Avertir le modérateur

24/03/2014

Comment traiter le front national ?

A l'instar de Nicolas et de Juan, je vais parler des élections municipales et du front national.

Autant le dire tout de suite, je n'ai pas de réponse précise à la question posée en titre.

Mais je commence à avoir une idée précise de ce qu'il ne faut pas faire.

J'ai regardé le début de la soirée électorale sur France 2 hier.

Et à la rituelle question "qu'avez-vous à dire aux électeurs du Front National", Mme Najat-Vallaud Belkacem, ministre du gouvernement Ayrault a bafouillé quelque-chose tournant autour du pacte républicain , une certaine façon de faire de la politique et puis .... c'est tout !

A un moment, après qu'on ait appris que Mr Steeve BRIOIS ait gagné la mairie de la même Mme Belkacem a cru devoir faire la leçon à Mme Lepen sur l'absence de programme du FN (avec raison) et sur la gestion d'une commune.

Et  Mme Lepen de répondre que le PS a volé l'argent aux pauvres, faisant une référence directe à la gestion socialiste calamiteuse dans le bassin minier et à l'affaire SOGINORPA.

Je crois donc que l'on ne peut plus se contenter de dire au FN qu'il ne respecte pas le pacte républicain et qu'à ce titre c'est un parti qui n'a pas voix au chapitre.

On ne peut plus se permettre de considérer le FN comme un sous-parti à qui on peut donner la leçon sans s'attendre de réplique cinglante.

Il ne suffit pas de dire que ceux qui votent FN ne sont pas tous des fachos pour considérer que le FN ne vaut pas ses 20 % des votes.

En résumé, je crois qu'on ne peut plus se permettre de mépriser ce parti car cela revient à mépriser ses électeurs.

Si les partis de gauche (et aussi l'UMP) continuent comme ça, le FN a encore de beaux jours devant lui. Pour la soirée d'hier, vous pouvez aller voir le lien ci-dessous.

http://bcove.me/z5oiisia 

21:29 Publié dans Blog, Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : le pen, municipales, belkacem |

02/02/2014

United Kingdon über alles (the suit)

Aussi loin que je suis concerné, j'ai été choqué des images diffusées par la presse les tabloïds de sa majesté britannique à propos de notre Président.

C'est pourquoi, en tant que arrogant français, je diffuse (à mon petit niveau) des images représentant les chefs de l'Etat britannique où ils ne sont guère à leur avantage.

Comme quoi c'est facile.

Le-Prince-Charles-mene-grand-train_article_landscape_pm_v8.jpgPrince-Charles-6516065.jpg







la-reine-_SIPA.jpgLa-Reine-d-Angleterre-tentant-de-cacher-sa-peur-par-un-sourire-peu-convaincant_portrait_w858.jpg






Thatcher_67819b.jpg

 C'était ma séquence anglophobe (pendant que c'est encore politiquement correct).


09:16 Publié dans Blog, Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : united kingdom, tabloïds, queen |

28/12/2012

L'Europe en concurrence avec la Chine ......

C'est la première réflexion qui m'est venue à l'esprit lorsque j'ai lu cet article Pau dans 20 minutes !

Il apparaît qu'une consommatrice américaine est tombée sur une lettre d'un travailleur chinois qui avait joint sa missive dans l'emballage de d'articles de décoration.

20 minutes fournissant la traduction, je vous laisse apprécier un morceau choisi :

" Les gens travaillent ici 15 heures par jour sans week rend ni vacances . Ils souffrent de tortures de coups et d’insultes. Ils ne sont quasiment pas payés (10 yuans par mois, soit 1,20 euro, ndlr)."

Bien sur, l'authenticité de cette lettre est forcement sujette à caution.

Il n'empêche que si l'on suit les préceptes du medef ou des libéraux, non seulement il ne faut pas se protéger face à une société qui fait travailler ses citoyens presque comme des esclaves , mais en plus il faut s'adapter.

 Tout cela nous promet des lendemains qui chantent ! Bonnes fêtes de fin d'année !

ps je ne viens que de rectifier (avec l'ordinateur) la mise en page de ce billet. La tablette ne me permet pas de mettre en page  sur 20 minutes.fr ...

07/11/2009

Assauts d'amabilité entre nos 2 derniers présidents !

h_4_ill_1263954_3bd1_424272.jpgBeaucoup ont été surpris par les retrouvailles et les amabilités entre Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy hier.

En effet les 2 hommes, c'est le moins que l'on puisse dire, ne se parlaient plus !!!

Il n'est pas utile d'avoir une grande mémoire pour se souvenir des vacheries de l'actuel président vis à vis de son prédécesseur. Les allusions sur l'immmobilisme avec "les rois fainéants" .....

Et puis soudainement, Nicolas est invité à la fondation de Jacques. Il parle de continuité de l'Etat après s'être pendant 3 ans fait le chantre de la rupture. Il lui donne du "Jacques", fait de la réclame pour son bouquin ....

Mais bien entendu, les menaces de Charles Pasqua de balancer (suite à ses mésaventures judiciaires dans l'Angolagate) sur les pratiques de l'Etat et de ses dirigeants, n'ont rien à voir dans ce rapprochement de nos 2 amis.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu