Avertir le modérateur

23/04/2014

L'économie vue par un nul.

Via Partageons mon avis, je me suis retrouvé sur le site d'économie et Europe. 

Le commerce extérieur grec est en équilibre. Ouf … C'est le plus important : Merci la troïka (FMI, UE, …). 

Ca c'était la bonne nouvelle. 

La mauvaise nouvelle c'est tout le reste : car si les résultats du commerce extérieur grec sont en équilibre c'est que les importations ont drastiquement diminué (les exportations n'ont pas augmenté). Et si les importations se sont écroulées, c'est que l'économie grecque est non seulement en régression (PIB par tête a diminué d'1/5 depuis 5 ans). 

Les salaires diminuent. 

Bref le peuple grec morfle. 

A cause des "rigidités" de la Grèce. 

Mais l'essentiel est sauf, : l'équilibre macro-économique de la Grèce est restauré. 

Peu importent les dommages collatéraux (économie paralysée, peuple étranglée ...). 

L'auteur de cet article, parfois critique à l'égard de la troïka, conclut donc que la politique de François Hollande est la bonne, puisque ce dernier a pour objectif de rendre l'économie française compétitive en diminuant le coût du travail . 

Partant de ce postulat, on comprend mieux que certains (Mr LAMY) au PS commencent à proposer une remise en cause du SMIC sans que cela ne provoque de tsunami dans ce parti. 

Si on continue comme cela, le Schröder français devrait bientôt proposer la fin des 35 heures. .... 

Pourtant, il y aurait une autre solution.  

Puisque le problème français semble plus être son déficit commercial que le déficit budgétaire, celui-ci étant somme toute maîtrisé. 

Une autre solution consisterait à remonter légèrement les droits de douane.  

J'entends les récriminations des libéraux (et des socio-dém) : « comment ? Du protectionnisme ? Mais c'est un retour en arrière, un archaïsme ». 

Non … Ce n'est pas une barrière douanière que je préconise.  

Je préconise une légère augmentation (5 à 10 %) des droits de douane. 

Cela permettrait à ce qui reste d'industrie en France de souffler un peu. Idem pour les autres PME qui souffrent plus que les autres. 

Cela se traduirait probablement par une augmentation des prix, mais pour le moment nous avons de ce côté là un peu de marge. 

Souvenons-nous que les industries textiles indiennes et chinoises ont pénétré le marché européen en pratiquant des prix défiant toute concurrence. Depuis la disparition des industries textiles françaises, les prix ont bien augmenté. 

Cela étant, je reconnais qu'il y a un problème : les droits de douane sont décidés par la commission de l'Union Européenne. Et c'est justement l'UE qui a conseillé à la Grèce de tout sacrifier à son équilibre macro-économique. 

En clair, quand les libéraux (et les socio-démocrates, socio libéraux, socio machins …) disent qu'il n'y a pas d'autres alternatives, c'est vrai. Mais ce qu'ils ne disent pas, c'est que c'est à cause de la politique néo-libérale de la Commission Européenne. 

Avec ça on est bien barré.

21:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : europe, économie, tina, barroso, thatcher |

17/09/2010

Rha ces Hongrois !

roms.jpgNicolas Sarkozy semble bien isolé sur la scène internationale.

Seul Silvio Berlusconi soutient notre Président dans sa lutte contre les Roms.

En plus de cela, notre Président a menti en déclarant que le ton n'avait pas monté entre le Président de la Commission Manuel Barroso et lui, et en ajoutant que l'ensemble des autres Chefs d'Etat l'avaient soutenu face à la Commissaire Reding.

A vrai dire cher lecteur, l'aiuteur de ce billlet n'est pas étonné de ce qui arrive.

On reconnaît bien là chez Nicolas Sarkozy des traits caractéristiques du Hongrois !

On sait que la Hongrie a longtemps fait partie de l'empire autrichien où comme chacun sait, on a le verbe bien haut.... Trop haut (si ! si ! rappelez-vous un mec en uniforme avec une moustache).

En plus, il ne faut pas oublier que la Hongrie a une frontière commune avec la Roumanie où les habitants ont des racines latines comme les Italiens. Et on sait bien que les Italiens sont des menteurs comme des arracheurs de dents.

Et souvenons-nous aussi que la Hongrie a fait partie des Etats satelllites de l'URSS, pays dans lequel les habitants ont une facheuse tendance à s'emporter facilement.

Rha la la encore un étranger qui n'a pas su laisser les défauts propres à sa race en arrivant en France.

 

Ps Ha oui ! J'oubliais ! Les gens de petite taille compensent la plupart du temps leur complexe par une tendance plus prononcée que la moyenne à parler plus fort que les autres sur la pointe des pieds.

19:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sarkozy, merkel, barroso, ue, commission, junkel |

16/09/2010

Le ton monte entre Nicolas Sarkozy et Manuel Barroso. La faute à Banier.

banier_camera.jpgD'après les convives, le déjeuner organisé par l'UE pour les chefs d'Etat a été l'occasion d'une passe d'armes entre le Président Sarkozy et celui de la Commission Jose Manuel Barroso.

C'était à propos de la situation des Roms en France.

Et tout le monde de gloser sur le fait que le prochain sommet européen risque d'être délicat, surtout pour la France.  D'autant plus que le Chef de l'Etat français instrumentalise ses collègues vis à vis de Mme Reding. "L'ensemble des chefs d'Etat européens ont été choqués par les propos de Mme Reding" déclare-t-il !!!

Or, à part Sylvio Berlusconi, personne n'a soutenu publiquement le Président français.

Même le Pays est instrumentalisé. Quand le Président déclare qu"il ne peut "laisser insulter la France" !!! Ce alors qu'à aucun moment Mme Reding n'a attaqué la France. Elle n'a attaqué qu'une politique.

Et dire que toute cette histoire vient du fait que le Président voulait éclipser l'affaire Woerth ...

Et que l'affaire Woerth émane de l'affaire Bettencourt qui elle-même est sortie d'un conflit entre une mère et sa fille à cause d'un artiste gigolo.

Au moins, nous voyons notre élite au grand jour.

Et pour ça, merci Mr Banier.

21:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : sarkozy, barroso, commission, roms, reding |

14/03/2010

Haro sur la Grèce

zone-euro_410.jpgHaaa ! Ces pays latins ! Même pas capables de tenir leurs comptes !

Que n'a-t-on entendu cette rengaine ces derniers temps !!!

Ces pays, ont été désignés par les milieux financiers à la vindicte publique sous le délicat acronyme de PIGS (Portugal, Italy, Greece, Spain).

La Grèce surtout ! Car enfin, il n'est pas question d'aider la Grèce à redresser ses comptes. La Grèce doit se débrouiller toute seule à coup de politique économique de rigueur sous l'étroite surveillance des autres Pays Européens (qui eux SAVENT tenir des comptes).

On la regarde avec commisération en lui proposant de lui racheter quelques îles !

Haro sur la Grèce qui a faussé ses comptes pour pouvoir entrer dans la zone EURO (sous-groupe de l'UE) !

C'est facile ! Très facile !

Car enfin quoi ??!! Personne ne connaissait l'état des comptes de la Grèce ??? Allons bon !!

La Grèce fait partie de l'UE depuis 1981 !!! Il existe au sein de l'UE, un organisme qui s'appelle "Cour des Comptes Européenne" dont le rôle est de surveiller le budget de l'UE et la perception des impôts européens.

Peut-on imaginer que cet organisme n'avait aucune connaissance de la situation des comptes de la Grèce ??

La Grèce a rejoint la zone Euro (créée en 1999) en 2001 !

Que s'est-il passé pendant ce laps de temps de 8 ans ??? Les comptes de la Grèce ont-ils été contrôlés ???

Dans l'affirmative, ils ont mal été vérifiés. Dans la négative, la Cour des Comptes aurait du le faire.

Alors ! Cette campagne à l'encontre de la Grèce n'a que pour objectif pour l'UE de se défausser sinon de ses obligations, de sa responsabilité à l'égard de la Grèce.

Et même quand le FMI se propose d'aider la Grèce, le Président de la Commission lui demande d'y renoncer !

Tout cela est petit ....

11:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : grece, ue, barroso, faillite, commission |

17/09/2009

Barroso réélu ! Pour que rien ne change !

barroso.jpgManuel Barroso a été réélu président de la Commission européenne.

Par 382 voix pour et 219 contre. Il y a eu 117 abstentions. Il est vrai que la composition du Parlement donnait une large majorité au PPE (parti populaire européen) qui représente la mouvance de Mr Barroso et que donc il y avait peu d'espoirs de voir le Parlement désavouer le Président de la Commission de l'UE !

Rappelons que le Parlement Européen s'est prononcé sur un candidat préalablement chosi par le Conseil de l'Union Européenne (qui rassemble les ministres des Etats-Membres).

Il est temps de se souvenir que Nicolas Sarkozy s'était prononcé contre Manuel Barroso. Tant il est vrai qiue ce dernier était très critiqué par la droite.

Plus que par la droite, Manuel Barroso était également critiqué par la gauche et notamment la gauche française.

Et voilà que j'apprends que non seulement Nicolas Sarkozy n'a rien fait pour éviter de donner la présidence à Mr Barroso, mais également que nombre de socialistes se sont abstenus au vote voire ont voté pour Mr Barroso.(cf pas perdus).

Alors, à moins que vous fassiez confiance aux personnes en place, si vous cherchez une raison pour aller voter aux européennes, ne cherchez plus. Elle est là.

Problème, les élections européennes viennent d'avoir lieu (avec un taux d'abstention record) et les prochaines sont dans 5 ans.

D'ici là ! Bon courage !

11/06/2009

Barroso va être ré-élu !

Barroso.jpgJe viens de me réveiller après avoir travaillé cette nuit. J'ai les yeux qui collent un peu, tout fonctionne au ralenti, je suis seul dans ma maison.

Machinalement j'allume la radio réglée sur France Info. Et qu'est-ce que j'entends ?

La France va, avec l'Allemagne soutenir la candidature Barroso à la présidence de la commission européenne !!

Le temps est suspendu, tout cela est surréaliste.

Même si j'avais déjà fait part de mes doutes sur les engagements de l'UMP, je reste coi ! Tant la volte-face aurait été rapide !

Est-ce que quelqu'un peut me confirmer que les seconds couteaux de l'Elysée ont bien parlé pour après les élections européennes, de l'Europe qui protège ? Est-ce que quelqu'un peut me confirmer que l'Elysée avait pris ses distances vis à vis de José Manuel Barroso ?

Nom de nom, quand je pense qu'on a été 60% à s'abstenir !

Je dois probablement encore dormir et je vais me réveiller....

09/06/2009

Barroso candidat à sa propre succession

barrosoDCdel07.jpgC'est officiel ! Jose Manuel Barroso est candidat à sa propre succession à la tête de la Commission Européenne.

Il est vrai que les résultats européens des élections du 6 juin lui permettent d'être serein quant à un non rejet de sa candidature par le Parlement.

La droite (conservateurs et libéraux) a au Parlement une majorité relative.

Tout cela ne favorise pas un optimisme béât !

Pourtant, il est une chose que j'observerai attentivement dans les mois qui viennent !

Durant la Campagne, l'UMP s'est positionnée contre le Candidat Président Barroso.

J'espère que le parti de la majorité s'en souviendra au moment de la désignation du Président de la Commission ! Et après aussi ...

29/05/2009

On peut monter sur son siège et crier : "l'Europe, l'Europe .."

media231005.jpgLe Coucou me fait suivre la balle. Ca tombe bien, je pense beaucoup à l'Europe en ce moment...

Les questions posées sont les suivantes : C’est quoi l’Europe pour toi? Que peux-tu écrire à tes lecteurs pour les encourager à aller voter dimanche 7 juin? Quelle liste représente les idées que tu veux voir défendre au Parlement européen?

Je ne suis plus très jeune. En tous cas j'ai passé la quarantaine. Et j'ai vu l'Europe grandir ... Au début c'était bien. L'Europe était un sanctuaire : il fallait être fort face aux USA et au Japon. Aussi, fallait-il crééer une union douanière entre les quelques membres de la CEE tout en maintenant des droits de douane vis à vis des pays tiers (non compris dans l'UE). La CEE, devenue UE, a peu à peu suivi les précepts du GATT (devenu OMC) et ouvert ses frontières pour respecter le sacro-saint principe de concurrence.

L'UE est devenue le terrain de libre circulation des produits et des capitaux y compris de ceux venant du reste du monde. C'est devenu le seul objectif de la Commission européenne. L'Europe est libérale. Le fait qu'il y ait un commissaire chargé de la concurrence ne doit rien au hasard.

Malgré cela, j'irai voter ! J'irai voter car l'UE décide de beaucoup de choses qui influencent ma vie (OGM, subventions ...) et parce que tout le monde politique français ne cesse de nous déclarer que tout se décide à la Commission. Et il se trouve que le Parlement a théoriquement le pouvoir de renverser la Commission à la majorité qualifiée.

Alors, si on veut essayer de récupérer une part de la souveraineté que nos gouvernants ont donné à la Commission, le vote aux européennes est un passage obligé.

J'irai voter à gauche, peut être bien pour le PS en espérant que celui-ci se rappelle des valeurs de la gauche.

20/05/2009

Il est lait le bidet

lait.jpgJe sais, le titre de mon billet n'est pas terrible. Mais bon je suis prêt à tout pour un jeu de mot foireux en suite de mon billet d'hier.

Redevenons sérieux.

J'ai l'impression que tout le monde est surpris des manifestations des producteurs de lait ! Personne ne le devrait pourtant. Ni la classe politique française, ni la classe politique européenne.

Pour rappel, les producteurs de lait manifestent du fait de leur baisse de revenu consécutive à la baisse du prix du lait de 30% en 1 an !

On entend par prix du lait : prix auquel les agriculteurs peuvent vendre leur lait aux agro-industriels et grands distributeurs. Parce que chez nous consommateur, le prix ne baisse pas !!!

Alors pourquoi cette baisse de prix (non répercutée chez le consommateur) était-elle prévisible ?

La raison est simple !

Actuellement, l'UE poursuit une politique de diminution des droits de douane pour l'ensemble des marchandises importées.... A la notable exception des produits agricoles.  C'est la PAC (politique agricole commune). De plus pour maintenir artificiellement le prix du lait, l'UE avait dès les années 60 prévu des quota laitiers à ne pas dépasser. On baisse l'offre pour maintenir les prix ...

Il se trouve que ces quota vont disparaître en 2015 et que pour anticiper cette disparition, depuis 1984 la commission européenne augmente les-dits quota. Augmentation confirmée en janvier 2009 par l'UE (sous présidence française) décidant l'augmentation des quota laitiers de 1% par an jusqu'à leur disparition en 2015.

Alors forcément les prix baissent, mais pas pour tout le monde.

Et bien sûr nos hommes politiques ne comprennent toujours pas pourquoi les citoyens français ont voté non au référendum sur le traité constitutionnel !

Alors ? quand est-ce qu'on boira du lait chinois le matin ??

10:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : lait, ue, quotas, barroso, producteurs, prix |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu