Avertir le modérateur

06/11/2012

Déçu ... Forcément déçu !

gallois,ayrault,rapport,tva,chargesEn fin de compte, le Gouvernement s'inspire grandement du rapport Gallois qu'il a commandé en juin dernier.

Le 1er Ministre a annoncé les mesures qu'il compte prendre.

Les principales :

- baisse des charges patronales de 20 milliards (il maintient néanmoins les charges salariales contrairement à ce que préconisait Louis Gallois !!!)

- augmentation du taux de TVA normal de 19,6% à 20% en 2014.

- augmentation de la TVA intermédiaire de 8 à 10% (le taux réduit baisse de 0,5%).

- baisse prévue des dépenses publiques de 10 milliards d'Euros.

Après 5 ans de Sarkozysme durant lesquelles on a vu diminuer l'impôt sur le revenu (l'impôt le plus juste) et en fin de compte augmenter les différents  types d'impôts (ce qui allourdit la pression fiscale des classes moyennes), j'attendais autre chose de l'élection de F Hollande que la mise en place d'une politique économique de rigueur de Droite.

Augmenter l'impôt le plus injuste (la TVA) pour compenser la baisse des charges des entreprises (alors qu'on apprend précisement que la réforme sarkozyste de la taxe profesionnelle a fait économiser 7,5 milliards aux entreprises et que cette réforme a été financée par les ménages) : je ne voyais pas tout à fait les choses comme ça ... 

19:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : gallois, ayrault, rapport, tva, charges |

16/06/2009

Quelle politique budgétaire face à la crise ? L'exemple elyséen !

versai.jpgLe déficit budgétaire pour 2009 sera d'au moins 6% du PIB.

 A titre de comparaison l'UE impose un déficit maximal de 3% du PIB. 6% c'est beaucoup. La faute en revient en grande partie à la crise.

De plus en plus à gauche mais aussi à droite, les députés réclament une remise en cause du bouclier fiscal, qui interdit que le montant global des impôts dépasse la moitié des revenus d'un contribuable.

D'après eux, la crise et l'Etat des finances publiques justifient la suspension de ce "bouclier" qui favorise les plus riches !

Pourtant, l'Elysée reste ferme sur le maintien du bouclier fiscal. Il considère que plutôt que d'augmenter les recettes (les impôts), il vaut mieux diminuer les charges publiques (les dépenses de l'Etat).

C'est la raison pour laquelle le nombre de fonctionnaires continue de diminuer. C'est aussi pour cela que les contrôles des fraudes à la sécurité sociale sont renforcés...

Pourtant, on ne peut pas dire qu'en ce qui concerne la maîtrise des dépenses de l'Etat, l'exemple vienne d'en haut !!

Souvenons-nous qu'à peine arrivé à l'Elysée en 2007 le Président Sarkozy a augmenté son salaire de 140% , que le Budget de l'Elysée a augmenté de 8,4% , et que les différents ministères aient augmenté leurs effectifs.

Et là, le monde nous apprend que les frais de fonctionnement de l'Elysée ont augmenté de 21,7% en 2008.

Alors Monsieur Sarkozy ? On fait dans la provoc ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu