Avertir le modérateur

21/12/2011

Je te prête, tu lui prêtes ...

bce,ue,euro,dette,489 milliardsHa ! Ca pour une bonne nouvelle, c'est une bonne nouvelle!!!

La BCE (Banque centrale Européenne) va enfin prêter de l'argent ! Et pas une petite somme ! 489 milliards d'Euros (cf le monde)

Enfin !

En plus les marchés seront contents !

Et à quel(s) pays la BCE va-t-elle prêter cette somme gargantuesque ?

En fait ce n'est pas à un Etat que la BCE va prêter mais aux banques européennes à un taux imbattable de 1%.

Ainsi, d'après nos têtes pensantes, les Etats pourront à leur tour emprunter aux banques à un taux préférentiel.

On n'ose imaginer que les banques prendront leurs bénéfices sur ces prêts accordés aux Etats (en accordant par exemple des prêts à 4%).

Hé bien figurez-vous que nos élites espèrent que les banques « joueront le jeu » !!!

Que les banques joueront le jeu ??? Ha bon ??? Parce que les banques à qui la BCE (alimentée par les Etats) prête ne seront pas encadrées ??? !!!

On marche sur la tête !!!

Mais enfin ! Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer pourquoi la BCE n'a pas prêté directement aux Etats ??

Après tout jusqu'au début des années 70 c'est bien comme ça que ça se passait non ? Les Banques centrales prêtaient aux Etats ?!

La réponse est simple ! Le Traité européen interdit le financement monétaire des Etats de la Zone Euro....

21:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : bce, ue, euro, dette, 489 milliards |

12/11/2011

Et si on dévaluait l'Euro ?

euro.1274403813.jpgJe ne suis pas un économiste et je ne voudrais pas entrer dans une discussion de café du commerce.

Mais pourtant.

Nos finances ne vont pas bien. Le seul Pays de la zone Euro qui s'en sort c'est l'Allemagne. L'Allemagne est un des très rares pays de cette même zone à avoir une balance des paiements en équilibre.

Une balance en équilibre devrait être un de nos objectifs prioritaires.

A l'évidence nous sommes plombés par l'Euro.

Aujourd'hui un Euro vaut 1,37 $ alors que en 2003 il y avait parité entre les 2 monnaies. Le Yuan est sous-évalué par la Chine qui refuse de lé ré-évaluer.

Résultat, nous importons pour pas cher et les produits de la zone euro ne sont pas compétitifs à l'export.

Le seul avantage d'un Euro fort est que nous payons le pétrole moins cher que les Américains.

Nous avons une monnaie forte de Pays qui se portent économiquement très bien. Or à l'évidence ce n'est pas le cas (sauf pour l'Allemagne).

Avant 2002, quand un Pays voyait ses finances se dégrader et son économie stagner, il avait la possibilité d'utiliser sa monnaie comme variable d'ajustement : possibilité de crééer de la monnaie, dévaluation ...

En entrant dans la zone UE avons nous perdu cette possibilité ?

Ou est-ce l'Allemagne qui fait blocage ?

Le débat est ouvert.

Qu'en pensent Jégoun, Juan, Romain, Stef, Gaël, Yann, Guy, Homer, Captain Haka, CC, Romain de LyonCorto 74, le faucon, et Actus ?

10:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : euro, dévaluation, yuan, dollar, $, economie |

03/11/2011

Force revient à la raison !

... On dirait du Charles Pasqua !

Après une journée de boulot durant laquelle j'ai été complêtement coupé de l'actualité, j'apprends que Mr Papandréou n'excut pas de renoncer au référendum.

Suite aux amicales pressions ....

Entre démocratie (même tardive) et l'Euro, le choix est fait.

Ce que d'ailleurs j'avais envisagé en fin de billet hier.

A ceux qui n'ont pas vu (ou ne s'en souviennent plus) le film le Président avec Gabin, je conseille la vision de l'extrait ci-dessous.




ps. Il serait bien que le PS s'exprime.

16/08/2011

L'Europe, le fait accompli ou la campagne européenne du Président Sarkozy.

merkel sarko.jpgLes marchés, la zone Euro, l'Europe. Que dis-je ?! Le monde attendaient le résultat de la rencontre qui a eu lieu aujourd'hui entre les dirigeants français et allemand.

3 décisions communes annoncées vont être soumises aux instances de l'UE ! (voir le monde )

- La mise en place d'un "véritable" gouvernement économique de la zone euro . Bah oui ! Parce qu'il faut bien reconnaître que Jean-Claude Juncker ne faisait pas l'affaire. Et qui mieux que le transparent Mr Herman Van Rompuy pour asseoir l'autorité de ce gouvernement économique ? Nul doute que Mr Van Rompuy saura remettre en place les Berlusconi, Cameron et autres Sarkozy .....Et je passe sur la divergeance d'intérêt entre les Etats de la zone euro et ceux qui ne le sont pas mais qui désormais auront le même représentant ......

- l'instauration du serpent de mer qu'est la taxe sur les transactions financières qui devait être mise en place déjà lors de la crise de 2008. Verra-t-elle le jour avant la prochaine crise ??

- L'instauration de la désormais fameuse "règle d'or" interdisant les déficits budgétaires !!!!

Ben oui .... Ce qu'on n'arrive pas à obtenir en interne, autant l'obtenir par l'UE.

On commençait à avoir l'habitude des dirigeants qui se défaussaient de leur responsabilité politique sur les Institutions Européennnes !!! Mais ça dépasse tout !!!

Le Président sait avoir constitutionnellement besoin des voix socialistes pour faire voter en France la "règle d'or" ! Les principaux candidats socialistes ont fait part publiquement de leur opposition à cette règle d'or ! et tout ça n'empêche pas notre Président d'engager la France sur cette règle d'or !!!


Je n'imagine pas que Mme Merkel ne soit pas au courant de cet obstacle pour le Président.

Tout cela en dit long sur leurs réelles intentions politiciennes (à Mme Merkel et Mr Sarkozy) de mise en place de ces mesures....

Mais qu'est-ce que je vais chercher là ?

19:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : sarkozy, merkel, euro, crise, bourse |

12/07/2011

Après la Grèce, l'Italie ....The show must go on !

Déficit.jpgAu Gouvernement, la tendance ce mois-ci est de parler d'inscrire l'interdiction du déficit dans la Constitution.

C'est le nouveau gadget !

Je parle de gadget dans la mesure où obtenir un équilibre budgétaire  en diminuant les impôts pendant une période de crise est illusoire.

Mais bon ... La Campagne a démarré.

Il est intéressant de constater que la précédente fois où des Pouvoirs Publics ont décidé de réglementer les dettes publiques et les déficits publics ça n'a absolument pas marché. Au contraire, cette tentative a rigidifié les budgets nationaux et a supprimé toute marge de manoeuvre !

Vous voyez de quoi je veux parler ??

Le Pacte de Stabilité et de Croissance mis en place dans la Zone Euro.

Ce carcan a été créé par l'UE en 1997 et a été réformé en 2005. L'objectif était louable : diminuer les déficits.

Il a donc été décider de limiter les déficits des Etats à 3% de leur PIB (Produit intérieur brut). L'endettement public (la somme des déficits dans le temps) a quant à lui été limité à 60% du PIB !

Jusqu'à la crise, la plupart des Etats essayaient bon an mal an de parvenir en-dessous de ces taux en utilisant tous les même politiques. Diminution des Services Publics et baisse des impôts. Et quelques privatisations aussi ...


Là-dessus Patatras ! La crise !

Les Etats européens décident de soutenir les banques et éviter un krach Lehmann Brother.

Les économistes avaient prévenu qu'un tel soutien ne pourrait se renouveler ...

Il y a 2 ans, les même économistes parlaient des PIGS (Portugal, Irelande, Grèce, Espagne) qui étaient les pays les plus fragiles susceptibles de mise en cessation de paiement.

Mais on ne parlait pas de l'Italie... Maintenant si !

Certains chroniqueurs ont même levé le tabou et parlé de la France en déclarant sur France Info que la France "ne serait pas épargnée".

Je sais bien que ça paraît bizarre de dire que c'est la volonté de mettre fin à tous prix aux déficits, qui justement crée les méga-déficits ....

Et pourtant .... Admettez que la concommittance est troublante.

19:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : pigs, ue, grece, euro, zone, deficit |

03/07/2011

La Grèce devra se résoudre à perdre une grande partie de sa souveraineté.

Jean-Claude-Juncker.jpg... C'est en substance qu'a déclaré Jean-Claude Juncker, président de l'Eurogroupe. (voir le monde).

Dit comme ça, ça fait un peu peur.

Certes, en entrant dans l'UE et a-fortiori dans la zone Euro, les pays se préparent à perdre  une partie de leur souveraineté.

Certes, la Grèce a menti pour entrer dans la zone Euro.

Certes, l'UE et le FMI ont prêté des milliards d'Euros à la Grèce.

Mais bon, je me dis que ça pourrait arriver à la France ... Que ça pourrait nous arriver.

Qu'une instance, pour laquelle je n'ai même pas été amené à voter décide de mon avenir en me forçant à faire des économies alors que je n'ai pas l'impression d'avoir dépensé, et brade nos bijoux de famille par un programme de privatisation.

Mais heureusement, nous ne sommes pas en Grèce.

22:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : grece, juncker, ue, commission, euro |

29/05/2010

Une réponse à la crise ?!

L-Euro-2016-pour-la-France_actus.jpgLa France a obtenu de recevoir l'Euro de football en 2016 !!! C'est très bien !

J'espère que comme en 1998, cet Euro sera l'occasion d'une communion nationale derrière un but commun.

Pourtant, je ne peux m'empêcher d'éprouver une sorte de malaise suite aux réactions de nos politiques après l'annonce de la "victoire de la France" !

D'abord, il fallait voir Rama  Yade et Roselyne Bachelot poser pour les caméras derrière Nicolas Sarkozy lors de l'interview de celui-ci juste après l'annonce.

Mais surtout, je fulmine quand j'entends le Président déclarer (et faire déclarer par ses gens) que c'est une réponse à la crise.

Je ne dis pas que financièrement la réception de l'Euro 2016 ne fera pas de biens aux finances (publiques ou privées ?). Mais de là à déclarer que c'est une réponse à la crise ....

J'ai entendu que la co-organisation de la coupe du monde de Rugby en France avait apporté 800 Millions d'Euros.

Le déficit budgétaire pour 2009 dépasse 100 Milliards d'Euro.

J'aime bien le foot entre équipes nationales (je ne supporte plus les clubs de foot). Mais là, je n'ai jamais autant pensé aux jeux de Rome ...

10:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : football, crise, euro, 2016, sarkozy |

07/03/2010

L'Europe ? Pour quoi faire ??!!

jpg_plantu.douanes.UE.jpgSouvenez-vous ! C'était peu avant en avril 2005 ! Le Président Chirac effrayé par les sondages, s'était attelé à répondre à la télévision aux inquiétudes des Français exprimées dans les sondages annonçant que les citoyens allaient voter "non" !

Il avait dit dans cette émission :"Je ne comprends pas pourquoi vous avez peur ?". C'était sincère. Il ne comprenait pas.

Il ne pouvait pas comprendre.

Les objectifs européens avaient changé depuis 50 ans ! Imperceptiblement, inéluctablement, irrévocablement.

Les Français de plus de 45 ans doivent se rappeler que lorsque l'Europe s'est faite, elle a été présentée comme un marché commun : une suppression des droits de douanes entre les Etats Européens. Le but était de faire se rapprocher des Etats en état de guerre séculaire (France, Allemagne, Italie, puis GB).

Des gens comme Monnet et Schumann avaient compris que des Etats avec des liens fort ne pourraient plus se faire la guerre.

Pour aider les Français à accepter cette idée, les gouvernants leur ont expliqué que la "Communauté Européenne" constituerait une protection commerciale et financière des citoyens contre le Japon l'URSS et les USA (les grandes puissances de l'époque) !

En effet, si les droits de douane étaient supprimés entre ses membres, rien n'interdisait à la CEE de protéger ses industries et son agriculture par des droits de douane.

Et c'est ce qui a été fait ! Au début .....

Et puis la Communauté Européenne a grandi passant de 6 membres à 27 ! Un succès d'estime donc puisque tout le monde veut y entrer !!!!

Pourtant, vue de l'intérieur, qu'est devenue l'UE (Union Européenne) ?

Une structure ayant pour vocation à supprimer les freins à la concurrence comme le souhaitent l'OMC (organisation mondiale du commerce remplaçant le GATT), le FMI et la Banque Mondiale. En 50 ans, les droits de douane pour faire entrer les produits au sein des pays de l'UE ont été divisés par 8.

Les différentes douanes européennes sont mises en concurrence entre elles pour attirer les entreprises sur leur territoire ! Et comment attirer les entreprises si ce n'est en diminuant les contrôles des entreprises ??!!

Que voit-on encore de l'intérieur de l'UE ? Nous voyons une apathie complète de la Commission dans la gestion de la crise économique et financière qui nous atteint depuis un an et demie ! La crise a été gérée par les nations, pas par l'UE. Jean-Claude Juncker, chef de la zone Euro met en pratique le laissez-faire qu'il prône !

Pis, l'UE laisse les financiers spéculer sur la mise en faillite des PIGS (Portugal, Italie, Grèce et Espagne). Le summum est atteint quand le Président de la Commission  Européenne empêche le FMI d'intervenir en faveur de la Grèce !

Comme le rappelle le Grumeau, certains députés allemends conseillent à la Grèce de vendre certaines de ses îles pour se renflouer.

Que voit-on encore de l'intérieur de l'UE ? On a vu que le passage à l'euro a été concommittant avec des augmentations de prix sur les biens primaires (essentiels) comme le pain, les produits laitiers, les fruits et légumes.

Allors oui ! Forcément ! En 2005, le Président Chirac ne pouvait pas comprendre !

Et aujourd'hui ?! Nos élites nationales et européennes sont elles en état de comprendre que ce n'est pas de cette Europe là qu'on veut ?

10/06/2009

Après le PS, l'Ecologie !

P1013347D962335G_apx_470__w_ouestfrance_.jpgDécidément, l'UMP ne traîne pas !

Les écologistes ont surpris tout le monde par l'ampleur de leurs bons résultats aux élections européennes.

Et Lefebvre de préciser sur toutes les ondes que le parti de Cohn-Bendit, Joly et Bové a obtenu ces résultats grace à leur campagne à la fois européenne et écologiste. Le contraire eût été étonnant vu le nom du parti ...

A la différence des communistes (qui ont eu Guy Moquet) et des socialistes (qui ont eu Jaurès), les écolos n'ont pas (encore) eu de grands hommes !

Aussi, le Président Sarkozy a-t-il "relancé" sa com écologiste. On commence à ressortir Brice Lalonde du placard. On reparle de la taxe carbone. Le Grenelle de l'Environnement va semble-t-il prendre sa vitesse de croisière et d'ores etc déjà le Président a annoncé le 9 juin (2 jours après les élections) que "Là où on dépense un euro pour le nucléaire, on dépensera un euro pour les énergies propres".

Fort bien ! Magnifique même !

Mais pourquoi avoir attendu le résultat des élections européennes et le bon score des écolos ?

En clair, on peut se demander si cette décision sur les énergies renouvelables eût été prise si le parti Europe-Ecologie n'avait pas fait un bon score ?

Comme quoi, à quoi tient la mise en place d'une politique ?

On ne va pas ici se plaindre si les écologistes ont une bonne influence sur nos hommes politiques .

Par contre, il est probable que dans les jours qui viennent, Mme Joly ou Mr Mamère soient approchés par l'UMP.

A eux de voir s'ils veulent rejoindre Kouchner, Besson et consorts !

Je sens que je vais finir par avoir du mal à my retrouver si le Président continue de vampiriser les partis rivaux ....

14/10/2008

Je banque pour vous !

Suite à la réunion des dirigeants des pays de l'Eurogroupe, l'Elysée a fait part de son intention de consacrer jusque 40 milliards d'Euros dans la recapitalisation des banques d'une part, de garantir les prêts interbancaires à concurrence de 320 milliards d'Euros d'autre part.serpent_mini.jpg

Même si la République espère ne pas avoir à débourser ces sommes voire espère récupérer un peu d'argent, tout cela donne le vertige. Rappelons que Martin Hirsch a du attendre 1 an et demi avant d'obtenir le 1,5 milliard d'euro nécessaire au financement du RSA.

Ainsi donc l'Etat garantit les banques.... En clair, la république remplace la Banque de France et devient de fait la banque des banques.travailler plus.jpg

Et si l'argent de l'Etat ne suffisait pas à garantir les banques. Vers qui se retournerait-il ?

Quelle question ?! Vers nous !...

En somme, nous citoyens contribuables français sommes : les banquiers de la banque de la banque des banques françaises (et je ne parle pas de la BCE). Ben alors ?! Nous sommes des capitalistes ! Et dire que nous ne le savions pas... 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu