Avertir le modérateur

05/10/2010

Kerviel condamné !

1420678_3_dd62_jerome-kerviel-et-son-avocat-me-olivier.jpgJe n'ai pas l'habitude de commenter une décision de Justice, surtout quand elle n'est pas définitive.

Mais là ... Il se trouve que j'ai commencé à "bloguer" au moment où l'affaire est sortie !

Je prévoyais à l'époque qu'on mettrait tout sur la tête de Jérome Kerviel.

Et c'est ce qui se passe, au delà de mes prédictions les plus folles.

Donc le "trader fou" est condamné à 5 ans de prison dont 3 fermes et à verser (tenez-vous bien) 4,9 Milliards d'Euros à la Société Générale !!! (le monde)

Ce n'est pas tant le quantum de la peine de prison qui me choque. Après tout les faits de faux et d'abus de confiance semblent avérés et Jérome Kerviel est jusqu'à preuve du contraire, détenteur de son libre arbitre.

C'est le montant des dommages intérêts est ahurissant.

Il suppose que Jérome Kerviel est le seul responsable du préjudice subi par la Société Générale ...

Indépendamment du fait que Jérome Kerviel ne pourra pas payer évidemment, le fait qu'il n'y ait pas de partage de responsabilité est choquant.

Alors que Kerviel n'était qu'un trader junior censé être contrôlé par sa société. Qui plus est, pour avoir travaillé dans le milieu de la bancassurance, je sais que les process sont nombreux dans cette branche d'activité, et que donc il était impossible que personne dans la hiérarchie de Jérome Kerviel n'était pas informé des risques courrus par le jeune trader.

En plus de cela, les affirmations du Tribunal, la terminologie utilisée sont très étonnantes ! Les actes de Kerviel ont "porté atteinte à l'ordre économique mondial".

Kerviel serait ainsi la cause de la crise financière mondiale !!!

Et là, je trouve que le Tribunal n'a rien compris (volontairement ou pas), car à l'évidence, Kerviel est le produit d'un système. Souvenez qu'en pleine affaire Kerviel, des traders de la Caisse d'Epargne continuaient à jouer en bourse et ont perdu des sommes énormes.

L'affaire Kerviel était un signe avant courreur de la crise financière mondiale. Kerviel était un symptôme.

Pas la cause ....

Le Tribunal a, par ses motifs,  entériné les pratiques douteuses des banques !

Je suis curieux de savoir ce qu'en pense Me Eolas.

29/04/2009

Tournée générale

895461-1057773.jpgY a pas que le premier blog de bistrot politique de Fance qui sait sortir des jeux de mots vaseux dans ses titres !

Bon ! Ca y est Mr Bouton a démissionné de la prsidence de la Générale. Et la presse d'ajouter : "sans indemnité".

Encore heureux, même si ce n'est pas sans retraite somptuaire !!

Nicolas du blog de bistrot précité nous signale que les traders d'une filiale de la Générale vont toucher un petit cadeau d'adieu de Mr Bouton.

De fait, il constate (ou rappelle, je ne sais plus) que jouer avec l'argent (des autres)  rapporte plus que le travail et feint de s'étonner que les libéraux pronent la valeur tavail.

Ils la prônent certes, mais pour les autres !

Ca doit être ça le partage du capital et du travail. Le capital pour les uns, et le travail (quand il y en a !) pour les autres.

16:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : societe, generale, bouton, demission |

23/03/2009

MEDEF, Rémunérations, CAC40 et cercles d'amis

photo-laurence-parisot.jpgLe monde nous confirme que le MEDEF de Mme Parisot ne souhaite pas encadrer les rémunérations des patrons. Pourtant, quand il y a quelques mois, le Gouvernement l'avait évoqué, Mme Parisot s'était empressé de faire savoir qu'il était inutile de légiférer puisque le syndicat patronal établirait une sorte de code de déontologie en matière de stock-options et autres parachutes dorés, qui s'appliquerait aux patrons.

Aussi, Mme Paisot peut déclarer être soulagée que les 4 dirigeants de la Société Générale renoncent à leurs stock-options (sus la pression gouvernementale et médiatique), elle n'a pas l'intention du tout d'établir un code de conduite répressif à l'égard des patrons récalcitrants !!!

Tout cela m'a énervé au point que j'ai voulu retrouver ce code de déontologie et voir où il en était.

Lors de ma recherche sur internet, je suis tombé sur le "Code de Gouvernement d'entreprise des sociétés cotées". Le sous-titre vaut le détour : il s'agît de :"principes de gouvernement d'entreprise résultant de la consolidation du rapport de l'AFEP (association française des entreprises privées) et du MEDEF d'octobre 2003 et de leurs recommandations de janvier 2007 et d'octobre 2008 sur la rémunération des dirigeants mandataires sociaux des sociétés cotées".

On apprend dans le préambule que ce code de gouvernement est issu des rappports Viennot de 1995 et 1999, et du rapport de Daniel BOUTON de 2002. Cela ne manque pas de saveur quand on sait que Daniel Bouton est le (toujours) PDG de la Société Générale qui a voulu s'occtroyer des stock-options un an après l'affaire Kerviel.

Ce rapport de Mr Bouton donnait plusieurs recommandations d'après l'Expansion : une plus grande indépendance des conseils d'administration, mais aussi une politique de rémunération plus humble, "raisonnale" et "appropriée". "Pour y veiller, le comité des rémunérations ne devra accueillir aucun mandataire social". Cette proposition du rapport Bouton est reprise tellle quelle dans le Code de Gouvernement des enterprises des sociétés cotées précité (art.16-1).sg_daniel_bouton20080124g.jpg

Pour vérifier, je me suis donc rendu sur le site de la Société Générale afin de connaître le nom des membres du comité des rémunérations qui fixe les revenus des dirigeants de la Banque. Leurs noms se trouvent ici. Leurs prénoms ne s'y trouvent pas (bravo le souci de transparence).

Ils sont 4 à siéger à ce comité des rémunérations de la Banque : MM CICUREL, FOLZ (il préside le comité), RICARD et VANDEVELDE.

Mr Cicurel est probablement Mr Michel CICUREL, Président du Directoire de la Cie Financière Edmond de Rotschild Banque donc mandataire social.

Mr Folz est probablement Mr Jean-Martin FOLZ, Président de PSA Peugeot Citroën donc mandataire social.

Mr WANDEVELDE est Luc VANDEVELDE ex-président (c'est récent) du Conseil de Surveillance de Carrefour.

Quant à Mr Ricard, je n'ai rien trouvé sur lui, mais on peut imaginer qu'il s'agît d'un membre de la famille du groupe de spiritueux anisé...

Petite précision qui ne manque pas de sel. Sur son site, à côté des noms des illustres membres précités, la Générale précise que 2 des 4 membres sont "indépendants". On se demande bien de qui.....

En conclusion, dans le monde du CAC 40, on écrit ce qu'on veut, cela n'engage à rien.

04/06/2008

Le capitalisme français et la responsabilité des dirigeants

Après mon billet du 25 avril dernier, je reviens sur l'affaire Kerviel, tant son évolution me paraît caricaturale !!

Le supérieur hiérarchique de Jérome Kerviel a été licencié de la Société Générale ! Le jour de la sortie d'un rapport interne de la banque.

Il s'appelle Eric Cordelle, et donne ses explications  dans le Figaro d'aujourd'hui.

A la lecture de celle-ci, on peut effectivement admettre qu'il a peut être été un peu "léger" dans le suivi du travail de son collaborateur : il y a eu comme tout contrôle de sa part une conversation informelle non suivi d'effets. Mais pas plus que ça.

J'apprends cependant que ce supérieur hiérarchique n'avait pas été informé de l'alerte donnée à partir de l'Allemagne par Eurex. J'apprends également que suite à cette "alerte", le service de déontologie s'est rapproché directement de Kerviel sans passer par le supérieur hiérarchique !!!796990600.jpg

Alors, à mon humble avis, ce n'est par Cordelle qui devait passer à la trappe, mais les personnes qui ont été informés par Eurex et qui n'ont rien faits !! Tout cela me fait penser à l'histoire du lampiste responsable de tout.

En attendant, ce système (car il s'agît bien d'un système) de raider à risque a été mis en place avec l'assentiment de la Direction Générale qui elle , est toujours en place. Tant que le "système" a rapporté beaucoup d'argent, tout le monde s'en satisfaisait et notamment la Direction générale.

Pourtant, dès que le même système coûte de l'argent à la banque, on cherche un responsable ... En bas de la pyramide.

Et moi qui croyais que la rémunération d'une personne était proportionnelle à sa responsabilité !!! Naïf que je suis : c'est tout le contraire.

C'est un peu comme Sarko qui jouit du pouvoir sans l'exercer. Les dirigeants des Sociétés multinationales jouissent de leurs responsabilités, mais ne les exercent pas.

 Et ces même gens lèvent les yeux au ciel quand la "rue" bouge...

Ce système est de plus en plus indécent...

13/05/2008

SOCIETE GENERALE

Ben on peut dire qu'on a eu peur.... La capitalisme français en avait tremblé sur ses bases. Rendez-vous compte, le Président Sarkozy lui-même avait demandé la démission du Directeur Général de la Grande Banque française. Celle-ci était devenue "opéable" par la faute de Bouton et de Kerviel.

Ben nous voilà bien rassuré. La Société Générale dégage pour le 1er trimestre 2008 : 1 Milliard de bénéfice !!!1090264588.png

Qu'est-ce que tout ça m'inspire ?

Le système capitaliste apparaît bien fragile car il suffit d'une péripétie (importante certes) dans une Société très saine pour que le monde économique, politique, journalistique, focalise toute son attention sur cette Société. Il fut un temps pas si lointain où une telle réaction aurait été suscitée par une faillite ou une banqueroute (Manufrance, Lip ...).

Il est clair que le but du monde capitaliste est non plus de gagner de l'argent, mais de gagner beaucoup d'argent ... Et tous les ans. Malheur à la Société qui ne garantit pas une année, la sacro-sainte rentabilité de 15% du capital investi par les actionnaires.

L'affaire Société Générale me semble en être l'illustration.

Quand je pense que la tendance de l'OMC, du FMI et de l'UE est de considérer qu'il faut laisser faire la concurrence et désengager l'Etat du monde capitaliste ...

21/02/2008

Tout ça pour ça ??

J'apprends que malgré la crise des subprimes, malgré le trader fou KERVIEL, la Société Générale dégage pour 2007 un bénéfice net d'environ 1 milliard d'euros.

20ab361b6f37a767064ec784ca6e75b6.jpg

Et dire qu'on s'est inquiété ! Si ça se trouve d'ailleurs, ces bénéfices ont été faits grace aux même méthodes que celles employées par KERVIEL, mais par des employés plus chanceux ou plus avisés que Jérome KERVIEL.

Enfin bon , on n'aura pas à payer pour la Société générale  ce qui est déjà mieux que pour le crédit lyonnais.

Il n'empêche aujourd'hui, la banque de référence, ce n'est plus la Société générale, mais la BNP Paribas qui affiche elle un bénéfice net de 7,8 Milliards d'Euros.

Il y a tout lieu de craindre une affaire BNP Paribas dans les 2 ans qui viennent...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu