Avertir le modérateur

14/12/2009

Ce sera donc 22 milliards d'Euros !

braderie.gifLa France était donc suspendue aux lèvres de notre Président.

Nous savons désormais que la France va faire un emprunt de 22 milliards d'Euros pour investir.

Comme le relève le taulier de PMA, ces investissements vont profiter uniquement aux entreprises privées et ces emprunts seront remboursés par nous et nos enfants...

Bon !

Pour ma part je relève que seront faites des économies supplémentaires sur les dépenses courantes de l'Etat !

Traduction : le nombre de fonctionnaires d'Etat va continuer à diminuer, le service public va continuer à régresser.

Par contre, il est fort à parier que le budget de l'Elysée na va pas diminuer l'année prochaine. et encore moins le budget de la com (cf mon billet de ce matin)

Oui ...  "économies" c'est une idée de pauvres !

13/07/2009

EDF et ENEL

logo_edf.jpegIl y a quelques jours, ici et , j'émettais des hypothèses (pas si hypothétiques que ça d'ailleurs) expliquant le bseoin d'argent d'EDF qui après un emprunt national, réclamait une augmentation de 20% des tarifs d'électricité !

Hé bien, le site Partageons Mon Avis, nous renvoie au site de l'agence Reuters. L'article fait mention d'échanges de capacités de production en France et en Belgique entre les 2 firmes !

Effectivement, je comprends qu'EDF ait besoin d'argent frais pour être en position de force pour négocier une fusion absorption.

Mais cela doit-il se faire sur le dos des consommateurs contribuables ??

Et bien sûr, on va continuer à nous dire que la concurrence, ça fait baisser les prix !

14:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : edf, enel, emprunt, 20%, tarifs, echange, sarkozy |

11/07/2009

Le Parti de la dette

sarkolouis.jpgOn s'en inquiète à gauche (Fabius, Royal ...) ! Mais aussi à droite (Philippe Marini, Arthuis, et surtout Seguin) ! Même au centre !

A tel point que le monde parle de "parti de la dette" qui transcenderait le clivage gauche-droite !

Depuis les années 80, la gauche passe pour dispendieuse avec l'argent de l'Etat et pour une créatrice de déficit. Ce n'est pas faux pour la période 1981-1983, même si c'est caricatural puisqu'après 1983 le Gouvernement de gauche a mené une politique de rigueur (rappelez-vous les années Delors puis Bérégovoy).

Et encore, ces années de largesses des l'Etat étaient-elles justifiées par une volonté de contrôle de l'économie (rappelons-nous qu'à une époque la gauche nationalisait), et d'aide aux plus démunis (lois Auroux, coups de pouce au SMIC ...).

La droite elle, a la réputation de savoir gérer les finances de l'Etat : pas comme la gauche !

Et pourtant, qu'observe-t-on à l'aune de la politique sarkozyste ?

Que sous prétexte de vouloir diminuer le déficit de l'Etat, le Gouvernement s'attaque au service public (hôpital public, administration de l'Education Nationale notamment) afin de diminuer les dépenses. Cela n'a malheureusement aucun effet positif sur les finances car en vertue de son idéologie, ce même Gouvernement diminue les recettes en réduisant les impôts. Ce qui d'ailleurs bénéficie aux classes les plus aisées.

Que cette idéologie est maintenue envers et contre tout malgré l'arrivée de la crise (que d'ailleurs nos Gouvernants n'ont pas su prévoir ni anticiper).

Résultat : les cadeaux pour les classes les plus aisées sont maintenus (bouclier fiscal, déductions fiscales possibles sur l'ISF) et les classes moyennes acquièrent ou vont acquérir de nouveaux droits (de faire plus d'heures supplémentaires, de travailler jusqu 67 ans, de travailler pendant un congé maladie, de travailler le dimanche ...)

Et en ce qui concerne les finances les chiffres de la droite gestionnaire sont éloquents (ils émanent du ministère du budget): l'endettement atteindra, à la fin de cette année, 77 % du PIB, 83 % en 2010, 86 % en 2011 et 88 % en 2012.

Rappelons que depuis Maastricht, les Etats européens doivent respecter un endettement maximal de 60% du PIB ...

Au vu d'un tel bilan de la droite sarkozyste, la gauche ne devrait pas avoir à s'inquiéter pour les élections présidentielles!

Et pourtant ! Et pourtant !

Cherchez l'erreur .....

07/07/2009

Monsieur Rocard, vous êtes difficile à suivre

Rocard.jpgMichel Rocard vient de se fendre d'un article dans le monde et le moins que l'on puisse dire, est qu'il est contradictoire avec sa participation à la Commission dont j'ai parlé hier.

Dans cette tribune, Michel Rocard considère que la meilleure façon de sortir de la crise est une relance par l'investissement plutôt que par la consommation. Admettons !

Pourtant, il constate à regret que le système bancaire par lequel est arrivée la crise, n'est pas remis en cause du tout. Mieux ! Les Etats ont aidé ces banques (avec l'argent du contribuable) sans que celles-ci n'éprouvent le moindre remord à leurs précédents excès ! Par ailleurs,  les banques sont très frileuses pour prêter !!! Ce qui est ennuyeux pour faire une relance par l'Investissement !

De fait, Michel Rocard déclare que rien n'est fait par les gouvernements occidentaux pour éviter une prochaine crise dans les années qui viennent, et qu'il est probable qu'une crise identique survienne !

Fort de ce constat, il observe amèrement que les électeurs aux européennes, n'ont rien fait pour remettre en cause les dérives du système capitaliste.

Et pourtant, il vient d'accepter la présidence d'une commission fantoche destinée (soi-disant) à déterminer où investir l'argent à venir de l'emrunt lancé par Nicolas Sarkozy !

Nicolas Sarkozy qui est un des plus éminents supôts du système dénoncé par Michel Rocard.....

 

06/07/2009

Un emprunt ! Pour quoi faire ?!

coluche.jpgC'est l'Histoire d'un mec ! Y dit qu'y fait un emprunt ...

Après, une fois qu'il l'a dit, y s'demande qu'est-ce qu'y va bien pouvoir faire des sous qui vont arriver suite à cet emprunt (vous suivez ?)... Alors, le mec (tu vois ?) y va nommer une commission.

Et puis, pour montrer qu'il est rassembleur le mec, hé ben, y va nommer présidents de la commission, un gars de gauche en la personne de Rocard et un gars de droite (hé ho ! faut pas déconner non plus hein !) j'ai nommé Juppé.

C'est ça la politique : on fait beaucoup d'annonces pour pas grand chose !

Parce que enfin quoi ? Les sous de l'emprunt, y vont servir à combler le déficit et puis c'est tout ! Mais ça, ils savent pas le dire au Gouvernement !

Allez hop circulez ! Y a rien à voir !

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu