Avertir le modérateur

27/12/2010

Le bonus écologiste a du plomb dans l'aile

1271896482.jpgMis en place dans le cadre du grenelle de l'environnement il y a 3 ans, le gouvernement est en train de faire du bonus écologique pour les véhicules moins polluants, une coquille vide. Voir le monde

Et cela vient après les attermoiements constatés pour le photovoltaïque. Du jour au lendemain, le Gouvernement a décidé de diminuer le prix de vente à EDF de l'énergie issue du photovoltaïque.

Nicolas Sarkozy a voulu se faire décerner un brevet écologiste par les Français. Et ça a failli marcher.

Encore eût-il fallu que ce Gouvernement soi-disant volontariste, inscrive sa politique environnementale dans la durée.

L'Ecologie n'est pas un gadget.

Je pensais qu'au moins le Président de la République avait compris cela !

Hé bien non.

09/12/2010

Les hypermarchés et l'Ecologie

polution1.jpgC'est en passant chez le Coucou que quelque chose qui m'énerve profondément est remonté à la surface.

C'est la manipulation dont nous consommateurs avons été victimes de la part des hypermarchés et supermarchés.

Souvenez-vous de la com sur les sacs plastiques.

Jusqu'à il y a 2 ou 3 ans, lorsque nous faisions nous courses à auchan ou carrefour, il nous était donné gracieusement (du moins en apparence) des sacs plastiques permettant d'y mettre les produits achetés.

Et puis un jour, les hyper-supermarchés se sont unis pour nous faire comprendre (en s'adressant cette fois-ci non plus au consommateur, mais au citoyen) qu'utiliser des sacs plastiques ce n'était pas bon pour la planète !!

Ainsi donc, les auchan-carrefour-leclercq et autres intermarchés ont cessé de donner gratuitement ces sacs plastiques .... Pour en proposer d'autres à la vente en précisant que ces sacs vendus pouvaient, après le transport des courses, servir de sacs poubelle .... En feignant d'ignorer que nous autres acheteurs, utilisions déjà les anciens sacs donnés comme sacs poubelles une fois les courses rangées !

Ce qui aboutit à la facheuse conséquence que nous polluons toujours autant mais qu'en plus nous payons désormais les sacs plastiques aux hypers ...

N'eût-il pas été plus simple et surtout plus écologique que les hypermarchés remplacent le don de sacs plastiques par le don de sacs en papiers gris beaucoup plus bio dégradables ?

Pourquoi ne prendrions-nous pas ces distributeurs, soi-disant sensibles à l'état de la planète, au mot ?

Si vous aussi, vous pensez qu'au supermarché le don de sacs papiers est plus écologique que la vente de sacs plastiques, parlez-en aussi sur votre blog !

27/03/2010

Un ministre ça ferme sa gueule !

article_Sarkojouanno.jpgMme Jouanno, secrétaire d'Etat à l'écologie s'est fait taper sur les doigts après avoir fait part de sa déception de la décision du Président de la République de retirer le projet de taxe carbone.

Elle s'est fait réprimander par Claude Guéant et par le Président Sarkozy lui-même : "Je n'ai pas apprécié ces propos" "J'ajoute que les ministres n'ont pas à être désespérés, ils ont à faire leur travail. Il y a une stratégie, elle a été fixée par François Fillon et par moi-même. Que chacun s'y tienne" cf le figaro

La stratégie justement parlons-en.

Le Président a depuis presque 3 ans, fait valoir que l'écologie était aussi un thème de droite. Le n° 2 du Gouvernement a en charge l'écologie.

Pendant les Régionales, l'UMP a dépensé beaucoup d'énergie pour passer le message suivant : la gauche n'a pas le monopole de l'écologie.

Et puis un jour, pour faire plaisir aux agriculteurs (qui constituent son électorat traditionnel) déçus du sarkozysme, il déclare que l'écologie ça commence à bien faire !!!

Et puis maintenant, pour faire plaisir aux grandes entreprises, le Président renonce au projet de loi sur la taxe carbone que le Conseil Constitutionnel avait retoqué car exonérant les entreprises les plus polluantes.

Il déclare du jour au lendemain qu'une loi sur la taxe carbone n'a de sens que si elle est européenne.

Il ne le savait pas avant ??!!

Alors oui ! La stratégie du Président parlons-en.

On ne comprend plus rien.

Du président volontariste qu'il voulait paraître, Nicolas Sarkozy apparaît tel qu'il est : un Président qui ne décide de rien et agît en fonction des opportunités !

Alors ? Que va faire Mme Jouanno ? Fermer sa gueule ou démissionner ?

06:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : sarkozy, jouanno, chantal, ecologie, europe |

22/03/2010

Régionales : une défaite de la droite.

sarkozy.jpgLes résultats du 2nd tour sont tombés.

L'union Gauche-Ecologie emporte toutes les régions sauf celles du Languedoc-Roussillon (haaa ! Georges Frêche) et de l'Alsace. Elle gagne même la Corse ! Le Front National conforte sa position notamment dans les régions où s'étaient présentés les Lepen.

A droite, devant l'ampleur du désastre, c'est la curée.

Des voix se lèvent pour mettre en cause le Président Sarkozy sur ce mauvais résultat électoral.

J'entends sur RMC Info le chef du Gouvernement assumer « sa part de responsabilité » dans cette défaite électorale.

Pourtant, plus que le 1er Ministre, c'est le Président de la République qui devrait assumer cet échec.

Ne s'est-il pas depuis plus de 2 ans revendiqué comme chef de la majorité UMP ? Ne s'est-il pas comporté comme tel ? N'a-il pas fait prendre part ses ministres à cette élection régionale ? N'a-t-il pas porté des jugements sur tel ou tel de ses candidats ? N'a-t-il pas convoqué la ministre-candidate à la Région Ile de France Valérie Pécresse pour lui dicter sa conduite de campagne ?

Plus généralement, n'est-ce pas le Président Sarkozy qui a imposé le monopartisme de droite, privant de ce fait l'UMP de réserves de voix au 2nd tour ? N'est-ce pas lui aussi qui a (en début de campagne) imposé à ses troupes de placer la campagne sur le terrain de la politique nationale ?

Le Président, s'est volontairement mis au niveau des partis et a volontairement renoncé à l'impartialité que lui indiquait sa fonction. Il a donc de fait, renoncé à sa contrepartie c'est à dire à la protection que lui donnait son statut de Président de tous les Français.

Aussi, s'il est un Homme Politique qui doit assumer l'échec de cette élection pour la Droite (et non pas seulement l'UMP), c'est le Président de la République.

Que fera-t-il ?

23/12/2009

Chine : les affaires reprennent !

h-20-1641768-1249058273.gifNous savons tous, grace à la propagande gouvernementale que c'est de la faute de la Chine surtout, si le sommet de Copenhague sur la lutte contre le réchauffement climatique a été un échec.

Ha ! Les gredins de Chinois qui, malgré les efforts de la France (de l'Europe) et du Brésil, malgré l'activité débordante de notre Président, ont fait échouer le sommet de Copenhague !!!!

Car l'Europe et la France en particulier, sont plus que tout attachés à l'écologie, ont pris conscience avant tous les autres que seule une prise en compte du développement durable sauvera l'Humanité !

Blablabla Blablabla....

Une semaine après cet échec imputé à la Chine que lit-on dans la presse ?

Que François Fillon est parti à Pékin réconcilier la France avec la Chine en évitant bien sûr d'aborder l'épineuse question des droits de l'homme (le monde).

Que Ford cède Volvo aux Chinois (le figaro) pour 2 milliards de dollars. Qu'un groupe français va vendre des moteurs d'avion à la Chine (la Croix).

Bref, les affaires reprennent plus que jamais avec le méchant Chinois....

Je ne prétends pas, ici, qu'il ne faut pas commercer avec la Chine.

Evidemment !

Mais bon !

Le passage rapide et tout en paradoxe de l'actualité d'une semaine à l'autre ne cessera jamais de m'étonner.



02/10/2009

Vive la voiture électrique

200811201434_w350.jpgJe ne suis pas souvent d'accord avec ce Gouvernement.

Mais quand je trouve qu'il fait quelque chose de bien, je le dis. Je pense que l'on ne peut pas m'enlever ça.

Et l'initiative gouvernementale (rappelée par le figaro) est une bonne mesure que j'aurais voulu voir prise bien avant.

Jean-Louis Borloo a fait savoir que le Gouvernement comptait faire installer 4,4 millions de borne de recharge de batterie pour les véhicules électriques.

Au-delà de la volonté écologique, j'y vois une chance supplémentaire (que les constructeurs français auraient du déjà saisir) pour les industriels français de faire face à une demande qui semble réelle. Une chance supplémentaire pour Renault et Peugeot-Citroën de rattraper leur retard par rapport à Toyota qui a déjà sorti la voiture "écologique" Primus qui fonctionne moitié à l'essence moitié à l'électricité.

L'écologie est le seul avenir possible. Et plus encore que le domaine économique, c'est pour l'écologie qu'il faut un interventionnisme d'Etat.

Alors certes, il s'agît encore d'un cadeau pour les industriels, mais nous n'allons pas faire la fine bouche.

24/10/2008

L'écologie. Une chance pour l'économie ?

C'est en lisant Partageons mon avis que ressurgit dans mon cerveau légèrement embrumé, un truc qui me trotte dans la tête depuis un moment.10740a-voiture_ecolo_quelles_ristournes.jpg

Je lis dans le billet de Nicolas qu'il est contre la fiscalité écologique. Je ne suis pas d'accord avec cela. Ceci étant, continuant la lecture de son billet, c'est plus la complexité du système qui l'énerve. Ouf.

Pourtant, l'écologie, le développement durable.... outre le fait qu'ils sont forcément bons pour la planète, me semblent pouvoir avoir des vertues économiques. Surtout en ces périodes de crises, cela pourrait constituer un plan de relance intéressant.

Je m'explique (du moins j'essaie, je rappelle que je suis légèrement embrumé) :

Notre système est régi par les règles du libéralisme et de la concurrence issues du GATT (devenu l'OMC). Ce système nous oblige à laisser entrer sur notre territoire les produits les moins chers aux dépends des même produits fabriqués en France ou en Europe mais plus chers. Selon le système en vigueur, ces produits moins chers sont importés de Chine ou d'Inde quel que soient leur mode de fabrication : fabrication par des enfants, normes environnementales européennes non respectées.

Autrement dit, si nos dirigeants commencent à tenir compte de l'environnement dans la fiscalité interne (avec le système de bonus/malus), notre Législation nationale n'en tient absolument pas compte au niveau international. Et je ne parle pas de la Législation européenne.....usine_pollution.jpg

Actuellement, l'OMC oblige l'Union Européenne (et donc la France) à baisser ses Droits de Douane pour qu'il y ait une concurrence juste entre les pays occidentaux et les autres (pays émergeants, pays moins avancés ...). Or, je l'ai esquissé, la concurrence entre pays ocidentaux et pays émergeants n'est pas juste : les pays émergeants n'ont aucune contrainte légale à propos de l'environnement, de même qu'en matière sociale (à 5 ans on est apte au travail).

Aussi, je me demande si la fiscalité écologique, mais aussi la "douane" écologique appliquées en France puis en Union Européenne ne seraient pas un moyen de protéger nos industries tout en respectant les traités existants. Ainsi, nous taxerions des produits pour lesquels les fabricants ne seraient pas en mesure de démontrer le respect de normes environnementales.

A terme, cela serait même un moyen de vendre à nos industries de plus grandes contraintes légales environnementales ce qui serait bon pour la planète et donc pour notre économie. Le cercle vertueux serait formé.

Et après, pourquoi ne pas faire la même chose en matière sociale ??

Je suis peut être un doux rêveur. Certainement même. Mais au moins, nous aurions un vrai projet de civilisation.

Parce qu'aujourd'hui...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu