Avertir le modérateur

25/07/2012

Le plan auto ? Bah .. Il a le mérite d'exister

plan, auto, psa, renault, bonus, ecologiqueBon .... On pense ce que l'on veut du plan auto du Gouvernement socialiste.

Pour rappel et en résumé, il accentue le bonus-malus écologique des voitures. Il favorise les voitures électriques (fortement) ainsi que les voitures hybrides (un peu moins). (Voir Challenges aussi)

Il se trouve que Renault est leader pour les voitures électriques et que PSA est assez bien placé pour les voitures hybrides (surtout pour le diésel hybride).

Ce plan me semble intelligent et s'inscrit dans un terme plus long que la prime à la casse qui a un effet très temporaire.

Les critiques que j'ai entendu de la part de la Droite m'ont étonné (pas tant que cela à vrai dire ! C'est aussi le jeu politique ...).

Jean-Louis Borloo critiquait mais je n'ai pas compris grand chose (en plus il bafouillait un peu). Bruno Lemaire considérait quant à lui qu'il valait mieux favoriser l'achat des voitures à bas prix par les classes moyenne !!! (sic). Sur ce coup là je ne ne comprends pas Mr Lemaire car c'est précisément sur ce créneau (si j'ose dire) que les voitures françaises ont le plus à craindre de la concurrence.

Comme je le disais en titre. Ce plan est criticable bien sûr. Mais il a le mérite d'exister et d'offrir aux constructeurs français une vraie chance de perspectives.

22:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : plan, auto, psa, renault, bonus, ecologique |

27/12/2010

Le bonus écologiste a du plomb dans l'aile

1271896482.jpgMis en place dans le cadre du grenelle de l'environnement il y a 3 ans, le gouvernement est en train de faire du bonus écologique pour les véhicules moins polluants, une coquille vide. Voir le monde

Et cela vient après les attermoiements constatés pour le photovoltaïque. Du jour au lendemain, le Gouvernement a décidé de diminuer le prix de vente à EDF de l'énergie issue du photovoltaïque.

Nicolas Sarkozy a voulu se faire décerner un brevet écologiste par les Français. Et ça a failli marcher.

Encore eût-il fallu que ce Gouvernement soi-disant volontariste, inscrive sa politique environnementale dans la durée.

L'Ecologie n'est pas un gadget.

Je pensais qu'au moins le Président de la République avait compris cela !

Hé bien non.

18/02/2010

La Société Générale en crise

sg.jpgLa BNP Paribas a montré la voie hier.

Aujourd'hui c'est au tour de la Société Générale de publier ses résultats nets pour 2009.

La Société Générale déclare la "coquète somme" de 678 Millions d'Euros !! ( voir ici)

Excusez du peu !!!

Alors certes c'est moins que la BNP Paribas. Mais rappelez-vous que la Société Générale a subi ces 16 derniers mois, une crise dans la crise !!!

La "Générale" est celle par qui le scandale est arrivé en France. Ses comptes avaient été plombés par Jérome Kerviel. La Direction de la Banque avait tremblé sur ses bases et son PDG Daniel Bouton avait du démissionner.

Alors bon !

C'est la 2ème grande Banque mise sous perfusion par la République l'année dernière à annoncer des bénéfices.

On apprend en outre que 250 Millions de bonus vont être versés aux traders !!!

Et je suppose que les dividendes qui seront versés vont augmenter pour compenser la disette des actionnaires de l'année dernière.

Show villl go on with which bank ???

11/12/2009

France is following United Kingdom

0605_B10.jpgTwo days ago, je parlais de mon souhait de voir la France copier sa voisine d'outre-Manche et taxer les bonus des banques.

Il apparait donc (voir mon hébergeur) que ce soit chose en cour de se faire.

A l'instar de nos voisins, la taxe s'appliquerait uniquement pour les bonus supérieurs à 27 000 Euros.

Une différence cependant ! Le Gouvernement français devrait tenir compte de la taxation sur les salaires propre à la France pour être moins exigeant que le Royaume Uni pour le taux de la taxe.

Mais bon ! On ne va pas faire la fine bouche, tant je m'attendais à ce que le Gouvernement français ne taxe pas les banques !!

Alors ! Messieurs les Anglais, merci d'avoir tiré les premiers.

Rassurez-vous cependant ! Je n'irai pas jusqu'à crier "god save the président" !

18:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : brown, gordon, sarkozy, bonus, banques |

09/12/2009

Haaa L'Angleterre ! Ce modèle !

RoyaumeUni.jpgCela fait des années et des années que l'on nous bassine avec le Royaume Uni de Grande Bretagne.

A Droite, mais aussi au PS (je n'ose pas dire "à Gauche") nos hommes politiques se battaient pour revendiquer un lien, que dis-je, une filiation avec les travaillistes britanniques.

Outre-Manche, ils faisaient tout mieux que nous ! Nous disait-on !!!

Je n'étais pas d'accord la plupart du temps avec ça !

Mais aujourd'hui, je suis prêt à faire une concession aux travaillistes de chez sa gracieuse majesté.

J'ai appris que le 1er Ministre britannique allait faire taxer les bonus des banquiers, considérant que l'Etat britannique avait aidé et sauvé les banques suite à la crise financière.

Mays j'y pense ?!

La République française a elle aussi aidé (et beaucoup !) les banques françaises qui continuent de verser des bonus.

Alors ? On taxe ou on taxe pas ?

23:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : brown, gordon, uk, banques, taxes, bonus, sarkozy |

24/08/2009

Lefebvre et la régulation !

frederic-lefebvre-dec-2008.1240115026.jpgFrédéric Frédéric a trouvé un emploi. C'est ce qui se dit dans les journaux et dans la blogosphère. Il récupère un maroquin (un secrétariat d'Etat !)

A l'occasion de mon petit tour sur la toile, je retrouve chez Falcon Hill, une citation de Frédéric Lefebvre qui concernait le rôle de l'Etat en général et la loi Hadopi en particulier.

En voici un extrait :"L’absence de régulation financière a provoqué des faillites. L’absence de régulation du Net provoque chaque jour des victimes ! Combien faudra-t-il de jeunes filles violées pour que les autorités réagissent ? Combien faudra-t-il de morts suite à l’absorption de faux médicaments ? Combien faudra-t-il d’adolescents manipulés ? Combien faudra-t-il de bombes artisanales explosant aux quatre coins du monde ? Combien faudra-t-il de créateurs ruinés par le pillage de leurs œuvres ?

Il est temps, mes chers collègues, que se réunisse un G20 du Net qui décide de réguler ce mode de communication moderne envahi par toutes les mafias du monde.
La mafia s’est toujours développée là ou l’État était absent ; de même, les trafiquants d’armes, de médicaments ou d’objets volés et les proxénètes ont trouvé refuge sur Internet, et les psychopathes, les violeurs, les racistes et les voleurs y ont fait leur nid
".

Là ! On est dans le surréaliste !

Cela fait une vingtaine d'années, que l'on constate un mouvement de désengagement de l'Etat au profit des collectivités territoriales. Ainsi de la gestion et de l'entretien des routes nationales, ainsi du personnel des écoles, ainsi même de certaines missions de police.

Passe encore, ces missions restent dans le secteur public.

Mais depuis 2 ans, on observe également un passage à la démultipliée du désengagement de l'Etat au profit du secteur privé. La nouveauté consiste dans le fait que ce désengagement concerne aussi des missions régaliennes de l'Etat.

Le nombre de policiers publics est en baisse (alors que notre Président s'est fait élire sur des critères sécuritaires. Un comble !).

Le juge d'instruction est voué à disparaître. Ce qui signifie (entre autres) la fin de la prise en charge de certaines enquêtes par l'Etat et la nécessité pour le justiciable qui veut faire valoir ses droits d'utiliser les services d'un détective privé  (comme aux USA). Autrement dit, on passera à la justice à 2 vitesses.

Je n'ai pas d'opinion très tranchée sur la loi Hadopi (contrairement à mes amis blogueurs), mais que Mr Lefebvre se fasse l'avocat de la régulation par l'Etat ! C'est à mourir de rire !

17/08/2009

Et en France ? Qu'en est-il ?

3aff02de-8b1a-11de-92a9-9ad592778903.jpgDans mon billet de ce matin, je racontais comment le Gouvernement britannique avait décidé d'encadrer les rémunérations des traders.

Ironiquement, je faisais comprendre que ce n'était pas envisagé en France !

Pour confirmer, voici un lien vers un article du figaro dans lequel il est écrit :"La ministre de l'Economie souhaite une démarche collective des banques pour mettre fin aux abus concernant les rémunérations variables des traders. Une réunion est prévue le 24 août avec les dirigeants des banques."

Un encadrement législatif ou réglementaire des abus du système capitaliste n'est donc pas pour demain !

Qu'en pense le PS ?

Qu'en pense Dominique Strauss Kahn président du FMI et membre de la direction du PS ?

Les bonus des traders sont encadrés !

sarkozyONU.jpgEnfin, c'est fait !

Après les recommandations du G20, le Gouvernement s'est décidé à réglementer les rémunérations faramineuses des traders.

Ainsi, les établissements ne devront plus verser de bonus garantis sur plusieurs années à leurs dirigeants et autres courtiers vedettes, et leur versement devra être lié à des critères de performance à long terme !

Les dirigeants et autres traders seront ainsi incités à risquer l'argent de leurs clients avec plus de discernement !

Nicolas Sarkozy l'avait promis dans ses discours de New-York et Toulon !

Le seul hic, c'est que cette mesure n'émane pas du Gouvernement français mais du Gouvernement britannique ! (cf le point).
Allons allons ! Ne me dîtes pas que vous y avez cru !

Tout de même ...

10:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : traders, bnp, bonus, boni, remunerations |

07/08/2009

Les traders. Ces croupiers de la finance !

croupier-g.jpgLes traders touchent des bonus en temps de crise.

Globalement, les réactions suite à cette annonce ont été négatives envers ces boni (c'est le pluriel de bonus non ?)

Heureusement.

Pourtant, on commence à entendre certaines réactions plus mitigées qui tendraient à expliquer que ces boni ne sont pas chocants !

J'ai entendu cela ce matin très tôt sur BFM ou France 2. C'était un reportage dans lequel on voyait des salariés d'institutions financières déclarer que ces primes n'étaient pas chocantes dans la mesure où (disait l'un d'entre eux) elle étaient prévues par le contrat de travail.

Le salarié que je suis ne peut qu'être sensible à un argument tel que celui-là.

En effet, j'ai connu dans ma vie beaucoup de "commerciaux" qui ramaient car leur salaire était composé essentiellement d'une "variable" calculée en fonction des résultats. Aussi, quand je voyais un commercial qui gagnait bien sa vie parce qu'il vendait bien (je ne dis pas "beaucoup"), je ne pouvais qu'être content pour lui car c'est son travail, son mérite qui était récompensé.

Mais là ! Cela n'a plus grand chose à voir avec la récompense d'un travail : on récompense le risque pris avec l'argent des autres. Et s'il y a des pertes, celles-ci ne sont assumées par personne sinon le client ou le contribuable.

Il n'est pas question pour moi de remettre en cause un contrat de travail.

Par contre, comparer le contrat de travail d'un trader avec celui d'un commercial ou d'un ouvrier me semble indécent. Et la référence du salarié interviewé au contrat de travail ne l'est pas moins ...

09:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : traders, bnp, generale, bonus, primes |

05/08/2009

BNP : 1 milliard d'Euros de bonus pour les traders

158_pxy_31018098_26953408.jpgNicolas Sarkozy l'avait promis ! Dans ses discours à New-york et à Toulon !

Suite aux déviances du capitalisme financier, il fallait le moraliser, réguler le réguler avait-il dit !

Et pourtant ... Les golden parachutes sont toujours là ...

Mieux encore ... Ceux par qui la crise est arrivée sont un an après la crise, assurés d'être récompensés de leurs "bons résultats".

Les traders de BNP devraient toucher en fin d'année 1 milliard d'Euros ! (cf libé)

Par la faute de ces gens, les usines ferment en France, la récession est là.

Et un an après le début de la crise, on les récompense.

Où est la morale dans tout ça ??

10:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : bnp, trader, bonus, 1 milliard |

30/01/2009

Ben on est bien content pour eux

traders.jpgA l'heure où le monde politique et la presse font le bilan de la grève d'hier, où les annonces de suppressions de postes se multiplient, où les entreprises françaises ont du mal à payer leurs fournisseurs les rendant plus fragiles. A l'heure où même les banques tirent la langue puisqu'elles ne prêtent plus  et réclament l'aumone à l'Etat, il y en a qu'on n'entend pas beaucoup se plaindre !!!

Et pour cause.

Les traders sauvent leurs boni (leur variable). Et d'après le monde ils sont conséquents, ils devraient être au titre de 2008 en moyenne de 300 000 à 370 000 Euros par trader (ce qui représente environ la moitié par rapport à 2007).

Tout cela n'est pas très moral si l'on considère qu'ils sont les acteurs directs de la crise financière qui depuis s'est étendue à l'Economie.

On s'était rendu compte que le "laissez faire" n'était pas moral. On sait maintenant que l'Interventionnisme ne l'est pas forcément non plus, puisque l'Etat a donné à ce jour 20 milliards aux banques depuis la crise.

Mais bon ! Qui s'intéresse à la morale aujourd'hui chez nos dirigeants ?

19:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : traders, bonus, gouvernement, boni |

18/01/2009

Les patrons de 2 banques disent non à Sarkozy. Capitalisme et morale.

euros-billet-argent-monnaie-devises-2550096_1378.jpgLa dépêche AFP vient de tomber : les patrons de la Société Générale et du Crédit Agricole refusent de renoncer à la part variable de leur rémunération. C'est pourtant ce que leur avait demandé Nicolas Sarkozy en échange de l'aide financière de l'Etat aux banques face à la crise.

Souvenons-nous : Nicolas Sarkozy avait promis à l'automne dernier, la garantie de l'Etat à hauteur de 320 Milliards d'Euros ainsi que 40 milliards d'Euros afin de renforcer le capital des banques durement secouées. Sur ces 40 milliards, 10 milliards ont déjà été injectées... Sous forme de prêt aux dites banques.

La forme de l'injection avait fait débat, puisqu'à l'instar du Royaume Uni notamment, l'Etat aurait pu entrer dans le capital des banques et peser sur leur décision. Nicolas Sarkozy en a manifestement fait une question de principe (voire d'idéologie) et a fait valoir que le contribuable français faisait une affaire du fait que l'Etat a prêté à 9% aux Institutions financières.

Admettons.

Pourtant, maintenant que le Président Sarkozy demande aux dirigeants bancaires de renoncer à leur bonus de réménérations, 2 refusent purement et simplement se retranchant derrière leur Conseil d'Administration.

C'est lamentable.

C'est lamentable car comment des dirigeants ayant commis des erreurs (ils en ont forcement fait, sinon ils n'auraient pas demandé de l'argent à l'Etat) peuvent-ils oser revendiquer la part variable de leur rémunération ? Alors que la part variable d'un salaire est sensée récompenser un salarié de bons résultats !sarkozy-nations-unies-2509.jpg

C'est lamentable car comment le Président peut-il encore se placer sur le terrain de la morale pour demander à des banquiers, qui sont à l'origine directe de la crise financière mondiale, de renoncer à des émoluments ??

C'est lamentable car l'une des 2 banques dont les dirigeants ont dit non à Nicolas Sarkozy est la Société Générale, banque par laquelle le scandale de la crise est arrivé. Avec le recul, nous pouvons voir comment les dirigeants de la "Générale" se sont défaussés de leurs responsabilités sur Jérome Kerviel qui était soi-disant un mouton noir dans la haute finance.

C'est lamentable car tous comptes faits, c'est l'argent du contribuable que se retrouve directement dans la poche de ces gens là.

Face à ce capitalisme financier là, il faut s'attendre à ce que les banques fassent tout pour pour ne pas honorer le remboursement de leur prêt.

Mais on va encore me dire que j'exagère .....

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu