Avertir le modérateur

14/10/2012

Air Sarko one : Le Hollandais volant !

Je n'ai pu réprimer un sourire en regardant le reportage faisant état du déplacement en Afrique de François Hollande au JT de 20H00 sur France 2. Le Président est accompagné de 3 ministres et d'une vingtaine de conseillers diplomatiques.

On y voit notre Président en réunion à bord du fameux Boeing présidentiel acheté par Nicolas Sarkozy et qui avait fait les choux gras des Blogueurs et de la Presse !

Souvenez-vous ! En référence à la mégalomanie teintée d'américanisme du Président, l'avion avait été baptisé par la presse « Air Sarko 1 ».


Ainsi aujourd'hui, l'avion n'est plus un scandale de la République, mais un outil très "pratique" pour « travailler ».

Quant à la chambre du couple présidentiel qui se trouve à l'avant de l'avion, on n'est prié de ne pas visiter ….

Le plus drôle a été quand le journaliste a demandé à Laurent Fabius s'il n'y avait pas de paradoxe entre cette utilisation de « Air Sarko One » et le discours de la Gauche lors de l'achat de cet avion présidentiel par Nicolas Sarkozy ….

Réponse du ministre des affaires étrangères : « je ne crois pas m'être à l'époque, associé à cette polémique ! Et puis vous savez …. C'est du passé ».

Ha ha !

Je sens que nos élites socialistes vont bien s'accomoder des ores et dorures de la République.

ps. Si je conçois parfaitement que maintenant que la République a cet engin de transport, autant l'utiliser, la symbolique est forte.

21:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : air sarko 1, hollande, fabius, afrique |

07/04/2012

Carla tais-toiiii .... Mais tais-toi donc !

carla,bruni,dame,chirac,president,fabiusLe quinquennat aura de Nicolas Sarkozy aura de ce point de vue, été vraiment celui de la rupture.

Jusqu'à 2007, les épouses de Président de la République avaient au moins la décence d'avoir un minimum de réserve sur la politique de leur président de mari.

Jamais on n'avait entendu les épouses des président Coty et Auriol. Tata Yvonne a été d'une réserve exemplaire alors que son époux Charles a été beaucoup attaqué.

Même les Dames Mitterrand et Chirac ont épousé cette réserve malgré le fait qu'elles avaient toutes les 2 une vraie vie politique ! Ha bien sûr elles ont pu être à un moment agacées devant la violence des attaques politiques à l'encontre de leurs époux. Mais presque toujours, elles ont fait preuve de cette dignité qui est le propre des dames de classe.

Mme Bruni n'apprécie pas les attaques à l'enconhtre de son mari ? Dans ces cas là si elle m'avait demandé en 2007, je lui aurais conseillé de ne pas épouser d'homme politique et encore moins un Président ! Car à la différence des Dames Chirac et Mitterrand, elle ne peut pas dire qu'elle n'était pas au courant que son mari se lancerait dans la politique !

Mais le pis pour moi chez Carla Bruni, c'est qu'elle ne se contente pas de défendre son mari. Elle attaque les adversaires de son mari.  Quant aux arguments ..... "J'aimais la gauche de M. Rocard, pas la gauche caviar(sic).Je lisais dans l'Obs un article sur la maison d'enchères achetée par Laurent Fabius avec une liste d'amis à couper le souffle, de grands financiers, le patron de HSBC, de Morgan Stanley ou de la banque Rothschild... Quelle dichotomie entre les leçons données et la réalité". Voir le monde.

Belle tirade qui ne manque décidément pas de saveur venant justement d'une personne qui à mes yeux représentait la gauche caviar type. Mais passons ...

Mme bruni est amoureuse de son mari ? C'est normal ! Mais elle doit se rappeler le fait qu'elle n'a pas été élue et que nous sommes en République. Elle n'a aucune légitimité à se répandre dans la presse pour attquer les adversaires politiques de son mari.

Pour conclure, j'ajouterais qu'elle a encore moins de légitimité que ses prédécesseurs à ouvrir son clapet qu'elle a épousé un président en exercice.

A bon entendeur ....

11:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : carla, bruni, dame, chirac, president, fabius |

11/07/2009

Le Parti de la dette

sarkolouis.jpgOn s'en inquiète à gauche (Fabius, Royal ...) ! Mais aussi à droite (Philippe Marini, Arthuis, et surtout Seguin) ! Même au centre !

A tel point que le monde parle de "parti de la dette" qui transcenderait le clivage gauche-droite !

Depuis les années 80, la gauche passe pour dispendieuse avec l'argent de l'Etat et pour une créatrice de déficit. Ce n'est pas faux pour la période 1981-1983, même si c'est caricatural puisqu'après 1983 le Gouvernement de gauche a mené une politique de rigueur (rappelez-vous les années Delors puis Bérégovoy).

Et encore, ces années de largesses des l'Etat étaient-elles justifiées par une volonté de contrôle de l'économie (rappelons-nous qu'à une époque la gauche nationalisait), et d'aide aux plus démunis (lois Auroux, coups de pouce au SMIC ...).

La droite elle, a la réputation de savoir gérer les finances de l'Etat : pas comme la gauche !

Et pourtant, qu'observe-t-on à l'aune de la politique sarkozyste ?

Que sous prétexte de vouloir diminuer le déficit de l'Etat, le Gouvernement s'attaque au service public (hôpital public, administration de l'Education Nationale notamment) afin de diminuer les dépenses. Cela n'a malheureusement aucun effet positif sur les finances car en vertue de son idéologie, ce même Gouvernement diminue les recettes en réduisant les impôts. Ce qui d'ailleurs bénéficie aux classes les plus aisées.

Que cette idéologie est maintenue envers et contre tout malgré l'arrivée de la crise (que d'ailleurs nos Gouvernants n'ont pas su prévoir ni anticiper).

Résultat : les cadeaux pour les classes les plus aisées sont maintenus (bouclier fiscal, déductions fiscales possibles sur l'ISF) et les classes moyennes acquièrent ou vont acquérir de nouveaux droits (de faire plus d'heures supplémentaires, de travailler jusqu 67 ans, de travailler pendant un congé maladie, de travailler le dimanche ...)

Et en ce qui concerne les finances les chiffres de la droite gestionnaire sont éloquents (ils émanent du ministère du budget): l'endettement atteindra, à la fin de cette année, 77 % du PIB, 83 % en 2010, 86 % en 2011 et 88 % en 2012.

Rappelons que depuis Maastricht, les Etats européens doivent respecter un endettement maximal de 60% du PIB ...

Au vu d'un tel bilan de la droite sarkozyste, la gauche ne devrait pas avoir à s'inquiéter pour les élections présidentielles!

Et pourtant ! Et pourtant !

Cherchez l'erreur .....

10/03/2008

Municipales and Co

Bon ben ça y est ! le 1er tour est bouclé. Plutôt à l'avantage de la gauche.  En tous cas, c'est ce qui se devinait  à la tête des premiers dirigeants présents sur le plateau de TF1.

Un Fabius en grande forme gardant son calme et affichant un sourire genre "force tranquille" face aux interruptions successives de Rachida Dati. Cette dernière s'est avérée en effet particulièrement combattante pour faire valoir le bilan du "Président". Quant à Jack Lang, il se posait presque en conciliateur tant il avait le "triomphe modeste" (celui là, il va finir au MODEM si ce parti continue sa croissance).01425a1c49a13dad270da652db5b15ad.jpg

Jack Lang a quand même eu le mérite de rappeler que nous n'en étions qu'au premier tour et que les électeurs n'avaient pas encore fini de décider ceux qu'ils choisiraient dimanche prochain. Car s'il y a eu quelques élections au premier tour donnant des victoires à la gauche (PS et PC), la quasi totalité des élections se décidera en seconde semaine. Le MODEM est en position d'arbitre dans pas mal de communes et il ne sait pas lui même dans quel sens il va arbitrer.

Bref, wait and see, le spectacle commence.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu