Avertir le modérateur

28/10/2012

"La droite reviens !"

giscard-au-revoir.pngMême si je ne le fais pas forcément savoir à son taulier, je passe régulièrement lire partageons mon avis .

Je ne vais pas résumer son billet du jour qui part en fait d'une entrevue de Roland Dumas dans le figaro.

La remarque ironique de F Hollande sur le fait que plusieurs fois il avait frappé à la porte de son bureau m'avait fait sourire. Pensez donc ! 10 ans dans l'opposition !

Les réactions des caciques de l'UMP m'avaient marqué. Cette réflexion de F Hollande avait été prise au 1er degré par la Droite.

On se souvient de la "campagne" de la Droite de la fin du mois d'août et de septembre d'après laquelle la Gauche est dans l'immobilisme. Et pourtant .... Des chantiers importants ont été lancés (Budget, réforme fiscale, embauche des professeurs ....).

A entendre la Droite aujourd'hui, non seulement la Gauche ne fait rien, mais en plus ces Socialistes ne se rendent même pas compte que désormais ils sont aux affaire !!!!

C'est peut-être en partie vrai. 10 ans d'opposition avec un changement de génération implique nécessairement un manque de réflexe.

Ce qui est sûr en revanche, c'est que la Droite (et notamment l'UMP) ne s'est pas encore rendu compte qu'elle n'est plus aux commandes de l'Etat et que c'est désormais elle qui est dans l'opposition.

Certes, dès le lendemain de la défaite de leur champion et avant même que le Gouvernement ait été nommé, les dirigeants de l'UMP ont laché des SCUDS sur François Hollande.

Mais ces critiques portaient sur les promesses de F Hollande et n'apportaient rien de nouveau (le déficit budgétaire, la laïcité, la sécurité).

J'ai assisté au soi-disant débat entre MM Fillon et Copé sur France 2 cette semaine.  Je n'y ai rien appris (à l'exception du "ni PS ni FN" de François Fillon). A tel point que je n'ai pas commenté cet "événement" politique.

Il n'y a eu aucun débat, aucun projet nouveau, aucune ambition sociétale. La critique du mariage homosexuel (contre lequel je suis d'ailleurs) n'a donnné lieu à aucune élévation de débat.

En somme, l'UMP veut revenir au pouvoir et rapidement. Mais elle ne sait pas encore pourquoi !!!

ps. Quant au titre de ce billet. C'est simplement une référence aux années 1980. A cette époque j'étais en fac de droit. Le 11 mai 1981, des déçus de la défaite arboraient (déjà) des auto-collants "Giscard reviens !".

09:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : copé, ump, giscard, opposition, ps |

14/05/2009

A quoi joue Bayrou le trublion ?

200px-Bayrou-thiez-17-07-2006-054.jpgFrançois Bayrou jubile !

Un récent sondage le place à 13,5% des intentions de vote pour les prochaines élections européennes. Le PS, avec 21,5% est en phase descendante.

Le dirigeant du MoDem est en train de se placer en seule alternative à Nicolas Sarkozy. D'ailleurs certains Média (Marianne, Libé) les plus ouvertement opposés à Nicolas Sarkozy, roulent de plus en plus pour le parti centriste et de moins en moins pour le PS. Comment leur en vouloir pourtant ? Le PS a montré une apathie pendant tant d'années et son virage récent à gauche est trop tardif pour ne pas se voir targuer de démagogie et d'irresponsabilité par l'UMP.

Pourtant, le dirigeant du MoDem aurait lui aussi beaucoup de choses à faire oublier ; mais la presse audiovisuelle parlant très peu de François Bayrou, ne peut par la force des choses, rappeler à notre bon souvenir les comprommissions passées de François Bayrou.

C'est pourtant le seul ministre qui a gardé son portefeuille (de ministre de l'Education) lors de la transition houleuse entre Balladur et Chirac en 1995 !! Il a été ministre sous Balladur de 1993 à 1995 et Sous Chirac de 1995 à 1997. Après, il a du arrêter, Jospin est arrivé suite à la fameuse dissolution ratée de Jacques Chirac .....

Alors oui, François Bayrou a fait preuve d'un indéniable courage politique en refusant la doigt main tendue de l'UMP qui a en fait annexé l'UDF. Pourtant, il ne faut pas oublier que François Bayrou a été ministre de gouvernements de droite et qu'il est à droite.

Qui plus est, il précise (le monde) avoir des contacts avec Dominique de Villepin et Alain Juppé. Je respecte ces 2 personnes, mais elles n'ont jamais roulé à gauche il me semble.

Alors Mme Royal ? Toujours pour une alliance avec le MoDem ?

08/05/2008

La presse est méchante !

Les députés UMP ont été reçus par le Président Sarkozy à l'Elysée.

L'occasion pour Sarko de remonter le militantisme des parlementaires.

Et quels moyens a-t-il employés ?? Ils sont 2 :

D'abord, il a sabré son prédécesseur (la classe !!) Jacques Chirac en déclarant entre autres amabilités : "moi j'ai été élu dès la première fois".238596254.jpg

Ensuite, regrettant  qu'en France il n'y avait plus d'opposition (ça il faut le faire : la faute à qui ??) il a constaté que le rôle de l'opposition était tenu par la presse qui est bien dure avec lui !!!  Ca c'est intéressant : quand la presse ne l'encense plus, Sarko considère qu'elle le dénigre et qu'elle est dans l'opposition. Ca devient de la mégalomanie !!!

En plus, il ne comprend pas (ou fait semblant) que c'est parce que la presse a fait ce que Sarkozy demandait (en le sur médiatisant) que la "France d'en Bas" s'est aperçue des dérives du pouvoir d'un Président qui en jouit plus qu'il ne l'exerce....

Dès les premiers jours de son élection d'ailleurs, tout chez Sarkozy est dans la jouissance du pouvoir : sa soirée au Fouquet's, son désir présidentiel de s'isoler afin de prendre la mesure de la fonction présidentielle (sur le yatch à son copain) ; alors qu'un Président qui vientt d'être élu et qui a des choses à faire doit se mettre au travail tout de suite, surtout quand il prône la valeur travail...

Il serait temps qu'au delà du semblant d'autocritique de son allocution (allocution est le bon terme : les journalistes ne sont que des faire valoir) télévisée, il fasse une vraie remise en cause.

08/04/2008

L'opposition existe, je l'ai rencontrée

Aujourd'hui, la motion de censure déposée à l'initiative du PS est discutée à l'Assemblée Nationale.

Après d'intenses débats internes, le PS avait  déposé sa première motion de censure.

Elle porte avant tout sur l'envoi des troupes en Afghanistan. Mais derrière cela, se pose la question de la politique atlantiste du président Sarkozy. Et peut être bien aussi, la politique économique du Gouvernement.1ce4eb15b4b399ee2ac49a610617c53d.jpg

Bien sûr personne ne se fait d'illusion sur le résultat du vote tant les députés UMp sont majoritaires !

Cela fait du bien de voir qu'il existe une opposition en France. Car ces derniers temps, elle manquait. Surtout face à un président menant une politique aussi volontariste (tout au moins dans les mots). L'opposition était à tel point absente des débats nationaux, que suite au dépot de la mention, le 1er Ministre semblait s'étonner de la réaction du PS.

Maintenant, pour gagner en crédibilité, et capitaliser le rejet de sarkozy aux municipales, il va falloir proposer. Les débats internes au PS, c'est bien. Mais susciter des débats nationaux, c'est encore mieux...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu