Avertir le modérateur

30/10/2008

A quoi (qui) sert la crise ?

master card.jpgLa crise financière est mondiale. On nous explique que la crise financière va devenir une crise économique.

Et que s'agissant d'une crise devenue économique, il va y avoir des licenciements. Ils ont d'ailleurs déjà été programmés : Whirlpool en a prévu 5000 d'ici à la fin de l'année prochaine. On apprend aujourd'hui que American Express va supprimer 7000 emplois dans le monde soit 10% de ses effectifs. Le groupe financier en profite pour annoncer une baisse pour 2009 du salaire de ses employés et même un gel des revenus des dirigeants.

En France, Nicolas Sarkozy annonce qu'en France, on ne pourra pas éviter les licenciements.

Si j'ai bien suivi, pour le moment les conséquences de la crise sont les licenciements annoncés (et qui auront lieu) et des congés imposés et chômage partiel pour les salariés.

Pour l'instant, on ne nous annonce pas de baisse de dividende ni de réel assainissement du marché.

Pour résumer c'est : pour le moment la rigueur mais uniquement pour le travail  Pas pour le capital. Alors que la crise vient bien du capital.

J'attends avec impatience les premières prises de bénéfices et les montants des dividendes. J'espère que la blogosphère et les journaux surveilleront cela.

28/10/2008

Cher Actionnaire : c'est maintenant qu'il faut acheter

palais_brongniart_small.jpgJe suis en train de regarder e-télé. Je lis et j'entends que Carlos GHOSN (Dirigeant de Renault) annonce que les dégats de la crise financière sur le secteur automobile ne font que débuter.

Ce alors que nous avons appris que les grands constructeurs automobiles français allaient recourir à la prise de congés d'office pour les salariés, voire au chômage technique.

Nous savons aussi déjà que les fournisseurs de pièces et équipements automobiles ont d'ores et déjà commencé à licencier. En amont de l'automobile, le secteur sidérurgique (Mittal Arcelor) a d'ores et déjà informé ses salariés qu'il y aurait des prises de congés d'offfice dans les prochaines semaines.

En clair, on nous prépare à des jours mauvais quitte à tomber dans le catastrophisme.

Mais rassurez-vous cher actionnaire, il est toujours possible de faire de bonnes affaires sur le marché. Ainsi, Porsche spécule (et favorise ?) sur la baisse de l'action de Volkswagen pour en prendre le contrôle. Résultat : l'action VW est passée en 4 jours de 210 EUR à plus de 1000 EUR !!!

Et puis surtout, avec tous ces licenciements annoncés (rapidement), il ne fait aucun doute que les actions vont vite remonter. Ainsi, il sera intéressant de suivre l'action whirlpool qui annonce 5000 suppressions d'emploi d'ici à fin 2009.

Ami actionnaire, c'est le moment d'"injecter des liquidités" sur le marché !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu