Avertir le modérateur

26/05/2009

Moi ! Je propose le télévote

asanblea-frantzia-2008050812393604xm1.jpgJe reviens sur le télétravail. Je suis, après mon billet de ce matin,  allé faire un tour chez Crepe Georgette suite aux conseils du taulier de PMA.

Je n'insisterai pas sur les avantages mis en avant par Frédéric Lefebvre au télétravail.

Pourtant, s'il est un endroit où le travail à distance serait utile, c'est bien à l'Assemblée Nationale.

L'incident du vote de la loi Hadopi, dans laquel nous avons vu des députés socialistes surgir de derrière les rideaux pour faire le surnombre et faire rejeter la loi sur Internet, aurait pu être évité.

Donc oui au télétravail  vote à l'assemblée ! et pas uniquement en période de maladie et de maternité !

En plus de cela, cela ferait beaucoup pour amoindrir les embouteillages dans Paris et permettrait aux quelques députés sérieux (il y en a) d'éviter ces interminables aller-retours entre la Capitale et leur circonscription.

18/05/2009

Et les européennes bordel !

aubry.jpgPartageons mon avis reprend le débat qui s'est instauré entre François Bayrou et Daniel Cohn-Bendit.

Ce dernier reproche au premier de faire de l'ombre aux élections européennes avec son livre grace auquel il se place en opposant numéro 1 face à Nicolas Sarkozy.

Le dirigeant du MoDem reproche quant à lui à Dany le rouge le vert une forme d'hypocrisie faisant croire que le destin des citoyens français ne se déciderait qu'à l'échelon européen ....

Justement non!

Dans mon dernier billet, je faisais valoir que les hommes politiques français depuis plus de 20 ans, se servaient de l'UE comme d'un défouloir. J'ajouterais qu'ils s'en servent pour se défausser de leurs responsabilités. L'UE n'est pas parfaite certes, mais elle a été décidée par les formations politiques dont les dirigeants actuels critiquent les institutions.

Alors non ! Le destin des citoyens français ne se décide pas qu'au niveau de l'Etat français. La disparition programmée des services publics à la française a été décidée avant l'arrivée de Nicolas Sarkozy ! Avant celle de Jacques Chirac même .....

Sous VGE (pour les plus jeunes : Valéry Giscard d'Estaing), une partie de la droite parlait de politique de socialisme rampant. Aujourd'hui, on ne peut plus parler de libéralisme rampant, mais de libéralisme assumé. Et ce quel que soit le Gouvernement en place ... A différents degrés certes.

Rappelez-vous que la mise en cause de la retraite par répartition avait été mise en cause dès 2003 et que Nicolas Sarkozy n'est arrivé aux commandes qu'en 2007. Rappelez-vous encore que la privatisation de EDF et GDF a été décidée sous le Gouvernement de Lionel Jospin !

Alors quoi ? On viendrait nous dire que les élections européennes ne sont pas importantes ?

Je note d'ailleurs que le Gouvernement français en fait un minimum en communication pour faire voter les français, ce qui démontre bien qu'il se satisfait de la situation actuelle.180px-Drapeau_europe_sociale_svg.png

Mais nous à gauche qui ne nous satisfaisons pas de cette situation, nous à gauche qui voulons l'Europe mais pas celle-là, en tous cas pas celle qui a supprimé toute protection aux emplois, pas celle qui permet aux employeurs de faire travailler ses salariés plus de 60 heures !! On en reste là ?

Est-ce au moment où le PS semble se rendre compte qu'en se décomplexant trop vis à vis de l'argent (années Tapie) il a vendu son ame au diable, qu'il faut renoncer ? Renoncer à faire une Europe de gauche ?

S'il y a un enjeu pour le PS, c'est celui-là. Mais qu'il se dépêche, il est peut-être déjà trop tard.

15/05/2009

Européennes : je ne comprends pas les grands partis français

europe-union0-4-2596-3_1213422274.jpgC'est une constante depuis 20 ans en France chez les hommes politiques français. On se plaint de l'Europe, de la Commission européenne.

Soit la Commission prend des décisions iniques, soit (le plus souvent) elle ne fait rien.

Chez les citoyens de base du pays fondateur de la Communauté européenne que nous sommes, la commission a réussi à faire eurosceptiques qui votent non à un traité constitutionnel qui (de mon point de vue) faisait une vraie avancée...

La situation est la suivante aujourd'hui : Nous dépendons du traité de Lisbonne, la Commission Européenne est composée de libéraux et de socio-démocrates mous. Le Président de la Commission est un atlantiste convaincu. Ce personnage important est à l'heure actuelle désigné pour une durée de 5 ans par les chefs d'Etat et de Gouvernement qui n'ont pas à tenir compte de la composition du Parlement Européen !

Le traité de Lisbonne, devrait renforcer les droits du Parlement dans la désignation du Président de la Commission. Mais personne ne sait quand, ni même si, il entrera en vigueur !!!

D'après le traité actuel pourtant, ce personnage central de l'UE (ainsi que les autres commissaires) peut être renversé par le vote d'une motion de censure à la majorité des 2/3 !

 Certes, c'est une majorité qualifiée difficile à atteindre !

Mais peut-on se satisfaire d'un système qui se dit démocratique et qui laisse une commission en place alors que cet organe a été en-dessous de tout dans la gestion de la crise et qu'avant même l'apparition de la-dite crise, son crédo (que dis-je ? son leitmotiv) économique était de ne rien faire ???mitterand-kohl.jpg

Alors, je ne comprends pas les partis français dans leur désintérêt du Parlement européen, et en particulier le PS.

Ne serait-il pas temps de faire en sorte que l'axe politique de l'UE bascule à gauche ?

Et compte tenu du système institutionnel en vigueur, il est important qu'il y a ait beaucoup de députés européens qui ne veulent plus de ce laissez-faire, de cette mondialisation économique qui a consisté à un marché passé entre les pays occidentaux qui se sont engagés à ouvrir leurs frontières en échange de la libre pénétration de leurs multinationales dans les pays du SUD (ex pays sous développés).

Alors que les partis choisissent. S'ils veulent d'une Europe libérale, qu'ils continuent comme ils font depuis 25 ans !

09:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : europeennes, elections, ps, ump, modem, aubry, bayrou |

14/05/2009

A quoi joue Bayrou le trublion ?

200px-Bayrou-thiez-17-07-2006-054.jpgFrançois Bayrou jubile !

Un récent sondage le place à 13,5% des intentions de vote pour les prochaines élections européennes. Le PS, avec 21,5% est en phase descendante.

Le dirigeant du MoDem est en train de se placer en seule alternative à Nicolas Sarkozy. D'ailleurs certains Média (Marianne, Libé) les plus ouvertement opposés à Nicolas Sarkozy, roulent de plus en plus pour le parti centriste et de moins en moins pour le PS. Comment leur en vouloir pourtant ? Le PS a montré une apathie pendant tant d'années et son virage récent à gauche est trop tardif pour ne pas se voir targuer de démagogie et d'irresponsabilité par l'UMP.

Pourtant, le dirigeant du MoDem aurait lui aussi beaucoup de choses à faire oublier ; mais la presse audiovisuelle parlant très peu de François Bayrou, ne peut par la force des choses, rappeler à notre bon souvenir les comprommissions passées de François Bayrou.

C'est pourtant le seul ministre qui a gardé son portefeuille (de ministre de l'Education) lors de la transition houleuse entre Balladur et Chirac en 1995 !! Il a été ministre sous Balladur de 1993 à 1995 et Sous Chirac de 1995 à 1997. Après, il a du arrêter, Jospin est arrivé suite à la fameuse dissolution ratée de Jacques Chirac .....

Alors oui, François Bayrou a fait preuve d'un indéniable courage politique en refusant la doigt main tendue de l'UMP qui a en fait annexé l'UDF. Pourtant, il ne faut pas oublier que François Bayrou a été ministre de gouvernements de droite et qu'il est à droite.

Qui plus est, il précise (le monde) avoir des contacts avec Dominique de Villepin et Alain Juppé. Je respecte ces 2 personnes, mais elles n'ont jamais roulé à gauche il me semble.

Alors Mme Royal ? Toujours pour une alliance avec le MoDem ?

11/05/2009

Ca y est, Bernard kouchner sait !

ee3fc264-3e1e-11de-8b44-be0d533b72fb.jpgC'est dans le figaro ! Ca y est, Bernard Kouchner a fait connaître son choix de voter UMP aux prochaines élections européennes.

Il votera pour la liste Barnier Dati ! Au moins, c'est clair.

Ceci dit il est membre du Gouvernement UMP depuis 2 ans et a été exclu du PS dès qu'il a été nommé ministre. Il n'y a donc plus lieu de s'étonner que Bernard Kouchner vote pour la liste UMP.

Mr Kouchner aurait simplement pu nous nous faire l'économie de  ces minauderies de valse hésitation.

Car enfin, s'il est un domaine où les programmes de l'UMP et du PS sont difficiles à différencier, c'est bien celui de l'Europe. Mr Kouchner a choisi entre blanc bonnet et bonnet blanc....

19/03/2009

Un impôt pour les très riches

mehaignerie pierre.jpgMais oui ! C'est pourtant lui !

Cela faisait lontemps que je n'avais pas entendu parler de lui. Les plus jeunes ne le connaissent pas, mais Pierre Méhaignerie a été Président de l'UDF (Union pour une Démocratie Française) avant qu'elle ne devienne une composante de l'UMP. Un jour, on a cessé d'entendre parler de lui.

Et voilà que j'apprends qu'il préside la Commission des affaires sociales de l'Assemblée Nationale. Et surtout que dernièrement, il a déposé chez les députés, une proposition de loi visant à augmenter l'imposition des revenus supérieurs à 300000 Euros par an.

Il s'agît d'une contribution de 5% de "la fraction excédant 69 505 euros du revenu imposable par part servant de base au calcul de l'impôt sur le revenu".

Si cette contribution de solidarité a pour vocation à ne durer que le temps de la crise, elle fait plutôt tache dans le contexte d'arcboutage de la Sarkozye sur l'autel de son "bouclier fiscal".

Cette Proposition a le soutien de députés honorables tel MM De Courson ou Goulard et d'autres encore. Le Gouvernement aurait tout intérêt à être attentif à ces députés, ses députés.

Mais pour l'opposition, il sera intéressant de voir comment la majorité gouvernementale va gérer cette affaire. Car jusqu'à maintenant, l'UMP a surtout eu beau jeu de moquer la désunion du PS ...

En attendant, Mr Méhaignerie me surprend agréablement. Car il n'est pas de bon ton de contredire le Président Sarkozy !

07:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : mehaignerie, bouclier, fiscal, impots, ump |

02/03/2009

L'UMP recrute !

35712_douillet-montagne-une.jpgA l'heure où on annonce une diminution du PIB de 1,5% (jamais vu depuis 60 ans) ainsi qu'une diminution de 300 000 du nombre d'emploi et où le déficit du budget représentera 5,5% du budget, l'UMP a décidé de s'étoffer. Et de quelle manière !

Il était temps !

Ainsi, le point révèle que le chanteur Gilbert Montagné et le triple champion olympique David Douillet devraient intégrer la Direction de l'UMP. Le 1er s'occupera du secrétariat national à l'handicap, le second du secrétariat national au sport.

D'aucuns objecteront que ces désignations ne feront pas beaucoup avancer le parti majoritaire sur le chemin de l'empathie vis à vis des classes moyennes et défavorisées dans la Crise.

Mais bon, il faut bien leur donner du rêve aux pauvres kouaaa.

26/02/2009

1 EURO : Ca c'est respecter les droits d'auteur !!

copyrightCEE.jpgC'était un malencontreux oubli, une erreur. Maintenant qu'il avait pris la direction de l'UMP, il allait se saisir du dossier et faire le nécessaire pour trouver un accord avec le groupe de musique américain !

Voilà comment Xavier Bertrand avait communiqué sur la gestion de ce problème. Le problème ?? Simplement, il s'est avéré que durant la campagne électorale, le parti présidentiel avait utilisé lors des meetings, la musique du groupe MGMT .... SANS AUTORISATION. Les musiciens s'étaient bien sûr, par la voie de leur avocat, rapproché de la formation  polirtique pour obtenir réparation.

Et voilà qu'aujourd'hui, le Post nous apprend que le montant de la proposition d'indemnisation de l'UMP, à la formation musicale est de 1 EURO....

Surréaliste.

Cette proposition intervient dans le contexte d'une politique du Gouvernement visant à protéger les auteurs (et les majors) face aux internautes piratant les oeuvres musicales et cinématographiques....

Faîtes ce que je dis, ne faîtes pas ce que je fais. Ca n'a jamais été aussi flagrant...

09:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : bertrand, ump, droits d'auteur, mgmt, 1 euro |

09/01/2009

L'infans se prépare au trone.

zitrone.jpgMesdames Mesdemoiselles Messieurs, bonsoir !

Ici Léon Elmone en direct de la rue de Lille à Paris.

Nous interrompons notre programme télévisuel pour vous informer de ce que le peuple français attend depuis fort longtemps : le Prince Jean devrait prendre fonction en tant que Secrétaire Général Adjoint de l'UMP (Union pour un Mouvement Populaire). Il remplacerait Xavier Bertrand qui prendrait le titre de régent Secrétaire Général.

L'ensemble de la gentry se félicite de cette proposition. Le Prince Jean a fait savoir qu'il refusait cette proposition, ce qui est conforme au protocole que nos téléspectateurs se rassurent ! Il est en effet de bon ton pour ceux qui nous gouvernent de n'accepter l'honneur de la consécration qu'après un refus poli.

De même, son Altesse Présidentielle Nicolas a fait déclarer à la Cour Presse n'être pour rien dans cette nomination, ce qui est là aussi cher téléspectateur, conforme à l'Etiquette.

Ainsi donc, chers téléspectateurs, l'Infans va poursuivre sa formation afin de se préparer à prendre la succession de son père son altesse présidentielle Nicolas. Ce dernier, vous le savez, avait annoncé il y a quelques mois qu'après sa présidence, il se consacrerait à faire fortune.

La rédaction de ce journal se joint à moi pour souhaiter une longue vie à la dynastie sarkozienne.

Je rends l'antenne, sans la réclame.

A vous Cognacq Jay, à vous les studios.

20:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sarkozy, jean, nicolas, ump, secrétaire, adjoint |

02/01/2009

Un après Sarkozy peut-il exister ?

sarkozy_1177912073.jpgJ'ai bien sûr conscient de ce que ma question peut avoir d'hypocite, d'iconoclaste, (que sais-je encore ?) de prématuré ... Surtout en ce début d'année ! 

C'est à la lecture d'un article du Monde que cette révélation s'est fait jour pour moi ! On y apprend que Nicolas Sarkozy s'apprêt à mettre l'UMP "dont il reste le seul patron" en ordre de marche pour les présidentielles de 2012. Ca a le mérite d'être clair. Il faut en effet continuer de rappeler qu'à la différence de tous ses prédécesseurs, le Président Sarkozy ne se place pas "au-dessus des partis", mais à la tête  du sien uniquement. Rappelons que depuis qu'il a quitté la présidence de l'UMP, la présidence de ce parti est vacante.

Revenons un peu en arrière dans l'Histoire du  président Sarkozy...

Les Hauts de Seine: il a été maire de Neuilly et Président du Conseil Général. C'est à contrecoeur qu'il a laissé la mairie à Jean-Christophe Fromentin après le feuilleton "dallassien" que l'on connaît. Quant au Conseil Général, Nicolas Sarkozy y a laissé des (très) proches comme Mme Balkany et notamment son fils Jean dont on parle déjà pour en prendre la présidence.

L'Union Européenne : Le Président Sarkozy a pris pendant 6 mois la présidence tournante du Conseil Européen de l'Union Européenne. Elle a pris fin le 31 décembre. Pourtant, le Président a déjà émis l'hypothèse de prendre la présidence des pays de la zone euro jusqu'à ce qu'un autre pays membre de cette zone prenne la présidence de l'UE !!!Napoleon3.png

A chaque fois que Nicolas Sarkozy a du laisser un poste, il a eu beaucoup de difficultés à laisser ses prérogatives.

Alors forcément... Je m'interroge pour la présidence de la République !

Nous avons en effet un Président très jeune. Et franchement, je le vois mal se contenter du siège de Sage au Conseil Constitutionnel. Nous savons qu'après la Présidence de la République, Nicolas Sarkozy a l'intention de "faire du fric". Mais pour autant, arrêtera-t-il de présider dans les faits ??

Personnellement, je le vois bien faire des conférences "all over the world" comme le font les ex-présidents américains. A la différence près qu'ils n'hésitera pas à glisser des peaux de banane sous les pieds de ses successeurs.

Mais y aura-t-il un après Sarkozy ?

 

16/12/2008

L'UMP va-t-elle devenir une pétaudière comme le PS ?

20070711sarkoinside.jpgA-priori, la réponse est évidemment non. Tant ces 2 partis ont historiquement 2 façons très différentes de fonctionner.

Le PS d'abord. Rappelons-nous que même à l'époque du Sphinx Mitterrand, le parti socialiste était traversé par de nombreux courants (le A, le B, le C...), on parlait des rocardiens, des mitterrandistes. Le CERES de Chevénement était une comosante du PS. En clair, ça s'est toujours plus ou moins tiré dans les pattes au PS. Derrière les querelles de personnes, il y a eu des débats aussi. C'est probablement grace à cette démocratie un peu fouillie que le PS est arrivé a pouvoir ; en tous cas, cela ne l'a pas empêché d'y arriver !

En ce qui concerne l'UMP, c'est l'inverse. Elle descend du RPF et de l'UDR gaulliens. Et à ce titre, les dirigeants ont toujours régné sur le parti sans réelle contestation interne. Jacques Chirac en a fait le RPR et l'a transformée en une mécanique électorale très bien huilée et à son unique service. Il a fallu les manoeuvres de son Brutus de fils spirituel pour lui ravir ce beau jouet (devenu l'UMP après avoir absorbé le parti centriste). 

Brutus est devenu Président de la République mais continue de régner sur l'UMP.

Pourtant, ça et là certaines petites contestations percent de l'UMP, laissant présager d'une possible évolution du fonctionnement de l'UMP !

Passons sur les ambitions personelles des uns (Devedjan) et des autres (Copé), pour le moment sans danger pour le Président. jacquerie.jpg

Un mouvement de plus grande ampleur chez la garde prétorienne de l'UMP est en train de se révéler sur un projet phare du Président: Le travail le dimanche. Le Président Sarkozy  est attaché à ce projet  car il entre dans sa vision du "travailler plus pour gagner plus" pierre angulaire de son projet de Société (voir les retraites, les 35 heures ...).

La fronde, menée par Marc LEFUR (député des côtes d'Armor) a impressionné l'Elysée au point que Jean-François Copé a été chargé de trouver un compromis. On assiste en ce moment à une reculade de la Présidence de la Républiquesur le travail le dimanche. Fillon étant pour sa part inexistant.

En fait, l'UMP a réussi ce que l'on pensait impossible il y a encore 3 semaines : rendre inaudible le PS (ça c'est facile) et le PC, mais aussi Besancenot en remettant en cause une mesure antisociale prise par l'Elysée.

Mais où va l'UMP ?

11:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ps, ump, travail, dimanche, cope, devedjan |

02/12/2008

Frédéric Lefebvre récidive.

fred lefebvre.jpgOn a l'impression qu'il est partout. C'est marrant, il me rappelle quelqu'un !

Frédéric Lefebvre a des idées sur tout ! On l'entend sur la réforme dans l'audio-visuel un jour. Et le lendemain, il donne son opinion sur les solutions à apporter à la délinquence des mineurs.

Ainsi, en complément de l'abaissement de la l'age de la résponsabilité pénale de 13 à 12 ans, il préconise un dépistage des troubles de comportements chez les enfants de 3 ans !!!

Tout cela est amené en douceur :"Je ne suis pas un spécialiste, donc je ne déterminerai pas à quel âge il faut le faire" (sic). Et il justifie sa position en rappelant que "en 1945 un mineur sur 166 était mis en cause dans une affaire pénale, aujourd'hui c'est un sur trente" . Une réaction est donc nécessaire d'après le porte-parole de l'UMP

On finirait par se laisser prendre ! Et puis boum, le masque tombe quand il ajoute : "Moi je souhaite qu'on aille même sans doute un peu plus loin" sur "la question de la détection précoce des comportements".

Alllez encore un effort Mr Lefebvre et d'ici la fin du deuxième quinquennat de votre patron, nous serons les bienvenus à Gattaca ....

23/03/2008

De la Discipline, de la Discipline

Le distingué New-York Times, après constatation du camouflet électoral qu'ont donné les Français à Mr ZARKOZY, recommande à ce dernier de la "discipline" dans sa conduite des affaires de la France.

Si même les Américains estiment pouvoir donner des leçons en la matière....

La question que je me pose est celle-ci : comment est-il possible que les membres de sa majorité, qui sont globalement aussi classiques que les socialistes dans leur comportement au quotidien, aient accepté  les frivolités et minauderies -que ne renierait pas Britney Spears- de Mr SARKOZY.

Après réflexion, la réponse ne peut être que celle-ci : grâce à Nicolas Sarkozy, la droite a gagné largement les présidentielles, elle a également obtenu la majorité absolue à l'assemblée nationale. Les sondages étaient tellement favorables à la droite que les membres de l'UMP n'avaient plus honte de dire qu'ils étaient "de droite". Jusqu'à janvier, les membres de l'UMP pouvaient espérer, vue la popularité du Président, avoir de bons résultats aux municipales.16ee1a1f4dbc993c0244a3ff16b27010.jpg

Ainsi, la vague Sarkozy a permis de placer aux responsabilités de nombreux militants actifs de l'UMP.

Mais maintenant que la vague est en train de tomber, ces mandataires vont commencer à craindre pour leur précieux siège. Certains de ces militants (grands ou petits) vont craindre de ser retrouver sur le carreau même si les prochaines élections ne sont pas pour tout de suite. Et qui arbitrera ???? Comme d'habitude SARKOZY puisqu'il s'occupe de tout.

Et c'est à ce moment là qu'il devra craindre l'impopularité au sein de son propre parti. Et ce sera la curée.

Qu'il se rassure, il a encore un petit délai puisque le calendrier électoral fait que les prochaines élections ne sont pas pour tout de suite.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu