Avertir le modérateur

18/12/2012

François Hollande et son adversaire oublié ...

hollande, finance, bourget, 22 janvier, banque"Mon véritable adversaire, il n’a pas de nom, pas de visage […],.Cet adversaire, c’est le monde de la finance".

Qui a oublié cette phrase prononcée il y a pas un an par l'encore candidat Hollande .....

Se souvenant à juste titre que la crise économique mondiale a eu pour origine le monde de la finance, le futur président s'était engagé à "séparer les activités des banques qui sont utiles à l’investissement et à l’emploi, de leurs opérations spéculatives".

J'avais cru à cette promesse.

Après tout, cette séparation entre les activités de dépot et les activités spéculatives existait en France et n'avait été abrogée que par une loi de 1986. Cet engagement n'avait donc rien de révolutionnaire et pouvait être validé même par les éventuels alliés du centre droit.

J'avais donc cru à cette promesse.

En plus les banques étant particulièrement impopulaires par les temps qui courrent, le risque politique de prendre une mesure désagréable à leur égard, était nul.

Oui, j'y avais cru à cette promesse.

Et puis je tombe dans libé sur un résumé du projet de loi sur la réforme bancaire qui sera présenté demain en Conseil des ministres.

Et il n'y a plus trace de séparation des activités spéculatives et des activités de dépot ou d'investissement des banques.

La seule obligation des banques concerne leurs activités de spéculation en leur nom propre.

Un comble donc.

Quelqu'un devrait dire à François Hollande qu'à force de vouloir ménager la chèvre et le chou, il s'expose à un méchant retour de bâton en 2017.

28/12/2011

L'argent circule ! Circulez y a rien à voir !

489 milliards,452,bce,banqueIl y a pile une semaine, la BCE prêtait 489 milliards d'Euros aux banques Européennes en espérant que ces banques prêtent aux Etats. J'en parlais ici-même !

Et aujourd'hui, qu'est-ce que j'apprends ?

J'apprends que les banques européennes ne se prêtaient même pas entre elles et préféraient placer leur argent à 0,25% à .... la BCE ; et que le montant total record placé par ces même banques européennes à la BCE atteignait la coquette somme de ... 452 milliards d'Euros !!! (voir le monde).

Si jamais quelqu'un avait un doute sur l'utilité des 489 milliards d'euros avancés aux banques, ce doute est, il me semble, levé.

Quant aux 37 milliards manquant, on ne saura sans doute jamais ....

Peut-être les frais d'intercalaire ?

18:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : 489 milliards, 452, bce, banque |

04/11/2010

La privatisation des livrets de caisse d'épargne continue.

20081230livret.jpgL'offensive des banques ne s'est pas faite attendre.

Elles avaient obtenu en janvier 2009 la suppression du monopole de commercialisation du livret A par les Caisses d'Epargne et la Poste.

Mr Baudouin Prot (le DG de BNP Paribas) en personne monte au créneau pour obtenir que  la collecte de l'épargne réglementée soit affectée  au financement des entreprises et  pour que le taux de centralisation auprès de la Caisse de Dépot et Consignation soit limité autour de 50 %. (cf le monde)

En clair, la BNP (suivie par le Crédit Agricole) demande plus de marge de manoeuvre sur les dépots des livrets A pour financer les entreprises ... Et du coup baisser les financements des hôpitaux et autres logements sociaux traditionnellement alimentés par les Livrets A.

Les prêts avantageux octroyés par l'Etat aux banques durant la crise afin qu'elles continuent à prêter aux entreprises ne suffisent pas. Il faut maintenant rogner sur le financement des services publics.

Il sera intéressant d'observer les réactions des pouvoirs publics et notamment de Mme Lagarde ministre de l'économie face à ces pressions des milieux bancaires.

A votre avis ? Il se passera quoi ?

11/02/2010

Et les banques ?? Hein ?? Les banques ?!

picsou.pngLes résultats économiques des entreprises sont en train de tomber !

Pour Total, ça marche bien ! On ferme les raffineries, mais ça va.

Par contre PSA Peugeot et Renault ont subi la crise de plein fouet.

Mais je dois dire que j'attends avec impatience les résultats des banques pour 2009 !

Les banques !

Celles par qui la crise est arrivée, celles qui ont reçu une garantiue de 720 Milliards d'Euros de l'Etat, et celles qui ont reçu un prêt avantageux de l'Etat de 40 Milliards d'Euros.

Alors ? A votre avis ? Elles vont annoncer quoi les banques ??

17/08/2009

Et en France ? Qu'en est-il ?

3aff02de-8b1a-11de-92a9-9ad592778903.jpgDans mon billet de ce matin, je racontais comment le Gouvernement britannique avait décidé d'encadrer les rémunérations des traders.

Ironiquement, je faisais comprendre que ce n'était pas envisagé en France !

Pour confirmer, voici un lien vers un article du figaro dans lequel il est écrit :"La ministre de l'Economie souhaite une démarche collective des banques pour mettre fin aux abus concernant les rémunérations variables des traders. Une réunion est prévue le 24 août avec les dirigeants des banques."

Un encadrement législatif ou réglementaire des abus du système capitaliste n'est donc pas pour demain !

Qu'en pense le PS ?

Qu'en pense Dominique Strauss Kahn président du FMI et membre de la direction du PS ?

22/01/2009

Pour les banques, tout va bien !

00-banque-alternative.jpgSouvenez-vous ! Jérome Kerviel venait de plomber la Société Générale en prenant des risques insensés à l'insu (bien sûr) de son employeur.

Les banques ont, ce n'est contesté par personne, créé la crise financière mondiale.

Afin de protéger l'économie (industrie auto, sidérurgie ...), le Gouvernement français a, ces dernière semaines, injecté 20 milliards d'Euros dans ls banques pour qu'elles puissent continuer à prêter.

On se doutait que les banques ne s'en sortaient pas si mal pour leurs finances puisque l'Elysée a du faire pression sur les dirigeants du Crédit Agricole et de la Société Générale (tiens ?) pour qu'ils renoncent à leurs primes.

Hé bien c'est confirmé ! Le Monde annonce que les banques dégagent des résultats nets pour le moins substanciels. Jugez plutôt : 3 Milliards pour BNP-Paribas, 2 Milliards pour la Société Générale, 1 Milliard pour le Crédit Agricole.

Tout va bien quoi ! On se demande même  où est la crise.

Hé bien ! Elle est là où les aides gouvernementales sont beaucoup beaucoup moins importantes.

Et l'Elysée mène une politique de Rupture ?? En tous cas, pas chez les banques !

06/10/2008

Concentration du secteur bancaire

La Presse s'en fait l'écho : La Banque Populaire et la caisse nationale des Caisses d'épargne se rapprochent. Il est même question de fusion.fusion.jpg

Cette fusion est favorisée par le fait que ces 2 institutions Financières ont une filiale commune : NATIXIS qui subit de plein fouet le crise mondiale. Les querelles d'hommes se sont tues pour permettre ce mariage.

Il apparaît clairement que la crise financière, mais aussi les Etats favorisent ces fusions : ainsi BNP vient-elle de reprendre la FORTIS, des fusions ont également lieu aux USA (Wachova et Wells Fargo par exemple) et au Royaume Uni (Lloyds TSB et HBOS).

Si cette tendance se poursuit, on va vite arriver à une situation d'oligopoles bancaires continentaux.

A moins que la Puissance publique ne surveille particulièrement le secteur bancaire, les consommateurs ont encore de gros soucis à se faire !

Si seulement les Etats pouvaient retenir les leçons de l'Histoire...

06/08/2008

TOUJOURS PLUS ! (2e couplet)

Pour faire suite à mon billet d'hier, je vous fais suivre les résultats communiqués par la BNP-PARIBAS. Elle est durement touchée par la crise des subprimes.671759944.jpg

Voyez un peu !

Le Résultat net du 2e trimestre est en baisse de 34%.

Je tiens à vous rassurer là aussi : il atteint 1,5 milliard d'Euros.

Les actionnaires devraient avoir cette année aussi de confortables dividendes. Ha oui ! l'action BNP PARIBAS prend plus de 5% à la hausse aujourd'hui.

Et moi qui m'inquiétais !

05/03/2008

Banques et Capitalisme

f1d6d1ae14d7379b498bd8bf1263a57a.jpgS'il existe une structure symbolisme du capitalisme, c'est bien La Banque.

Or, nous apprenons que le Crédit Agricole est intéressé par la Société Générale. On peut conclure, sans faire preuve d'une imagination débordante, que le but est la fusion absorption.

Les consommateurs que nous sommes tous vont donc se retrouver avec une "offre" de moins sur le marché, puisque la Société Générale devrait disparaître (ou en tout cas voir son pouvoir de décision stratégique supprimé).

A l'heure où le Gouvernement est en train de s'apercevoir que la concurrence n'est pas réelle (du fait de l'oligopole) dans la grande distribution, ça fait franchement sourire. Nous sommes occupés de refaire la même chose avec les banques...

Cela étant, n'est-ce pas le propre du monde capitaliste  que de générer le paradoxe suivant ?  les sociétés sont sensées reposer sur la concurrence pure et parfaite alors que le but de toute entreprise est d'absorber les concurrents gênants.

Le plus annuyeux, c'est qu'elles y arrivent. Au niveau national et même mondial, on observe une concentration à tous les niveaux. Aux dépends du consommateur bien sûr...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu