Avertir le modérateur

23/09/2011

Des fuites dans l'affaire Karachi ....

hortefeux.jpgHier je me posais la question de savoir comment l'Elysée avait eu accès au dossier Karachi (Guy Birenbaum aussi)

Un début de réponse est apporté par le monde.

Ainsi, des écoutes téléphoniques révèlent que Brice Hortefeux (ex-ministre) connaissait le nom d'un témoin clé et a eu accès à son PV d'audition au moins dès le 14 septembre 2011 (6 jours avant la mise en examen de Thierry Gaubert !).

Comme l'indique le figaro, ce dossier avance beaucoup avec les (ex)-épouses des protagonistes.

Il faudrait peut-être interroger Cécilia Ciganer (aujourd'hui Attias) ....

17/12/2010

Brice Hortefeux. Symptome d'une rupture

Brice-Hortefeux.jpgIl fut un temps où dès qu'un ministre était mis en examen par un Juge d'Instruction, il devait démissionner.

Cette tradition a pris naissance dans les années 90 et semblait bien implantée.

Et aujourd'hui, il y a un ministre qui a été plus que mis en examen puisqu'il a été condamné.(cf ici)

Brice Hortefeux vient d'etre condamné à un euro d'amende pour atteinte à la présomption d'innocence de David Sénat (l'ex collaborateur de MAM) après avoir été condamné il y a 6 mois à 750 Euros pour l'affaire des Auvergnats.

Le Président est là aussi sur le terrain de la rupture qu'il vantait tant pendant la campagne électorale.

21:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : hortefeux, sarkozy, racisme, auvergnat |

07/10/2010

"On ne savait pas"

578138_portrait-de-hugues-le-bret-directeur-de-la-communication-du-groupe-head-group-communication.jpgComme d'habitude je visite le site du monde et je vois 2 titres qui sont bien révélateurs de notre époque.

Après que ce journal ait révélé que la gendarmerie possédait (et peut-être utilisait) un fichier ethnique concernant les Roms, le ministre concerné déclare n'avoir pas connaissance d'un fichier illégal sur les Roms.

Egalement, Hugues Le Bret, ex directeur de la com à la Société Générale déclare pour sa part :"Personne à la Société Générale n'avait connaissance des opérations frauduleuses de Kerviel".

Curieux ! A une époque où les fonctionnaires se font muter d'office par décision du Président de la République suite à des débordements sonores de manifestants, ou pour avoir joué au foot avec des jeunes, ou pour avoir laissé des manifestants corses pénétrer chez un ami du chef de l'Etat !

Curieux, car autant on responsabilise certaines classes de fonctionnaires, autant les vrais décideurs sont complètement déresponsabilisés.

Car enfin. Quiconque a travaillé sait que de plus en plus, les agents de maîtrise et autres cadres passent de plus en plus de temps à remplir des tableaux de bord destinés à alimenter des bases de données ! Dans le secteur privé, mais aussi dans le secteur public.

Il se trouve que j'ai travaillé dans les 2 secteurs. Et je peux dire que dans le privé dès le stade de cadre supérieur, on passe beaucoup de temps à prendre connaissance de ces données venant d'en bas.

Quant au secteur public, les indices de performance sont légion et les cadres supérieurs ont le nez collé constamment sur ces indices.

Tout est vérifié, recoupé, transmis.

Alors ... Peut-être que les encadrements de direction se font transmettre trop d'information, ou tellement qu'ils n'ont plus le temps de les lire.

Rappelons que pour l'affaire Kerviel, il est avéré qu'il y a eu plus de 70 alertes.brice-hortefeux-cout-depense.jpg

Les socialistes avaient inventé "responsable mais pas coupable", la droite réinvente le "on ne savait pas".

En tous cas, j'entends souvent parler de Responsable Politique ou de Responsable d'entreprise.

Mais responsable de quoi ?

Mais un déficit d'information des dirigeants n'est pas crédible.

02/08/2010

Les roms, la nationalité, la prison des parents ... Et Woerth

emeutes.jpgLes mesures annoncées par le Président Sarkozy et le ministre Hortefeux n'emballent personne.

C'est le moins que l'on puisse dire !

Entre ceux qui constatent que la politique sécuritaire de Nicolas Sarkozy est de toutes façons un échec et les autres qui savent que constitutionnellement les-dites mesures ne sont pas applicables, le projet fait la quasi-unanimité contre lui.

Force est de constater que depuis 2003 que le Président décide de la politique sécuritaire en France, il n'y a eu aucune amélioration. Le nombre de meurtres en diminution est à mettre au crédit de l'amélioration de la police scientifique.

Non ! La situation en matière de Sécurité me semble (c'est forcément subjectif) plus mauvaise qu'en 2003. Depuis, il y a eu les émeutes de 2005, la supppression de la police de proximité, la diminution des effectifs de police, les "contrats" sur les têtes des flics, la communautarisation ...

Je ne suis pas sûr que le Président ait intérêt à mettre sur le devant de la scène sa politique de Sécurité !

Est-ce que le Président n'aurait pas intérêt à utiliser l'affaire Woerth comme diversion pour cacher son bilan calamiteux dans le domaine de la Sécurité des Français ?

01/08/2010

Déchéance de Nationalité. Y faut qu'on, Y'a qu'à ....

Sarko_franceinfo.jpgY a pas de doute !

"On" est en campagne à la tête de l'Etat. A l'heure où le PS est en pleine léthargie alors que dans un mois il "fêtera" son  Université d'été, la Droite gouvernementale est en pleine bourre.

Du coup on ne parle plus de l'affaire Woerth !

Mais soit ! Parlons de la Nationalité !

Dans tout ce train de mesures annoncées, certaines me plaisent plutôt ! Celle qui consisterait à déchoir de la Nationalité française la personne qui se livre à des excisions ou des actes de barberie sur le territoire français. L'excision est selon nos critères occidentaux un acte viscéralement contraire à "l'ordre public et aux bonnes moeurs". OK aussi pour les personnes étrangères qui veulent tuer un pompier ou un flic .....

OK aussi pour la polygamie. La personne polygame renonce d'une certaine façon aux valeurs de notre pays !

Cela étant dit, comment fait-on ?

Car il y a de vraies difficultés à la mise en oeuvre ! En effet, d'après le monde, ces mesures impliqueraient que la nationalité française puisse être retirée à toute personne d'origine étrangère ...

Admettons ! Mais qu'est-ce qu'une personne d'origine étrangère ?

S'agît-il d'une personne née à l'étranger et qui a été naturalisée ?Eric_WOERTH.jpg

Qu'en est-il des enfants nés en France de parents étrangers et qui ont la nationalité française depuis la naissance ? Ceux-là aussi peuvent se voir déchu de leur nationalité ? Et dans l'affirmative, ne risque-t-on pas de créer une nationalité française de naissance à 2 vitesses ?

Va-t-on devoir (comme ça a été vu plusieurs fois dans notre Histoire) justifier d'une ancienneté familiale de nationalité française ?

Je l'ai écrit plus haut : certaines propositions sont intéressantes. Pourtant, ce problème de nationalité est tout sauf simple et ne doit pas se gérer à l'emporte-pièce sur la forme du  "y'a qu'à" en plein été.

Il s'agît d'un vrai et grave problème de société.

C'est ce qui me fait penser que les vrais objectifs de ces déclarations à l'emporte pièce de nos gouvernements : c'est occulter l'affaire Woerth et accessoirement de reprendre la main pour préparer les élections.

Comme quoi ! A quoi tient un code de la Nationalité ?!

28/07/2010

C'est décidé : Les Romano dehors !

48831.jpgBon ! Ca vient de tomber ! On se doutait que le Président ne ferait pas dans la dentelle !

Ca a été effectivement le cas ...

J'apprends par le monde que suite à la réunion interministérielle sur les gens du voyages qui a été initiée par le Président de la République, le gouvernement a affiché sa volonté de reconduire en Roumanie et en Bulgarie les Roms ayant commis des atteintes à l'ordre public. Il entend également démanteler dans les trois mois la moitié des 300 camps illégaux installés en France par des gens du voyage et des Roms, a annoncé Brice Hortefeux.

Certes cette décision a été prise suite au fait divers de la semaine dernière. En cela, on reconnait la philosophie de notre Président : ACTION-REACTION !

Pourtant, je ne peux m'empêcher de voir derrière cette décision des velléïtés purement électorales.

Car enfin quoi ?!

En admettant que les Roms soient une population "à problème" depuis des siècles, il n'y a aucun indice prouvant que le comportement des Roms se soit aggravé. Alors pourquoi une mesure aussi radicale dès maintenant ?

Réponse : pour des raisons électorales.

Maintenant la question est de savoir qui pour la prochaine élection législative sera la population mise à l'index ?

Les pédés ?

29/04/2010

Hortefeux vs Liès Hebbadj

hortefeux.jpgCe qui est devenu l'affaire Liès Hebbadj (du nom du concubin de la conductrice en voile intégral) est assez révélateur d'une méthode bien sarkozienne de traitement des problèmes humains.

Nous avions déjà remarqué cette tendance présidentielle à "casser" verbalement et publiquement les personnes qui dérangent.... Jusqu'à l'écrasement, voire l'humiliation et en tous cas une forme d'escalade. Il faut frapper plus fort que l'adversaire !!

Rappelons-nous Laurent Joffrin qui avait parlé de monarchie élective lors de la fameuse conférence de presse de début de quinquennat.

On peut mettre sur le même plan l'affaire du "casse-toi pauv'con !" qui faisait suite à une agression verbale d'un quidam.

Ce souci d'humiler l'adversaire est d'autant plus spectaculaire qu'il doit se faire sur le terrain choisi par l'agresseur (ou perçu comme tel)

Dans l'affaire Hebbadj que s'est-il passé ?

1. Suite à une contravention de 22 Euros, une conductrice convoque une conférence de presse pour se plaindre d'une discrimination. Son concubin Liès Hebbadj est présent à côté d'elle.

2. Une fuite opportune dans le figaro fait état d'une lettre adressée par le Ministre de l'Intérieur à son confrère Eric Besson faisant état d'éventuelles infractions de polygamie et fraude à la Sécurité Sociale de la part de Mr Liès Hebbadj. Brice Hortefeux envisage la déchéance de nationalité. Ainsi, la réponse du gouvernement à Mr Hebbadj se veut  rapide et plus forte.

3. Mr Hebbadj ne se démonte pas et avec son avocat et son "service d'ordre" provoque une conférence de presse envisageant une plainte contre le Ministre de l'Intérieur.

4. Ce dernier continue l'escalade verbale. Le ministre a en effet (cf le post) d'une réunion à huis clos (dont les résultats sont parus dans la presse sic) révélé que Mr Hebbadj que le père d'une des concubines avait déposé plainte à la gendarmerie car sa fille serait battue par Mr Hebbadj. Pis, celui-ci enfermerait ses enfants, leur apprendrait le Coran de force et les empêcherait de voir leurs grands-parents.

Le Parquet, plus prudent n'infirme ni ne confirme les faits.

Et je crois que le Gouvernement devrait s'inspirer de la prudence du Parquet.

Car pour le moment, pas grand chose n'est prouvé de façon absolue. Le conditionnel est encore souvent employé à propos de Mr Hebbadj.

Qui plus est, cette joute verbale favorise la communautarisation du pays en risquant de faire de Mr Hebbadj (si jamais il était condamné et explulsé) un martyr qui est au surplus un  redoutable communiquant.

Je crois qu'il n'est pas du rôle d'un Ministre de l'Intérieur de persister dans cette joute verbale.

Son rôle maintenant est de laisser la justice statuer à propos de Mr Hebbadj. Froidement. Et surtout sans passion.

En attendant, les plans sociaux continuent .....


06:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : hebbadj, hortefeux, sarkozy, niqab |

25/04/2010

Bigamie et burqa et.c ...

898664_mari.jpgEvidemment qu'il y a des motifs politiciens derrière la demande d'étudier l'éventuelle déchéance de nationalité effectuée par Brice Hortefeux à Eric Besson.

La "lettre" a été médiatisée puisque le figaro a réussi à s'en procurer des extraits. Il s'agît, bien sûr, pour le Président Sarkozy de renouer avec une partie de son  électorat de base de droite particulièrement attaché aux notions d'identité nationale et de Sécurité !

Et cette affaire recouvre à la fois les notions d'identité nationale (la bigamie en fait probablement partie) et de Sécurité (le mari appartiendrait à la mouvance radicale du Tabligh).

En plus, c'est pain béni pour le Gouvernement puisque le mari est soupçonné de toucher les allocations de parents isolés de ses 4 femmes.

Le Gouvernement n'a pas manqué de saisir cette opportunité.

Ceci dit, il est probable que cette affaire n'aurait pas été montée en épingle si la dame qui avait fait l'objet de la contravention (22 Euros) n'avait pas convoqué une conférence de presse.

Rappelons que l'amende de 22 Euros a été donnée non pas parce que la conductrice portait la burqa ! Mais pour le motif de «circulation dans des conditions non aisées".L'article L416-2 du code de la route dispose que "tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent"

C'est la conductrice qui a voulu se placer sur le terrain de la discrimination religieuse.

Elle a tendu une sacrée perche au Gouvernement. Pour 22 Euros. Et certainement consciemment.

Je ne suis pas sûr que les hauts le coeur de la gauche soient opportuns.

12:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : burqa, islam, bigamie, hortefeux, besson |

31/01/2010

"Action-Réaction"

hortefeux.jpgVous vous souvenez ??

C'était dans le film "les choristes"! Chaque fois qu'un élève faisait soi-disant des bêtises, le proviseur faisait tourner la machine à baffes et concluait par un sempiternel "action-réaction".

Hé bien au Gouvernement, c'est pareil ! A chaque fois qu'il y a un fait divers qui défraie un tant soit peu la chronique, il y a un ministre (quand ce n'est pas le chef de l'Etat), qui déclare devant un parterre de journalistes ou une forêt de micros qu'il va pondre une loi !

La dernière ponte annoncée, émane de Brice Hortefeux suite au meurtre de 2 seniors. A TF1 au 20 heures, le ministre de l'Intérieur a cru devoir annoncer un "ensemble de mesures" destinées à protéger les séniors.(le monde)

Je suis triste pour ces 2 personnes décédées.

Mais je ne peux m'empêcher d'être profondément agacé par cette façon de faire du Gouvernement qui consiste à prendre les Français à témoin : "vous voyez ? Le Gouvernement s'intéresse  à vous et prend en compte les problèmes des Français!".

Alors que dans le cas des 2 séniors, une nouvelle loi n'apporterait rien. Il existe déjà dans le code pénal français une prise en compte de la faiblesse de la victime (agée, handicapée, jeune ...).

Dans cette volonté de réagir rapidement après une information, on devine l'empreinte du Président de la République.

Mais est-ce le rôle d'un Etat de réagir à chaud en fonction des "infos qui passent à la télé" ?

Parce que vu l'allure où ça va, il reste à espérer que personne ne s'étrangle avec du papier toilette ...

20:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : sarkozy, mam, hortefeux, seniors, loi |

02/01/2010

Un nuit de St-Sylvestre plus calme !!???!!!

Voiture_brule.jpgS'il est un domaine dans lequel notre Gouvernement est bon, c'est celui de la Com.

S'il est un domaine dans lequel notre Gouvernement déclare être particulièrement bon, c'est celui de la Sécurité.

Ainsi, il a fallu que Brice Hortefeux déclare "La nuit de la Saint-Sylvestre s'est bien déroulée sur l'ensemble du territoire national et aucun incident important n'a été constaté" pour que les Média emboitent le pas.

TF1 titre sur son site : "voitures brulées : la hausse enrayée le bon point d'Hortefeux". Le monde quant à lui constate une "nuit de la St-Sylvestre bien plus calme que les précédentes", "très calme en Ile de France, paisible en province".

Il a fallu attendre l'édition d'hier soir du figaro pour reconnaître un calme relatif. Dans le coeur de l'article, s'il était fait la part belle au succès de la police face aux bandes, on reconnaissait que le nombre de voitures brulées n'avait pas foncièrement baissé.

le journal Libé a fermé le ban ce matin en précisant que le nombre de voitures brulées la nuit du 31, était de 1137 contre ...1147 l'année précédente, et que le nombre d'arrestations avait doublé !!!

Ainsi, grace à la Com de l'Elysée, nous avons cru pendant 24 heures que la situation s'améliorait en matière de Sécurité dans notre Pays !

16/10/2009

j'ai interviewé Jean-Pierre Treiber

image_57130521.jpgChers lecteurs bonjour, nous sommes en lisière d'une forêt de Seine et Marne où j'ai le plaisir d'interviewer Jean-Pierre Treiber qui défraie la chronique en ce moment.

Je suis un peu en avance à mon rendez-vous ! C'est normal, un rendez-vous comme celui-là ne doit pas être loupé !!!

Mr Treiber arrive 2 minutes après moi.

Il est revêtu d'une veste en tweed bordeaux sous laquelle je vois poindre une chemise beige réhaussée d'un foulard bleu à pois blancs. Son pantalon de velours à grosse cotte est vert foncé.

Deux magnifiques setters Irlandais le suivent.

Il semble d'humeur affable et me met rapidement à l'aise. Je peux donc allumer mon magnétophone pour l'enregistrer.

" Jean-Pierre Treiber bonjour. Merci de me recevoir d'abord. Pouvez-vous me parler de l'endroit où nous nous trouvons ?

- D'abord, c'est moi qui vous remercie de m'écouter, car il faut bien le dire, depuis mon évasion on m'attribue beaucoup de propos inexacts. Pour répondre à votre question, nous nous trouvons à l'orée de la forêt de Bombon, à 1500 m à vol d'oiseau de l'arbre à coeur vu à la télévision.

- Vous dîtes que des choses inexactes vous ont été attribuées. Est-ce à dire que vous avez accès aux informations des principaux média ?

- Non ! Bien sûr ! Vous vous doutez bien que au vu de ma situation, je n'ai pas accès à toutes les informations de tous les média ! Je dispose néanmoins des chaines de la TNT et j'ai fait le nécessaire auprès des services du Figaro pour que mon abonnement me suive.

- Comment comptez-vous agir pour faire cesser cette désinformation à votre égard ?

- Hé ! Bien ( NDLR à ce moment là, J-P Treiber s'éclaircit la gorge) je compte le faire par votre intermédiaire. Je compte également organiser une conférence de presse vendredi 23 octobre. Je tiens d'ailleurs à préciser que contrairement à mes collègues corses je donnerai cette conférence sans cagoule. .. Simplement, vous comprendrez que pour des raisons de sécurité je dévoilerai le lieu au dernier moment par le canal du Nouvel Observateur (je ne voudrais pas être soupçonné de favoritisme).

-Est-ce que vous confirmez que vous vous rendrez bien aux assises de l'Yonne au printemps prochain ?

- Bien sûr ! Les mois de mars et avril sont d'ores et déjà bloqués au niveau de mon agenda (NDLR à ce moment là, il caresse doucement la tête d'un des 2 setters venu s'intercaler). Mais je vous tiendrai évidemment informé des modalités de mon déplacement aux Assises.

- Pour conclure, c'est le 25e anniversaire de la découverte dans la Vologne du corps du petit Grégory, pouvez-vous nous faire part de votre sentiment sur cette affaire qui a boulversé la France ?

- Je  peux ici vous dire, calmement et sereinement car je fais confiance à la Justice de mon pays, que je ne suis pas le corbeau dans cette affaire. Je tiens d'ailleurs ma salive à la disposition des experts travaillant sur cette affaire et si jamais ma dernière enveloppe a été perdue par le Greffe de la Cour, je suis tout disposé à en envoyer une autre dans les plus brefs délais à n'importe quel hebdomadaire (sauf France Football).

- Avez-vous quelque chose à ajouter pour nos lecteurs ?

- Je tiens à remercier tous les journalistes et notamment les chroniqueurs judiciaires qui me suivent et me font confiance depuis des années et sans qui tout cela n'aurait pas été possible."

C'est sur ces paroles que Jean-Pierre et moi convenons de nous séparer.

24/06/2009

Quel remaniement ministériel ???

elysee.jpgBon ! Ca y est on connaît les nouveaux ministres depuis hier !

"Nouveaux" ... Bof ! Un grand jeu de chaises musicales !

MAM qui va de l'Intérieur à la Justice, Darcos qui va de l'Education Nationale aux affaires sociales (là ! C'est fort puisque sa dernière annonce à son ancien ministère est la baisse de nombre de fonctionnaires de 32000) et Hortefeux qui va des Affaires Sociales à l'Intérieur.

A part ça ... Frédéric Mitterrand est RPR depuis 1996 (depuis que son oncle François est décédé). Il n'y a donc aucun débauchage contrairement à ce que le nom indique !

Le seul remaniement qui aurait valu le coup est celui qui aurait changé les conseillers à l'Elysée.

Après tout, c'est là que tout se décide non ?

15/06/2009

La retraite à 67 ans ? Je ne comprends pas !

brice-hortefeux-interdit-une-manif_1218040258.jpgBrice Horteheux, ministre des affaires sociales a évoqué un reculement de l'age de la retraite à 67 ans. Le 1er Ministre n'a pas démenti !

Actuelllement, il est possible de partir en retraite à partir de 60 ans pour peu que les conditions de durée de cotisation soient remplies. Mais dans le plus mauvais des cas pour lui, le salarié est assuré de partir en retraite à 65 ans à taux plein, même s'il manque quelques années de cotisations.

Il est donc question de faire comme en Allemagne et d'autres pays d'Europe : reculer l'age maximum de départ à la retraite.

Je ne comprends pas !

Il n'est pas un homme politique en France, de gauche comme de droite, qui ne jette l'opprobre sur les entreprises qui refusent d'embaucher des jeunes. Tous ces hommes politiques, considèrent que le pire fléau social est le chomage chez nos jeunes. Il est en effet cause de désoeuvrement social et probablement est responsable de ce qui se passe dans nos banlieues.

Il ne m'apparaît pas illogique d'allonger la période d'activité professionnelle dès lors que la durée de vie augmente et que la pyramide des ages est défavorable à la solidarité envers les retraités. Pas illogique en période de plein emploi.

Car en fin de comptes, on arrive à la situation suivante : on a d'un côté des anciens qui ont travaillé entre 30 et 40 ans qui veulent se reposer mais ne le peuvent pas. De l'autre côté, on se retrouve avec des jeunes diplômés en pleine force de l'age, qui veulent travailler mais n'arrivent pas à entrer sur le marché de l'emploi.

Alors pourquoi allonger le temps de travail ? Quel intérêt pour la Droite ?

La seule raison logique est : faire plaisir à son électorat.

En plus de cela, quelle différence cela peut-il faire que ce soit l'assurance chômage qui indemnise des chômeurs ou une assurance retraite qui indemnise des retraités ? Dans les deux cas, ce sont les partenaires sociaux qui cotisent ...

Non, décidément je ne comprends pas.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu