Avertir le modérateur

27/12/2012

l'objectif de 3% pour 2013 ne serait plus une obligation absolue ?!

fmi,lagarde,politique,pib,3%C'est presque un coup de tonnerre dans les milieux économiques et financiers !

L'objectif des 3% de déficit /pib n'est plus une obligation. Cette nouvelle ne vient pas du front de gauche ni même du parti socialiste, mais du fonds monétaire international (fmi)!

C'est dans le figaro.

Je me suis toujours (voir ici en tout cas)demandé pourquoi après des années de laisser-filer le déficit, l'union européenne avait fixé un objectif aussi rapproché et donc aussi irréalisable.

Toujours est-il que le FMI est en train de se rendre compte des effets néfastes de la politique de rigueur mise en place dans l'ensemble des pays européens. D'ailleurs, si vous vous souvnez bien, cette politique de rigueur à été préconisée par le même FMI.....

Alors ? Hé bien il est probable que l'ue soit à nouveau écoutée ! Et que des mini politiques de relance soient mises en place en Italie, en Espagne et même en France .

Tout cela me fait penser à la politique du stop and go du Royaume Uni des années 60-70 ....

En conclusion je dirais : les économistes, quoique'ils en disent, ne savent pas mieux que nous vers où on va. Ils savent simplement dire après coup pourquoi il ne fallait pas telle ou telle politique.

10:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : fmi, lagarde, politique, pib, 3% |

07/07/2011

Le cas de Madame Banon

726339_french-writer-tristane-banon-leaves-the-office-of-her-lawyer-david-koubbi-in-paris.jpgQuand Mme Banon a fait annoncer par son avocat qu'elle allait déposer plainte contre DSK, je me suis posé beaucoup de questions.

Quelques semaines auparavant, en pleine tourmente new-yorkaise de DSK, alors que tout la poussait à le faire elle refusait de déposer plainte contre l'ex-directeur du FMI.

Puis à peine le revirement judiciaire connu, voilà que Mme Banon change d'idée.

Avouez qu'il y a de quoi s'en  poser des questions.

En plus de ce changement d'idée, pourquoi attendre 8 ans après les prétendus faits ?

Voilà une dame qui semble intelligente, qui s'est manifestement affranchi depuis des années de la tutelle de sa mère qui l'avait soi-disant dissuadée de déposer plainte en 2003.

Et voilà qu'elle justifie son revirement par le fait qu'elle ne supportait pas de voir DSK à peine libéré se rendre en famille au restaurant ..... (cf l'express)

Je savais que la maman de Tristane faisait de la politique (et qu'elle était candidate aux primaires du PS).

En plus j'apprends chez Falcon que la demie-soeur de Mme Banon était l'ex femme du député UMP Pierre Lellouche.

J'apprends dans le figaro que Mme Banon est membre du Conseil économique et social local de Boulogne-Billancourt ville dirigée par un maire UMP-Nouveau Centre.

Je ne dis pas qu'il ne s'est rien passé il y a 8 ans et demie.

Mais vous ne m'empêcherez pas de penser que cette affaire devient plus politique que judiciaire.

20:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : banon, dsk, sinclair, fmi, viol |

27/06/2011

Lagarde soutenue par Pékin !!

christine lagarde salaire depense cout.jpgIl y a quelques temps je me posais la question de l'opportunité de la candidature de Mme Lagarde à la direction du FMI.

Sincèrement. Sans ironie.

Je l'aime plutôt bien ! Je trouve cette dame brillante, et plutôt sympa.

Pourtant je me posais la question ...

Un blogueur de droite (je ne sais plus si c'est Falcon ou Pascal Morin) m'a répondu que c'était une chance pour le FMI.

Pourtant, au vu de ce que nous apprend le monde ...

FMI : la candidature de Christine Lagarde soutenue par Pékin

je me demande quand même si on ne va pas se faire avoir dans cette histoire.

18:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : lagarde, sarkozy, chine, fmi, dsk |

21/06/2011

Après la Grèce ... L'Espagne ??? Et après , à qui le tour ??

FMI.jpgL'économie grecque est à l'agonie. L'Europe va mettre encore une fois la main à la poche. La Grèce a menti à l'UE (avec la complicité de Goldman Sachs).

La Grèce vit depuis des années au-dessus de ses moyens.

La politique de rigueur menée par Papandréou, pour très impopulaire qu'elle soit, n'est pas suffisante. Il faut plus de rigueur. Il faut vendre les bijoux de famille. En clair ; privatiser !

Ca fait plus d'un an que nous sommes assomés par ces leitmotivs.

Un rapport du FMI vient d'être rendu public. Tiens ? Le FMI fait dans la transparence ?

Ce rapport ne concerne pas la Grèce mais l'Espagne.

En résumé, le rapport dit que l'Espagne a fort bien fait de mettre en oeuvre une politique économique de rigueur depuis 1 an, car la situation eût été catastrophique pour elle et les conséquences eussent été désastreuses pour l'Europe vue l'importance relative de l'Espagne.

"Le gouvernement socialiste espagnol a réformé son marché du travail et son système bancaire, tout en reculant l'âge du départ à la retraite. Il a aussi appliqué de nombreuses mesures d'austérité pour réduire ses dépenses. "Cette amélioration de la confiance des marchés qui en a découlé a été décisive non seulement pour l'Espagne mais aussi, compte tenu de la taille systémique de l'Espagne, pour toute la zone euro dans son ensemble" (voir dans le monde).

Là aussi, c'est bien pour le FMI. Mais ce n'est pas suffisant ! Il faut encore réformer le marché du travail (le rendre plus "flexible" comme ont dit aujourd'hui) , diminuer les indemnités de licenciement (un comble en période de chômage), faciliter la négociation collective (ben voyons !).

Quant aux "indignés" et dangers d'instabilité sociale, le FMI n'en a rien à faire.

Bon ... Ben on ne pourra pas dire qu'on n'a pas été préparé à une politique de rigueur en France.

22:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : fmi, grèce, espagne, pigs |

18/05/2011

La faute aux journalistes !

ZOLA_Pilori.jpgUn débat se fait jour chez les journalistes et chez les blogueurs. L'origine semble en être une contre-attaque des journalistes américains face aux attaques françaises de leur systèmes judiciaires et médiatiques et aux allusions de complôt.

La Presse française n'a-t-elle pas été fautive de ne pas révéler au grand public le côté cavaleur de DSK ?

C'est bien la tendance de notre époque qui m'agace un peu.

Avant même que la responsabilité de DSK soit avéré, on cherche d'autres responsables.

DSK n'est pas encore coupable que déjà on cherche d'autres fautifs.

Je ne suis pas d'accord.

Si les faits sont avérés, il y a un seul responsable c'est DSK.

Nous sommes dans un pays où la vie privée est protégée (art 9 du code civil) et je trouve que c'est heureux.

Alors autant je pense que l'on n'a pas à s'immiscer dans la façon dont les yankees rendent la justice (voir mon billet de ce matin), autant j'estime que l'on n'a pas à rendre de compte aux Américains sur le fait que la France protège la vie privée quitte à délaisser la transparence absolue.

23:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dsk, strauss-kahn, fmi, ps, journalistes |

15/05/2011

Bon .... Ben ça ne sera pas Strauss-Kahn

ted-kennedy-dies-001.jpgCoup de tonnerre pour le  PS ... Pour  la campagne présidentielle... Pour la politique française.

Même si la présomption d'innocence de Mr Strauss-Kahn oblige tout le monde à beaucoup de prudence. Même si les rumeurs sont malheureusement plus que jamais le lot des campagnes électorales.

Mr Strauss-Kahn vient d'être appréhendé par la police américaine alors qu'il s'apprêtait à décoler de New-York pour rejoindre la France.

Le motif de l'arrestation ? Une femme de chambre de l'hôtel Sofitel de New-York a déposé plainte contre Mr Strauss-Kahn pour séquestration et agression sexuelle.

Quelle que soit le résultat des investigations, on peut penser que le faisceau d'indice est suffisamment précis pour que la police US ait arrêté le directeur du FMI.

On peut aussi envisager la thèse du complôt .... Mais on peut imaginer que si complôt il y a, l'écheveau sera extrêmement difficile à dénouer avant que la vérité se fasse jour.

Et du temps, DSK n'en a pas. Le PS n'en a pas. L'agenda de la politique française est trop serré.

Alors .... A moins que l'affaire DSK ne se dégonfle dans les heures qui viennent, il va falloir que le PS prenne une décision définitive rapidement sur la candidature de Mr Strauss-Kahn. D'ici la date des primaires au plus tard ! A moins que DSK ne prenne lui-même la décision qui s'impose si l'ffaire est avérée.

15/02/2011

Manifestement, selon la Droite DSK est candidat

1173129_3_800e_dominique-strauss-kahn-directeur-du-fonds.jpgJe voulais depuis quelques temps faire un billet sur DSK. Depuis la phrase de son épouse Mme Sinclair qui "personnellement" ne "souhaitait pas" que Dominique fasse un deuxième mandat à la direction du prestigieux FMI.

Je n'avais pas eu le temps, ni l'inspiration.

Les hommes politiques de Droite eux ont réagi très rapidement.

Jugez plutôt (j'espère que Jégoun ne m'en voudra pas de reprendre une ou deux de ses citations) !

Le ministre du budget François Baroin :"Je trouve que c'est très bien qu'un Français soit à la tête d'une grande institution internationale et c'est mieux pour l'image de la France que ce même Français conserve son mandat jusqu'au bout "

Pierre Lellouche éputé UMP :"C'est un bon candidat, mais en même temps, est-ce qu'il rassemble son camp ? Parce que c'est quand même la gauche ultra-caviar"  "Beaucoup de gens de gauche que je connais considèrent qu'il est de droite et pas de gauche" (le monde)

Christian Jacob ched des députés UMP estime que si "DSK incarnait "plutôt bien les bobos", il n'était "pas l'image de la France, de la France rurale, des territoires" (le monde aussi). "je trouve un peu surprenant qu'un homme d'Etat soit aussi incapable de décider et de trancher, de dire si oui ou non il a l'intention d'être candidat. Qu'il fasse dire à son épouse des petites phrases qui sont interprétées, surinterprétées, je crois que tout cela finit par confiner au ridicule"

Jean-François Copé :"Dominique Strauss-Kahn a une énorme faille : il n'est plus en France depuis de nombreuses années maintenant et on ne peut pas construire comme ça, ex nihilo, un projet pour la France sans avoir passé le temps nécessaire avec les Français pour comprendre les grands sujets".

Et j'en oublie forcément !

Cela ressemble beaucoup à un tir de barrage contre Dominique Strauss-Kahn. Il est attaqué sur plusieurs angles : sa fortune personnelle, ses origines (le terroir), son mandat, son absence de la France, sa soi-disant indécision ...

Difficile de croire que toutes ces petites phrases ne rentrent pas dans le cadre d'une stratégie décidée à l'Elysée.

Dans ces cas là, on en arrive à quelque chose de nouveau dans la vie politique française à savoir une pratique qui voudrait que le candidat d'un parti soit choisi par le parti rival. Le PS doit se choisir un autre candidat car la Droite n'en veut pas.

En même temps, pourquoi pas ? Le PS lui-même semble avoir tellement de mal à se décider !!!

Il n'empêche ! Vu la rapidité du tir de barrage, on aura du mal à me faire croire que DSK ne fait pas peur à Nicolas Sarkozy !

Et dans ce cas, comme le conclut Jégoun, je choisirais peut-être bien DSK.

A moins que là aussi, l'UMP fasse de la manipulation : elle veut DSK comme adversaire de Nicolas Sarkozy car elle sortira un scandale qui éclaboussera l'actuel Directeur du FMI à quelques semaines de l'élection de 2012 et fait croire au bon peuple de Gauche qu'elle n'en veut pas en faisant une campagne outrancière !

Rha la la ! C'est compliqué la politique.

12/02/2011

La Grèce ... Le bon choix politique

grece_antique2_0419.jpgLa Grèce applique sous la pression de l'UE, après des années un comportement de cigale, une politique de fourmi. C'est la rigueur budgétaire entraînant une diminution drastique des dépenses de l'Etat.

Ce qui est bien avec la Grèce, c'est qu'elle fait ce qu'on lui dit de faire.

A-t-elle vraiment le choix d'ailleurs ? Poser la question, c'est déjà y répondre bien sûr !

Ainsi, on apprend dans le monde que les dirigeants hellènes vont recourir aux privatisations pour sortir de la crise.

Ca me laisse pantois : privatiser pour diminuer le déficit !!! Tout cela sous le regard bienveillant et rempli de commisération de la Commission, de la Banque centrale européennes et du FMI. Ce dernier organisme étant dirigé (faut-il le rappeler ?) par un baron socialiste).

Autrement dit : on casse le Service Public, et on transfert un pactole au secteur privé.

Le lecteur pensera peut-être que l'on parle de la Grèce et que la Grèce c'est sommne toute assez loin de la France.

Mais la Grèce est le 1er des 4 pays européens à risque (avec le Portugal, l'Espagne et l'Irlande : les fameux PIGS) à être tombée en faillite.

Inutile de dire que le FMI, la BCE et la Commission vont faire appliquer la même politique à ces 3 autres Pays.

En ce moment, l'UE ne tarit pas d'éloges à propos de la politique de la Grèce allant jusqu'à faire paradoxalement de ce Pays e bon élève de l'Europe !!!

Il sera donc d'autant plus facile à la Commission, la FMI et la BCE de faire de cet Etat le modèle à copier.

12:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : grece, pigs, ue, fmi, banque mondiale |

21/12/2010

Quelle politique salariale pour la gauche ?

Salaires_2.jpgCa fait un moment que je passe sur le blog de ce syndicaliste. Et je le trouve de mieux en mieux.

Il relève une incohérence notoire. Le Gouvernement fait une politique de relance par l'Investissement, alors que notre taux de croissance faible est soutenu par la Consommation. un comble en effet !

Mais au moins le choix de la Droite est clair. La relance se fait par une aide des entreprises pour qu'elles investissent et non par un coup de pouce aux salaires.

Pourtant pour la Gauche c'est la Consommation qu'il faudrait aider. Stef relève que 64% des salariés français n'ont pas vu leur salaire augmenter depuis 2 ans (et 40¨depuis 5 ans)

Comment ? Par une politique salariale.

Bien !

Et comme d'habitude il y a quelqu'un à gauche (avant c'était au PC) qui promet une augmentation du SMIC de 500 EUR ! (cf ici ). Ici c'est Ségolène Royal. Elle est coutumière du fait. Elle ne s'embarasse pas de réalisme. On promet ... Et puis on verra après.

C'est clair que la Gauche ne peut se satisfaire d'une augmentation a-minima (selon les critères purement automatiques) du SMIC.

Mais quelqu'un peut-il m'expliquer la raison pour laquelle chaque fois qu'on parle de politique salariale,on ne parle que du SMIC ?

A part le fait que chaque augmentation du salaire minimum aboutit à créer encoue plus de Smicards, est-ce que se borner à n'agir que sur le salaire minimal est vraiment satisfaisant pour un Parti Politique progressiste ?

Non ! Le SMIC n'est pas un levier suffisant.

Certes, c'est le seul levier où l'Etat a un pouvoir de contrainte. Mais cela ne doit pas justifier le fait que la politique salariale de l'Etat ne se limite qu'à l'augmentation du SMIC.

La Gauche cherche des débats, hé bien en voilà un !

Comment faire un sorte que les tous les salaires moyens augmentent au moins raisonnablement et pas uniquement le SMIC ?

Comment la Gauche peut-elle se satisfaire de ne voir augmenter que le SMIC ????

12:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : royal, fmi, salaires, smic, politique, 1500 eur |

16/07/2010

Et la régulation bordel ?

arton61133.jpgAlors donc Barrack Obama a fait voter par le Congrés la "réforme de Wall street".

Il s'agît de la mise en place d'une régulation financière.

D'après USA Today, il s'agît de  "la plus ambitieuse régulation financière depuis 1930".

Forcément, je fais le rapprochement avec les promesses de Nicolas Sarkozy juste après le krach. Souvenez-vous des discours au siège du FMI puis à Toulon .... (voir ici)

Et qu'est-ce qui a été fait pour réguler la finance en France ???

J'ai un peu relaché mon attention sur l'actualité ces derniers mois. Mais à mon avis, rien n'a été fait.

Mais si je me trompe n'hésitez pas à me le faire savoir !

31/10/2009

DSK contre l'augmentation du salaire minimum !!

dominique-strauss-kahn-09-11-2006.jpgCe n'est pas le SMIC dont Dominique critique l'augmentation ! Rassurez-vous !

... D'abord parce qu'il n'est pas envisagé d'augmenter le salaire minimum en France !

Non ...

Il s'agît de l'Ukraine dont le remuant président a présente une loi augmentant le salaire minimum de 11%.

Le président socialiste du FMI est "inquiet" de cette augmentation annoncée et a d'après le monde laissé entendre que cette loi serait de nature à remettre en cause l'aide du FMI à l'Ukraine !

Voilà ce que pense notre "peut-être futur candidat" à la présidence 2012 de la politique de relance par la consommation !!

C'est confondant !

Car enfin quoi ?? Cette augmentation de 11 % est importante certes, mais pas excessive !!! En tous cas pas plus qu'une politique de relance coutant 800 Milliards de dollars (cf USA) ou qu'une politique visant à prêter aux banques la coquête somme de 40 Milliards d'Euros (cf France).

Si c'est ça le parti socialisme, que ces gens du PS ne s'étonnent pas que des partis d'extrême gauche le débardent sur sa gauche.

30/07/2009

Strauss Kahn scandalisé par le retour des bonus dans les banques !

h_9_ill_1087800_fmi.jpg... C'est le titre d'un article du monde.

Parmi beaucoup, j'ai été choqué d'apprendre l'ampleur des rémunérations des traders ; rémunérations proportionnelles aux sommes risquées plus qu'aux sommes rapportées par les traders.

On pouvait espérer qu'après la crise, les rémunérations des traders seraient mieux encadrées. On pouvait espérer (comme l'avait promis à Toulon et à New-York le Président Sarkozy) que le domaine financier soit mieux réglementé.

Mais bon ! Apparemment, les lois Hadopi et sur le travail le dimanche sont plus urgentes !

Le Socialiste Strauss Kahn, président du FMI est à juste titre scandalisé par le retour des bonus dans le secteur bancaire. On peut se demander d'ailleurs si les bonus ont jamais cessé dans les banques ...

M. Strauss-Kahn a notamment déploré "qu'on n'ait pas réussi encore (...) à mettre en place des réglementations qui empêchent cela, qui empêchent qu'un petit groupe d'hommes et de femmes attirés par le gain entraînent l'ensemble de l'économie de la planète dans la catastrophe".

Bien.

Pourtant, le même Strauss Kahn s'empresse d'ajouter que ce n'est "pas le travail du FMI". (sic)

Mr Strauss Kahn a une piètre opinion de l'étendue des pouvoirs du FMI puisque si l'on se réfère à wikipédia, Le FMI assure donc la stabilité du système monétaire international et la gestion des crises monétaires et financières. Pour cela, il fournit des crédits aux pays qui connaissent des difficultés financières telles qu'elles mettent en péril l'organisation gouvernementale du pays, la stabilité de son système financier (banques, marchés financiers), ou les flux d'échanges de commerce international avec les autres pays.

Lors d'une crise financière, pour éviter qu’un pays ne fasse « défaut » (c’est-à-dire que ce pays ne puisse plus rembourser ses créanciers, voire ne plus payer ses dépenses courantes), le FMI lui prête de l’argent le temps que la confiance des agents économiques revienne. Le FMI conditionne l’obtention de prêts à la mise en place de certaines réformes économiques visant de manière générale à améliorer la gestion des finances publiques et une croissance économique équilibrée à long terme.

Mais peut-être Mr Strauss-Kahn considère-t-il comme beaucoup que le rôle du FMI consiste justement à ne rien réglementer ?!

10:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : strauss kahn, fmi, banques, crise, finances |

21/11/2008

Irma a consulté Zatar

blanche dac.jpg6 lecteurs du Parisien ont eu l'insigne honneur de rendre visite à l'oracle de New-Kork (en déplacement sur Paris) afin de savoir si les dieux de l'Economie et ceux de la Finance, ont décidé de mettre fin à la Crise.

Sa Sérénité  Strauss Kahn, du haut de sa Connaissance et forte des énormes pouvoirs du FMI, a pu dispenser un cour et rassurer les journalistes et autres acteurs économiques. Qu'on en juge plutôt !

Florilège :

La croissance mondiale "redémarrera" à la fin 2009 même si le risque d'une "nouvelle catastrophe" dans le monde de la finance "subsiste. Puis,  "Si on est sérieux, la croissance redémarrera à la fin de l'année prochaine". Ou alors : le directeut du FMI estime "tout à fait réel" le risque que le crédit "ne redémarre pas".

Et enfin,  secoué de spasmes suite à la transmission divine, DSK (Divine sommité kantiène) a déclaré : "C'est la première vraie crise mondiale (...) mais probablement pas la dernière".

J'espère que les journalistes du Parisien ont pu justifier de l'utilité de leurs frais de déplacements !

Il n'y a plus de doute possible : l'économie est une science exacte !

11:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : fmi, strauss, kahn, previsions, parisien |

03/11/2008

La crise ? Vive la crise !

yves-montand-2499462_1341.jpgC'était le titre d'une émission unique qui avait été présentée par Yves Montand en 1984.

L'Hebdomadaire Marianne a vu juste. Ce "grand moment de télé" est un des éléments fondateurs du reniement de la gauche socialiste à certaines de ses valeurs. Gagner de l'argent, beaucoup d'argent,  n'était plus un tabou au PS. Voire, gagner de l'argent pouvait désormais s'afficher. Un homme comme Bernard Tapie pouvait à présent s'afficher comme étant de gauche !

Les plus anciens se souviennent que Bernard Tapie a fait fortune en achetant des entreprises en faillite et en les revendant avec de substancielles plus-values car amputées de ce qui diminuait leur valeur. Il y avait donc des licenciements, beaucoup : c'est dire que le PS est allé loin dans son analyse introspectrice dans ses rapports avec l'argent !

Le PS a fini par admettre qu'il n'était pas injuste de faire de l'argent ... avec de l'argent ! La gauche socialiste fait son entrée dans la haute finance. Elle privatise à tout va (Le 1er Ministre Jospin a privatisé plus que Balladur). Mais surtout, elle maintient à la tête des entreprises qu'elle dénationalise, les dirigeants qu'elle a nommées. Ces derniers étaient assez souvent des hauts fonctionnaires de gauche bon tein qui se sont vites accomodés des "travers du capitalisme".

Que l'on se souvienne que les directeurs de 2 des plus grandes Institutions internationales pronant les valeurs du capitalisme et du libre-échangisme (FMI et OMC) sont membres du PS français, et on a une vue correcte de la transmutation du PS français en 25 ans !

On peut comprendre que les dirigeants actuels soint aujourd'hui gênés aux entournures pour jeter aux gémonies un système qu'ils ont soutenu !

En cela ils ont tort !sarkozy_1177912073.jpg

Aujourd'hui il y en a qui n'hésitent pas à critiquer ce même système qu'il y a encore quelques mois, ils adoraient. Qui, il y a encore quelques mois fustigeait la trop grande présence de l'Etat dans l'économie ? Qui a fait en sorte de dépénaliser le droit des affaires depuis qu'il est arrivé au pouvoir ? Qui regrettait il y a encore quelques semaines que les banques françaises accordaient  les prêts en fonction de la solvabilité de l'emprunteur et pas en fonction de la valeur du bien acheté ? Ce alors qu'on, sait que c'est cet aveuglement des banques américaines qui a mené à la crise des subprimes.

A partir du moment où nous avons un président qui jette l'opprobre sur le capitalisme financier qu'il encensait encore il y a quelques semaines (et où se trouvent ses meilleurs amis), je ne vois pas pourquoi les dirigeants du PS ne pourraient pas reconnaître avec humilité qu'ils se sont trompés, qu'ils sont allés trop loin vers la finance du capitalisme. Il est temps que ce grand Parti, à la faveur de cette crise, se tourne vers sa base pour retrouver les fondamentaux.

26/10/2008

Messieurs les Américains, vous en êtes pour vos frais

reporter.jpgChers lecteurs, chers amis.

C'est elmone envoyé spécial à New-York qui revient d'un week end à Aire sur la Lys.

Je viens d'apprendre que le Socialiste Directeur du FMI Mr Strauss Kahn était lavé de tout soupçon quant au favorisisme dont aurait pu faire l'objet la Hongroise Piroska Nagy.

Grace à moi (huhu huhu), et malgré le complot américano-sarkoziste, le Français peut garder son poste.

Nous pouvons être soulagés et j'exprime ici mon écoeurement face à cette campagne odieuse ourdie par l'Etranger.

Messieurs les Américains (et autres coincés) je suis désolé de vous le dire mais vous avez perdu ! Vous devrez apprendre, Messieurs les néoconservateurs pudibonds, à nous laisser (nous autres Français) baiser tranquilles au boulot.

Ha mais !

C'était elmone, envoyé spécial, qui lutte avec vous contre l'impérialisme culturel américain ....

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu