Avertir le modérateur

16/01/2012

Les agences de notation. Moody's ne dégrade pas

moodys.jpgC'est une bonne nouvelle pour le Gouvernement, l'agence Moody's a déclaré que quant à elle, elle ne dégradait pas la note de la France.

J'ai bien noté le "silence assourdissant" du PS reproché par J-F COPE (cf le monde). Un éminent collègue m'avait gentiment fait remarquer que les blogueurs de Gauche utilisaient toutes les ficelles pour faire campagne.

C'est clair que nous sommes en campagne ....

Cela dit, j'ai relu mes derniers billets portant sur le sujet.

Ce que je reprochais au Gouvernement c'est qu'après avoir martelé que la "ligne bleue des Vosges" était le maintient du triple A, il a axé sa communication sur le fait que la perte du triple AAA n'était pas si important !!!

Je maintiens.

Pour le reste, je me félicite (ainsi que le Gouvernement) que Moody's ne baisse pas la note de la France, car la notation conditionne le taux de nos emprunts.

Je reste néanmoins persuadé que la politique économique doit être décidée par  le Pouvoir Politique fût-ce un pouvoir de Droite.

Pour ma part bien sûr, je préfère que ce soit un pouvoir de gauche.

19:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : moody's, aaa, copé, hollande, notation |

15/01/2012

François Fillon et les agences de notation !

fillon, notation, aaa, aa+, hollande, sarkozyMes 2 billets d'hier ont porté sur les agences de notation et la perte du triple A.

Les collègues qui me lisent en général savent que ce qui m'agace le plus, c'est le pouvoir grandissant de ces agences et le fait qu'elles justifient les politiques de rigueur lancées un peu partout en Europe.

Là, avec Mr Fillon (qui est habituellement beaucoup plus mesuré), on vient d'atteindre un sommet.

Face aux attaques de François Hollande suite à la perte du triple A, il propose ni plus ni moins que ce dernier soumette son programme électoral à Standard & Poor's !!!! (cf le JDD).

Je crois rêver ... Mais non !

Le Premier Ministre valide le pouvoir de décision des agences de notation sur les programmes économiques.

Quand on pense que Mr Fillon est issu d'un courant (RPR tendance Seguin) qui ne voulait pas reconnaître la supra-nationalité de l'Union Européenne ! Et là, il est prêt à valider un abandon de souveraineté au profit d'une agence de notation dans laquelle la représentation démocratique est absolument inexistante !

Un comble !

10:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : fillon, notation, aaa, aa+, hollande, sarkozy |

14/01/2012

HA HA HA

la-france-va-certainement-perdre-son-aaa-selon-des-rumeurs_70691_w250.jpgJe viens de me lever et j'écoute France Info. J'entnds un économiste expliquer à un journaliste que la France a perdu sa note de AAA, mais que ce n'est pas si grave.

Le ministre de l'économie, François Baroin, a déclaré la même chose hier sur France 2.

Je suis d'accord avec eux. Ce n'est pas si grave. D'ailleurs les marchés prêtaient déjà depuis de nombreux mois, à l'Allemagne et à la France à dest taux différents alors que ces 2 pays avaient la même note.

Par contre, il me semble opportun de rappeler que jusqu'à il y a 2 mois, ces même économistes et le Gouvernement faisaient de cette bataille contre la baisse de notation par les agences, une crète derrière laquelle il ne fallait pas reculer.

Et de nous promettre des lendemains extrêmement difficiles en cas de perte du triple A.

C'est ce qui a justifié auprès des Français, 2 politiques de rigueur.

Alors ? On se fiche de nous ou quoi ?

Et qu'on ne vienne pas me dire que c'est la faute des Gouvernements précédents. Puisque ça fait 35 ans au moins que les 3 agences Fitch, S&P et Moody's donnaient la note maximale à la France.

Alors ? Elle est où l'arnaque ? Du côté des agences ou du Gouvernement ?

09:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : standard, s&p, note, aaa, aa+, baroin, sarkozy |

23/12/2010

Standard & Poor's confirme le AAA pour la France

SP.jpgJ'imagine que les économistes sont soulagés. Il est probable que les satisfécits gouvernementaux ne vont pas tarder (peut-être à l'occasion des voeux présidentiels).

Toujours est-il que la France ne suivra pas l'exemple des PIGS (Portugal, Irlande, Grèce et Espagne). (cf ici)

Bien.

Mais vous n'avez pas l'impression qu'on tourne en rond, voire qu'on est dans un cercle vicieux ?

Car cette notation a une influence considérable sur les marchés et donc sur les taux d'intérêts auxquels empruntera la France.

Plus la note est élevée, moins les taux d'intérêts seront élevés.

Le paradoxe est que ces agences de notation n'ont pas vu arriver la crise et considéraient l'Irlande comme l'exemple à suivre.

Et quand la crise est arrivée, ce sont les Etats qui ont du mettre la main à la poche pour garantir les banques et stabiliser les marchés.

Sans les Etats, les marchés se seraient effondrés.

Et maintenant, ce sont les agences de notation qui (comme avant la crise) décident de la fiabilité des Etats.

Il n'y a pas comme un problème là ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu