Avertir le modérateur

23/04/2014

L'économie vue par un nul.

Via Partageons mon avis, je me suis retrouvé sur le site d'économie et Europe. 

Le commerce extérieur grec est en équilibre. Ouf … C'est le plus important : Merci la troïka (FMI, UE, …). 

Ca c'était la bonne nouvelle. 

La mauvaise nouvelle c'est tout le reste : car si les résultats du commerce extérieur grec sont en équilibre c'est que les importations ont drastiquement diminué (les exportations n'ont pas augmenté). Et si les importations se sont écroulées, c'est que l'économie grecque est non seulement en régression (PIB par tête a diminué d'1/5 depuis 5 ans). 

Les salaires diminuent. 

Bref le peuple grec morfle. 

A cause des "rigidités" de la Grèce. 

Mais l'essentiel est sauf, : l'équilibre macro-économique de la Grèce est restauré. 

Peu importent les dommages collatéraux (économie paralysée, peuple étranglée ...). 

L'auteur de cet article, parfois critique à l'égard de la troïka, conclut donc que la politique de François Hollande est la bonne, puisque ce dernier a pour objectif de rendre l'économie française compétitive en diminuant le coût du travail . 

Partant de ce postulat, on comprend mieux que certains (Mr LAMY) au PS commencent à proposer une remise en cause du SMIC sans que cela ne provoque de tsunami dans ce parti. 

Si on continue comme cela, le Schröder français devrait bientôt proposer la fin des 35 heures. .... 

Pourtant, il y aurait une autre solution.  

Puisque le problème français semble plus être son déficit commercial que le déficit budgétaire, celui-ci étant somme toute maîtrisé. 

Une autre solution consisterait à remonter légèrement les droits de douane.  

J'entends les récriminations des libéraux (et des socio-dém) : « comment ? Du protectionnisme ? Mais c'est un retour en arrière, un archaïsme ». 

Non … Ce n'est pas une barrière douanière que je préconise.  

Je préconise une légère augmentation (5 à 10 %) des droits de douane. 

Cela permettrait à ce qui reste d'industrie en France de souffler un peu. Idem pour les autres PME qui souffrent plus que les autres. 

Cela se traduirait probablement par une augmentation des prix, mais pour le moment nous avons de ce côté là un peu de marge. 

Souvenons-nous que les industries textiles indiennes et chinoises ont pénétré le marché européen en pratiquant des prix défiant toute concurrence. Depuis la disparition des industries textiles françaises, les prix ont bien augmenté. 

Cela étant, je reconnais qu'il y a un problème : les droits de douane sont décidés par la commission de l'Union Européenne. Et c'est justement l'UE qui a conseillé à la Grèce de tout sacrifier à son équilibre macro-économique. 

En clair, quand les libéraux (et les socio-démocrates, socio libéraux, socio machins …) disent qu'il n'y a pas d'autres alternatives, c'est vrai. Mais ce qu'ils ne disent pas, c'est que c'est à cause de la politique néo-libérale de la Commission Européenne. 

Avec ça on est bien barré.

21:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : europe, économie, tina, barroso, thatcher |

10/03/2012

L'Europe (ultra ?) conservatrice n'aime pas Hollande !

hollande,europe,pologne,merkel,cameronAprès les dirigeants allemand, espagnol, italien et britanniques, c'est de la part des dirigeants polonais que François Hollande se voit boudé (cf le figaro)

Les dirigeants conservateurs n'aiment pas François Hollande. En 35 ans de suivi de politique, je n'avais jamais vu cela ! Le candidat du principal parti de France méprisé par des dirigeants européens...

François Hollande n'est pas spécialement un communiste ou un révolutionnaire !

Et pourtant .... Les dirigeants conservateurs européens l'évitent. Les gens de droite diront probablement qu'il n'a que ce qu'il mérite et qu'il n'aurait jamais du prendre position contre le système financier ... Admettons. Mais alors pourquoi ces même dirigeants n'ont-ils pas fait de même avec notre Président qui avait fait de même lors de son fameux discours de Toulon ??

Probablement parce qu'ils savaient que Nicolas Sarkozy ne mettrait jamais ses menaces à exécution quant à la régulation financière.

Ainsi donc en Europe, hors conservatisme pas de salut ??

Il y a 10 ans, il était de bon ton à droite de parler de "gauche archaïque". L'heure est venue pour la Droite de se réveiller et de reconnaître que le libéralisme est préhistorique et qu'il a fait beaucoup de mal dans l'UE.

13:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : hollande, europe, pologne, merkel, cameron |

17/12/2011

La confiance

sarkozy-en-lunettes-noires.1244345551.jpgJe viens de passer chez Juan de Sarkofrance.

Il relève que le but des derniers sommets européens (et en particulier de celui du 9 décembre) était de restaurer la confiance des marchés et à défaut celle des Français.

La Confiance. Le maître mot en cette période pré-électorale !

Pourtant, s'il en est un qui représente une antinomie par rapport à la Confiance c'est notre Président de la République.

Voilà quelqu'un qui, alors que la crise des subprimes venait de commencer aux USA, vantait en France le prêt immobilier basé non pas sur les ressources de l'emprunteur mais sur la valeur du bien acheté (comme aux USA).

Voilà quelqu'un qui a basé sa campagne sur le Pouvoir d'achat et qui a favorisé plus que jamais les ... favorisés aux dépends des classes moyennes.

Voilà quelqu'un qui en 2007 promettait qu'il y aurait 5% de chômeurs en France, et on en est à 10% aujourd'hui.

Voilà quelqu'un qui depuis 10 ans, calibre ses discours en fonction de ses auditoires, ce qui l'amène à dire tout et son contraire dans la même journée pour peu qu'il fait son speech devant des membres du Médef et devant les ouvriers d'une usine.

Voilà quelqu'un qui il y a 5 ans, parlait de République exemplaire, alors que l'affaire Karachi était déjà connue des initiés.

Voilà quelqu'un qui prônait l'égalité des chances alors qu'il y a 3 ans, il a voulu imposer son fils Jean à la tête de l'EPAD, véritable pompe à fric de la région parisienne.

Voilà quelqu'un qui donne des leçons de rigueur budgétaire alors que sous son quinquennat, la dette a augmenté de 500 milliards.

Voilà quelqu'un qui a basé son "action" sur le "travailler plus pour gagner plus" et qui en brassant du vent à dès son arrivée augmenté sa rémunération de 140% ....

Dois-je continuer ?

Rien que pour cela, je considère c'est une aberration que de voter pour lui en 2012.

ps Et je passe sur l'absence complète du sens de l'Histoire qui pour moi dépasse tout !

12:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : sarkozy, confiance, 2012, europe |

01/12/2011

L'Europe !

toulon, sarkozy, europe, travailler plusQue faire quand on veut faire l'événement, qu'on n'a rien à dire et surtout ne pas dire qu'on est en campagne électorale ?!

C'est simple ! Faire un discours sur l'Europe ! (cf le monde)

"L'Europe est une nécessité". "Le couple franco allemand doit fonctionner", "il ne faut pas avoir peur de l'Europe" et.c

Il faut se pincer pour le croire ! Il y a 4 ans, le Président critiquait le carcan européen et tournait le dos à l'Allemagne pour se rapprocher des Britanniques.

Mais j'ai du rêver.

Pour le reste, rien de nouveau : baisse du dombre de fonctionnaires, travailler plus (tout court) ...


30/10/2011

Sarkozy a réussi son opération de com !

sarkozy,crise,europe,dette,com,interview,calvi,pernautLe titre est accrocheur. Mais me direz-vous, qu'est-ce qui me fait dire ça ?

Je suis allé avec un de mes plus vieux et meilleurs potes hier au cinéma (pour voir the artist : une réussite en passant).

Après nous sommes allés manger et comme bien souvent, notre conversation a, à un moment tourné vers la politique.

Ce copain a toujours voté à gauche. Il n'est pas très riche, et a parfois dans le passé, galéré pour retrouver un job. Il a une formation d'économiste et de gestionnaire, ce qui à mon sens explique ce que je vais vous raconter....

A un moment donné, devant les doutes qu'il émet sur François Hollande (homme de synthèse molle, incapacité à prendre une décision impopulaire, embauche de 60 000 personnes dans l'éducation nationale ...), je lui demande de me confirmer qu'il votera de toutes façons Hollande au 2è tour !

Il me répond que non il ne peut pas me le confirmer !

Ma machoire a du se décrocher quelques secondes ! Je demande à ce vieux copain de m'expliquer ce qu'il trouve à Nicolas Sarkozy.

Il me rétorque que Nicolas Sarkozy est très actif en ce moment, qu'il a trouvé un accord avec les banques, qu'il a sacrifié l'accouchement de sa femme, qu'il a été très bon à son entrevue avec MM Pernaut et Calvi !

J'ai eu beau lui expliquer que Nicolas Sarkozy est dans la com, qu'il ne faut pas prendre pour argent comptant ce qu'il dit (il ment depuis 5 ans), qu'il est le Président qui a augmenté notre déficit budgétaire de 500 Milliards d'Euros, rien n'y a fait.

Mon vieux copain reproche aux socialos de revenir sur la retraite à 62 ans (et les 60000 fonctionnaires de l'éducation nationale).

J'ai beau lui rappeler, que mise à part cette annonce rapide sur les 60 000 fonctionnaires, François Hollande est resté ferme avec les écolos et que pour la partie budgétaire il était d'accord avec la fameuse règle d'or, rien n'y a fait.

Au passage, le taulier de Partageons mon avis pourra remarquer que j'ai défendu des mesures d'Hollande avec lesquelles je n'étais pas d'accord !

Rien n'y a fait.

Je n'ai pas voulu m'enguirlander avec mon interlocuteur ; notre conversation a dévié sur d'autres hommes politiques.

Le seul sur lequel on était d'accord c'était Bayrou à qui nous reconnaissons tous les 2 un vrai profil d'homme d'Etat.

On s'est séparé.

Je suis rentré chez moi et suis tombé sur Mr POUTOU remplaçant Mr Besancenot au NPA, chez Ruquier.

Il déclarait en substance qu'il ne faisait pas confiance au PS pour défendre les intérêts de la classe ouvrière.

Cette soirée m'aura filé un coup sur la tête.

18/12/2010

A quand une Europe démocratique ?

tract sarkozy europe.jpgA l'occasion du démarrage de campagne de Nicolas Sarkozy contre Marine Lepen et DSK, nous avons assisté à un vibrant plaidoyer de notre Président pour l'Europe (le figaro) ! Surtout pour l'Euro ...

La nécessité d'une gouvernance économique européenne. «Il va falloir aller plus loin pour affirmer au sein de la zone euro la convergence des politiques économiques», a-t-il expliqué, en renvoyant à la déclaration conjointe faite avec Angela Merkel à Fribourg , la semaine dernière. «Il va falloir travailler à la mise en place d'un gouvernement économique de la zone euro»

Rappelons-nous les interventions de François Mitterrand en favveur de plus d'intégration européenne (lors du référendum pour Maastricht) et de Jacques Chirac (pour le oui au traité européen).

Nos dirigeants depuyis Valéry Giscard d'Estaing sont pour toujours plus d'intégration européenne.

Bon ... Ca se discute !

Sauf que cet intégration européenne se fait au profit d'organismes européens désignés par ces même chefs d'Etat (la Commission, la BCE).

Autrement dit, nos dirigeants sont pour plus de pouvoirs à l'Europe mais sans abandonner leurs propres prérogatives.

Les dirigeants européens ne sont pas élus. On s'arrange (depuis l'expérience Delors) pour donner à la commission des dirigeants qui sont tout sauf charismatiques.

"On" voudrait rendre les dirigeants européens illégitimes que l'on ne s'y prendrait pas autrement.

L'effet pervers de ce double-langage des dirigeants des pays, est que le Pouvoir Politique se dilue, au profit du pouvoir économique qui prône le libre échangisme même en période de crise !

Alors ...Nos présidents de la Républiques sont-ils des cyniques absolus ou alors n'ont-ils vraiement rien compris (souvenez-vous du fameux "je ne comprens pas pourquoi vous avez peur" de Jacques Chirac lors de la campagne pour le traité constitutionnel européen) ?

Je pencherais pour la première solution.

10:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : europe, sarkozy, van rompaey, delors |

09/05/2010

RIP Europa

Pour faire suite à mon billet d'hier....

Et pour montrer que moi aussi je sais intégrer une vidéo dans un billet (sourire)

C'est effectivement Nicolas, tout à fait de circonstance ! En tous cas, c'est mon état d'esprit ...

12:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : cee, ue, europe, nations, crise, grece |

08/05/2010

A quoi sert l'Europe ?

maurice_schumann_fond.jpgA quoi sert l'Europe ?

Poser la question, c'est déjà y répondre (en partie) !

Ou comment faire d'un Européen convaincu (moi !), un Eurosceptique ou au moins un agnostique !!!

C'est un titre du figaro qui me fait réagir.

Le figaro évoque l'esquisse de la mise en place des contours d'un mécanisme exceptionnel d'assistance financière (sic).

Moi, je croyais que quand l'Europe s'est mise en place, c'était pour être plus fort. Une protection contre l'extérieur, contre les géants économiques (USA, URSS, Japon ...).

J'étais (presque) prêt à avaler l'absence d'Europe politique dans la mesure où une vraie Europe économique allait naître. Après tout pensais-je, l'Europe politique finirait bien  par suivre ! Forcément !

Et qu'est-ce que je vois ?

Je vois qu'au sein même de l'UE a été créée une zone économique spéciale (la zone de ceux qui ont l'Euro comme monnaie) sensée nous rendre plus fort. Je vois qu'à la première crise venue, l'Europe ne propose rien. Où sont les ténors de l'UE ? La BCE de Mr Trichet est absente du débat, Mr Barroso est aux abonnés absents. Quant à Mr Van Rompuy ....

Les seules réactions face à la crise financière devenue économique devenue budgétaire, viennent des nations (la France et l'Allemagne). Et ces réactions sont pour le moins disproportionnées et tardives par rapport au raz de marée.

Un des objectifs des pères fondateurs de l'UE était de créer une Union Douanière. Celle-ci a vu le jour en 1968 ! Et qu'a fait cette Union Douanière ??? Rien. Sinon baisser encore les protections douanières.

Depuis 1950, les Droits de Douanes sur les produits entrant dans l'UE ont été divisés par 8. La PAC (et avec elle la seule réelle protection contre les produits extérieurs) va disparaître dans un délai de 3 à 5 ans.

L'UE n'est-elle pas devenue une simple usine à gaz ?

Ha ils se retourneraient dans leur tombe les Monnet, Schummann et autres Adenauer s'ils savaient ce qu'on a fait de leur bébé !

C'était Clémenceau qui disait je crois :" pour enterrer un projet , il faut créer une Commission".

C'est donc à se demander si le terme choisi pour dénommer la "commission européenne" est vraiment le fruit du hasard ?! ....

16:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : ue, cee, grece, schumann, monnet, europe |

27/03/2010

Un ministre ça ferme sa gueule !

article_Sarkojouanno.jpgMme Jouanno, secrétaire d'Etat à l'écologie s'est fait taper sur les doigts après avoir fait part de sa déception de la décision du Président de la République de retirer le projet de taxe carbone.

Elle s'est fait réprimander par Claude Guéant et par le Président Sarkozy lui-même : "Je n'ai pas apprécié ces propos" "J'ajoute que les ministres n'ont pas à être désespérés, ils ont à faire leur travail. Il y a une stratégie, elle a été fixée par François Fillon et par moi-même. Que chacun s'y tienne" cf le figaro

La stratégie justement parlons-en.

Le Président a depuis presque 3 ans, fait valoir que l'écologie était aussi un thème de droite. Le n° 2 du Gouvernement a en charge l'écologie.

Pendant les Régionales, l'UMP a dépensé beaucoup d'énergie pour passer le message suivant : la gauche n'a pas le monopole de l'écologie.

Et puis un jour, pour faire plaisir aux agriculteurs (qui constituent son électorat traditionnel) déçus du sarkozysme, il déclare que l'écologie ça commence à bien faire !!!

Et puis maintenant, pour faire plaisir aux grandes entreprises, le Président renonce au projet de loi sur la taxe carbone que le Conseil Constitutionnel avait retoqué car exonérant les entreprises les plus polluantes.

Il déclare du jour au lendemain qu'une loi sur la taxe carbone n'a de sens que si elle est européenne.

Il ne le savait pas avant ??!!

Alors oui ! La stratégie du Président parlons-en.

On ne comprend plus rien.

Du président volontariste qu'il voulait paraître, Nicolas Sarkozy apparaît tel qu'il est : un Président qui ne décide de rien et agît en fonction des opportunités !

Alors ? Que va faire Mme Jouanno ? Fermer sa gueule ou démissionner ?

06:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : sarkozy, jouanno, chantal, ecologie, europe |

07/03/2010

L'Europe ? Pour quoi faire ??!!

jpg_plantu.douanes.UE.jpgSouvenez-vous ! C'était peu avant en avril 2005 ! Le Président Chirac effrayé par les sondages, s'était attelé à répondre à la télévision aux inquiétudes des Français exprimées dans les sondages annonçant que les citoyens allaient voter "non" !

Il avait dit dans cette émission :"Je ne comprends pas pourquoi vous avez peur ?". C'était sincère. Il ne comprenait pas.

Il ne pouvait pas comprendre.

Les objectifs européens avaient changé depuis 50 ans ! Imperceptiblement, inéluctablement, irrévocablement.

Les Français de plus de 45 ans doivent se rappeler que lorsque l'Europe s'est faite, elle a été présentée comme un marché commun : une suppression des droits de douanes entre les Etats Européens. Le but était de faire se rapprocher des Etats en état de guerre séculaire (France, Allemagne, Italie, puis GB).

Des gens comme Monnet et Schumann avaient compris que des Etats avec des liens fort ne pourraient plus se faire la guerre.

Pour aider les Français à accepter cette idée, les gouvernants leur ont expliqué que la "Communauté Européenne" constituerait une protection commerciale et financière des citoyens contre le Japon l'URSS et les USA (les grandes puissances de l'époque) !

En effet, si les droits de douane étaient supprimés entre ses membres, rien n'interdisait à la CEE de protéger ses industries et son agriculture par des droits de douane.

Et c'est ce qui a été fait ! Au début .....

Et puis la Communauté Européenne a grandi passant de 6 membres à 27 ! Un succès d'estime donc puisque tout le monde veut y entrer !!!!

Pourtant, vue de l'intérieur, qu'est devenue l'UE (Union Européenne) ?

Une structure ayant pour vocation à supprimer les freins à la concurrence comme le souhaitent l'OMC (organisation mondiale du commerce remplaçant le GATT), le FMI et la Banque Mondiale. En 50 ans, les droits de douane pour faire entrer les produits au sein des pays de l'UE ont été divisés par 8.

Les différentes douanes européennes sont mises en concurrence entre elles pour attirer les entreprises sur leur territoire ! Et comment attirer les entreprises si ce n'est en diminuant les contrôles des entreprises ??!!

Que voit-on encore de l'intérieur de l'UE ? Nous voyons une apathie complète de la Commission dans la gestion de la crise économique et financière qui nous atteint depuis un an et demie ! La crise a été gérée par les nations, pas par l'UE. Jean-Claude Juncker, chef de la zone Euro met en pratique le laissez-faire qu'il prône !

Pis, l'UE laisse les financiers spéculer sur la mise en faillite des PIGS (Portugal, Italie, Grèce et Espagne). Le summum est atteint quand le Président de la Commission  Européenne empêche le FMI d'intervenir en faveur de la Grèce !

Comme le rappelle le Grumeau, certains députés allemends conseillent à la Grèce de vendre certaines de ses îles pour se renflouer.

Que voit-on encore de l'intérieur de l'UE ? On a vu que le passage à l'euro a été concommittant avec des augmentations de prix sur les biens primaires (essentiels) comme le pain, les produits laitiers, les fruits et légumes.

Allors oui ! Forcément ! En 2005, le Président Chirac ne pouvait pas comprendre !

Et aujourd'hui ?! Nos élites nationales et européennes sont elles en état de comprendre que ce n'est pas de cette Europe là qu'on veut ?

02/03/2010

Les sous-traitants d'Apple bafouent le droit du travail.

image001-6.jpgJe viens de tomber sur un article du monde qui en dit long sur les pratiques de l'économie mondialisée.

La Société informatique Apple a contrôlé les conditions de travail chez ses sous-traitants (notamment en Chine). Et le mois que l'on puisse dire c'est que le constat est édifiant.

Plus de la moitié des entreprises ne respectent la limite de 60 heures par semaine, des mineurs de 15 ans travaillent pour ces sous-traitants.

Dans 40% des entreprises, les équipements de protection sont insuffisants. Pis dans plus de 15% des boites, les employés sont exposés à des produits dangereux.

Mais le summum est que APPLE est la seule multinationale à faire ce type de contrôle !!!

Plusieurs réflexions me viennent !

C'est avec ces usines là que les entreprises européennes sont en concurrence ?? Dans ce cas, il est inutile que les entreprises européennes continuent de compresser leur masse salariale, elles n'ont aucune chance !!

Face à ce constat j'attends avec impatience la réaction de la Commission Européenne.

Va-t-elle proposer la mise en oeuvre un Droit de la Responsabilité de ces entreprises qui ne controlent pas leur sous-traitants ??

En ce qui concerne les produits fabriqués par les enfants ou en infraction flagrante avec la plus élémentaire des règles du travail, la Commission va-t-elle tenter une mise sous contrôle aux frontières ? Tout cela n'est plus de la compétence des Etats.

Alors l'Union Européenne va-t-elle finir par prendre ses responsabilités ??

Mais peut-être est-ce contraire aux sacro-saints accords du GATT puis de l'OMC ...

21/11/2009

On s'est encore fait avoir sur l'Europe

van-rompuy-ashton-271x300.jpgDonc ça y est ! C'est fait ! Nous avons un Président de l'UE !

Nous avons même une "haut représentant pour la politique étrangère" !

Ce sont respectivement Mr Herman Van Rompuy (1er Ministre belge) et la Britannique Mme Catherine Ashton.

Bravo !

C'est la conséquence directe du traité de Lisbone, lui même émanation du traité constitutionnel refusé par les Français auparavant.

Ces traités nous avaient été vendus par nos hommes politiques qui nous disaient qu'ils permettraient à l'UE d'avoir une représentation plus visible et plus stable sur la scène internationale. L'Europe allait parler d'une seule voix sur la scène internationale.

Et qu'est-ce qui se passe en réalité ??

Il se passe que nous avons un Président de l'UE désigné pour 2 ans et demi et une "haut représentant pour la politique étrangère". Certes. C'est même pour ça que j'avais voté "oui" au référendum ...

Mais il se passe que ces gens là (Van Rompuy et Ashton) devront composer avec l'omniprésent président de la Commission. Et surtout, il s'avère que le système de présidence tournante de 6 mois est maintenu.

En clair, le nombre d'interlocuteurs internationaux de l'UE augmente.

Je ne sais pas comment les USA, la Chine, l'Inde et le Brésil (pour ne citer que les principaux) vont s'y retrouver avec l'UE.

Tout cela est symptomatique des problèmes avec l'UE : plus qu'au niveau national, il y a distorsion entre ce qui est annoncé et ce qui est fait.

Et ça, ça se paie à un moment.

Et après nos hommes politiques feront mine de ne pas comprendre la désaffection des Français pour l'Europe !!!!

04/10/2009

La Poste et l'Europe

laposte.jpgJoli billet que celui de Nicolas ce matin.

En tous cas, il fait un intéressant parallèle entre la votation (inutile pour le taulier de PMA) pour la Poste et l'absence de démocratie en Europe.

Oui, intéressant ce parallèle qui me fait relever quelque chose de typiquement français.

Ce penchant bien de chez nous de ne pas nous exprimer quand nous le pouvons (élection) d'une part, de râler quand on ne nous demande rien d'autre part !

Car c'est bien de cela dont il s'agît !

Tout le monde est d'accord pour dire que tout ce qui ne va pas chez nous (même si c'est un peu exagéré) provient de la Commission Européenne, institution anti-démocratique par excellence !

Certains disent que les privatisations de GDF, d'EDF, de la Poste sont des conséquences directes de l'Union Européenne.

Les même parmi nous disent qu'il faut faire un référendum sur la privatisation ou pas de la Poste ; le PS entre autres !

Pourquoi pas ? Moi aussi je veux que la Poste reste dans le giron de l'Etat !

Alors quoi ?!

Je prétends pour ma part, que si on dit que nos maux proviennent d'une Europe qui obéit un peu trop à l'OMC, on s'arrange pour aller voter. Je rappelle que le taux de participation en France aux élections européennes cette année était de l'ordre de 33%.

Au moment où des pays comme la Grèce sont en train de basculer à gauche, il faut y penser.

Quand je pense à l'apathie de la classe politique française (et surtout du PS qui avait tout à gagner !) au moment des élections européennes ....

11/06/2009

Barroso va être ré-élu !

Barroso.jpgJe viens de me réveiller après avoir travaillé cette nuit. J'ai les yeux qui collent un peu, tout fonctionne au ralenti, je suis seul dans ma maison.

Machinalement j'allume la radio réglée sur France Info. Et qu'est-ce que j'entends ?

La France va, avec l'Allemagne soutenir la candidature Barroso à la présidence de la commission européenne !!

Le temps est suspendu, tout cela est surréaliste.

Même si j'avais déjà fait part de mes doutes sur les engagements de l'UMP, je reste coi ! Tant la volte-face aurait été rapide !

Est-ce que quelqu'un peut me confirmer que les seconds couteaux de l'Elysée ont bien parlé pour après les élections européennes, de l'Europe qui protège ? Est-ce que quelqu'un peut me confirmer que l'Elysée avait pris ses distances vis à vis de José Manuel Barroso ?

Nom de nom, quand je pense qu'on a été 60% à s'abstenir !

Je dois probablement encore dormir et je vais me réveiller....

27/05/2009

L'Europe sociale ? Où ça ?!

180px-Drapeau_europe_sociale_svg.pngC'est un article qui fait franchement tache dans le journal le monde.

Déjà le titre de l'article ! L'europe sociale principal enjeu de la campagne. J'ai cru que je rêvais.

S'il y a bien une chose dont on ne parle pas dans cette (j'ose à peine prononcer le mot) campagne, c'est bien d'Europe sociale !

Ha  ! Certes, on parle de l'entrée de la Turquie, on parle des USA (tiens ?), on parle de la gestion exemplaire de la crise par la présidence française ... Mais d'Europe sociale point !

Et pourtant .... Il y aurait de quoi !

Les plans sociaux se multiplient en France, les licenciements se multiplient en Allemagne et ailleurs.

Les ouvriers du site français de continental sont allés rejoindre leurs collègues en Allemagne pour une manifestation commune à l'encontre des propriétaires des sites de Continntal.

Et la Puissance politique reste absente du débat sur la politique sociale.

Même l'opposition socialiste en France ne s'aventure que timidement sur le terrain de l'Europe sociale.

C'est à n'y rien comprendre !

D'autant plus que dans l'article du monde précité, il est indiqué que l'existence ou pas d'une Europe Sociale dépend des politiques menées et n'est en aucun cas empêchée par les traités actuels.

Alors votons merde !

13:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : europe, sociale, ue, elections, européennes |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu