Avertir le modérateur

09/02/2013

budget europeen en baisse. Bof !

Le consel europeen (les chefs d'Etat et les chefs de goubernement) se sont mis d'accord il y a quelques heuressur le budget pluriannuel de l'Europe.

Même si Francois Hollande a reussi à sauver temporairement la PAC (politique agricole commune) pour la France, il n'a pu empêcher une baisse du budget sur la periode 2014-2020 par rapport à 2007-2013!

Même si le Parlement s' opose à ce budget (et n'a peut-être pas dit son dernier mot), on ne peut qu'etre étonné que cette baisse ait été initiée par la Grande-Bretagne.
En effet, meme si ce desaccord budgétaire entre la France et le Royaume-Uni a été arbitré par l'Allemagne, il est bien dommage que ce soit un pays qui a annoncé qu'il allait soumettre son maintien dans l'UE à référendum qui a gagné.

Il y a une chance sur 2 pour que les Anglais ne subissent même pas ce budget qu'ils ont réussi à imposer.

Tout cela est bien symptomatique d'une europe qui va dans le mur malgré les timides efforts français

10:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : ue, budget, baisse, hollande, van rompaey |

30/09/2012

Ce que nous aurions si la Droite revenait.

fillon, copé, droite, ump, budget, etrangers, plafond, immigrationCe que j'observe de la "primaire" de l'UMP me rend .... Circonspect.

J'observe le "débat" entre les 2 finalistes François Fillon et Jean-François Copé.

De quoi parle-t-on ?

De racisme anti-blanc (qui existe il faut le dire), et de "plafond d'étrangers" qui est une mesure qui existe déjà aux USA.

Je conçois que ces mesures doivent faire l'objet de débat.

Pour autant .... A l'UMP n'y a-t-il rien d'autre qui intéresse ?

Le projet de Société de l'UMP se résume-t-il aux étrangers ou aux immigrés (et la Sécurité) ?

Ce serait caricatural de dire cela bien sûr.

Mais tout cela me laisse accroire que chez nos amis de la Droite, pour tout le reste (l'économique, le budgétaire et le social ....) on se satisfait fort bien de ce qui se faisait sous Nicolas Sarkozy ....

Ce qui me fait conclure ainsi : quoique je puisse dire sur le Gouvernement Ayrault -et notamment mes critiques budgétaires-je soutiendrai ce Gouvernement face à la Droite !

29/09/2012

Punaise ..... 30 milliards.

moscovici, budget, 2013, économieLe projet de loi de finances présent hier prévoit 30 milliards à trouver.

20 milliards par les recettes (impôts)

10 milliards par les diminutions de dépenses.

L'objectif est de revenir à un budget équilibré (à 3% près) dès 2013.

Je n'ai toujours pas compris pourquoi la Droite et Hollande s'étaient fixés cet objectif de 2013.

Certes, la course au déficit budgétaire ne peut plus durer et doit être inversée. Mais pourquoi 2013 ? N'était-il pas possible de se laisser une marge de manoeuvre plus importante ?

Car enfin, on voudrait inverser en 2 ans une tendance datant de 38 ans ? Qui plus est dans une période où la nécessité de relancer l'économie (selon les même économistes) est flagrante ?!

Car enfin .... Quoiqu'en dise Pierre Moscovici (le monde), le budget prévu est un budget de rigueur. Qui dit rigueur dit déflation et stagnation de l'économie.

Cette politique de rigueur est souhaitée et imposée (d'une certaine manière avec des amendes prévues) par l'UE depuis 10 ans.

Cette Politique de rigueur initiée par l'UE (et mise en place quoiqu'on en dise en France dès le début des années 2000 malgré la baisse de l'impôt sur le revenu) n'a pas eu les résultats escomptés ...

Et cette politique est accentuée aujourd'hui ??!!!

Je ne reconnais pas en cette politique économique une politique de Gauche.

Mais comme la Gauche socio-démocrate doit donner des gages de bon gestionnaire ....

ps ceci dit j'accepte encore moins les critiques de la Droite qui a en 5 ans fait n'importe quoi en matière budgétaire en diminuant dès avant la crise les recettes.

23/06/2012

Budget et règle d'or

4,2 milliards, budget, opvcm, pécresse, fillon, baroinIl y a 3 jours j'évoquais ici le paradoxe du précédent Gouvernement qui tenait absolument à rendre constitutionnel la règle d'or budgétaire et qui laissait une ardoise surprise de 10 milliards d'Euros.

Aujourd'hui, le figaro fait sa une sur une nouvelle facture budgétaire de 4,2 milliards d'Euros  que le Gouvernement Sarkozy-Fillon n'a pas su anticiper.

Techniquement il s'agissait d'une taxation des dividendes des sociétés françaises qui était différente selon que l'OPVCM est français ou étranger.

Les fonds étrangers ont déposé un recours depuis 2006.

La Cour de justice vient de rendre sa décision et a donné raison aux requerrants.

Le problème est que cette décision était tout sauf imprévisible. Les alertes jurisprudentielles se multipliaient depuis 5 ans.

Le Gouvernement aurait pu revenir en arrière et modifier la loi. Il ne l'a pas fait.

Il n'a même pas provisionné la dette possible !!!

Enorme.

Bah ... Vous allez probablement me dire que c'est parce que le précédent premier ministre (et son ministre du budget) ne savait pas que la sincérité du budget est un principe constitutionnel ....

Question : Il y en a encore beaucoup des surprises comme ça ?

20/06/2012

Wanted 10 milliards !

C'est confirmé, il manque 10 milliards d'Euros pour boucler le budget ...2012 ! Oui vous avez bien lu. On parle bien du budget pour l'année en cour, voté en septembre 2011 (voir le monde).

Le Gouvernement socialiste cherche donc des solutions pour trouver ces 10 milliards !

Cette situation est directement imputable au précédent Gouvernement !

Quand on pense que ce même Gouvernement souhaitait inscrire la règle d'or* dans la Constitution !

Heureusement pour lui que les Français aient décidé de changer de majorité.

*La règle d'or budgétaire désigne un ensemblede conditions susceptibles de conduire au respect de l'équilibre du budget annuel d'un État ou d'une Collectivité publique (cf wikipédia). 

22/05/2012

Il faut trouver une circonscription au soldat Dosière !

dosière,transparence,budget,législativesRené Dosière .... On ne le connaît pas forcément.

Pourtant, si il y en a un qui a fait son boulot de député sous la présente législature, c'est lui !

Il a été un aiguillon permanent pour la précédente majorité en étudiant de près le "train de vie de l'Etat" et entre autres le budget de l'Elysée. C'est lui qui avait sorti les "frais de bouche" de l'Elysée.

Ce député est d'après moi ... Utile. Je veux dire ... Plus utile que les autres.

Aussi, j'ai été passablement agacé quand j'ai appris qu'encore une fois, il ne bénéficiait pas de l'investiture du PS (voir le figaro).

C'est une décision incompréhensible...

Il n'aura pas d'autre solution, s'il veut se présenter, de le faire sans le soutien du PS, et contre le candidat PS.

René Dosière mérite une circonscription.

Pour faire son boulot...

31/03/2012

Nicolas Sarkozy pire gestionnaire de l'Histoire ...

... En matière budgétaire.

Ce n'est pas moi qui le dit, ce sont Michel Sapin (ex ministre du budget et actuel directeur de campagne de François Hollande) ainsi que Jétome Cahuzac (Président de la commission des finances de l'Assemblée Nationale).

Nous savions que depuis 2007, la dette publique avait augmenté de 500 milliards d'Euros.

Nous apprenons que Nicolas Sarkozy est responsble des 6 deficits les plus importants de notre histoire budgétaire récente. Que ce soit en tant que Président de la République, ou en tant que Ministre du Budget (voir le monde)

Eloquent non ?

Quand on pense que le même Nicolas Sarkozy déclarait il n'y a pas si longtemps vouloir mettre en place la règle d'or budgétare interdisant les déficits en faisant (au passage) la leçon au PS ....

ps. Bah ... Maintenant le Président se fiche du budget, puisque l'actu permet de recentrer la campagne sur la Sécurité.

09:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : cahuzac, sapin, budget, dette, déficit, sarkozy |

27/11/2011

Ne sentez-vous pas le vent qui tourne ?

francois-hollande-tete-marrante-2.jpgEn lisant Marianne de cette semaine, on se dit que 2012 c'est fouttu pour Nicolas Sarkozy. Laché par les grands patrons qui lorgnent vers François Hollande, bilan lamentable ....

Pourtant certains récents événements doivent nous mettre la puce à l'oreille.

Nicolas Sarkozy ne baisse plus dans les sondages.

Il se pose en rassembleur en Europe, voire en défenseur des petites nations face à l'Allemagne qui refuse de réformer la BCE.

Il est soutenu par Barrack Obama. Même Angela Merkel ne fustige plus notre Président. Face aux prochaines échéances électorales aux USA et en Allemagne on se serre les coudes. Il n'empêche on est bien loin des indifférences barrackiennes ou des critiques mekéliennes du début du quinquennat.

Il se pose en champion de l'équilibre budgétaire (un comble quand même venant de celui qui a aggravé le déficit de 500 milliards d'euros en 4 ans) et va jusqu'à laisser espérer un retour à l'équilibre avant 4 ans !!!!

Ajoutez à cela qu'il est probable que Nicolas Sarkozy enterre la hache de guerre avec Dominique de Villepin qui du coup ne se présentera pas en 2012 ...

Tout ne va pas si mal pour la majorité présidentielle.

Et pendant ce temps là, à gauche on multiplie les maladresses.

Certes, la Gauche a pris la majorité au Sénat. Mais il est probable que dans 3 ans le Sénat retourne à la Droite (beaucoup d'élus locaux ont voulu sanctionner les réformes territorailes de la Droite, mais dans 3 ans ils retourneront dans le rang).

L'accord PS/EELV a été très mal négocié et présenté. On a vraiment l'impression qu'il ya a eu échange d'un député écolo par centrale nucléaire (12/12).

Le retrait de la clause sur le "mox" a été calamiteux et sa gestion dans la presse a été pis. Tout cela laisse entendre que les entreprises en passant un coup de fil au PS, infléchissent sa politique. Un comble !!!

En ce moment le PS est inaudible. C'est incroyable mais on a l'impression que toutes les propositions viennent de l'UMP.

Certes, le Gouvernement gesticule (le budget, le vote des étrangers).

Mais c'est ce qui reste auprès de l'électeur.

Alors ? Vous ne sentez pas le vent qui tourne ?

10/11/2011

Budget : taux de croissance de 1% ? Vraiment ?

dentier.jpgEncore une pierre déposée dans le jardin du Gouvernement qui soi-disant est responsable en matière budgétaire !

Cette pierre est déposée par la Commission européenne (cf le figaro) qui table sur une croissance française de 0,6% en 2012.

Rappelons que le tout récent projet de budget est basé quant à lui sur un taux de 1%.

Alors quoi ? Est-ce que c'est sérieux ?

Mais peut-être MM Fillon et Baroin comptent-ils aller chercher cette croissance "avec les dents" ?

12:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : croissance, budget, 1%, ue, dette |

22/08/2011

Le Médef pessimiste sur la croissance !

Laurence-parisot-MEDEF-source-diplomatie.org.jpgEt Madame Parisot chef du Médef argumente !

"C'est difficile tout simplement parce que les Etats-Unis ne vont pas bien, c'est l'un des principaux moteurs économiques de la planète. C'est quelque chose qui semble très difficile à atteindre"  !

Donc, poursuit-elle, "L'objectif du gouvernement de 2 % de croissance en 2011 est quelque chose qui semble très difficile à atteindre". (cf France 2).

Donc même Syndicat patronal se rend compte que l'objectif de 2% de croissance est hors de portée.

Tout le monde s'en rend compte ... Sauf le Gouvernement.

L'ennui c'est que le budget a été présenté sur la base d'une croissance (déjà très très optimiste à l'époque ! ) de 2% et que ce budget a été présenté en déficit !!!!!

Et dire que le Gouvernement et l'UMP en appellent à la responsabilité du PS pour voter la règle d'or ....

19:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : parisot, croissance, 2%, budget, regle d'or |

20/08/2011

"Je suis en mission pour le seigneur" *

sarkozy, fillon, ps, regle d'or, budget, merkelLe seigneur c'est Nicolas Sarkozy.

Celui qui est en mission c'est François Fillon qui endosse des habits d'Homme d'Etat en appelant dans le figaro à l'unité nationale.

Rien que ça. Mais nul doute, c'est le Président qui l'a envoyé en mission.  Le Chef de l'Etat en tant que présidentiable reste semble-t-il fidèle à sa nouvelle politique de réserve.

Le Président est fidèle à sa politique de rupture avec la politique de rupture qu'il avait mis en place en 2007 qui faisait du Premier Ministre un "collaborateur" et du Président un "hyperprésident". Vous suivez ?

L'unité nationale doit donc se faire autour de la règle d'or ....

Mr Fillon en appelle au sens de la responsabilité du PS sans bien sûr qu'il ne renonce à ses "convictions et ses légitimes ambitions" !!! Bah bien sûr ...

Au passage on apprend que la crise actuelle est due à celle de 2008 et aux politiques de nationalisations menées pas les  Etats de la zone euro !!!! C'est quand même gonflé. Cette remarque doit probablement être une menace déguisée au PS pour le cas où il aurait envie de nationaliser des banques afin de mieux réguler le monde financier.

Petit rappel quand même ! le Gouvernement lors de la crise de 2007 a prêté aux banques 40 milliars d'Euros (à un taux très avantageux) et a garanti leurs dettes à concurrence de 320 milliards d'Euros. Ce alors que même aux USA, ils ont nationalisé.

Mr Fillon "joue avec l'unité nationale alors qu'il n'est qu'en "posture politique" sur le dossier de la "règle d'or". Je rappelle qu'il existe déjà une règle d'or qui s'appelle le "pacte de stabilité et de croissance"  et qui interdit des déficits budgétaires supérieurs à 3% du PNB. Cette règle, le gouvernement ne la respecte pas !!!! Alors comment peut-il prétendre à l'Unité Nationale pour imposer une règle plus drastique ????

Mr Fillon joue avec l'unité nationale ce qui est en soi un acte politique irresponsable !!!! Et il en appelle à la responsabilité du PS ????

Mr Sarkozy Fillon est particulièrement cynique !!!

Faut-il que la Droite se croit électoralement en danger pour en arriver à de telles extrémités politiques ???

Qu'elle se rassure. L'UMP reste une machine électorale 10 fois plus efficace que le PS et ses primaires.



* Elwood Blues"The Blues Brothers"

 

09:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : sarkozy, fillon, ps, regle d'or, budget, merkel |

18/08/2011

Baisser les impôts ! Qu'importent les conséquences !

sarkozy,impôts,baisse,budget.... C'est à l'évidence le crédo sarkozyste !

Car apparemment le Président est de plus en plus seul à estimer qu'il est possible de supprimer en 3 ans le déficit budgétaire en diminuant les impôts. Et en période de crise en plus !!!

Pourtant, de plus en plus à droite (surtout au centre) considèrent qu'il faille faire une pause dans la baisse des impôts (MM Borloo, Arthuis ...) !

Même des milliardaires français, reprennent l'idée des grandes fortunes américaines et déclarent vouloir payer plus d'impôts.

N'importe quel dirigeant prendrait ces riches au mot.

Hé bien ! Pas Nicolas Sarkozy qui en fait une question de principe (voir sur France Info)

Henri Emmanuelli avait déclaré à propos du Président qu'il est "comme un adolescent. Il ne reconnaît pas quand il se trompe".

Aurait-il raison ?

20:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : sarkozy, impôts, baisse, budget |

08/08/2011

Une politique de rigueur pour sortir de la crise ? Mais cette politique ... On l'a déjà !!!

Salaire-minimum.jpgBon ... C'est confirmé, les bourses dévissent ! Loin de se calmer après une dizaine de séances de baisse d'affilée, le mouvement s'accentue ...

Le Gouvernement ainsi que les milieux économiques (Alain Minc ...(je mets en tout petit car depuis que mon hébergeur m'en donne la possibilité technique, je mets en plus petit ce que je mets entre paranthèse ça n'a rien à voir avec Mr Minc)) nous préparent à une politique de rigueur. "Nous vivons au-dessus de nos moyens ; on ne peut pas continuer comme ça et.c ..."

Sauf qu'on oublie de nous dire que la politique de rigueur on l'a déjà !

Certes le chef du Gouvernement nous disait il y a 2 ans que la politique menée n'était pas une politique de rigueur car les impôts n'augmentaient pas. Mais d'autres blogueurs ont suffisamment démontré que si l'impôt sur le revenu diminuait (ce qui profite aux plus riches), Nicolas Sarkozy avait créé au moins une quinzaine d'impôts qui en fin de compte accentuent la pression fiscale des classes moyennes.

Mais bon ... Admettons que je suive le 1er Ministre sur son terrain .... Admettons ...

Je me suis amusé (si j'ose dire) à aller voir l'évolution du SMIC sur le site de l'INSEE depuis 2001. C'est ici !


Le SMIC horaire a, entre 2001 et 2011 augmenté de 34,93%. C'est beaucoup plus que le salaire moyen. Je n'ai pas retrouvé les chiffres exacts mais vous pouvez me croire sur "parole" !

En décomposant, on s'aperçoit que entre 2001 (fin de l'ère Jospin-début de l'ère Chirac) et 2007, il a augmenté de 26,5%....

... et que de 2007 (arrivée de Mr Sarkozy aux manettes) à 2011, le SMIC a augmenté de ....6,6%.

Que dire devant de tels chiffres (sachant que pour le salaire moyen non réglementé, c'est pis) alors que ce Président a été élu comme celui du pouvoir d'achat ?

Et surtout qu'on ne vienne pas me dire que nous ne sommes pas déjà dans une politique économique de rigueur !

07/08/2011

Bayrou avait raison avant les autres. (en tous cas, il avait vu avant !)

sarkozy,bayrou,deficit,budget,budgetaireStandard & poors vient donc de baisser la note des USA. De AAA l'oncle Sam est passé vendredi à AA+ ! Avec une forte probabilité de passage bientôt à AA ...

Comme le dit le blog ça réagit vers qui nous envoie Jégoun), il y aura des conséquences politiques et économiques chez nous. le blogueur en appelle à la responsabilité des politiques.

Je vois d'ici les exhortations du Gouvernement à faire accepter par la gauche le principe du vote devant le congré de cette fameuse règle d'or.

J'ai déjà exprimé ici ce que je pensais de la règle d'or et pourquoi je suis contre !

Personne, il y a encore quelques semaines ne parlait de cette désormais règle d'or, ni ne savait ce qu'elle était.

J'ajoute, que jusque l'année dernière le Gouvernement n'était pas spécialement attentif aux déficits récurrents. Le pacte de stabilité et de croissance qui "impose" aux pays de l'UE d'avoir un déficit budgétaire inférieur ou égal à 3,5% du PIB (et une dette inférieure ou égale à 60% du PIB) était au contraire considéré comme un frein par Nicolas Sarkozy.

Un seul homme politique avait attiré l'attention sur la nécessité de l'équilibre budgétaire rapide.

C'est François Bayrou. Il a même axé sa campagne électorale de 2007 sur ça !

Je ne suis pas devenu bayrouiste, ni même centriste ! Non ! Mais il faut lui reconnaître ce mérite.

Je ne sais pas s'il a vu juste avant les autres, mais en tous cas, il a vu avant les autres. Et je remarque qu'à la différence des dirigeants de l'UMP, il se garde de jeter de l'huile sur le feu.

J'apprécie donc cela.

Mais pour ma part, je suis et je reste contre cette règle d'or.

01/08/2011

Il faut augmenter l'impôt sur le revenu.

Budget-200x300.jpgLe titre de ce billet peut être vu comme une volonté de faire réagir, voire une provocation.

Ce n'est pas le cas.

Faisons un bref rappel historique. Jacques Chirac, peu avant son 2è mandat en 2002 annonce son intention de diminuer l'impôt sur le revenu (comprendre baisser la pression fiscale).

Il est vrai que dans le monde occidental, la France fait figure d'épouventail en matière de politique fiscale.

L'impôt sur le revenu stagne voire diminue effectivement !

Une fois élu, Nicolas Sarkozy continue cette politique de diminution de l'impôt sur le revenu et bien sûr le fait savoir.

On commence à s'apercevoir et à comprendre que cette politique fiscale bénéficie surtout aux classes les plus aisées. Pis, avec le bouclier fiscal et la diminution de l'ISF (qui certes porte sur le patrimoine et non le revenu), on comprend que plus un Français est riche, moins il subira la pression fiscale.

A l'évidence, ce sont les classes moyennes qui bénéficieront le moins de la politique de baisse de l'impôt sur le revenu !!!

Voilà pour le contexte ....

Là dessus en 2008, la crise boursière, puis financière, puis économique arrive des USA et impacte directement l'économie française.

Ailleurs en Europe, l'Irlande est au bord de la faillite, puis les PIGS (sympa l'acronyme) sont mis au ban de l'UE.

On nous explique donc que malgré la crise financière, qui forcément diminue les recettes des Etats et donc crée du déficit, il faut absolument ré-équilibrer les comptes des Etats et donc dépenser moins !!!

Pis ! La France (et une bonne partie de l'UE) soutient que malgré la crise il faut poursuivre la diminution des impôts directs !!!

En clair, il manque d'argent dans les caisses de l'Etat, et on diminue ses ressources. Ajoutez à cela la règle d'or défendue par le Gouvernement Fillon ....

Si nos gouvernants voulaient étrangler les Etats, ils ne s'y prendraient pas autrement.

Mais peut-être est-ce cela le but ultime ?! Faire qu'il y ait moins d'Etat et que le Pouvoir Economique prenne définitivement le pas sur le Pouvoir Politique ...

21:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : crise, budget, deficit, sarkozy, ue, pigs, impots |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu