être renversé par le vote d'une motion de censure à la majorité des 2/3 !

 Certes, c'est une majorité qualifiée difficile à atteindre !

Mais peut-on se satisfaire d'un système qui se dit démocratique et qui laisse une commission en place alors que cet organe a été en-dessous de tout dans la gestion de la crise et qu'avant même l'apparition de la-dite crise, son crédo (que dis-je ? son leitmotiv) économique était de ne rien faire ???mitterand-kohl.jpg

Alors, je ne comprends pas les partis français dans leur désintérêt du Parlement européen, et en particulier le PS.

Ne serait-il pas temps de faire en sorte que l'axe politique de l'UE bascule à gauche ?

Et compte tenu du système institutionnel en vigueur, il est important qu'il y a ait beaucoup de députés européens qui ne veulent plus de ce laissez-faire, de cette mondialisation économique qui a consisté à un marché passé entre les pays occidentaux qui se sont engagés à ouvrir leurs frontières en échange de la libre pénétration de leurs multinationales dans les pays du SUD (ex pays sous développés).

Alors que les partis choisissent. S'ils veulent d'une Europe libérale, qu'ils continuent comme ils font depuis 25 ans !

09:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : europeennes, elections, ps, ump, modem, aubry, bayrou |

14/05/2009

A quoi joue Bayrou le trublion ?

200px-Bayrou-thiez-17-07-2006-054.jpgFrançois Bayrou jubile !

Un récent sondage le place à 13,5% des intentions de vote pour les prochaines élections européennes. Le PS, avec 21,5% est en phase descendante.

Le dirigeant du MoDem est en train de se placer en seule alternative à Nicolas Sarkozy. D'ailleurs certains Média (Marianne, Libé) les plus ouvertement opposés à Nicolas Sarkozy, roulent de plus en plus pour le parti centriste et de moins en moins pour le PS. Comment leur en vouloir pourtant ? Le PS a montré une apathie pendant tant d'années et son virage récent à gauche est trop tardif pour ne pas se voir targuer de démagogie et d'irresponsabilité par l'UMP.

Pourtant, le dirigeant du MoDem aurait lui aussi beaucoup de choses à faire oublier ; mais la presse audiovisuelle parlant très peu de François Bayrou, ne peut par la force des choses, rappeler à notre bon souvenir les comprommissions passées de François Bayrou.

C'est pourtant le seul ministre qui a gardé son portefeuille (de ministre de l'Education) lors de la transition houleuse entre Balladur et Chirac en 1995 !! Il a été ministre sous Balladur de 1993 à 1995 et Sous Chirac de 1995 à 1997. Après, il a du arrêter, Jospin est arrivé suite à la fameuse dissolution ratée de Jacques Chirac .....

Alors oui, François Bayrou a fait preuve d'un indéniable courage politique en refusant la doigt main tendue de l'UMP qui a en fait annexé l'UDF. Pourtant, il ne faut pas oublier que François Bayrou a été ministre de gouvernements de droite et qu'il est à droite.

Qui plus est, il précise (le monde) avoir des contacts avec Dominique de Villepin et Alain Juppé. Je respecte ces 2 personnes, mais elles n'ont jamais roulé à gauche il me semble.

Alors Mme Royal ? Toujours pour une alliance avec le MoDem ?

09/05/2009

L'inénarrable Bernard Kouchner

55dd0938-3c92-11de-b93f-7be3684ba921.jpgNon mais je rêve !

Je reviens du site du Figaro. Et qu'est-ce que j'apprends ? Bernard Kouchner ne sait pas pour qui il va voter aux élections européennes. Tout ça parce qu'il n'a pas vu les programmes ! (le figaro donc !)

Pour ma part, je lui suggérerais bien de prendre son larfeuille et d'en sortir la carte du parti auquel il a adhéré il y a quelques années. A moins qu'il ne l'ait déchirée !

Alors comme ça, il s'intéresse aux programmes des partis politiques le Bernard ?! Ben ça serait nouveau ça ! 

Ou alors, ça voudrait  dire que quand il a accepté de faire partie du Gouvernement Sarkozy, il s'est intéressé au programme du candidat UMP ?! Il était donc au courant pour la visite de Khadafi, les hésitations vis à vis de la Chine et du Tibet, les retrouvailles avec l'OTAN ???

Hé bien bravo ! Cela veut dire que chez les militants PS et Radical (ex MRG), il y a pas mal de cocus. En même temps (et là je pose une réelle question de fond), n'est-ce pas l'apanage des militants de base que de se faire cocufier ?

Après la pipolisation de la Présidence française, on assiste au mannequinat du Ministère des affaires étrangères ...

01/05/2009

de 15 000 à 65 000 !!!

segolene2.jpgOn ne peut pas (sur ce coup là !) m'opposer une quelconque mauvaise foi !

Ce sont les chiffres de la police.

Quelles chiffres ?

Le 1er est celui du nombre de manifestants à Paris le 1er mai 2008, le 2nd celui du nombre de manifestants à Paris le 1er mai 2009 !! (le monde)

Entre ces 2 chiffres que s'est-il passé ?

La crise oui. On ne parle que de ça en ce moment !

Mais pas seulement... Car enfin, outre ce quintuplement du nombre de manifestants, le Président Sarkozy a réussi à réunir sur une même 1ère ligne de cortège les dirigeants des 4 centrales syndicales historiques.

Cela ne s'était pas vu depuis des années.

Mieux que ça, le 1er secrétaire du PS revient s'encanailler dans les manifs.

Cetains objecteront que Nicolas Sarkozy n'a pas encore réussi à faire manifester ensemble Martine et Ségolène... Pour ma part, je pense que c'est plutôt désespérant pour le PS...

30/04/2009

Bayrou de secours !!!

4-francois-bayrou.jpgBien sûr ! François Bayrou a la certitude d'avoir un destin !

Evidemment qu'il se positionne pour la présidentielle !

Pourtant, son livre "abus de pouvoir" même si matiné de mauvaise foi d'aprè le monde, tape là où ça fait mal.

Il dit ce que les blogs de gauche disent depuis des mois :

Depuis l'arrivée de Nicolas Sarkozy aux commandes de la République,  il y a usurpation du pouvoir, centralisation des décisions, préférence des intérêts particuliers sur l'intérêt général, les connivences, les réseaux...

Nous avons eu des présidents qui ont eu ces défauts, mais aucun ne les a tous eu en même temps.

Alors oui, Bayrou est probablement opportuniste.

Mais que j'eusse aimé qu'un livre équivalent à "abus de pouvoir" (c'est le titre du bouquin) fût écrit par un homme de gauche !

Et qu'on ne vienne pas me dire que François Bayrou en est un !

Devrai-je choisir entre Bayrou et Sarkozy au 2e tour de la présidentielle de 2012 ?

19:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : bayrou, ps, socialiste, aubry |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu