Avertir le modérateur

05/01/2012

La dette publique. C'est pas si compliqué.

Pour ceux qui ont un peu de mal avec la dette publique. Ou ceux qui voudraient en comprendre les tenants et les aboutissants.

Allez voir chez Yann. C'est éloquent.

J'ai repris la vidéo. A faire circuler.


ps. Le Président Pompidou a fait sa carrière à la Banque Rotschield

08:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : dette publique, crise, lisbonne |

21/11/2009

On s'est encore fait avoir sur l'Europe

van-rompuy-ashton-271x300.jpgDonc ça y est ! C'est fait ! Nous avons un Président de l'UE !

Nous avons même une "haut représentant pour la politique étrangère" !

Ce sont respectivement Mr Herman Van Rompuy (1er Ministre belge) et la Britannique Mme Catherine Ashton.

Bravo !

C'est la conséquence directe du traité de Lisbone, lui même émanation du traité constitutionnel refusé par les Français auparavant.

Ces traités nous avaient été vendus par nos hommes politiques qui nous disaient qu'ils permettraient à l'UE d'avoir une représentation plus visible et plus stable sur la scène internationale. L'Europe allait parler d'une seule voix sur la scène internationale.

Et qu'est-ce qui se passe en réalité ??

Il se passe que nous avons un Président de l'UE désigné pour 2 ans et demi et une "haut représentant pour la politique étrangère". Certes. C'est même pour ça que j'avais voté "oui" au référendum ...

Mais il se passe que ces gens là (Van Rompuy et Ashton) devront composer avec l'omniprésent président de la Commission. Et surtout, il s'avère que le système de présidence tournante de 6 mois est maintenu.

En clair, le nombre d'interlocuteurs internationaux de l'UE augmente.

Je ne sais pas comment les USA, la Chine, l'Inde et le Brésil (pour ne citer que les principaux) vont s'y retrouver avec l'UE.

Tout cela est symptomatique des problèmes avec l'UE : plus qu'au niveau national, il y a distorsion entre ce qui est annoncé et ce qui est fait.

Et ça, ça se paie à un moment.

Et après nos hommes politiques feront mine de ne pas comprendre la désaffection des Français pour l'Europe !!!!

27/07/2008

Votez, re-votez, re-re .....

Parce que le vote des Irlandais, qui ont refusé par référendum de ratifier le traité de Lisbonne , ne le satisfait pas, le Président Sarkozy propose (voire exige) que les Irlandais re-votent.

Bon... Admettons.

Monsieur le Président ?

Dans la mesure où beaucoup de Français ne sont pas satisfaits, serait-il possible de les faire re-voter rapidement pour élire un autre Président de la République ?

2117136782.jpg
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu