Avertir le modérateur

02/03/2014

La baisse du coût du capital.

benoit-hamon.jpgJe finissais par me demander quand quelqu'un oserait en parler.

C'est vrai quoi ?! En ce moment la tendance est plutôt à parler de la baisse des charges des entreprises et aux efforts demandés aux salariés.

Depuis quelques temps, on ne parle plus dans les média d'"actionnaires",  mais d'"investisseurs".

De quoi oublier en effet que les fonds de pensions US exigent toujours un taux de de rentabilité de leurs placements de 15% minimum par an.

Alors, c'est un vrai soulagement pour moi d'entendre un ministre de la République (Benoit Hamon) parler de baisse nécessaire du coût du capital. (voir ici)

C'est même intéressant car même s'il parle de "contrepartie au pacte de responsabilité", de fait Hamon se place au-dessus du simple débat Patrons / Salariés.

Parler de "BAISSE de coût du capital" sous entend que le coût important du capital pénalise les entreprises elles-même. Ainsi, baisser le coût du capital permettrait aux entreprises elles-même d'investir pour moins cher.

A force de dire que les salariés sont un poids pour les entreprises, on a oublié que les gros actionnaires finissaient par vampiriser les entreprises qu'ils étaient supposés aider ....

23:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hamon, cout, capital, contrepartie |

03/04/2010

Le travail plus taxé que le capital !!!

20994239p.jpgUn problème de connection internet  m'a empêché de réagir plus rapidement.

La blogosphère s'en est chargé heureusement...

Il n'empêche, l'INSEE a confirmé ce dont je me doutais depuis un moment... Ce dont nous nous doutions ! (cf France-Info).

Les riches s'enrichissent, les pauvres s'appauvrissent ! Car ne nous leurrons pas : la faible progression de revenus correspond à un appauvrissement du fait de l'augmentation importante des prix des produits de première nécessité, et des déremboursements des médicaments !

Florilège !

Le nombre de personnes gagnant plus de 100 000 Euros par an a augmenté de 28%. Ceux gagnant plus de 500 000 Euros par an sont plus nombreux de 70% !!!

Le taux d'imposition de ces gens est en moyenne de 20 à 25% (bien en-dessous du bouclier fiscal d'ailleurs).

Le revenu des 1% les plus aisés a augmenté de 20%.

Sur la même période, le revenu moyen des Français a pour sa part augmenté de 9% !!!!

Sur quelle période porte l'étude ?

Pas sur un demi-siècle ni même sur 10 ans. Mais sur 4 années : de 2004 à 2007.

Au fait qui était au pouvoir durant cette période ?

Et que pensez-vous qu'il se soit passé depuis ???
Mais surtout ! Cette étude est pour moi l'occasion de découvrir ce que je n'aurais osé croire : LE TRAVAIL est PLUS TAXE que le CAPITAL.

Alors ça ! C'est scandaleux tant c'était pour moi inimaginable. Les revenus des actions sont moins taxés que les salaires !!!!!

Quand je pense que notre Président a été élu sur le slogan "travailler plus pour gagner plus".

Il faut se pincer pour y croire. "On" se fout de nous !

Ha oui ! J'oubliais ! Il y a en France 13,4% de Français qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté (60% du revenu médian). Le revenu médian est de 17 600 Euros/an.

30/10/2008

A quoi (qui) sert la crise ?

master card.jpgLa crise financière est mondiale. On nous explique que la crise financière va devenir une crise économique.

Et que s'agissant d'une crise devenue économique, il va y avoir des licenciements. Ils ont d'ailleurs déjà été programmés : Whirlpool en a prévu 5000 d'ici à la fin de l'année prochaine. On apprend aujourd'hui que American Express va supprimer 7000 emplois dans le monde soit 10% de ses effectifs. Le groupe financier en profite pour annoncer une baisse pour 2009 du salaire de ses employés et même un gel des revenus des dirigeants.

En France, Nicolas Sarkozy annonce qu'en France, on ne pourra pas éviter les licenciements.

Si j'ai bien suivi, pour le moment les conséquences de la crise sont les licenciements annoncés (et qui auront lieu) et des congés imposés et chômage partiel pour les salariés.

Pour l'instant, on ne nous annonce pas de baisse de dividende ni de réel assainissement du marché.

Pour résumer c'est : pour le moment la rigueur mais uniquement pour le travail  Pas pour le capital. Alors que la crise vient bien du capital.

J'attends avec impatience les premières prises de bénéfices et les montants des dividendes. J'espère que la blogosphère et les journaux surveilleront cela.

06/08/2008

LES REVENUS DES GRANDS PATRONS

Les grands partis républicains d'Allemagne sont en train de débattre de l'opportunité d'encadrer par une loi les revenus pantagruelliques des grands patrons.452519152.jpg

Le CDU (Droite allemande) plus timide que le SPD sur le sujet puisqu'il se refuse à plafonner les rémunérations, veut faire en sorte qu'elles "correspondent à la valeur véritable d'une performance". Les revenus des patrons seraient surveillés par une sorte de Conseil de surveillance.

Ce même parti considère qu' "Il est problématique que des patrons puissent améliorer leur salaire annuel grâce au licenciement de salariés, ceci faisant grimper le cours de l'action".

Cette dernière phrase met fin à une grande hypocrisie qui consiste à refuser d'admettre la relation directe entre plan social et valeur de l'action.

A quand un véritable débat en France ?

En tous cas, voilà un sujet pour le PS qui aurait tout intérêt de se rapprocher de son homoloque allemand !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu