Avertir le modérateur

23/10/2009

Pour que rien ne change chez les traders !

sarkozy-toulon-25-sept-2006-crise-financiere.1222716239.jpgLe titre de l'article du monde est éloquent !

Oui, à Paris les bonnes affaires continuent pour les traders.

Personne ne craint le décret attendu suite auy G20.

Alors oubliés les discours de New-York et Toulon de l'année dernière.

Bref, tout est prêt pour que les excès recommencent et pour qu'il y ait une nouvelle crise (ou la même crise qui recommence).

Mais bon ! Puisque l'Etat est là pour réparer les conneries de nos banques et assurances .

Enfin bon ! Tout n'est pas noir puisque j'ai appris que Jean Sarkozy n'était pas autiste et qu'il a pendant mon inactivité de blog cette semaine, renoncé à la présidence de l'EPAD.

Pour le moment ...

25/09/2009

Un échange vif entre le Président et Mme Chabot

peyrefitte.jpgCeux d'entre nous qui ont moins de quarante ans ne peuvent pas connaître !

Alors ... Imaginez ! Une DS (c'est une ancienne Citroën) qui sort de l'Elysée transportant un président de chaine.

Continuons.

Le Président de la première chaine reçoit un coup de téléphone du secrétaire général de l'Elysée car un journaliste a fait preuve de trop d'impertinence.

Un participant (philosophe de surcroit) quitte brutalement une émission en jetant "Messieurs les censeurs bonsoir !".

Non vous ne voyez toujours pas ? Alors imaginez Alain Peyrefitte en ministre de l'information !

Ca y est ? c'est bon ????

Alors visualisez bien !

C'était le temps de l'ORTF où la télé était aux ordres du pouvoir politique.

Oui ! Je sais ! C'est difficile à imaginer ! 40 ans ça date !

Et puis depuis, il y a eu Coluche, Bedos, Jacques Martin, Desproges, Polac, Canal +, et quelques autres ...Il y a eu mai 81 !

Alors ! Oui, l'information pilotée depuis l'Elysée c'est terminé pensez-vous ?!

Pourtant, un épisode rapporté par le monde en dit assez long sur les rapports entre la présidence et les journalistes !

Il y a eu en effet un échange (vif d'après certains témoins) entre Mme Chabot chargée de l'information sur France 2, et Nicolas Sarkozy Président de la République ce mercredi dernier après l'interview n directe de New-York.

Nicolas Sarkozy, à l'occasion du pot post-interview, a reproché à Mme Chabot, à brûle-pourpoint, de ne pas diffuser assez d'émissions politiques de qualité d'une part, de na pas accorder assez de place à l'UMP d'autre part.

En clair, le Président se propose de refaire la grille des programmes et de remettre en cause les normes de la Haute Autorité en favorisant ses amis politiques.

Mme Chabot a répondu au Président. Et heureusement !

Pourtant, indépendamment du ton employé (qui semmble faire l'objet de désaccords), le fait que le Président soulève ces questions me heurte au plus haut point.

Cela dit, pourquoi le président s'embêterait-il à ménager la télévision publique puisqu'il désigne et révoque les présidents de chaine ??!!

Sérieusement. A n'en pas douter il s'agît d'un dérapage. Dérapage du probablement au stress présidentiel certes.

Mais qui n'a pas lieu d'être !

Actuellement, la "blogosphère" est un indéniable espace de liberté et j'en suis heureux.

Mais le fait que les autres média (en l'occurence la télévision) voient leur espace de liberté d'information rogné, me chagrine.

J'avais pensé faire un billet humoristique avec mon personnage de Léon Elmone, mais je n'en ai pas eu le coeur.


23/03/2008

De la Discipline, de la Discipline

Le distingué New-York Times, après constatation du camouflet électoral qu'ont donné les Français à Mr ZARKOZY, recommande à ce dernier de la "discipline" dans sa conduite des affaires de la France.

Si même les Américains estiment pouvoir donner des leçons en la matière....

La question que je me pose est celle-ci : comment est-il possible que les membres de sa majorité, qui sont globalement aussi classiques que les socialistes dans leur comportement au quotidien, aient accepté  les frivolités et minauderies -que ne renierait pas Britney Spears- de Mr SARKOZY.

Après réflexion, la réponse ne peut être que celle-ci : grâce à Nicolas Sarkozy, la droite a gagné largement les présidentielles, elle a également obtenu la majorité absolue à l'assemblée nationale. Les sondages étaient tellement favorables à la droite que les membres de l'UMP n'avaient plus honte de dire qu'ils étaient "de droite". Jusqu'à janvier, les membres de l'UMP pouvaient espérer, vue la popularité du Président, avoir de bons résultats aux municipales.16ee1a1f4dbc993c0244a3ff16b27010.jpg

Ainsi, la vague Sarkozy a permis de placer aux responsabilités de nombreux militants actifs de l'UMP.

Mais maintenant que la vague est en train de tomber, ces mandataires vont commencer à craindre pour leur précieux siège. Certains de ces militants (grands ou petits) vont craindre de ser retrouver sur le carreau même si les prochaines élections ne sont pas pour tout de suite. Et qui arbitrera ???? Comme d'habitude SARKOZY puisqu'il s'occupe de tout.

Et c'est à ce moment là qu'il devra craindre l'impopularité au sein de son propre parti. Et ce sera la curée.

Qu'il se rassure, il a encore un petit délai puisque le calendrier électoral fait que les prochaines élections ne sont pas pour tout de suite.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu