Avertir le modérateur

16/04/2013

La démission du Politique face à la Finance.

mittal,florange,hollande,montebourgJe suis en train de regarder le magazine "Le monde en face" sur France 5.

Le sous-titre en est : "la promesse de Florange" qui parle de la fermeture programmée de l'usine Arcelor Mittal de Florange.

J'avais déjà parlé de cette affaire ici ou .

Mais ce rappel de l'affaire quelques mois après, avec le recul met en évidence que c'est Mr Mittal qui a gagné.

Malgré les soubresauts de Mr Montebourg (qui s'est battu) et l'entretien en privé Mittal/Hollande, l'usine de Florange a fermé.

Quelle usine sera la suivante ?

Fos sur Mer ou Dunkerque ?

21:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : mittal, florange, hollande, montebourg |

09/12/2012

A propos de la politique industrielle en France.

mittal, nationalisations, colbert, montebourgOn parle en ce moment de mise en place d'une vraie politique industrielle en France.

Enfin ... On entend surtout parler des plans sociaux en France.

Les attermoiements et renoncements gouvernementaux dans l'affaire Mittal m'amènent à une réflexion.

De quelle politique industrielle parle-t-on ?

Là est la question.

Sur les 15 dernières années, les principales "mesures" des Gouvernements ont consisté à tenter de boucher les trous.

Et encore ... Souvenez-vous de Lionel Jospin dans le dossier Renault Villevoorde, expliquant que l'Etat ne pouvait pas intervenir dans ce type de dossier.

Plus récemment ..... L'Etat a afait preuve d'un peu plus de volontarisme. La République est intervenue dans le dossier Alstom (avec succès) alors que cette Société était à l'agonie.

Dans les dossiers Gondrange et Florange, le Gouvernement a tenté d'intervenir après les annonces de plans sociaux. Gondrange a fermé, et il est probable que Florange suive le chemin tracé ....

On voit bien que la politique industrielle des Gouvernements successifs de ces 15 (voire plus) dernières années se résume à des interventions le "dos au mur" ... Pour sauver ce qui peut être sauvé des emplois !

Aujourd'hui, quand Arnaud Montebourg envisage une nationalisation partielle et temporaire, il passe pour un Charlot rêveur !!!

La Politique Industrielle n'est que défensive !

Pour autant, le Gouvernement français peut-il encore faire autrement ????

Probablement non. Il ne peut pas.

Une Politique industrielle digne de ce nom impliquerait un transfert de fonds (ou au moins des aides). Ce qu'interdit l'UE, en vertue du sacro-saint principe de libre concurrence.

C'est dommage  .... Car les grandes réussites françaises ont souvent eu pour origine une volonté et un financement public.

Souvenez-vous du TGV, d'Airbus, du nucléaire .....

Et d'autres encore.

Alors je sais ....Les libéraux crieront haro sur les nationalisations, le socialisme, le communisme, le collectivisme.

A ces gens, je rappellerai que l'interventionnisme industriel en France est bien antérieur à la révolution soviétique et même bien avant les socialistes utopiques. Il date de l'époque de Louis XIV et de Colbert...

Mais bon .... Il est tellement "tendance" d'oublier (ou de critiquer) notre Histoire.

04/12/2012

Mittal et le Gouvernement : Episode II

C'est un rude coup adressé au Gouvernement et à Mr Ayrault en particulier.

Le monde  a publié l'accord signé entre la République et Mr Mittal.

Je résume :

- Pas de plan social

- Investissement global de 180 millions d'Euros sur 5 ans (mais on apprend que les investissements stratégiques ne représentent que 53 millions). Le reste, aurait du de toute façon être déboursé par Mittal.

- On apprend que le site de la circonscription de Mr Ayrault est préservé de tout dommage collatéral social.

- On découvre aussi la fermeture d'un haut forneau sur le site de Dunkerque (le HF2).

- Le projet  écologique ULCOS , qui aurait pu aider au maintien des hauts-fourneaux, est renvoyé au calendes grecques.

- N'oublions pas que sur le site de Florange, il est d'ores et déjà prévu que les fourneaux seront à l'arrêt.

Il semblerait bien que pour les ouvriers, il s'agisse d'un accord de dupes....

20:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : mittal, ayrault, accord, dupes |

30/11/2012

Mittal : Le Gouvernement fait marche arrière.

montebourg, mittal, hollande, nationalisation, florangeLa nouvelle vient de tomber. ARCELOR FLORANGE  ne sera pas nationalisé (le parisien)

En effet, Lakshmi Mittal a en effet promis un investissement de 180 milions d'Euros et qu'il n'y aurait pas de plan social. Pour le reste, on ne sait pas encore.

Apparemment, le Gouvernement a considéré que Mr Mittal offrait suffisamment de garanties. On se demande lesquelles ?... On verra bien. Rappelons quand même qu'en 2006, lors de son OPA hostile, Mr Mittal avait promis de ne pas licencier  et on a vu ce qui est arrivé 2 ans après sur le site de Gondrange.

Et le Gouvernement le croit ....

Il est dommage que le Gouvernement auquel appartient Mr Montebourg ne soit pas allée jusqu'au bout de sa logique !

Car enfin quel est le message envoyé aux prédateurs financiers comme Mr MITTAL ?

C'est le suivant : continuez à faire des OPA hostiles en France, continuez à licencier et à délocaliser. Dans le pire des cas, vous n'aurez qu'une menace de nationalisation. Menace qui sera vite retirée en cas de promesse de votre part de ne pas faire de plan social (durant conbien de mois d'ailleurs ?)

Mme Parisot est donc encore écoutée au Gouvernement. C'est dommage !

Quant au message envoyé aux éventuels industriels candidats de reprise (puisque le Gouvernement avait déclaré en avoir trouvé un !) il est le suivant : n'hésitez pas à venir vous engager avec nous pour reprendre une entreprise industrielle. Dès qu'on pourra on dénoncera le partenariat envisagé ....

Vous aviez dit capitalisme moral Mr Hollande ?

29/11/2012

Mme Parisot du MEDEF toute en subtilité sur MITTAL

arcelor,mittal,rtl,nationalisation,parisotMa journée a commencé sur l'interview de Mme PARISOT sur RTL à 7h45.

Face à la menace de nationalisation de ARCELOR MITTAL FLORANGE par le Gouvernement, elle a déclaré :"S'il s'agit par de tels propos, tout simplement d'exercer une pression, de faire du chantage, dans le cadre d'une négociation, c'est inadmissible".

Rien que ça !

Il est dommage que Mme Parisot n'ait pas trouvé inadmissible le comportement de la famille MITTAL qui a lancé une OPA hostile sur un groupe bénéficiaire et qui en 6 ans a déjà démembré 2 des 4 sites les plus importants d'ARCELOR à savoir Gondrange et Florange. J'en parlais ici !

Et Mme PARISOT qui ce matin encore, faisait mine de croire que FOS et DUNKERQUE ne seront jamais démembrés.

Et les salariés qui se font exproprier de leur vie professionnelle ! Elle en pense quoi Mme PARISOT ?

28/09/2012

Vie ordinaire de capitalisme dans la mondialisation : Arcelor Mittal

arcelor,mittal,gondrange,florange2006 : Mr MITTAL, dans le cadre d'une offre publique d'achat (OPA) rachète ARCELOR qui est une entreprise rentable (il ya déjà eu plusieurs plans sociaux)

Le Gouvernement ne pouvant s'opposer à cette OPA demande des garanties à Mr MITTAL qui s'engage à pérenniser l'entreprise.

2008 : 16 janvier menaces de fermeture du site de Gandrange.

2009 : le 31 mars, le site de Gandrange ferme. 595 emplois supprimés.

2011 : octobre. Annonce officieuse de la fermeture des  derniers hauts fourneaux en activité sur le site de Florange.

2012 : Janvier. Annonce par le préfet de région que 2500 salariés de Florange seraient mis en chômage partiel jusque mars (au passage, c'est l'Etat qui paie les salaires).

2012 : septembre. Bruits annonçant la fermeture des derniers hauts-fourneaux. Le Gouvernement négocie et proposerait de reprendre ces 2 hauts fourneaux. Mittal refuse.

De tout cela je conclus qu Mr Mittal a racheté Arcelor en ayant l'idée de fermer les entreprises ARCELOR françaises (le suivant devrait logiquement être le site de Fos). 6 ans ce n'est rien dans la sidérurgie. On sait que les prix et la demande sont cycliques. L'excuse de la crise de Mr Mittal ne tient donc pas.

Clairement, Lakshmi Mittal a acheté ARCELOR pour supprimer un concurrent.

C'est donc ce qu'il est en train de faire.

A bon entendeur ..... 

11:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : arcelor, mittal, gondrange, florange |

16/03/2012

Nicolas Sarkozy et les syndicats

Nicolas Sarkozy a, sur Canal +, l'occasion de revenir sur les syndicaliste de Arcelor-Mittal Florange.

J'en ai parlé hier !

En fait, son attaque d'hier (et celle d'aujourd'hui) visait les syndicalistes qui, dit-il, ne représentent qu'eux-même et pas l'ensemble des salariés du Groupe sidérurgiste.

Ainsi notre Président décide qui représente quoi !

De la part de celui qui a fait voter dans la fonction publique une loi sur la "représentativité des Syndicats", ça ne manque pas de sel.

J'espère moi aussi que ce Président en mai prochain ne représentera que lui même.

19:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : canal +, syndicat, arcelor, mittal, florange |

15/03/2012

"Les vrais salariés. Ceux qui travaillent !"

Ben ouais ... Faut voir à pas confondre !

Y a d'un côté les salariés qui travaillent et de l'autre les salariés qui fouttent rien (genre les fonctionnaires) et qui manifestent (ceux de Arcelor Mittal Florange).

Ha ! Il fait pas dans la dentelle not'bon Président. Et c'est pour ça qu'on l'aime.

Pour ceux qui n'auraient pas entendu cette phrase du Président. C'était au 20 heures de France 2. Le reportage sur les salariés de Mittal.

20:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : mittal, arcelor, florange |

21/02/2009

Il faut sauver la bourse française !

laurence_parisot_et_bill_gates_reference.jpgLa Bourse de Paris se trouve à son plus bas niveau depuis avril 2003 (Boursier.com).

Le Gouvernement chapeauté par le Président Sarkozy fait ce qu'il peut, mais il ne peut pas tout faire (contrairement à ce qu'il croit).

C'est pourquoi, cher particulier qui lit ce blog, je te propose de l'aider.

Oui ! Toi, simple salarié tu peux avoir l'honneur d'aider notre illustre Président et son Gouvernement.

Toi qui travaille chez Mittal-Arcelor ou chez PSA. Quand tu recevras de ta direction des ressources humaines, la lettre te proposant un départ négocié. Hé bien accepte le !

Comme le relève le journal le monde, les enreprises (surtout les grosses) préfèrent les départs négociés aux licenciements secs.... Ca coûte aussi cher pour l'entreprises certes, mais ça fait beaucoup moins de vagues dans l'entreprise et chez les média.

Alors, cher (futur-ex) salarié, si tu veux faire remonter l'action de ton entreprise, accepte la proposition de départ négocié. A quoi bon embêter les Prud'hommes déjà débordés ?

Et puis, si tu acceptes de partir de ton entreprise sans vague, ça profite aussi aux intéressements des salariés qui seront encore là l'année prochaine. Tu es donc solidaire également avec les gens de ta classe sociale ...Penses-y !

C'était la rubrique d'Elmone : "comment se rendre utile à l'économie la finance française ?"

17/12/2008

Cartel dans la sidérurgie

main%20invisible.jpg11 entreprises de la sidérurgie, ainsi que le syndicat professionnel sidérurgiste FDDM ont été sanctionnés par le Conseil de la Concurrence.

Le total de l'amende atteint 575 Millions d'Euros. La plus grosse amende échoit à Arcelor-Mittal.

Ce n'est pas nouveau: il y a déjà eu l'entente des fabricants des produits d'entretien, mais aussi celle des téléphones mobiles (entente Orange, SFR et Bouygues)

On vient en outre d'apprendre que le pape de la finance (ex président du NASDAQ) escroquait ses clients et ses mis depuis 30 ans.

Alors ?! Qui va encore prétendre que la "main invisible" règle tout ? Qui va encore oser dire que le marché s'autorégule ? Personne ! .... Il faudrait être fou pour oser dire en ce moment qu'il faut faire confiance au marché et que son contrôle est inutile....

Personne.... Jusqu'à ce qu'on oublie ce qui s'est passé.

Alors n'oublions pas !

02/12/2008

Mittal : un plan de départ volontaire de 1500 personnes !

Lakshmi_Mittal.jpgIl convient de saluer ici l'extrême délicatesse des dirigeants de Arcelor Mittal.

Ils annoncent le 1er décembre 2008 un plan de départ volontaire effectif d'ici début 2009 pour 1500 salariés. Ce sur fond de crise !

Au-delà du fond déjà fort désagréable pour les salariés, cette annonce est faite le jour de la fête des métallurgistes : la St Eloi est encore largement célébrée chez les métallos !!!

Décidément, les détenteurs des capitaux ne connaissent rien au métier des leurs "gens".

Et quand on se souvient que ce "plan de départs volontaires" intervient dans un contexte bénéficiaire pour le Groupe (souvenez-vous)... C'est révoltant !

Au fait, qu'en pense notre Président ? Lui qui était allé rassurer les sidérurgistes de Arcelor Gandrange ?

11:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mittal, arcelor, plan, 1500, janvier |

30/10/2008

Arcelor Mittal va mal

arcelor sarko.jpgARCELOR-MITTAL va mal. D'après la Presse (Ainsi le Monde), le 1er sidérurgiste mondial va fermer la moitié de ses hauts-fourneaux sur le territoire national.

Les sites de Gandrange et surtout de Fos-sur-Mer sont touchés. Les salariés sont fortement invités à prendre leurs congés et RTT à partir du mois de décembre. Le site de Dunkerque est lui aussi touché.

C'est la crise ! Nous le savons !

Pourtant, je voudrais faire remarquer que la direction de ce groupe de dimension mondiale est très prompt à demander des efforts à ses salariés. D'autant plus prompt que en 2007, cette entreprise a dégagé un bénéfice record (+30% pr rapport à 2006) de plus de 7 Milliards d'Euros. Et que en 2008, des résultats aussi bons sont attendus.111023115sideru.jpg

Je trouve donc cette rapide réactivité à la crise vis à vis des salariés de cette entreprise pour le moins déplacée. Les efforts émanent toujours des même personnes !

Je sais bien que Arcelor Mittal est une entreprise privée et qu'a-priori elle fait ce qu'elle veut de son argent. Pourtant, j'ai du mal à oublier que cette entreprise est au moins pour partie (une grande partie) issue de notre Pays. Et surtout, je ne peux pas oublier que pendant 20 ans, la sidérurgie française a vécu sous perfusion des subventions de la République française.

La crise est là, certes. Mais elle a bon dos il me semble.

30/07/2008

UN MORAL D'ACIER POUR MITTAL-ARCELOR

A la différence du moral des Français en chute libre depuis 13 mois, tout va pour le mieux pour l'ex-fleuron de l'industrie française et européenne ARCELOR devenue depuis 1 an : ARCELOR-MITTAL.

La Presse écrite nous apprend que sur les 6 premiers mois de l'année, le bénéfice a augmenté de plus de 30%. Le groupe a pu investir dans les mines ce qui permettra d'avoir le fer moins cher que la concurrence.

Le groupe indien table sur un excédent brut d'exploitation de 8,5 milliards de dollars au 3e trimestre 2008 soit presque le double du 3e trimestre 2007.

Rappelons que l'usine de Gandrange (en Lorraine) qui fait l'objet d'un plan social en ce moment même appartient au groupe MITTAL-ARCELOR.

Même l'Union Européenne a été incapable (d'ailleurs l'a-t-elle voulu ?) d'empêcher l'absorption du groupe franco-espano-luxembourgeois que représentait ARCELOR !

Faut-il vraiment que l'Etat continue de se désengager en matière économique, dans l'intérêt national  ??? La question peut se poser aussi pour l'UE...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu