Avertir le modérateur

30/03/2011

Tout ça pour ça ?!

salle_vide.jpgHa ! On pourra dire que le débat sur la laïcité initié par MM Sarkozy et Copé aura bien mis le fouttoir à droite.

Mr Fillon qui se fait publiquement villipendé par le Secrétaire général de l'UMP car il a émis des réserves sur l'opportunité d'un tel débat. Des ministres (MM Pécresse et Baroin) qui sont mis à l'amende et doivent faire marche arrière. Même Christian Estrosi (sarkozyste historique !) s'est prononcé contre le débat. Un député UMP qui appelle Mr Copé à démissionner...

Décidément ce fichu futur-débat a mis la Droite au bord de l'implosion.

Et pourtant, on peut se poser la question de la raison de tout ce foin.

En effet, d'après l'Express repris par le monde , le débat aura lieu le 5 avril et durera 2 heures !!! sans compter l'allocution finale de Mr Copé (là on ne sait pas combien de temps ça va prendre).

Mieux ... Le débat aura lieu dans un ... Hôtel parisien !!!

On ne peut pas dire que l'UMP soit très ambitieuse sur ce coup là !

Et on peut se demander si ça valait vraiment le coup pour François Fillon de s'énerver .....

29/03/2011

Jean-François Copé reproche à François Fillon de ne pas "jouer collectif".

1acbc4fe-5970-11e0-b66c-97eb9168116f.jpgLes reproches de Jean-François Copé à François Fillon concernent les réserves de ce dernier sur l'opportunité d'un débat sur l'Islam la laïcité.

C'est dans le figaro entre autres.

Je ne sais pas vous ... Mais moi je trouve ça rigolo. Pas le fond du problème non ....Encore qu'un débat se fait mais ne s'impose pas.

Non ... Ce qui me fait rire c'est le nom de celui qui déplore le manque d'esprit d'équipe et celui à qui le reproche est fait.

Ben oui ...

Jean-François Copé (ci-devant secrétaire général de l'UMP) c'est quand même celui qui a déjà fait acte de candidature pour les élections présidentielles de 2017 (peu importe les autres candidatures). C'est aussi celui qui, alors qu'il dirigeait les députés, avait réussi à se les mettre à dos en critiquant le Président le Gouvernement à une époque où Nicolas Sarkozy faisait consensus au sein de la Droite.

Jean François Copé c'est aussi celui qui a décidé de consacrer une partie de son temps à la fonction d'avocat pendant que ses petits copains continuaient de s'occuper de la chose publique à plein temps.

Quant à François Fillon ... C'est l'homme dont on connaît les différences d'opinion avec le chef de l'Etat (c'est un seguiniste !), mais qui a toujours mis une réserve pudique à ses divergences avec le chef de l'etat. François Fillon est allé jusqu'à théoriser l'effacement institutionnel de la fonction (sa fonction) de chef du Gouvernement face à l'hyper-présidence sarkozienne.

S'il en est un qui a avalé des couleuvres pour ne pas disloquer sa majorité et qui a donné de sa personne, c'est François Fillon.

Voilà pourquoi la remarque de Jean-François Copé me fait franchement rigoler.

14/09/2008

Mr Sarkozy et la Religion

La visite du pape chez la fille aîné de l'Eglise est l'occasion pour moi d'essayer d'appréhender le rapport de Nicolas Sarkozy à la Religion.

J'ai déjà eu l'occcasion de m'interroger sur le rapport de notre Président avec notre Histoire. Plus exactement sur ses non rapports avec notre Histoire tant il est obnubilé par la Rupture... Du moins quand ça l'arrange.le_pape.jpg

Histoire et Religion me semblent indissociables d'une certaine Mauvaise foi du personnage.

Ainsi, notre Président a déclaré il y a 2 jours :"Se priver des religions serait une folie".

De la part de la Personne sensée garantir nos Institutions (parmi lesquelles la Laïcité) c'est une énormité.

Que Mr Sarkozy aille accueillir le Pape comme un chef d'Etat (ce qu'il est) ne me choque pas. Je ne vois pas pourquoi sa qualité de chef religieux devrait le pénaliser(tiens ? Cette phrase ne vous rappelle personne ?). Pourtant, le rapport de Nicolas Sarkozy avec le Pape devrait s'arrêter à la quelité strictement temporelle (et non spirituelle) de Benoit XVI. Ce n'est plus le cas et c'est chocant. De même qu'il me navre qu'une partie des Ministres décident collectivement et non à titre individuel de suivre la messe du pape. S'ils l'avaient fait à titre individuel, je n'eusse pas été choqué puisque la laïcité précisément garantit la liberté du culte.pape +sarko.jpg

Nicolas Sarkozy rappelle régulièrement que la religion chrétienne est le fondement de notre civilisation. Je suis d'accord. Mais pourquoi oublie-t-il que de nombreuses guerres de religion ont eu lieu en France ? Pourquoi oublie-t-il que ces guerres de religion sont précisément une des 2 ou 3 raisons majeures qui ont amené la France au principe de la Laîcité de l'Etat ? Pourquoi oublie-t-il la loi de 1905 qui a séparé l'Eglise de l'Etat et qui est un des Principes Républicains auxquels nous sommes le plus attachés ?

Je ne comprends pas le Président. Quel est son rapport avec la Religion ? Car enfin, il s'agît d'un Homme qui a divorcé deux fois et qui a eu des "rapports charnels" hors mariage. Il s'agît d'un homme qui voue un culte à l'Argent et au Pouvoir.  Loin de moi l'idée de critiquer tout cela (du moins chez un citoyen lamda). Mais il faut que le Président soit cohérent.

Que cherche-t-il avec la Religion ? Ne serait-ce pas pour lui qu'un moyen de légitimer un conflit de civilisation ? Dans ce cas, Bush aurait son successeur avant le vote de novembre prochain....

Mais bon, je dois me tromper. On n'a pas pu élire un type comme ça.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu