Avertir le modérateur

18/10/2009

Qu'est-ce que (j'étais) je faisais à 23 ans ?

5600_brice_film-copie.gifJe vais souvent sur le site du faucon en ce moment.

Le Faucon n'est pas spécialement de mon bord. C'est un gaulliste, jeune je crois. Pas sectaire, puisqu'il visite mon blog régulièrement je crois.

Dans son dernier billet, il se pose la question de savoir ce qu'il faisait à 23 ans. Il n'était pas conseiller général, mais s'intéressait à la polirtique déjà.

Bien qu'il ne m'ait pas tagué (ni personne d'autre d'ailleurs), ce billet a fait que je me suis interrogé sur ce que je faisais, sur ce que j'étais à cet age.

C'est pas récent, c'était dans les années 80.

Je n'avais pas beaucoup de certitudes, je veux dire ...encore moins que maintenant !

Pourtant, politiquement j'étais déjà à gauche. Je lisais le canard enchaîné, et parfois le monde et libé ....

Je me posais la question de savoir s'il fallait que je m'engage politiquement.

Mitterrand était déjà passé, et beaucoup de monde s'était depuis déclaré socialiste. Je ne l'ai donc pas fait...Même si j'ai continué après à suivre de près la "res publica".

Sinon, je venais d'avoir ma maîrise de Droit. Juste à temps pour partir à l'armée pendant 12 mois. Mon sursis était terminé : je ne pouvais plus reculer.

A cet age, je ne savais pas ce que j'allais devenir, ce que j'allais faire. Malgré mes diplomes.

Voilà.

Alors, puisque Falcon Hill ne l'a pas fait, je tague Nicolas, Gaël, Mr Poireau et Olivier.


13:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : sarkozy, prince jean, neuilly, epad, cg 92 |

12/10/2009

L'Infans poursuit sa préparation.

L200xH189_zitrone-b613a.jpgMesdames, Mesdemoiselles, Messieurs Bonsoir.

Ici Léon Elmone, qui vous parle EN DIRECT à l'entrée de la tour Framatome abritant  l'EPAD (Etablissement Public d'Aménagement de la Défense).

C'est en effet l'endroit où son Altesse Sérénissime Jean, Prince de Sarkozie, Comte de Neuilly, Marquis du Cas Treuvin Douze et 2ème dans l'ordre de primogéniture pour succéder au Président Sarkozy son père (Co-Prince d'Andorre, Chef des télévisions publiques ...), va poursuivre son apprentissage.

Car en effet cher téléspectateur, à l'instar de ce qu'avait fait le Prince Rénier de Monaco avec son fils Albert, le Chef de l'Etat de France  a décidé de confier des responsabilités de plus en plus importantes au Prince Jean, afin que de le préparer à occuper le trone vacant quand Sa Seigneurie Nicolas en aura assez des affaires publiques et se consacrera à sa passion première : "faire du fric".

Mais alors que je vous parle, Madame Monsieur, il me semble voir arriver un scooter entouré d'une escorte. Il se pourrait que ce soit Son Altesse Princière en personne, qui est venu repérer les lieux d'exercice de ses prochaines fonctions.

C'est bien lui !

Si les caméras de Jean-Claude Echinger, assistées des moyens de la SFP (Société Française de Production) veulent bien s'occuper du cadrage de notre jeune Prince. Ce dernier ne cesse, cher téléspectateur, de m'époustouffler par sa simplicité. Simplicité qui est la vraie mesure de la Prestance, de la majesté de ces gens qui nous gouvernent.

Mais, n'est-ce pas justement Madame, Monsieur, l'apanage de nos élites couronnées ?

Si Alexandre Tarta consent à nous offrir un gros plan (Merci Alexandre), vous constaterez, que par un abaissement furtif des paupières, son Altesse Jean consent à saluer la foule des Neuilléens qui ont fait le déplacement.

Haaaa décidément, quel sens inné de la jouissance l'exercice du pouvoir.

Alors que le Prince gare son scooter contre un candélabre se trouvant devant l'entrée de la Tour et qu'il installe son anti-vol, j'entends des sifflets parmi la foule.

Haaaa cher Téléspectateur, je suis outré par ce comportement de ces gens irrespectueux qui ne sauraient constituer qu'une minorité parmi le peuple et ne saurait correspondre au sentiment qu'éprouvent les Français à l'égard du Fils du Président.

Je rends donc l'antenne, le temps que cette minorité agissante retrouve ses esprits.

Bonsoir Madame ! Bonsoir Monsieur !

A vous Cognacq-Jay ! A vous les studios !

20:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : sarkozy, jean, prince, epad, la defense, neuilly |

10/04/2009

L'Infans est prêt.

L200xH189_zitrone-b613a.jpgMesdames, Mesdemoiselles Messieurs Bonsoir !

Ici Léon Elmone qui vous parle en direct du perron de la mairie de Neuilly sur Seine, où courrent les rumeurs les plus saugrenues.

Il apparaît en effet que le Prince Jean (deuxième dans l'ordre de primogéniture pour succéder à son altesse présidentielle Nicolas), pourrait se présenter à l'élection législative partielle dans la circonscription contenant Neuilly,en remplacement de Mme Ceccaldi-Reynad en septembre prochain. 

Le Prince, remplira à ce moment-là les conditions d'age minimales pour entrer à l'Assemblée Nationale.

Son père le Présdent tate le terrain à coup de sondages si l'on en croit le Canard Enchaîné.

Nous avons cette chance en France (comme aux USA d'ailleurs) que les qualités qui font un bon dirigeant politique soient héréditaires.

 Alors, pourquoi ne pas en profiter ?

En plus si les Neuilléens l'élisent jeune, ils auront l'immense privilège de l'avoir à la tête de l'Etat la circonscription plus longtemps.

Pensez-y chers téléspectateurs lorsque vous répondrez au sondage et que vous voterez.

C'était Léon Elmone au service du Pouvoir où qu'il soit.

16/01/2009

Sarkozy et Human Bomb. Un révélateur.

Sarkomalte.jpgPour une fois, je ne collerai pas à l'actualité, mais m'intéresserai à rappeler un vieux dossier.

S'il y a une affaire qui a compté dans la carrière de Nicolas Sarkozy, c'est celle de Human Bomb qui s'est déroulée à Neuilly-sur-Seine en 1993.

Souvenez-vous, il s'agissait d'une prise en otage d'une classe dans une maternelle. Le Président Sarkozy a fait preuve à cette occasion d'un véritable courage dans sa négociation avec le criminel Eric Schmitt (dit Human Bomb) pour faire libérer les élèves de la classe.

Pourtant, cette affaire est aussi revélatrice de la façon de fonctionner du Président !

D'abord dans sa facilité à embobiner son interlocuteur, voire à lui mentir.

Voyez plutôt ...


Par son utilisation des caméras. Ainsi, il s'est régulièrement inquiété de la présence des pompiers qui (Nicolas Sarkozy le sait) ont l'habitude de filmer leurs interventions. D'ailleurs sur la vidéo ci-dessus, on ne manque pas de remarquer qu'à chaque enfant récupéré, Nicolas Sarkozy fait le chemin jusqu'aux journalistes avec l'enfant dans les bras. Pierre Lyon Caen, le Procureur de l'époque relève : "Il a le réflexe, qui montre l'animal politique, de faire venir le seul homme de communication, le pompier chargé de la communication, qui avait une caméra".

Mais surtout, celui qui n'est encore que le Maire de Neuilly s'est imposé dans la négociation. La prise d'otage a débuté à 9h00 le matin et les négociations ont déjà commencé avec le chef de la police départementale puis le père d'un des enfants. Lorsque Nicolas Sarkozy arrive en début d'après midi, l'affaire a déjà été médiatisée et 5 enfants (sur les 21 que compte la classe)ont déjà été libérés. Autrement dit, Nicolas Sarkozy a été présenté comme providentiel alors que les négociations avaient commencé et donnaient des résultats avant son arrivée.

Voilà qui nous avons élu : un homme courageux, mais prêt à tout pour arriver à ses fins. Même à jouer avec la vie d'enfants.

 

02/01/2009

Un après Sarkozy peut-il exister ?

sarkozy_1177912073.jpgJ'ai bien sûr conscient de ce que ma question peut avoir d'hypocite, d'iconoclaste, (que sais-je encore ?) de prématuré ... Surtout en ce début d'année ! 

C'est à la lecture d'un article du Monde que cette révélation s'est fait jour pour moi ! On y apprend que Nicolas Sarkozy s'apprêt à mettre l'UMP "dont il reste le seul patron" en ordre de marche pour les présidentielles de 2012. Ca a le mérite d'être clair. Il faut en effet continuer de rappeler qu'à la différence de tous ses prédécesseurs, le Président Sarkozy ne se place pas "au-dessus des partis", mais à la tête  du sien uniquement. Rappelons que depuis qu'il a quitté la présidence de l'UMP, la présidence de ce parti est vacante.

Revenons un peu en arrière dans l'Histoire du  président Sarkozy...

Les Hauts de Seine: il a été maire de Neuilly et Président du Conseil Général. C'est à contrecoeur qu'il a laissé la mairie à Jean-Christophe Fromentin après le feuilleton "dallassien" que l'on connaît. Quant au Conseil Général, Nicolas Sarkozy y a laissé des (très) proches comme Mme Balkany et notamment son fils Jean dont on parle déjà pour en prendre la présidence.

L'Union Européenne : Le Président Sarkozy a pris pendant 6 mois la présidence tournante du Conseil Européen de l'Union Européenne. Elle a pris fin le 31 décembre. Pourtant, le Président a déjà émis l'hypothèse de prendre la présidence des pays de la zone euro jusqu'à ce qu'un autre pays membre de cette zone prenne la présidence de l'UE !!!Napoleon3.png

A chaque fois que Nicolas Sarkozy a du laisser un poste, il a eu beaucoup de difficultés à laisser ses prérogatives.

Alors forcément... Je m'interroge pour la présidence de la République !

Nous avons en effet un Président très jeune. Et franchement, je le vois mal se contenter du siège de Sage au Conseil Constitutionnel. Nous savons qu'après la Présidence de la République, Nicolas Sarkozy a l'intention de "faire du fric". Mais pour autant, arrêtera-t-il de présider dans les faits ??

Personnellement, je le vois bien faire des conférences "all over the world" comme le font les ex-présidents américains. A la différence près qu'ils n'hésitera pas à glisser des peaux de banane sous les pieds de ses successeurs.

Mais y aura-t-il un après Sarkozy ?

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu