Avertir le modérateur

20/06/2009

Burqa et nikab ! Je n'ai pas pris position.

burqa.jpgJe dois être un des seuls blogueurs à n'avoir pas pris position sur le port de la burqa et du nikab. Ces 2 habits, portés par certaines femmes musulmanes et ne laissant apparaitre que les yeux.

Je risque d'avoir du mal à être objectif tant je suis ce qu'on peut appeler un "mécréant".

Plusieurs notions me viennent à l'esprit : liberté, liberté du culte, laïcité qui peuvent apparaître contradictoires !

- La liberté d'abord : qui comprend la liberté du culte. Chacun a le droit de penser librement, de choisir sa religion, et de choisir de ne pas en avoir. Chacun a la liberté de s'habiller comme il le veut dès lors que cela n'est pas contraire à l'ordre public et les bonnes moeurs (on ne peut pas se balader à poil dans la rue, ni en tenue de nazi ...).

Aussi, la question est-elle de savoir si la burqa et le nikab sont contraires à l'ordre public et aux bonnes moeurs ! Je répondrais que non. Sans hésitation. Ou alors, il faudrait interdire aussi, aux bonnes soeurs (les religieuses) catholiques de se balader dans la rue ! Et cela, il ne peut dans mon esprit, en être question.

Mais alors ? Pourquoi ce débat sur le nikab et la burqa ? Parce que l'on sous-entend que beaucoup de femmes n'ont pas choisi cet Islam aussi radical, et que les ports de ces voiles ont été imposés par leur mari.

C'est possible, mais comment en être sûr ? Et comment le démontrer ?

Notre République laïque n'est pas irréprochable en matière de droit des femmes (cf le plafond de verre, et autres blogs de gauloiseries).  Je sais que la représentation des femmes à l'Assemblée Nationale n'est pas exemplaire et que celles-ci sont payées en moyenne 30% moins cher que les hommes pour un travail identique.

Pourtant, il me semble indéniable que notre République fasse des efforts dans le domaine de l'Egalité des hommes et des femmes (listes paritaires dans certains partis ...) et qu'au moins elle reconnaisse qu'il y a un problème. Et à ce titre, la République française doit défendre et préserver les droits des femmes et donc assurer les droits et libertés des femmes.

Et donc, si les femmes de confession islamique veulent absolument porter la burqa ou le nikab, hé bien qu'elles le fassent ! Pour peu qu'elles le veulent !

- Il est cependant un domaine où je suis intransigeant : c'est celui de la laïcité !

Notre pays a subi l'obscurantisme religieux par l'Inquisition catholique. La loi de 1905 sur la séparation de l'église et de l'Etat est un aboutissement de notre Histoire après des siècles de lutte pour la liberté réligieuse (qui est surtout celle de ne pas en avoir). Accepter tout autre type d'Inquisition serait un retour en arrière. Je suis fier de la laïcité de la République de mon Pays et je ne supporterais qu'on y touche !

Il ne peut-être question pour le laïc que je suis d'accepter qu'un fonctionnaire payé par l'Etat ou une autre collectivité territoriale soit (durant son travail) habillé en habit religieux. Et je ne l'accepterai jamais ! Le Service Public tel que je le conçois  est dans la suite directe de la séparation de l'Eglise et de l'Etat.

En ce qui concerne l'adaptation des Services Publics de mon pays aux religions : cela ne me dérange pas qu'une cantine scolaire fasse des produits hallals ou cacheres ou que du poisson soit servi le vendredi.

Par contre, que des manifestations aient lieu parce qu'une cantine scolaire ne fasse pas assez de produits hallals ou cacheres ou de poisson le vendredi me hérisse le poil.

La liberté des uns commence ou s'arrête celle des autres ! Ne l'oublions pas !

15/02/2009

Alors comme ça, le raccourcissement du congé parental d'éducation serait une avancée ?!

23-07-2007002.JPGJ'avais bien sûr noté que le chef de l'Etat souhaite réduire la durée du congé parental d'éducation.

Cette intention avait cependant été un peu occultée dans les média par l'annonce du Président Sarkozy de créer un statut pour le beau-parent dans les familles recomposées.

Et puis ce matin je tombe sur ce billet d'un blog secondaire du taulier de partageons mon avis.

Il se trouve que des extraits du discours de Nicolas Sarkozy y sont cités. Et là... Les bras m'en sont tombés !

Il a fallu que je relise !

Qu'est-ce qu'il est fort notre Président. Jugez-en plutôt : je reprends l'extrait de PMA :

"(le congé parental d'éducation) est à l'origine d'un immense gâchis, a affirmé le chef de l'Etat. Gâchis pour les femmes concernées, car la majorité d'entre elles aurait souhaité poursuivre leur activité. Gâchis pour les familles, car un congé parental, c'est un salaire en moins. Gâchis pour la société, car ces dispositifs maintiennent en dehors du marché du travail près de 800 000 femmes par an. »

«
la majorité d'entre elles aurait souhaité poursuivre leur activité "

A lire notre Président, on pourrait croire que les femmes sont actuellement obligées de prendre leur congé parental et qu'elles sont aujourd'hui privées de leur droit au travail. Droit au travail que notre bien-aimé Président se propose de restituer !!!! On croit rêver.

En plus de cela, on devine dans le discours du chef de l'Etat une posture de non-discrimination des femmes par rapport aux hommes ("gachis pour les femmes concernées"). Cette posture est inique puisque le congé parental d'éducation tel qu'il existe maintenant est un Droit qui appartient aussi bien aux femmes qu'aux hommes ....

Non ! Il s'agît bien de la continuation de la casse du Droit du Travail. Et moi qui pensais que la droite était aujourd'hui décomplexée !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu