Avertir le modérateur

06/07/2014

SAPIN (sur la gueule).

sapin,bourget,finance,bonne financeA ceux (très rares aujourd'hui) qui prendraient la réflexion de Mr Michel SAPIN comme un enterrement du discours du Bourget, qu'ils sachent qu'il y a longtemps que c'est fait.

Mr SAPIN vient en effet de déclarer aux "rencontres économiques" d'Aix en Provence :"Notre (au gouvernement) amie c'est la finance. La bonne finance" déclenchant les rires entendus du public trillé sur le volet, ravi.(voir 2O minutes)

En fait le discours du Bourget du 22 janvier 2012 (écrit par Aquillino MORELLE l'homme aux chaussures de luxe et aux conflits d'intérêts) a été enterré dès le mois de mai 2012.

Allez tiens, une petite vidéo qu'on rigole un coup .....(aïe ça pique)


13:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : sapin, bourget, finance, bonne finance |

26/04/2014

Hollande et Jaurès.

dsk,morelle,hollande,financeJuan de Sarkofrance  "se demande si l'homme joue la montre ou réalise enfin qu'il s'est coupé d'une fraction sans cesse plus large de son électorat ".  Il parle de François Hollande lors de l'épisode des sifflements sur les terres de Jaurès.

Je fais pour ma part, partie de cette fraction coupée de Mr Hollande.

Même si, j'aurais de toute façon voté pour François Hollande face à Nicolas Sarkozy au 2nd tour, je ne peux que m'en vouloir d'y avoir cru.

D'y avoir cru à ce fameux discours du Bourget, où Hollande avait déclaré (entre autres ), qu'il n 'avait qu'un seul ennemi : "La Finance".

Après coup, ce discours me fait presque rigoler.

Comment ai-je pu y croire ?

Car enfin quoi ! François Hollande était présenté comme un DSK en moins bien. Et on ne peut pas vraiment dire que l'ex-président du FMI était à la gauche du PS.....

Je n'aurais pas du ....

Le fin du fin a été quand j'ai appris que l'inspirateur de ce fameux discours du Bourget était .... Aquilino MORELLE, l'homme qui aimait les chaussures et les cireurs de pompes et qui se croyait indispensable. Un de ces innombrables "dandy" de la République quoi ....

Je n'imaginais pas à quel point nos dirigeants étaient cyniques.

12:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : dsk, morelle, hollande, finance |

18/12/2012

François Hollande et son adversaire oublié ...

hollande, finance, bourget, 22 janvier, banque"Mon véritable adversaire, il n’a pas de nom, pas de visage […],.Cet adversaire, c’est le monde de la finance".

Qui a oublié cette phrase prononcée il y a pas un an par l'encore candidat Hollande .....

Se souvenant à juste titre que la crise économique mondiale a eu pour origine le monde de la finance, le futur président s'était engagé à "séparer les activités des banques qui sont utiles à l’investissement et à l’emploi, de leurs opérations spéculatives".

J'avais cru à cette promesse.

Après tout, cette séparation entre les activités de dépot et les activités spéculatives existait en France et n'avait été abrogée que par une loi de 1986. Cet engagement n'avait donc rien de révolutionnaire et pouvait être validé même par les éventuels alliés du centre droit.

J'avais donc cru à cette promesse.

En plus les banques étant particulièrement impopulaires par les temps qui courrent, le risque politique de prendre une mesure désagréable à leur égard, était nul.

Oui, j'y avais cru à cette promesse.

Et puis je tombe dans libé sur un résumé du projet de loi sur la réforme bancaire qui sera présenté demain en Conseil des ministres.

Et il n'y a plus trace de séparation des activités spéculatives et des activités de dépot ou d'investissement des banques.

La seule obligation des banques concerne leurs activités de spéculation en leur nom propre.

Un comble donc.

Quelqu'un devrait dire à François Hollande qu'à force de vouloir ménager la chèvre et le chou, il s'expose à un méchant retour de bâton en 2017.

25/01/2012

Finance vs Démagogie

Je viens d'entendre un extrait d'un discours de François Fillon au 20H de France 2.

Il prend le contre-pied de François Hollande en déclamant que son ennemi à lui c'est ... La démagogie. Et de moquer l'irréalisme du candidat socialiste.

Hier c'était François Baroin (le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie) qui ironisait sur François Hollande en disant qu'être contre le monde de la finance, c'est comme si on était contre l'air ou l'eau .....

Ils font semblant de na pas comprendre certainement !

Car François Hollande sait qu'une entreprise et que le monde économique a besoin d'investisseurs.

Mais quand on voit les taux de rendement demandés par ces investisseurs (plus de 10% par an) on peut se demander si l'investisseur tel qu'on l'entend aujourd'hui n'est pas devenu un parasite ....

Enfin, rappelons que la crise mondiale que les classes moyennes de l'Occident subissent est directement le produit du monde de la finance et des banques qui après avoir trop prêté et emprunté, ont fini par se rendre compte que leurs actifs étaient des coquilles vides.

Et en conclusion, qui paye ?

Pas forcément les banques sauf peut-être pour le dossier grec .... Peut-être

20:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : fillon, baroin, finance, hollande, monde |

23/10/2009

Pour que rien ne change chez les traders !

sarkozy-toulon-25-sept-2006-crise-financiere.1222716239.jpgLe titre de l'article du monde est éloquent !

Oui, à Paris les bonnes affaires continuent pour les traders.

Personne ne craint le décret attendu suite auy G20.

Alors oubliés les discours de New-York et Toulon de l'année dernière.

Bref, tout est prêt pour que les excès recommencent et pour qu'il y ait une nouvelle crise (ou la même crise qui recommence).

Mais bon ! Puisque l'Etat est là pour réparer les conneries de nos banques et assurances .

Enfin bon ! Tout n'est pas noir puisque j'ai appris que Jean Sarkozy n'était pas autiste et qu'il a pendant mon inactivité de blog cette semaine, renoncé à la présidence de l'EPAD.

Pour le moment ...

24/08/2009

Lefebvre et la régulation !

frederic-lefebvre-dec-2008.1240115026.jpgFrédéric Frédéric a trouvé un emploi. C'est ce qui se dit dans les journaux et dans la blogosphère. Il récupère un maroquin (un secrétariat d'Etat !)

A l'occasion de mon petit tour sur la toile, je retrouve chez Falcon Hill, une citation de Frédéric Lefebvre qui concernait le rôle de l'Etat en général et la loi Hadopi en particulier.

En voici un extrait :"L’absence de régulation financière a provoqué des faillites. L’absence de régulation du Net provoque chaque jour des victimes ! Combien faudra-t-il de jeunes filles violées pour que les autorités réagissent ? Combien faudra-t-il de morts suite à l’absorption de faux médicaments ? Combien faudra-t-il d’adolescents manipulés ? Combien faudra-t-il de bombes artisanales explosant aux quatre coins du monde ? Combien faudra-t-il de créateurs ruinés par le pillage de leurs œuvres ?

Il est temps, mes chers collègues, que se réunisse un G20 du Net qui décide de réguler ce mode de communication moderne envahi par toutes les mafias du monde.
La mafia s’est toujours développée là ou l’État était absent ; de même, les trafiquants d’armes, de médicaments ou d’objets volés et les proxénètes ont trouvé refuge sur Internet, et les psychopathes, les violeurs, les racistes et les voleurs y ont fait leur nid
".

Là ! On est dans le surréaliste !

Cela fait une vingtaine d'années, que l'on constate un mouvement de désengagement de l'Etat au profit des collectivités territoriales. Ainsi de la gestion et de l'entretien des routes nationales, ainsi du personnel des écoles, ainsi même de certaines missions de police.

Passe encore, ces missions restent dans le secteur public.

Mais depuis 2 ans, on observe également un passage à la démultipliée du désengagement de l'Etat au profit du secteur privé. La nouveauté consiste dans le fait que ce désengagement concerne aussi des missions régaliennes de l'Etat.

Le nombre de policiers publics est en baisse (alors que notre Président s'est fait élire sur des critères sécuritaires. Un comble !).

Le juge d'instruction est voué à disparaître. Ce qui signifie (entre autres) la fin de la prise en charge de certaines enquêtes par l'Etat et la nécessité pour le justiciable qui veut faire valoir ses droits d'utiliser les services d'un détective privé  (comme aux USA). Autrement dit, on passera à la justice à 2 vitesses.

Je n'ai pas d'opinion très tranchée sur la loi Hadopi (contrairement à mes amis blogueurs), mais que Mr Lefebvre se fasse l'avocat de la régulation par l'Etat ! C'est à mourir de rire !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu