Avertir le modérateur

13/04/2014

Décentralisation, intercommunalité, échelon et.c

échelon,décentralisation,jacobisme,intercommunalité,régions,communesJe viens d'aller lire partageons mon avis qui renvoie sur Babelouest.

En fait, nous sommes à peu près tous d'accord pour dire qu'entre mairie, intercommunalité (communautés urbaines, communautés de communes, d'agglomération ..), département et région, il y a un échelon de trop.

Surtout en ces temps de disette budgétaire. Nous sommes en effet en plein paradoxe : le nombre de fonctionnaires d'état (impôts, DGCCRF, douane, même police) a beaucoup diminué depuis 10 ans et globalement les fonctionnaires sont plus nombreux, du fait de l'augmentation considérable de fonctionnaires territoriaux.

Mais revenons à nos moutons. Quel échelon supprimer ?

Je ne me prétends pas un spécialiste. Je n'ai pas fait de recherches spécifiques en vue de ce billet. De sorte que tout ce qui va être dit ici est le résultat de ma culture générale et de mes observations puisque comme beaucoup je vis dans un endroit géré par une Communauté Urbaine.

- La Région : Ces collectivités territoriales sont de création administrative récente (1982). Auparavant, elles n'étaient que des établissements publics sans pouvoir de décision. Leur territoire de compétence correspond à peu  près aux Parlements de l'Ancien Régime. Ils ressemblent d'ailleurs beaucoup à des duchés ....

- Les départements : en tant que collectivités territoriales, ils datent du début du XIX ème siècle. Au départ gérés par les préfets, ils sont devenus décentralisés en 1982. A l'origine les préfectures ont été déterminées en fonction de ce qu'elles devaient être à une journée de cheval de n'importe quel endroit du département. A l'heure du TGV, des autoroutes, d'internet et du téléphone ces préfectures et donc ces départements sont trop nombreux.

Pour autant, je ne suis pas sûr qu'ils faillent les supprimer au profit des régions tant les gens sont attachés à leur préfecture . J'ajoute que les départements ont une compétence ancienne et nécessaire dans le domaine social (DDASS, enfance en difficulté, suivi judiciaire ...)

 - Les intercommunalités : pour le coup, je ne suis pas d'accord du tout avec le taulier de partageons mon avis qui veut les rendre obligatoires aux communes.

 De ce que j'observe, les reproches que je fais aux institutions européennes, je pourrais les faire aux intercommunalités : représentativité démocratique réduite à sa plus simple expression notamment. En fait c'est le maire de la plus grande ville qui décide point barre.

Accessoirement, dans mon patelin "communauté urbaine" signifie : ramassage des ordures et espaces verts. Résultat : 5 000 fonctionnaires.

Quand je vois que malgré ça le maire qui a perdu sa commune aux élections, se bât bec et ongles pour garder sa communauté urbaine, je m'interroge ...

Pour résumer : l'intercommunalité obligatoire : très peu pour moi.

Par contre, les SIVA, SIVOM (syndicats intercommunaux à vocation très spécifique) ont tout à fait leur place.

- La mairie : A garder absolument. Ces gens sont à la fois représentants de l'Etat et des citoyens. Ils font la police communale (ils sont aussi OPJ). On le voit partout (sauf aux endroits où le maire est plus obnubilé par sa représentation nationale et autre), le maire est le vrai baromêtre de sa commune.

Il ne faudrait pas qu'il soit noyé dans une intercommunalité à compétence générale.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu