Avertir le modérateur

30/09/2012

Ce que nous aurions si la Droite revenait.

fillon, copé, droite, ump, budget, etrangers, plafond, immigrationCe que j'observe de la "primaire" de l'UMP me rend .... Circonspect.

J'observe le "débat" entre les 2 finalistes François Fillon et Jean-François Copé.

De quoi parle-t-on ?

De racisme anti-blanc (qui existe il faut le dire), et de "plafond d'étrangers" qui est une mesure qui existe déjà aux USA.

Je conçois que ces mesures doivent faire l'objet de débat.

Pour autant .... A l'UMP n'y a-t-il rien d'autre qui intéresse ?

Le projet de Société de l'UMP se résume-t-il aux étrangers ou aux immigrés (et la Sécurité) ?

Ce serait caricatural de dire cela bien sûr.

Mais tout cela me laisse accroire que chez nos amis de la Droite, pour tout le reste (l'économique, le budgétaire et le social ....) on se satisfait fort bien de ce qui se faisait sous Nicolas Sarkozy ....

Ce qui me fait conclure ainsi : quoique je puisse dire sur le Gouvernement Ayrault -et notamment mes critiques budgétaires-je soutiendrai ce Gouvernement face à la Droite !

09/02/2012

La démagogie de Droite existe ! Je l'ai rencontrée

sarkozy,fessenheim,referendum,chomage,etrangersSouvent dans l'histoire politique française, on a opposé la Gauche démagogique à la Droite pragmatique.

Si "facho" est une insulte souvent employée par les militants d'extrême gauche, "démago" est toujours revenu régulièrement dans les propos des militants de droite.

Pourtant à entendre les dernières mesures proposées par le futur candidat Nicolas Sarkozy, peut se demander s'il n'y a pas dédoublement de personnalité.

Finis les accents churchilliens d'il y a 3 semaines du Président courageux.

Place au futur candidat qui va promettre tout et n'importe quoi.

Des référenda sur le chômage, sur le droit des étrangers ....

Il fallait l'entendre à Fessenheim quand il râlait devant les salariés sur le fait que les socialos veulent fermer une centrale nucléaire vieillissante.

Messieurs de la Droite, "la gauche n'a pas le monopole de la démagogie"....

08/12/2011

La galère du vote des étrangers.

 Je ne sais pas ce que le PS est allé faire dans cette galère. Ni pourquoi ?

Evoquer le droit de vote des étrangers aux élections locales en période de campagne électorale nationale. Je n'en vois pas l'intérêt.

Je ne suis pas sûr d'ailleurs que les étrangers le demandent.

En plus de cela, cette question serait à mon avis susceptible de se poser si la nationalité française était difficile à obtenir. Tel n'est pas le cas.

Par ailleurs, comme l'écrivait un collègue, comment expliquer une fois que les étrangers auront obtenu le droit de vote aux élections locales, qu'ils ne peuvent pas voter aux élections nationales ?

Car je ne comprends pas la distinction élections locales/élections nationales. Je la comprends d'autant moins que les sénateurs (vote national) sont élus par … des élus locaux.

D'après moi, le droit de vote est intimement lié à la citoyenneté. A la citoyenneté française en France donc.

Je ne comprends pas. Déjà que les Français ont du mal à se déplacer aux urnes …

En plus j'ai l'impression que le monde (à part les politiques) s'en fout sauf la Droite qui s'en sert pour décrédibiliser le PS.

Les gens du PS feraient mieux d'aller essayer de reconquérir les coeurs des ouvriers et autres salariés des supermarchés, hyper et supérettes, évoquer l'autorisation administrative du licenciement économique, les parachutes dorés.

Mais c'est sûr qu'en leur parlant du droit de vote des étrangers ...

27/11/2011

Ne sentez-vous pas le vent qui tourne ?

francois-hollande-tete-marrante-2.jpgEn lisant Marianne de cette semaine, on se dit que 2012 c'est fouttu pour Nicolas Sarkozy. Laché par les grands patrons qui lorgnent vers François Hollande, bilan lamentable ....

Pourtant certains récents événements doivent nous mettre la puce à l'oreille.

Nicolas Sarkozy ne baisse plus dans les sondages.

Il se pose en rassembleur en Europe, voire en défenseur des petites nations face à l'Allemagne qui refuse de réformer la BCE.

Il est soutenu par Barrack Obama. Même Angela Merkel ne fustige plus notre Président. Face aux prochaines échéances électorales aux USA et en Allemagne on se serre les coudes. Il n'empêche on est bien loin des indifférences barrackiennes ou des critiques mekéliennes du début du quinquennat.

Il se pose en champion de l'équilibre budgétaire (un comble quand même venant de celui qui a aggravé le déficit de 500 milliards d'euros en 4 ans) et va jusqu'à laisser espérer un retour à l'équilibre avant 4 ans !!!!

Ajoutez à cela qu'il est probable que Nicolas Sarkozy enterre la hache de guerre avec Dominique de Villepin qui du coup ne se présentera pas en 2012 ...

Tout ne va pas si mal pour la majorité présidentielle.

Et pendant ce temps là, à gauche on multiplie les maladresses.

Certes, la Gauche a pris la majorité au Sénat. Mais il est probable que dans 3 ans le Sénat retourne à la Droite (beaucoup d'élus locaux ont voulu sanctionner les réformes territorailes de la Droite, mais dans 3 ans ils retourneront dans le rang).

L'accord PS/EELV a été très mal négocié et présenté. On a vraiment l'impression qu'il ya a eu échange d'un député écolo par centrale nucléaire (12/12).

Le retrait de la clause sur le "mox" a été calamiteux et sa gestion dans la presse a été pis. Tout cela laisse entendre que les entreprises en passant un coup de fil au PS, infléchissent sa politique. Un comble !!!

En ce moment le PS est inaudible. C'est incroyable mais on a l'impression que toutes les propositions viennent de l'UMP.

Certes, le Gouvernement gesticule (le budget, le vote des étrangers).

Mais c'est ce qui reste auprès de l'électeur.

Alors ? Vous ne sentez pas le vent qui tourne ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu