Avertir le modérateur

27/02/2011

MAM et les féministes ...

Personnellement je n'y avais pas pensé.

C'est en lisant certains commentaires chez Jégoun que je découvre que Michèle Alliot-Marie serait victime du machisme des blogueurs-bien pensants.

Si MAM n'avait pas été une femme, la blogosphère n'aurait pas agi ainsi.

Ha bon ....

Pourtant, l'affaire MAM ressemble beaucoup à l'affaire Woerth (conflit d'intérêts, enfermement dans le mensonge ...) et Eric Woerth n'a pas été épargné.

C'est aussi l'occasion pour moi de m'énerver (un peu) contre cette tendance de plus en plus forte à invoquer dès qu'on se sent attaqué, la mise en cause de ma minorité à laquelle on appartient !

Il y a eu le "M'aurait-on dit cela si je n'avais pas été une femme ?" de Ségolène. Il y a eu récemment l'entourage de DSK qui a villipendé la référence par Christian Jacob au "terroir" qui est provocatrice et discrimante puisque DSK est de confession juive.

Il me semble que Bernard Kouchner avait joué aussi de cette discrimination avant son départ forcé du Gouvernement.

Tout cela devient n'importe quoi ...

Au moins MAM n'a pas utilisé ce mode de défense et je lui en sais gré.

 

ps. Si quelqu'un émet une critique à l'encontre de ce billet, j'invoquerai l'attaque de ma minorité : celle des cons.

pps. Mais je me demande si nous sommes encore une minorité ;-)

10:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : mam, alliot-marie, sarkozy |

26/02/2011

MAM à la trappe ?

mam.jpgLes spéculations vont bon train sur le prochain remaniement (éclair) ministériel.

Qui ? Pour remplacer Michelle Alliot-Marie ?

Selon la méthode à présent bien rodée : on nie, on s'offusque du harcèlement sur sa vie privée, on couvre, puis (le cas échéant) on coupe la branche pourrie avant qu'elle ne contamine l'arbre gouvernemental, MAM devrait partir.

Le problème pour le Gouvernement est que la bougresse ne veut pas quitter un Gouvernement qu'elle occupe depuis 9 ans. Et elle est plutôt coriace !! Sa tribune parue dans le monde est (vu le contexte) hallucinante !

Alain Juppé tient la corde.

Mais d'après certaines sources (cf le télégramme de Brest), le 24 férvrier Nicolas Sarkozy a proposé la place à Dominique de Villepin (??!!!).

Et là .... On peut se demander ce qui est passé par l'esprit du Président. L'inimitié des 2 hommes est notoire et confinne à la haine.

Le Président est-il aux abois ? Après tout Juppé est très présentable comme Ministre des Affaires étrangères.

Non ...Par contre, il est possible que le Président ait voulu faire un coup politique en attendant que Alain Juppé soit en place. Je serais même enclin à penser qu'il y a une volonté présidentielle d'humilier De Villepin.

Mais comment Nicolas Sarkozy peut-il imaginer une seconde que Villepin acceptera ? Comment le Président, qui est si rancunié et n'oublie pas, peut-il penser une seconde que Villepin accepterait de se placer sous sa coupe alors qu'il est en passe de quitter l'UMP ?

Visiblement le Président nous prend pour des boubourses ! Comme il prend Villepin pour un boubourse !

ps une mention particuière au sens de l'Etat de MAM qui s'accroche à son "marocain" alors qu'elle sait parfaitement que son maintient plombe la politique étrangère française.

10:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : mam, sarkozy, alliot-marie, etrangere |

19/02/2011

La République du 2 poids 2 mesures

marianne.jpgPersonnellement je n'ai jamais aimé la personne du Président de la République actuel. Je ne pense pas comme lui, je n'aima pas sa façon de faire. Mais je respecte la fonction. Il a été élu par les Français.

Je me suis donc dit en 2007 qu'il y avait forcément du positif à cette élection.

C'est pourquoi, lorsqu'il a pris ses fonctions j'ai écouté son discours volontariste et ai apprécié le fait que dans son langage il emploie le "je" qui engage plus sa responsabilité que l'habituel  "nous"  plus flou.

J'avoue qu'à un moment j'ai apprécié le fait que le Léviathan qu'est parfois l'Administration Française soit astreinte à une vraie responsabilité. Même si lorsqu'il était ministre de l'Intérieur je n'avais guère goûté le fait qu'il fasse muter un commissaire partisan de police de proximité et aimant le football (sud-ouest) qui relevait plus du délit d'opinion.

J'ai apprécié le fait qu'une commission composée de parlementaires se prononce sur les magistrats de l'affaire d'Outreau. J'ai beaucoup moins apprécié par contre, les déclarations du Président dans la Presse attaquant régulèrement les décisions de Justice remettant en cause le sacro-saint principe de Séparation des Pouvoirs.

Le problème est que cette culture de la responsabilité mise en évidence par le Président dans les média a vite trouvé ses limites.

Pour illustrer mon propos je voudrais parler du cas du Directeur Inter-régional des services pénitentiaires de Rennes qui est territorialement compétent dans l'affaire Laétitia du nom de cette jeune fille tuée par Tony Meilhon qui faisait l'objet d'un suivi par les services pénitentiaires. Nicolas Sarkozy avait très rapidement (avant le résultat de l'enquête interne) pointé du doigt la responsabilité des magistrats et des services de police. Cette petite phrase présidentielle avaiot déclenché la Fronde des magistrats.

Il se trouve en plus que la responsabilité des magistrats n'a pas été démontrée. Le Président a donc décidé de faire sanctionner le directeur pénitentiaire, faisant passer celui-ci pour un fusible. Clairement, il fallait un coupable. Observez que le mot "sanction" est récurrent dans le langage présidentiel. Celui de "responsabilité" aussi d'ailleurs.

Souvenez-vous ! Le Président avait procédé de la même façon lors de l'incident ayant mis en cause des militaires suite une erreur de tir à balle réelle lors d'une cérémonie. Un Général avait été limogé ! Pourquoi un Général ?? Et pas un Ministre ?

Ce qui m'amène à comparer la situation de ces fonctionnaires avec celle, politique, des ministres.

Car enfin, en matière de responsabilité des ministres, le Président Sarkozy a réellement mis en place une politique de rupture. Nous avons tous en mémoire l'affaire Woerth qui a duré plusieurs mois de 2010 dans laquelle pour contester les allégations de "conflit d'intérêt" à son encontre, le ministre du budget puis des affaires sociales, s'est empêtré dans le mensonge. Il a été couvert par sa Hiérarchie en restant au Gouvernement de nombreux mois, et même en récupérant un porte-feuille ministériel prestigieux après la sortie de l'affaire.

De conflit d'intérêt, il est aussi question avec la ministre des affaires étrangères dont les parents fricotent en affaire avec le pouvoir qui était en place en Tunisie. Et Madame la Ministre est toujours en place !

Nous avons aussi en magasin, le ministre Brice Hortefeux qui est toujours là malgré 2 condamnations (pas définitives certes puisque faisant l'objet d'un recours).

Curieusement, le Président qui nous a vendu la "République exemplaire" a rompu avec la Jurisprudence Jospin-Balladur qui avait donné comme principe que tout ministre faisant l'objet d'une "mise en examen" (c'est à dire avant même  une reconnaissance par les juridictions d'une culpabilité) devait démissionner !

République exemplaire ?????

Même pas !

07/02/2011

Et Julien Dray, qu'est-ce qu'y d'vient ?

dray-julien-21a9a.jpgIl y a quelques jours je comparais la réaction de Michelle Allliot-Marie à celle de Eric Woerth. La même stratégie. "je n'ai rien fait, je suis harcelé(e) ...". Même si depuis MAM semble avoir mis de l'eau dans son vin cf le figaro !

J'ai vu que circulait sur la blogosphère une polémique sur la comparaison des affaires de la Gauche et celles de la Droite.

Bien sûr, il y a eu des affaires à Gauche ! Celle de l'Observatoire qui amontré à la France que Mitterrand était un très bon Hurdler, celle d'Urba, celle du suicide du Garde Chasse de François Mitterrand .....

Mon propos n'est pas de dire que la Gauche est morale et que la Droite ne l'est pas.

Non ... Evidemment.

Pourtant, à une époque où ceux qui se font prendre le doigt dans le pot de confiture ne se contentent plus de nier mais passent carrément à la contre-offensive, on se rend compte que ces gens n'ont plus aucun sens de la mesure.

Les dénégations de Mme Alliot-Marie au début de son affaire démontrent à l'évidence que ces gens qui nous gouvernent n'ont plus de boussole pour reprendre un article du monde paru récemment.

La réaction de Julien Dray m'avait à l'époque paru certainement plus saine, puisqu'il n'a cessé de proclamer son innocence sans jamais mettre en cause la Justice, ni la classe politique dans son ensemble, ni même ses camarades qui l'avaient laché.

Et pourtant, lui a été harcelé ... Par les média bien sûr, mais surtout par les administrations aux ordres du Gouvernement en place (DCRI, Tracfin ...)

Dray, on l'avait oublié celui-là .... C'est peut-être que rien n'a été prouvé contre lui et que son affaire est retombée comme un soufflet.

16:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : dray, mam, alliot-marie, woerth |

01/02/2011

Privatisation des loisirs ou conflit d'intérêt ....

mam.jpgQuelques jours après la malheureuse déclaration de Mme Alliot-Marie sur la proposition de l'assistance policière française à la police tunisienne, la révélation du Canard Enchaîné à paraître demain fait désordre (cf ici) !

Ainsi donc MAM, ministre des affaires étrangères, a eu fin décembre 2010, recours à un jet privé prêté par un homme d'affaire tunisien pour relier Tunis à Tabarka.

Il s'agissait d'un déplacement privé puisque Patrick Ollier ainsi que d'autres membres de la famille étaient présents.

Circonstance agravante : le généreux prêteur serait d'après le Canard un proche de Ben Ali.

Il me serait facile de gloser sur la relation de cause à effet  entre le prêt du jet et ces déclarations de Mme Alliot-Marie mais là n'est pas mon propos.

En effet !

N'avez-vous pas remarqué cette déviance tendance de nos politiques d'utiliser de plus en plus pour leurs loisirs des structures provenant du monde des affaires ?

Souvenez-vous du prêt du yatch de Vincent Bolloré à Nicolas Sarkozy ! Le fait aussi que Nicolas Sarkozy passe ses vacances chez ses beaux-parents ne surprend personne non plus.

Pourtant ...Imaginez un fonctionnaire (un inspecteur des impôts par exemple) qui utlise gratuitement la maison ou la voiture d'un contribuable de sa ville. Ne crierait-on pas au conflit d'intérêt ?

Alors !  J'entends déjà les réactions outragées de nos hommes politiques qui crieront leur volonté d'épargner l'argent public !

Mais le mieux pour un homme ou une femme d'Etat ne serait-il pas d'utiliser ses fonds propres pour ses frais de loisirs comme le font tous les Français ?

Et pour les déplacements publics, pourquoi ne pas utiliser des transports un peu moins chers pour le contribuable ?

Après tout ? Et puisque la tendance du Gouvernement est de sans cesse donner l'Allemagne en exemple, pourquoi ne pas rappeler que pour ses déplacements publics européens Mme Merkel utilise les avions de ligne ?

21:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : mam, ben ali, tunisie, sarkozy, bolloret, jet, avion |

15/01/2011

Ben Ali est parti ! les Tunisiens se sont débrouillés seuls

BEN ALI_1.jpgLa réserve de la République française depuis le début de la crise tunisienne a pu mettre mal à l'aise ! Elle a mis mal à l'aise.

On a connu la France beaucoup plus interventionniste, voire trop jusqu'à remettre en cause le sacro-saint principe du "droit des peuples à l'auto-détermination".

Et là ..... Des timides déclarations des ministres voire des propositions de collaboration après que la police ait tiré et tué dans la rue .....

Surprenant, inquiétant.

En tous les cas, ce sont les Tunisiens qui ont eux-même réglé le problème. Du moins il semble.

Et c'est tant mieux.

Ben Ali a fui. Cette fuite rappelle celle de Mussolini quand le vent a tourné.

De quoi faire regretter aux puissances occidentales de l'avoir soutenu.

10:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ben ali, mam, france, tunisie |

14/09/2010

Ambiance pourrie

668138-816702.jpgJe viens de lire le Coucou .

J'avais oublié cette histoire des plombiers du Canard Enchaîné.

On en avait parlé même à la télé ORTF ... C'est dire !

Hier le Canard, aujourd'hui le monde. On finirait par croire que l'Histoire est un éternel recommencement.

Cette Histoire n'avait pourtant pas empêché Giscard d'Estaing de passer aux présidentielles 2 ans après.

De quoi méditer.

Pourtant, je ne me souviens pas avoir vu autant de principes baffoués.

Liberté de la Presse, séparation des pouvoirs, détournement de pouvoir.

République irréprochable qu'il avait dit (PMA le rappelle).

République irréprochable .... De quoi donner envie à un Peuple de redevenir royaliste.

21:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : sarkozy, fillon, woerth, mam, mitterrand |

27/08/2010

Bonjour ! C'est pour un sondage ...

thermometre.jpgUne fois n'est pas coutume, je vais commenter un sondage.

C'est en allant chez le Faucon que j'ai eu accès au sondage du point.

Il s'agît d'un sondage de popularité des différents acteurs politiques français.

Et le moins que je puisse dire, c'est que je suis étonné.

Reprenons les différents protagonistes. Du moins les 10 premiers !

Le n°1, avec 58% d'opinion favorable : Dominique Strauss Kahn. Voilà un homme qui a déserté l'actualité politique française depuis 2 ans et demie et qui a accepté un poste de prestige (directeur du FMI) à lui offert pour éviter qu'il ne se présente à la prochaine élection présidentielle ...

Le n°2 (57% d'opinion favorable) est Bertrand Delanoë qui n'est pas lui non plus très présent sur la scène politique ! Sauf pour la transaction à venir avec Jacques Chirac pour éviter à ce dernier un procès sur des emplois fictifs, qui ferait un peu désordre en cette rentrée politique.

Le number 3 (54%) est Jack Lang qui est tellement spécialiste de tout et de rien qu'on ne sait plus ce qu'il fait.

N°4 : Bernard Kouchner, qui réussit l'exploit de faire disparaître de la scène internationale le Ministère des Affaires étrangères.

N°5 : Rama Yade qui partage son temps entre Strasbourg et la mairie d'un arrondissement de Paris. Qulqu'un donc qui ne s'occupe de rien au niveau national.

N°6 : Jean-Luis Borloo dont le Grenelle de l'Environnement qui devait être le point d'orgue de son oeuvre ministérielle est au point mort depuis des mois.

N°7 : Frédéric Mitterrand dont on n'entend plus parler depuis l'affaire Polanski.

N°8 : Michelle Alliot Marie qui réussit l'exploit d'être absente des débats sur les Roms sur la déchéance de nationalité ! (Vous me direz : en tant que Ministre de la Justice , à quel titre devrait-elle s'exprimer ?!)

N°9 : Christine Lagarde. Ha ! Enfin quelqu'un qui est effectivement présent dans l'actualité politique ces derniers mois ! Mais bon ... Pas de bol pour elle, elle perd 2 points par rapport à juillet !

N°10 : Martine Aubry. Censée être la principale opposante au Chef de l'Etat, elle a été plutôt silencieuse cet été.... Jusqu'à son évocation de "l'été de la honte".

Dans ce pays qui a élu le chantre du "travailler plus", les Français plébiscitent ceux dont l'activité est la plus discrète sur le plan national.

Curieux paradoxe en effet .

Mais peut-être les sondés pensent-ils que ces gens qui sont si discrets travaillent ?!

C'est possible. Ils ont tellement été habitués ces derniers mois aux hommes politiques qu'on voit dans tous les médias ... Mais qui, tous comptes faits, ne font pas grand chose.

19:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : sondage, dsk, mam, sarkozy, kouchner |

29/07/2010

MAM défend Les Magistrats ....

MAM.jpgA l'instar du Coucou, j'ai lu dans le monde la tribune dont s'est fendue notre Ministre de la Justice, Garde des Sceaux Michèle Alliot-Marie.

Madame le Ministre y pourfend les journalistes et membres de l'opposition qui ont osé faire des remarques sur la dépendance de la Justice vis à vis du Pouvoir exécutif.

Cet article n'est à mon sens que contre-vérités et approximations !

Contrairement à ce que déclare Madame Alliot-Marie, ce ne sont pas les magistrats qui sont attaqués par certains journalistes, blogueurs et autres gauchistes !!!!

Non ! Ce qui est critiqué, c'est le système d'ores et déjà mis en place par le Président Sarkozy. Ce qui est critiqué, c'est la reprise en main du Parquet (Procureurs et autres substituts) par le Pouvoir exécutif. Certes le Parquet a toujours été statutairement dépendant du Gouvernement, mais depuis 30 ans, les Gouvernements précédents avaient relaché peu à peu la bride ; ce relachement a d'ailleurs trouvé son point d'orgues à la suppression des instructions écrites individuelles par le Gouvernement Jospin.

Depuis 2002, le Parquet est repris en main.

Depuis 2007, le rapport de force entre Juges (eux statutairement indépendant de l'Exécuif) et Parquet a changé !!!

Comment ????

En faisant miroiter et en commençant à mettre en oeuvre une réforme visant à supprimer les juges d'instruction et en transférant la plupart de leurs prérogatives aux Procureurs. En n'hésitant pas à critiquer publiquement des décisions de Justice (au passage MAM est gonflée de critiquer ceux qui constatent la dépendance des magistrats). En mettant en place le "plaidé-coupable" et supprimant le rôle des juges dans certaines affaires pénales.

Autre contre-vérité : Madame le Garde des Sceaux fustige ceux qui demandent le changement de magistrat ! "Comment peut-on, le matin, dénoncer d'imaginaires interventions de l'exécutif dans le judiciaire, pour exiger, l'après-midi, que le garde des sceaux choisisse tel ou tel magistrat pour mener les enquêtes ?"; il faut d'après Madame le Ministre que la Justice soit sereine.

Justement ! Comment imaginer que la Justice puisse être sereine dans cette affaire Bethencourt-Woerth-Sarkozy, quand on sait que le Procureur qui est en charge du dossier est lui-même cité dans cette affaire (les écoutes le mentionnent) que ce même Procureur est un proche du Président Sarkozy et qu'il a été nommé par lui.

Non Madame !

Je respecte les magistrats de mon pays. Ce que je respecte de moins en moins c'est le mélange des genres et l'empiettement de l'Exécutif sur le Judiciaire à des fins personnelles.

Car c'est ce qu'est devenu ce système.

Quant à votre conclusion " Une justice sereine, impartiale, indépendante, attentive aux plus fragiles autant qu'aux puissants doit être à l'abri de l'intervention des individus et des tumultes de la conjoncture. C'est ma conviction, et c'est le sens mon engagement en faveur de la justice, dans l'intérêt de la France." ! C'est à se demander si c'est du cynisme ou de la pure provocation ?!

Je vous aimais bien Madame ! Mais bon ! Vous aussi vous êtes "aux ordres" maintenant ...

16/04/2010

Les magistrats de la Cour de Cass contre la réforme pénale

2009_03_02_Juges_cassation.jpgBigrement intéressant cet article du figaro . Dommage qu'il soit passé inaperçu ! Actualité oblige ....

Je suis tombé dessus par hasard hier soir. Et j'ai eu du mal à le retrouver aujourd'hui. J'ai bien fait d'insister ...

On y apprend la teneur des 2 rapports confidentiels rendus par les magistrats du siège et ceux du Parquet à la Cour de Cassation et à destination du Garde des Sceaux.

Ces 2 rapports sont destinés à être fondus pour en devenir un seul.

Les magistrats ne sont pas tendres avec l'avant-projet de loi visant entre autre à supprimer le juge d'Instruction et à augmenter les prérogatives du Parquet.

Une surprise ! Des 2 catégories de magistrats, les plus critiques sont les magistrats du Parquet.

Quelques extraits !

Il ne paraît pas possible de confier à un parquet hiérarchisé, placé sous l'autorité du ministre de la Justice, ne bénéficiant d'aucune garantie statutaire nouvelle, les pouvoirs très étendus envisagés par l'avant-projet de réforme, soulignent-ils à leur tour. (…) Une telle réforme paraît incompatible avec le statut actuel des magistrats du parquet

Je n'aurais pas mieux dit !

Les magistrats du siège ne sont pas en reste. Ainsi, pour le changement de point de départ du délai de prescription (au-delà duquel le parquet ne peut plus agir) à propos de la délinquance financière :

Une telle réforme risque de permettre, notamment aux délinquants financiers les plus organisés, d'échapper à toute poursuite.

Les Parquetiers mettent également le doigt sur un point important de l'avant-projet de réforme : leur rapport relève que les droits des victimes risquent d'être moins pris en compte dans la mesure où leur constitution de partie civile (c'est ce qui permet de réclamer des Dommages Intérêts à l'infracteur) sera désormais soumise à l'accord du ... Parquet !

Alors ça, c'est plutôt fort de café ; car le Président de la République et son Gouvernement ne cessent dans les média de caresser les victimes dans le sens du poil, pour mieux sanctionner !!!

Ou alors à propos du statut des parquetiers : Les garanties nouvelles (que l'avant-projet de réforme) apporte (…), pour intéressantes qu'elles soient, ne sont pas de nature à compenser l'absence de réforme statutaire en matière de nomination, d'avancement et de mutation d'office, réforme indispensable à une meilleure garantie d'impartialité et à une plus grande confiance de la société envers les magistrats qui la représentent

Le coup de grace est asséné par les membres du Ministère Public (hiérarchiquement dépendant du Garde des Sceaux je le rappelle) !

"Ce projet ne constitue pas une réelle nouveauté par rapport à l'actuel Code de procédure pénale"

Fermez le ban ! En plus l'avant-projet est "comme le H de Hawaï".

Par les temps qui courrent, il faut se féliciter du fait que les hauts magistrats français aient encore le courage de pondre de tels rapports.

La séparation des pouvoirs est à ce prix probablement.

19:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : penale, reforme, mam, juge, instruction |

31/01/2010

"Action-Réaction"

hortefeux.jpgVous vous souvenez ??

C'était dans le film "les choristes"! Chaque fois qu'un élève faisait soi-disant des bêtises, le proviseur faisait tourner la machine à baffes et concluait par un sempiternel "action-réaction".

Hé bien au Gouvernement, c'est pareil ! A chaque fois qu'il y a un fait divers qui défraie un tant soit peu la chronique, il y a un ministre (quand ce n'est pas le chef de l'Etat), qui déclare devant un parterre de journalistes ou une forêt de micros qu'il va pondre une loi !

La dernière ponte annoncée, émane de Brice Hortefeux suite au meurtre de 2 seniors. A TF1 au 20 heures, le ministre de l'Intérieur a cru devoir annoncer un "ensemble de mesures" destinées à protéger les séniors.(le monde)

Je suis triste pour ces 2 personnes décédées.

Mais je ne peux m'empêcher d'être profondément agacé par cette façon de faire du Gouvernement qui consiste à prendre les Français à témoin : "vous voyez ? Le Gouvernement s'intéresse  à vous et prend en compte les problèmes des Français!".

Alors que dans le cas des 2 séniors, une nouvelle loi n'apporterait rien. Il existe déjà dans le code pénal français une prise en compte de la faiblesse de la victime (agée, handicapée, jeune ...).

Dans cette volonté de réagir rapidement après une information, on devine l'empreinte du Président de la République.

Mais est-ce le rôle d'un Etat de réagir à chaud en fonction des "infos qui passent à la télé" ?

Parce que vu l'allure où ça va, il reste à espérer que personne ne s'étrangle avec du papier toilette ...

20:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : sarkozy, mam, hortefeux, seniors, loi |

19/08/2009

Le suicide en prison ! Un Droit ?

photo_1250616459294-6-0.jpgIl y a beaucoup de suicides en prison (90 environ depuis le début de l'année).

C'est évidemment anormal et très regrettable.

Cela révèle un problème grave dans les prisons pour que les détenus en arrivent jusqu'à cet extrémité.

Pourtant, les mesures révélées par MAM dans l'urgence (et manifestement dans la panique) révèlent une incompréhension, pis une non prise en compte, des problèmes des détenus.

On sait que nos prisons sont surpeuplées, sales (pour la plupart) et obsolètes.

Au vu de cela, que propose la Ministre de l'Intérieur pour réduire le nombre de suicides dans les prisons ?

Des couvertures et des draps indéchirables, des pyjamas de papiers, et des matelas anti-feux qui ne pourront plus servir à la mise en pratique du suicide des détenus.

Mis à part le fait que Mme Alliot-Marie reprend une habitude bien sarkozienne consistant à faire faire un rapport (celui du Dr Albrand) et à ne prendre dans le rapport que les propositions qui l'intéressent, il y a quelque chose de plus grave dans cet autisme gouvernemental.

En effet, les détenus sont physiquements empêchés de "passer à l'acte" du suicide. Alors que rien n'est fait pour traiter les causes du suicide. On ne parle même pas de traitement psychologique !

On peut se poser la question de savoir quand on mettra une camisole de force aux détenus pour les empêcher de se donner la mort ?

24/06/2009

Quel remaniement ministériel ???

elysee.jpgBon ! Ca y est on connaît les nouveaux ministres depuis hier !

"Nouveaux" ... Bof ! Un grand jeu de chaises musicales !

MAM qui va de l'Intérieur à la Justice, Darcos qui va de l'Education Nationale aux affaires sociales (là ! C'est fort puisque sa dernière annonce à son ancien ministère est la baisse de nombre de fonctionnaires de 32000) et Hortefeux qui va des Affaires Sociales à l'Intérieur.

A part ça ... Frédéric Mitterrand est RPR depuis 1996 (depuis que son oncle François est décédé). Il n'y a donc aucun débauchage contrairement à ce que le nom indique !

Le seul remaniement qui aurait valu le coup est celui qui aurait changé les conseillers à l'Elysée.

Après tout, c'est là que tout se décide non ?

25/12/2008

La Vacance du Pouvoir

20071225SarkozyInside.jpgJe m'étais dit qu'à Noël, je ne m'énerverais pas. Et puis je suis tombé sur le billet de Juan. Il parlait d'un symbole fort faisant référence au soutient à l'offre et uniquement à l'offre de Nicolas Sarkozy. Et pas à la demande ...

J'en viens à mes moutons (merci Juan ! Tu me fais réfléchir).

En ce premier Noël de crise économique (officielle) que voit-on ??

Je vois un Président de la République en vacances au Brésil dans un hôtel de luxe (le figaro), s'apprétant à rendre visite à son beau-père après une rapide négociation avec le président Lula.

Je vois un Premier Ministre en vacance dans un hôtel de luxe égyptien :celui dans lequel était le couple présidentiel l'année dernière (ben oui ! dans la Haute aussi on s'échange les bonnes adresses).MAM.jpg

Je vois le numéro 2 du Gouvernement (Borloo) en vacances au Maroc.

C'est donc la numéro 3 du Gouvernement qui s'y colle . Et plutôt bien d'ailleurs puisqu'elle rend visite aux sinistrés d'Haumont.

Nous avons donc un paradoxe dans l'hyperprésidence de Nicolas Sarkozy : en ce premier Noël de crise, la permanence de l'Etat est assurée par la plus (seule ?) chiraquienne du Gouvernement.

Pour ça, merci Madame.

Pour les autres, vous pouvez toujours essayer de continuer à nous vendre le "travailler plus pour gagner plus" !

 

12:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sarkozy, fillon, borloo, mam, alliot, vacances |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu