Avertir le modérateur

11/08/2011

Haaaa ! Le savoir faire français !

guéant, intérieur, emeutes, grande bretagne, Royaume, bobbiesJ'apprends ça en lisant le monde !

La France, via le cabinet de Claude Guéant ministre de l'Intérieur , vient de proposer à la Grande Bretagne, son expertise pour aider à lutter contre les émeutiers !!

C'est la 2ème fois cette année que la France propose son expertise à une puissance étrangère. La première fois c'était à la Tunisie ....

Je souhaite à la Couronne britannique que cela se termine mieux ...

Blague à part, la France va encore passer pour la donneuse de leçon à un pays qui n'en demande pas.

Certes, en 2005 les policiers français ont pu éviter la multiplication des morts en gardant leur sang froid. Mais sinon .... Les policiers n'ont nullement empêché que les émeutes aient lieu. Le pouvoir politique a été complètement dépassé.

Et pour le reste, les causes de déclenchement des émeutes de 2005 n'ont pas disparu.

Du coup la France risque bien de se voir proposer une offre d'expertise par les Britanniques.

On aurait encore l'air fin.

27/03/2011

L'Europe ... Cet antre du savoir

243f5e68-5715-11e0-abeb-66ecc7c0fd45.jpgPlus encore qu'à l'habitude il s'agît d'un billet d'humeur. Vous voilà prévenu.

Mise à part la Lybie et le Japon (et accessoirement les cantonales) de quoi parles-t-on dans les journaux ces temps derniers.

- De manifestation en Grande Bretagne pour cause de casse des services publics (le jdd). Moi qui pensais que le modèle britannique était l'objectif français en terme de casse du Servoice Public, j'apprends du même coup que Mme Thatcher n'avait pas "fini le travail". En plus, arriver à faire manifester les britishs, il faut le faire !!

J'avais raconté la tête que faisaient les Anglais (nombreux dans ma ville) quand ils nous voyaient manifester contre les retraites en septembre octobre dernier.

- Du refus de Mr Socrates, 1er Ministre du Portugal (et moi qui croyais que c'était ... un footballeur), de solliciter le plan de sauvegarde de l'UE-FMI, pour sauver son pays de la banqueroute. Alors en attendant, l'UE assiste les bras croisés à la descente aux enfers du budget portugais ... Parce que le Portugal ne veut pas faire la politique de rigueur prônée par les instances internationales. «Le Portugal n'a pas besoin de plan de sauvetage et je maintiendrai cette position pour défendre mon pays. Parce que je sais ce que cela a signifié pour l'Irlande et la Grèce, et je ne souhaite pas la même chose pour mon pays», a déclaré le premier ministre, vendredi. cf le figaro. Donc pas d'aide pour les Portugais. Hors la politique de l'UE : pas de salut !

Cela me rappelle beaucoup la politique libérale prônée par le FMI en Amérique Latine et sans laquelle les pays sud-américains n'obtenaient pas d'aide du Fonds monétaire et de la Banque mondiale. Résultat : 20 ans après, toutes les démocraties sont passées à gauche. Et je ne suis pas sûr qu'elles s'en portent plus mal.

La Commission devrait penser à tout cela (les manifestations et l'histoire sud-américaine récente). Ca lui évitera des déconvenues.

Même si la situation des citoyens européens est beaucoup plus enviable que celle des citoyens arabes, le vent de liberté qui souffle chez ces derniers me semble bien contagieux.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu