Avertir le modérateur

22/03/2013

"Acharnement judiciaire" ! Et allez donc !

Sarkozy mis en examen.jpgIl y a des mots comme ça qui me font bondir.

Ben oui ! Nicolas Sarkozy, ancien chef de l'Etat  et toujours champion de l'UMP, vient d'être mis en examen pour abus de faiblesse dans la tentaculaire affaire Bettencourt (voir le parisien par exemple).

Pendant les 5 ans de présidence de Nicolas Sarkozy, ce dernier et ses affidés n'ont eu de cesse de décridibiliser et de déstabiliser l'institution judiciaire. Cela continue.

Ces gens, qui décridibilisent la justice devraient avoir honte !

Honte car en tant que représentant du peuple français, ils savent que les tribunaux jugent au nom du "peuple français" !

Honte parce que (et Nicolas Sarkozy plus que tout en tant que ex président constitutionnellement garant des institutions !!!) nos représentants sont censés protéger nos institutions.

Honte parce que l'UMP s'est faite depuis des années, la championne d'une justice forte.

C'est désespérant.

J'entends aussi d'autres expressions qui manifestement visent aussi à déstabiliser l'Institution Judiciaire !

Comme "la république des juges". Je l"avais déjà entendu il y a une vingtaine d'année. Elle venait d'Italie quand ces petits juges avaient l'outrecouidance de titiller Silvio Berlusconi.

On sait ce qui est advenu après.

Tout cela est lamentable.

11:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sarkozy, bettencourt, examen, juges |

29/05/2011

Woerth ? Rien de nouveau !

Comme d'haEric-Woerth_pics_180.jpgbitude, j'ai regardé samedi soir "on n'est pas couché".

Hier soir un des invités était Eric Woerth, pour la sortie de son livre "dans la tourmente" relatif à l'affaire Woerth-Bettencourt.

J'ai beau avoir écouté attentivement les explications de l'ex-ministre du budget, je n'ai rien appris de nouveau.

Il n'y a pas de conflit d'intérêt, il n'est pas intervenu pour sa femme, il n'a rien à se reprocher, il n'a vu Mr Maistre (le gestionnaire de la fortune Bettencourt, et employeur de sa femme) qu'une seule fois. S'il lui a remis la légion d'honneur, c'est par hasard. Il ne se souvient pas avoir fait une demande en ce sens par courrier.

Je rappelle que dans un premier temps, Mr Woerth avait déclaré n'avoir jamais vu l'employeur de sa femme.

Certes, il a créé un micro-parti (relai pour l'UMP)  et Mme Bettencourt était donatrice. Mais cette dernière ne demandait rien en échange de sa donation. Donc où est le problème ???

Le discours ne change pas.

Mr Woerth déclare dans cette émission de Ruquier qu'il n'est pas dans le pathos ... Ce qu'on avait compris tout de suite vu le titre de son livre.


Je sais que ce n'est pas bien de tirer sur une ambulance.

Mais si je le fais, c'est parce que je sais que le PS ne dira plus rien sur Mr Woerth en échange du bon comportement de la Droite avec Mr Strauss-Kahn.

D'ailleurs, ne trouvez-vous pas assourdissant le silence du PS sur l'affaire Tron ? les Socialistes pourraient quand même s'interroger !!

La présomption d'innocence a parfois bon dos. Donnant-donnant.

21/10/2010

"La Gauche est irresponsable, la Gauche n'est pas à la hauteur !"

article_woerth.jpgC'est Eric Woerth qui a déclaré cela à propos des manifestations et grèves appuyées par la Gauche.

Hééé ben ! Le moins que l'on puisse dire est que cet homme reprend du poil de la bête ...Ou alors qu'il a la mémoire très courte !

Surtout si on rapproche cette déclaration de ce qui est raconté dans mon dernier billet.

27/09/2010

Le Procureur Courroye serait un homme libre !

proc-courroye.jpgLe contexte : dans l'affaire Bettencourt-Woerth, les liens de ce dernier, ministre du budget à l'époque des faits, avec l'entourage de Mme Bettencourt  sont mis en évidence par la presse. Cell-ci étant à la fois 1ère contribuable de France et importante donatrice du parti au pouvoir (l'UMP), Mr Woerth est soupçonné de céder à un conflit d'intérêt. Le Parquet doit ouvrir un dossier. L'enquête préliminaire est confiée au Procureur Courroye. Celui-ci est connu pour être un proche du Président Sarkozy. Il se trouve, que dans l'affaire Bettencourt, le nom du Procureur Courroye est brièvement cité.

Le problème : l'enquête est menée par un proche du Président Sarkozy (Mr Courroye), aux ordres du Gouvernement dont émane un des suspects. On peut s'interroger sur l'indépendance du Procureur vis à vis du Pouvoir Exécutif qui pourrait vouloir protéger un de ses ministres (Woerth) voire plus  ...

La solution logique face à un tel cas de figure : le représentant du Parquet se dessaisit d'une certaine manière du dossier pour ne pas être soupoçonné de subjectivité, en saisissant un Juge d'Instruction (magistrat indépendant désigné en général dans les affaires compliquées) ou une juridiction.

Le grain de sable : Mr NADAL, Procureur Général à la Cour de Cassation, le premier "parquetier" de France (et donc supérieur de Mr COURROYE) se saisit du dossier et donne son avis. S'il estime que la saisine de Juridiction n'est pas opportune, il conseille clairement la solution de la désignation du Juge d'Instruction.

Conclusion (provisoire ?) : qu'à cela ne tienne. Mr le Procureur Courroye continue à vouloir garder le dossier !!

Qui peut-il etre suffisamment persuasif avec Mr Courroye pour que ce dernier refuse de suivre les recommandations du 1er Parquetier de France ???

31/08/2010

Eric Woerth ment.

996371_woerth_150x113.jpgCe que tout le monde soupçonnait fortement depuis le début de cette affaire Bettencourt, est avéré : Eric Woerth ment. (cf le monde reprenant l'Express).

Souvenez-vous !  Au début, il ne connaissait pas Mr Maistre (le gestionnaire de la fortune Bettencourt). Puis il l'avait vu une fois ou 2.

Puis quand il a été  avéré que le Ministère du Budget avait proposé Mr Maistre comme récipiendaire de l'ordre de la Légion d'Honneur, Mr Woerth avait promis ne pas être intervenu. Y compris aux forces de l'Ordre.

Hé bien (révèle l'Express), lors de la perquisition d'avant les vacances, il a été saisi une lettre confirmant que Mr Woerth était intyervenu personnellement pour voir proposer Mr Maistre à l'ordre de la Légion d'Honneur.

Alors Mr Woerth peut bien parler de harcèlement, ou pis de "lapidation" (ho ! Que les mots sont bien choisis) politique ! Il n'empêche il a menti aux journalistes, aux forces de l'ordre. Mais pis que tout il a menti effrontement, directement, par commission (et pas par omission) aux Français.

Mais pour qui se prennent-ils nos gouvernants ?

Pour qui Nous prennent-ils ?

PS Même s'il n'a pas besoin de pub, je ne saurais trop conseiller l'article de Juan sur Sébastien Proto (Dircab adjoint de Mr Woerth) qui est éloquent sur ces dérives républicaines.

29/07/2010

MAM défend Les Magistrats ....

MAM.jpgA l'instar du Coucou, j'ai lu dans le monde la tribune dont s'est fendue notre Ministre de la Justice, Garde des Sceaux Michèle Alliot-Marie.

Madame le Ministre y pourfend les journalistes et membres de l'opposition qui ont osé faire des remarques sur la dépendance de la Justice vis à vis du Pouvoir exécutif.

Cet article n'est à mon sens que contre-vérités et approximations !

Contrairement à ce que déclare Madame Alliot-Marie, ce ne sont pas les magistrats qui sont attaqués par certains journalistes, blogueurs et autres gauchistes !!!!

Non ! Ce qui est critiqué, c'est le système d'ores et déjà mis en place par le Président Sarkozy. Ce qui est critiqué, c'est la reprise en main du Parquet (Procureurs et autres substituts) par le Pouvoir exécutif. Certes le Parquet a toujours été statutairement dépendant du Gouvernement, mais depuis 30 ans, les Gouvernements précédents avaient relaché peu à peu la bride ; ce relachement a d'ailleurs trouvé son point d'orgues à la suppression des instructions écrites individuelles par le Gouvernement Jospin.

Depuis 2002, le Parquet est repris en main.

Depuis 2007, le rapport de force entre Juges (eux statutairement indépendant de l'Exécuif) et Parquet a changé !!!

Comment ????

En faisant miroiter et en commençant à mettre en oeuvre une réforme visant à supprimer les juges d'instruction et en transférant la plupart de leurs prérogatives aux Procureurs. En n'hésitant pas à critiquer publiquement des décisions de Justice (au passage MAM est gonflée de critiquer ceux qui constatent la dépendance des magistrats). En mettant en place le "plaidé-coupable" et supprimant le rôle des juges dans certaines affaires pénales.

Autre contre-vérité : Madame le Garde des Sceaux fustige ceux qui demandent le changement de magistrat ! "Comment peut-on, le matin, dénoncer d'imaginaires interventions de l'exécutif dans le judiciaire, pour exiger, l'après-midi, que le garde des sceaux choisisse tel ou tel magistrat pour mener les enquêtes ?"; il faut d'après Madame le Ministre que la Justice soit sereine.

Justement ! Comment imaginer que la Justice puisse être sereine dans cette affaire Bethencourt-Woerth-Sarkozy, quand on sait que le Procureur qui est en charge du dossier est lui-même cité dans cette affaire (les écoutes le mentionnent) que ce même Procureur est un proche du Président Sarkozy et qu'il a été nommé par lui.

Non Madame !

Je respecte les magistrats de mon pays. Ce que je respecte de moins en moins c'est le mélange des genres et l'empiettement de l'Exécutif sur le Judiciaire à des fins personnelles.

Car c'est ce qu'est devenu ce système.

Quant à votre conclusion " Une justice sereine, impartiale, indépendante, attentive aux plus fragiles autant qu'aux puissants doit être à l'abri de l'intervention des individus et des tumultes de la conjoncture. C'est ma conviction, et c'est le sens mon engagement en faveur de la justice, dans l'intérêt de la France." ! C'est à se demander si c'est du cynisme ou de la pure provocation ?!

Je vous aimais bien Madame ! Mais bon ! Vous aussi vous êtes "aux ordres" maintenant ...

17/07/2010

On mélange tout !

Louis_XIV_et_sa_cour_640.jpgJ'entends ici et là que l'enquête dans l'affaire Bettencourt-Woerth... n'avance pas.

Il semble en tous cas que les gardes à vue aient donné de la matière aux policiers de la brigade financière !

Mr De Maistre  (cf le monde le figaro et 20 minutes notamment c'est pourquoi je n'emploie pas le conditionnel), conseiller financier de la 3ème fortune de France, a déclaré aux policiers qu'il s'est vu demander par le ministre du budget "de recevoir sa femme pour la conseiller sur sa carrière" (sic) !!! Qu'en termes galants ces choses là sont dites !

Si c'est avéré, Mr Woerth a menti.

Si c'est avéré, la preuve est faite qu'au sommet de l'Etat on mélange les genres, on confond intérêt général et intérêt privé.

Si c'est avéré, il est démontré que nos dirigeants actuels s'estiment au-dessus des lois ou au moins qu'ils n'ont plus le sens commun.

Si c'est avéré, il doit démissionner de son poste de ministre des affaires sociales (il peut du coup garder son poste de trésorier de l'UMP, n'étant pas adhérant à ce parti ce qui s'y passe ne me concerne pas).

Si c'est avéré, il y a des déviances que la République ne saurait admettre.

Mais bien sûr j'attends le démenti !

14/07/2010

L'affaire woerth du jour !

Eric_WOERTH.jpgJe n'avais rien contre Mr Woerth avant ces affaires !

Tout juste sa tête de "premier de la classe" m'agaçait-elle un petit peu.  Je devais être un peu jaloux moi qui n'ai jamais été premier nul part.

Je trouvais quand même que ce ministre était honnête. Il devait forcément l'être pour oser risquer être à la fois ministre du budget et trésorier du parti politique majoritaire en France !

Et puis les affaires ont commencé qui ont révélé les accointances très fortes entre le Pouvoir politique (sensé être au service de la Cité) et les plus riches de la Cité.

Je suis bien sûr révulsé par cela.

Notre République, après avoir résisté pendant une quarantaine d'année après la guerre, est clairement au service des intérêts privés les plus représentatifs du pays.

Et là ! Marianne et le Canard Enchaîné révèlent une nouvelle affaire qui n'a rien à voir avec Liliane Bettencourt, mais dans laquelle Mme Florence Woerth voit encore son nom cité !

Mr Woerth a fait vendre une parcelle de la forêt de Compiègne (domaine de l'Etat) à une association hippique dont fait partie son épouse, pour un prix très avantageux (voir ici). 2,5 Millions d'Euros au lieu de 20 millions !!!

L"'affaire" s'est faite en catimini ! Juste avant le départ de Mr Woerth du ministère du Budget et contre l'avis du ministre de l'agriculture ! Et bien sûr sans aucun appel d'offre !!!!

Alors ... Mr Woerth a beau donner des justifications à la vente (rentabilité pour l'Etat notamment), tout cela est scandaleux ... Et dégage une odeur de fin de règne !

Cette majorité aura réussi à faire un 3 ans ce qu'il a nécessité 12 ans à la majorité mitterrandienne !!!

11/07/2010

L'autre affaire Betancourt

2c1badd5a0a14a7fe4fbee7c7321f7e6.jpgJe veux parler de l'affaire Ingrid Bétancourt et non de Liliane Bettencourt.

Je veux parler de celle qui a été prise en otge par les FARC en Colombie !

C'est drôle comment ma perception de l'actualité peut varier en fonction des circonstances.

Je m'explique !

J'avais franchement été choqué quand le Gouvernement et les militaires français avaient fait état de l'importance des dépenses dans la récupération des otages français retenus par les pirates au large des côtes somaliennes.

J'avais moyennement apprécié le projet de loi d'il y a quelques semaines soutenu par Bernard Kouchner visant à limiter la responsabilité de l'Etat dans la récupération de certains types d'otages français : ceux qui auraient pris des risques inconsidérés non justifiés par leur profession.

Et puis je suis tombé sur ça dans le JDD !

MMe Bétancourt réclame 6,6 Millions de dollars à l'Etat colombien responsable selon elle de son préjudice !!!

Et là, j'avoue que ça a un peu de mal à passer.

Certes, Mme Bétancourt Ingrid est une sacrée bonne femme qui en a ! Et je ne conteste pas ça !
Mais d'après moi, elle est  la première responsable de sa prise d'otage.

L'Etat colombien a d'ailleurs rappelé que Mme Bétancourt  "s’est rendue à un endroit après avoir été informée de ce qui se pourrait s’y passer. C’est arrivé et maintenant elle veut rendre l‘État responsable. Je pense que cela mérite bien le premier prix d’hypocrisie, d’opportunisme et d’ingratitude"

En outre, on peut considérer que Mme Bétancourt au vu des déclarations effectuées en présence d'un responsable des FARC ,devait s'attendre à être prise en otage des FARC. Et effectivement, elle a été enlevée peu après ces déclarations !

La République française et l'Etat colombien se sont mobilisés pour la libération de Mme Bétancourt.

Alors qu'elle réclame 6,6 Millions de Dollars après avoir écrit un bouquin qui a bénéficié d'une pub de tous les instants et qui va lui amener un joli pactole, ça me reste un peu en travers la gorge ...

Je maintiens cependant que la République doit toujours tout faire pour libérer ses nationaux des preneurs d'otages.

Comme quoi ! Tout est une question de mesure !

07/07/2010

L'UMP sort l'artillerie lourde contre Médiapart !

3927772f24e5daecbfbc88fab4cc09b7.jpgLes cadres de l'UMP ont lourdement pilonné le site d'information payant médiapart dirigé par Edwy PLenel.

Comme le rapporte le monde, ce ne sont pas des seconds couteaux qui s'y sont collés. Il y a eu Xavier Bertrand le numéro 1 (après Nicolas Sarkozy) de l'UMP, La ministre Nadine Morano, mais aussi Christian Estrosi ou Jean-François Copé ...

Même Nicolas Sarkozy y est allé de ses commentaires.

Il y a une constante pourtant dans ces commentaires. Ils ne répondent plus sur le fond. Les arguments de l'UMP portent sur la forme.

Ainsi les dirigeants du parti présidentiel, comparent tous Médiapart à une "certaine presse" de l'entre 2 guerres. On pense bien sûr à "je suis partout" . Les substantifs de "fasciste" ont même été lachés.

Certains membres de l'UMP, ont carrément fait référence à Pierre Bérégovoy et Roger Salengro, en oubliant néanmoins de préciser que ces hommes politiques de gauche se sont donnés la mort après des campagnes de presse calomnieuses !

Nicolas Sarkozy lui-même y va de son couplet en maniant les contrevérités et la menace :"Il s'est drapé dans le rôle du martyr des écoutes de Mitterrand, et maintenant il les utilise sans réserve éthique ni méthodologique. Au niveau déontologie, c'est inimaginable. Mais ça va lui retomber sur la tête".

Ne nous trompons pas cependant. Derrière les attaques frontales contre Médiapart, il faut voir aussi des dommages collatéraux contre les blogs et les sites d'information web en général.

Les calomniés ne sont pas forcément ceux auxquels on pense ...

22:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : mediapart, blog, ump, woerth, bettencourt |

02/07/2010

Eric Woerth. L'arbre qui cache la forêt qui cache l'arbre qui cache .....

eric-woerth-264078.jpgDifficiles moments pour Eric Woerth ....

Je ne vais pas le plaindre. Il n'a pas été spécialement tendre avec les classes moyennes lui aussi !

Pourtant ce qui arrive à Eric Woerth est révélateur.

Voilà un homme qui passe pour honnête (ce qu'il doit être). Il passe en tous cas pour suffisamment honnête pour avoir été nommé en même temps ministre du budget et trésorier du plus grand parti de France !!!

Et puis Paf ! A l'occasion d'un fait divers familial, on apprend que la femme du ministre Woerth travaillait pour la femme la plus riche de France (Mme Bettencourt)

On apprend que le ministre Woerth a décerné la légion d'honneur à l'homme de confiance de Mme Bettencourt, que ce même ministre déjeunait avec Mme Bettencourt.

Tout cela ne remet pas en cause l'honnêteté d'un homme (qui ne va pas tarder à être laché par ses "amis").

Mais cela révêle une proximité chocante entre pouvoir politique et pouvoir économique.

Cela rappelle la période de domination des 200 familles du début du XXème siècle, qui n'a pu se terminer que par l'action conjuguée de la crise de 29, du front populaire, et la guerre de 39-40 ...

10:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : bettencourt, woerth, sarkozy |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu