Avertir le modérateur

04/12/2013

Opération Hollande Bashing

hollande, prostate, présidentComme aurait dit Jacques Chirac "ça m'en fait bouger une sans remuer l'autre".

Mais entendre Eric WOERTH donner des leçons de transparence au Président a de quoi m'agacer un tout petit peu.

On reproche au Président Hollande de s'être fait opérer pour une "hypertrophie bégnine de la prostate" en mars 2011.... En ne le signalant pas.(voir le parisien)

Alors quoi ?

En mars 2011, il n'était que député et pas encore candidat à la candidature PS en vue de la présidentielle !!!!

Il me semble normal qu'un Président en exercice signale quand il a un problème de santé car cela peut impacter son exercice du pouvoir. J'étais né quand Georges POMPIDOU est décédé et cette affaire était très ... regrettable.

Mais là, on parle d'une intervention médicale sans gravité et ayant eu lieu alors que le futur président n'était crédité que de 3% des intentions de vote pour l'investiture du PS.

Jusqu'où la transparence doit-elle aller ?

Va-t-on interdire les candidatures des présidents ayant eu les oreillons après la puberté ?

19:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : hollande, prostate, président |

10/10/2012

François Hollande et le Gouvernement ont ils vraiment vu baisser leur traitement de 30 % ?

Il semblerait que non.

Souvenez-vous : face aux excès du Président Sarkozy, François Hollande avait promis de diminuer son traitement et celui des ministres, de 30% !

Le projet de loi de finances réctificative 2012, en son article 40 prévoyait le respect de cette promesse.

Il s'avère que la loi de finances rectificative a été promulguée par François Hollande le 16 août, mais après que le Conseil Constitutionnel saisi ait statué.

Et le Conseil Constitutionnel a (d'office et sur la base de la Séparation des Pouvoirs!) déclaré le fameux article 40 du Projet de loi contraire à la Constitution.

Voici la référence : 2012-654DC du 9 août 2012

Certes François Hollande et son Gouvernement ne sont pour rien dans cette décision du Conseil. Mais pourquoi personne (au Gouvernement ou dans les media) n'en parle ?

05/07/2012

Je n'ai rien à dire ! Et alors ?

Calme plat.

Je n'ai pas fait de billet depuis 4 jours.

Pourtant il s'en est passé des choses : déclaration de politique générale du 1er Ministre, annonce de l'encadrement des loyers, annonce de la fiscalité ....

Oui ... Il se passe des choses.

Mais ces choses ont été décrites dans les 60 propositions du candidat Hollande.

Alors forcément je ne vais pas y revenir.

Au fait ? Vous ne trouvez pas que ça change par rapport aux années précédentes ?

Ha ? Vous ne voyez pas ce que je veux dire ?

Pourtant c'est évident : des mesures préparées avant les annonces, la fin d'une annonce par jour, des mesures conformes au programme électoral, la fin de la stigmatisation d'une frange de la population chaque jour ....

Ca ressemble effecvtivement à une présidence normale.

19:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : gauche, hollande, président, normal |

07/04/2012

Carla tais-toiiii .... Mais tais-toi donc !

carla,bruni,dame,chirac,president,fabiusLe quinquennat aura de Nicolas Sarkozy aura de ce point de vue, été vraiment celui de la rupture.

Jusqu'à 2007, les épouses de Président de la République avaient au moins la décence d'avoir un minimum de réserve sur la politique de leur président de mari.

Jamais on n'avait entendu les épouses des président Coty et Auriol. Tata Yvonne a été d'une réserve exemplaire alors que son époux Charles a été beaucoup attaqué.

Même les Dames Mitterrand et Chirac ont épousé cette réserve malgré le fait qu'elles avaient toutes les 2 une vraie vie politique ! Ha bien sûr elles ont pu être à un moment agacées devant la violence des attaques politiques à l'encontre de leurs époux. Mais presque toujours, elles ont fait preuve de cette dignité qui est le propre des dames de classe.

Mme Bruni n'apprécie pas les attaques à l'enconhtre de son mari ? Dans ces cas là si elle m'avait demandé en 2007, je lui aurais conseillé de ne pas épouser d'homme politique et encore moins un Président ! Car à la différence des Dames Chirac et Mitterrand, elle ne peut pas dire qu'elle n'était pas au courant que son mari se lancerait dans la politique !

Mais le pis pour moi chez Carla Bruni, c'est qu'elle ne se contente pas de défendre son mari. Elle attaque les adversaires de son mari.  Quant aux arguments ..... "J'aimais la gauche de M. Rocard, pas la gauche caviar(sic).Je lisais dans l'Obs un article sur la maison d'enchères achetée par Laurent Fabius avec une liste d'amis à couper le souffle, de grands financiers, le patron de HSBC, de Morgan Stanley ou de la banque Rothschild... Quelle dichotomie entre les leçons données et la réalité". Voir le monde.

Belle tirade qui ne manque décidément pas de saveur venant justement d'une personne qui à mes yeux représentait la gauche caviar type. Mais passons ...

Mme bruni est amoureuse de son mari ? C'est normal ! Mais elle doit se rappeler le fait qu'elle n'a pas été élue et que nous sommes en République. Elle n'a aucune légitimité à se répandre dans la presse pour attquer les adversaires politiques de son mari.

Pour conclure, j'ajouterais qu'elle a encore moins de légitimité que ses prédécesseurs à ouvrir son clapet qu'elle a épousé un président en exercice.

A bon entendeur ....

11:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : carla, bruni, dame, chirac, president, fabius |

09/10/2011

Primaires ! Voter pour le meilleur candidat ou pour le meilleur président ?

aubry_hollande_differences_full.jpgJe réagis sur le billet de Jégoun d'hier car une grosse partie du débat se trouve dans ce que j'ai tenté de résumer dans le titre.

C'est cette phrase qui me fait réagir : " Elmone, par exemple, nous explique pourquoi il va voter pour Martine Aubry. A aucun moment de son billet il nous dit que Martine Aubry serait, pour lui, la meilleure candidate. Il nous explique qu’elle serait la meilleure Présidente."

Je suis allé répondre sur son blog une bafouilledisant que mon objectif était d'avoir la possibilité de choisir en avril 2012 un Président qui me plaisait.


La réaction de Jégoun ne s'est pas faite attendre ! Cinglante ..."Sauf qu'elle ne sera pas présidente...".


Alors, à mon tour je vais répondre. A regrets car je m'étais promis de ne pas attaquer un autre candidat ...

Pour moi, François Hollande est très brillant, drôle, vif et a beaucoup d'idées.

Mais il est également pour moi l'archétype même du social démocrate qui va "ménager la chèvre et le chou".

Je ne m'attends pas, en votant pour ce candidat à ce qu'il remette en cause le "monde financier" tel qu'il est aujourd'hui. Je ne m'attends pas à ce qu'il remette len cause la fusion entre banques d'affaires et banques de dépôt. Je ne m'attends pas à ce qu'il essaie de baliser le monde financier. Je ne m'attends pas à ce qu'il tente d'intervenir auprès des instances européennes pour lutter contre ce libre échangisme forcené avec des Chinois qui ne jouent pas le jeu.

Je ne m'attends pas à ce qu'il tranche dans le vif.

Pour moi, François Hollande est la copie  de Dominique Strauss Kahn (le côté cavaleur en moins) pour qui je n'aurais pas voté aux primaires. DSK a choisi de siéger au FMI tout de même.

Alors choisir entre Hollande (ou DSK) et Nicolas Sarkozy en mai 2012... Si je peux éviter.

ps Mais bon ... J'ai bien voté Chirac en 2002.

pps Mais quand même ! Si je peux arrêter de temps en temps d'avaler des couleuvres !!!

06/08/2011

Sarkozy ! Ce n'est pas si mal .... Alors en 2012 pourquoi pas ?

article_Nicolas-Sarkozy.jpgLe titre peut paraître paradoxal sur ce blog.

Mais je viens de lire le billet de Stef. Celui de Jégoun aussi.

Si on regarde les sondages aujourd'hui, on peut considérer que Nicolas Sarkozy n'a aucune chance d'être ré-élu.

Notre Président n'est guère populaire et avec Jean-Louis Borloo qui menace de se présenter, il risque de manquer des voix importantes au Président "en titre" pour arriver au second tour.

Mais c'est oublier un peu vite que le Président est entré en campagne. Sa com repose sur 2 axes.

  • D'abord apparaître Président. C'est fini le "il faut qu'on fait le nécessaire que la Gauche elle a pas eu le courage de faire. La Gauche elle l'a pas fait ? Ben nous on l'fait". Qu'on se le dise, le Président a changé et maintenant est imprégné de la fonction. L'avez-vous entendu le 14 juillet s'adresser aux militaires français ? Sérieusement j'ai retrouvé des accents de Clémenceau. Il leur donnait du "Soldats". Dans cette crise financière dans la crise il interrompt ses vacances et le fait savoir. Mais surtout, on entend beaucoup moins le Président Sarkozy. Je veux parler des petites phrases. Il a été exemplaire sur l'affaire DSK (même s'il n'en pensait pas moins). Il a eu l'intelligence de laisser les socialistes se dépatouiller dans leur jus. Désormais, le Président père de la Nation apparaît .... présidentiable.
  • L'annonce de mesures en faveur des moins nantis. Si l'impopularité actuelle du Président s'explique avant tout par des maladresses de forme (le Fouquet's, le yatch, Air Sarko one ...), les mesures prises par l'Elysée depuis 2007 ont toutes été prises en faveur des nantis et cela a fini par se voir. La fin de ce 1er mandat est donc consacrée à l'annonce de mesures sociales : l'annonce de primes pour les salariés des entreprises qui annoncent des augmentations de dividende (en fait cette mesure ressemble de plus en plus à un pétard mouillé), l'annonce d'une imposition nouvelle (après que l'ISF ait été vidé de sa substance)pour les hauts revenus ( supérieurs à 1 million d'euros par an).

Alors ... Oui ! Le Président Sarkozy est encore un candidat à prendre en considération et la Gauche ferait bien de ne pas l'oublier. Souvenez-vous qu'un an avant son élection, le Président Sarkozy ne faisait pas figure de favori. Beaucoup de forces ne jouent plus pour le Président, mais peuvent fort bien se remettre à jouer. Je pense aux organes de Presse (le figaro, Paris Match, le monde aussi ...). Je pense au show-biz (on peut fort bien ressortir du placard Johnny et Jean Réno). Quant à Jean-Louis Borloo, je suis de plus en plus certain que sa posture vise à obtenir un poste de 1er Ministre et qu'il ne se présentera pas.

La seule date qui compte c'est 2012. Le reste n'est que fouttaise.

01/10/2010

Quel Président américain ressemble-il le plus à Nicolas Satkozy ??

lincoln.jpgBizarre comme question hein ??

C'est en lisant un article du Monde que je me suis posé pour la première fois la question.

Et en fait, la réponse a fusé !

Nixon ! Richard Nixon !

L'adversaire malheureux de Kennedy, méprisé lors de sa vice-présidence par Ike Eisenhower !!!

Nicolas Sarkozy et Richard Nixon ont beaucoup de points communs !

Une complaisance avec une certaine forme de vulgarité. Souvenez-vous combien l'Amérique avait été choquée lors de l'audition des bandes enregistrées de Nixon (oui ! Nixon enregistrait tous ses interlocuteurs à leur insu. Il ignorait que la Presse mettrait la main sur les bandes).

Comme notre Président, Nixon restera comme le Président qui aura laissé l'armée de son Pays s'embourber dans une guerre lointaine.

Comme notre Président, Nixon a eu à subir les foudres de la Presse (ce qui a causé la perte du second au moins), dans une affaire d'écoutes.

Comme Nixon, notre Prsident n'hésite pas à utiliser les services du contre-espionnage pour se protéger de la presse.

Et il y a certainement d'autres points communs.

D'ailleurs, des collègues pourraient se considérer comme tagués. Par exemple le coucou, Stef, Gaël, Falcon, Homer, Cap Haka, ou Jégoun, ou encore Mr Poireau ou d'autres ...

Au fait, l'article du monde qui m'a fait penser à Nixon est .

13/05/2010

Mon Président à moi !

sarkosy_dskj0b4b-4eaea.jpgJe suis plutôt d'accord avec le dernier billet du Coucou et l'idée qu'il semble se faire du Président idéal et de DSK.

J'ai trouvé intéressante la façon dont on a parlé dans la presse du come back sur la scène franco-française de Dominique Strauss Kahn.

Voilà un homme qui a quitté la planète France en 2007 pour une période (souvenez-vous !) qui devait l'empêcher de se présenter en 2012, et qui au moment où le PS semble s'unir derrière Martine Aubry laisse opportunément fuiter dans la presse ses velléïtés de gouvernement idéal sous son égide ...

Cette Homme a quitté la planète France pour la Direction du prestigieux FMI !!!

Voilà un homme pour qui il était impensable d'envisager une traversée du désert de 5 ans, pour qui il était impensable de mettre les mains dans le cambuis du PS !

Dominique Strauss-Kahn a eu beau jeu d'utiliser le paravent de sa fonction internationale pour ne participer à aucun débat national, ne faire aucune proposition pour le Pays.

Et au bout de 3 ans, il se positionne sur la ligne de départ de la présidentielle ???

Je lisais dans Marianne (qui semble être passé de Bayrou à DSK, on  verra dans les semaines qui vont suivre), que DSK était encore plus brillant que Nicolas Sarkozy, que comme ce dernier il était hypermnésique !

De bien belles qualités certes. Qui ne sont pas données au commun des mortels.

Mais comme le Coucou, je ne pense pas que cela soit suffisant pour faire un bon Président de la République. Je ne suis même pas sûr que ces qualités soient nécessaires !!!

Je crains aussi que DSK, comme le Président actuel, appréhende plus le Pouvoir par la Jouissance que par l'Exercice de celui-ci.

Le fait aussi, que DSK est respecté par les milieux financiers l'empêche à mon avis de représenter les espoirs de la Gauche en 2012.  Car enfin, avant de rassembler les Français, le candidat de la Gauche va devoir ressembler les voix de la Gauche du PS au PDG.

Et j'avoue que je ne vois plus très bien les points communs qu'il peut y avoir entre DSK et Mélenchon ....

12:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : president, dsk, sarkozy |

20/03/2010

Président de tous les Français ??!!

A l'heure où tout le monde pronostique un raz- de-marée anti-sarkozyste et avant une possible déception électorale, il me semble nécessaire de rappeler le comportement du Président de la République dans la campagne.

A l'encontre de l'avis des élus locaux UMP, le Président Sarkoz a obligé à ses troupes à placer les thèmes de campagne sur le terrain national : il fallait défendre le bilan du Gouvernement.

Au vu des résultats du 1er tour, il s'est impliqué de plus en plus ouvertement dans la campagne allant jusqu'à donner des directives aux candidats UMP voire à les convoquer (Mme Pécresse par exemple).

Il est difficile de comparer avec ses prédécesseurs, mais je ne crois pas avoir observé dans l'histoire de la Vème République une si forte implication d'un Président de la République en exercice, dans une élection.

Et ce n'a rien d'exceptionnel de la part d'un Président qui depuis son élection est resté proche de son parti au point de ne pas avoir été remplacé en tant que Président de l'UMP.

Tout cela m'amène à m'interroger sur le fait de savoir si le Président Sarkozy est bien le Président de tous les Français ?!

Pour ma part, je considère qu'il est le Président de tous les Français : il a été élu démocratiquement. Mais lui ?! Se considère-t-il comme le Président de tous les Français ?? Je n'en suis pas si sûr !

En tous cas, à la différence d'un De Gaulle ou même d'un Mitterrand, il ne se considère pas comme étant au-dessus des partis.

Il le devrait pourtant.

Car de par sa fonction, il représente le peuple français et pas une partie de lui. Au terme de la Constitution, il n'est pas le Président d'une caste, mais de tous les Français.

A un moment quand même, il avait considéré qu'il était Président de tous les Français. Rappelez-vous son discours post-électoral de 2007.

Le voici (notamment de 1'40 à 5') pour mémoire ...



09:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : sarkozy, president, election, regionale |

07/11/2009

Assauts d'amabilité entre nos 2 derniers présidents !

h_4_ill_1263954_3bd1_424272.jpgBeaucoup ont été surpris par les retrouvailles et les amabilités entre Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy hier.

En effet les 2 hommes, c'est le moins que l'on puisse dire, ne se parlaient plus !!!

Il n'est pas utile d'avoir une grande mémoire pour se souvenir des vacheries de l'actuel président vis à vis de son prédécesseur. Les allusions sur l'immmobilisme avec "les rois fainéants" .....

Et puis soudainement, Nicolas est invité à la fondation de Jacques. Il parle de continuité de l'Etat après s'être pendant 3 ans fait le chantre de la rupture. Il lui donne du "Jacques", fait de la réclame pour son bouquin ....

Mais bien entendu, les menaces de Charles Pasqua de balancer (suite à ses mésaventures judiciaires dans l'Angolagate) sur les pratiques de l'Etat et de ses dirigeants, n'ont rien à voir dans ce rapprochement de nos 2 amis.

06/11/2009

Putain 2 ans ! (et demie)

NicolasSarkozy.PV__.jpgJe viens de lire PMA.

Et donc on est à mi-chemin de la présidence de Nicolas Sarkozy !

C'est bizarre la relativité du temps. J'aurais imaginé que ces 2 années et demie me seraient parues plus longues. Peut-être que les nombreuses gesticulations du Pouvoir m'ont fait passer ces mois plus vite.

Car on en a eu du spectacle !

La vie privée du Président a été montrée, remontrée. Nous avons suivi son divorce d'avec Cécilia, son idylle naissante avec Carla, son mariage, ses voyages en famille (Eurodysney, les pyramides), ses joggings, son périnée, son malaise vagal ...

Nous avons eu un Président qui se mettait en scène devant la presse avec une conférence de presse tous les mois !

Nous avons vu un Président qui tutoyait les stars et grands de ce monde (Anguéla, Barrack, mais aussi Jean Réno, Christian Clavier, Doc Gynéco ha ha).

Nous avons élu un président sûr de lui et péremptoire qui avait réponse à tout.

Nous avons élu un Président qui ne comprenait pas pourquoi en France un crédit immobilier est  adossé à la solvabilité de l'emprunteur alors que nos amis Américains avaient compris depuis longtemps qu'un Crédit Immobilier devait être basé sur la valeur de l'immeuble acheté.

Alors forcément, les gens de droite (et certains de gauche aussi)ont pensé voter en 2007 pour un visionnaire !

2 ans et demie après, la plupart ont compris que notre Président était (pour reprendre une terminologie militaire) un génial tacticien...

Mais certainement pas un stratège.

Beaucoup ont compris que le Président n'avait d'autre ambition et vision économique que de faciliter les très gros moyens de production (les grosses concentration de capital) qui effectuent des transferts d'argent spectaculaire. Lui, n'a pas compris que ce qui fait un Pays n'est pas concentré dans les mains des 500 Français les plus riches !

Car enfin ... A part les cadeaux fiscaux donnés aux plus riches (TEPA), la possibilité donnée aux employeurs de faire travailler les salariés le dimanche et de leur faire effectuer des heures sups (travailler plus pour travailler plus), les cadeaux aux banques, la prime à la casse suite à la crise... Quelle mesure économique concrète a été prise ?

Les délocalisations s'accélèrent, le secours catholique est de plus en plus sollicité.

Un des gros reproches fait à la gauche française est qu'elle était trop dispendieuse avec le budget de l'Etat pour stimuler la Consommation. Hé bien maintenant nous avons un Président de Droite qui est dispendieux vis à vis des détenteurs des capitaux avec des ressources que nous n'avons plus.

En plus de cela, nous assistons au démembrement systématisé et conceptualisé par la RGPP de notre Service Public.

Non ! pour les classes moyennes cette moitié de mandat n'a pas été bonne.

Et le pis, c'est que je ne peux même pas être sûr que ce Président ne sera pas réélu en 2012.

14:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : sarkozy, bilan, 2ans 12, president |

11/06/2009

Barroso va être ré-élu !

Barroso.jpgJe viens de me réveiller après avoir travaillé cette nuit. J'ai les yeux qui collent un peu, tout fonctionne au ralenti, je suis seul dans ma maison.

Machinalement j'allume la radio réglée sur France Info. Et qu'est-ce que j'entends ?

La France va, avec l'Allemagne soutenir la candidature Barroso à la présidence de la commission européenne !!

Le temps est suspendu, tout cela est surréaliste.

Même si j'avais déjà fait part de mes doutes sur les engagements de l'UMP, je reste coi ! Tant la volte-face aurait été rapide !

Est-ce que quelqu'un peut me confirmer que les seconds couteaux de l'Elysée ont bien parlé pour après les élections européennes, de l'Europe qui protège ? Est-ce que quelqu'un peut me confirmer que l'Elysée avait pris ses distances vis à vis de José Manuel Barroso ?

Nom de nom, quand je pense qu'on a été 60% à s'abstenir !

Je dois probablement encore dormir et je vais me réveiller....

06/06/2009

Ca ne sera pas Bayrou !

Je n'avais pas l'intention d'en faire un billet, tellement j'ai trouvé ça nul. Et puis, vous savez ce que c'est .... Le manque d'inspiration !

J'ai regardé un partie de l'émission de Arlette Chabot. Je ne comprends toujours pas pourquoi elle s'obstine à inviter plusieurs cadors (j'entends par là les n°1 des partis)  en même temps.

A chaque fois, c'est la même chose ! Un brouhaha incessant, on ne comprend rien, il est impossible de se faire une synthèse de ce qui s'est passé. Et en général, il y en a un qui est plus bête que les autres... D'où peut-être le titre de l'émission.

Le plus bête de l'émission a été ce soir là François Bayrou. Il a voulu énerver Cohn-Bendit et résultat : il s'est  lui-même énervé après que le leader écologique lui ai dit qu'il ne serait jamais président.

Cohn-Bendit savait à l'évidence quelle ignominie sous-entendait Bayrou, et il a insisté en disant plusieurs fois "par exemple ?". Un vieux briscard ce Cohn-Bendit...

Selon moi, Bayrou s'est grillé car depuis des années, il a adopté la posture politique de celui qui est raisonnable, maître de ses nerfs (à la différence du président Sarkozy notamment), et au-dessus des querelles des partis.

Et ce soir là, il a été plus que les autres, dans la fosse aux lions, que dis-je ? La fosse aux cochons !

Il est probable que la prédiction de Daniel Cohn Bendit sera avérée.



17/01/2009

Le Sénat ? Pour quoi faire ?

fillon_500_senat2_matignon_cdavid_mendiboure.jpgLongtemps je me suis posé la question de l'utilité de cette "haute assemblée".

Après tout, elle n'était qu'une antichambre de retraite pour homme politiques désireux de garder des contacts sur Paris. Non ?

N'avait-elle pas pour but de faire en sorte qu'au moins une des 2 assemblées du Parlement soit toujours à droite quoiqu'il arrive ? Car 21 (sur 22) régions présidées par la gauche et une majorité de départements gérés par la droite ne suffisent pas à faire un sénat de gauche !!!

Alors ? Pourquoi garder un Sénat qui ne fait qu'entériner des décisions gouvernementales de droite ?

Hé bien peut être parce que le Sénat n'est pas qu'une chambre d'enregistrement comme je le croyais.

Ainsi, la Haute Assemblée vient-elle de voter (à une écrasante majorité) une augmentation de la redevance télé de 116 à 120 Euros, et de subordonner à l'accord de 3/5 des membres des commissions culturelles des 2 assemblées toute velléïté de révocation d'un Président de chaine public par le chef de l'Etat.

Il faut dire que Nicolas Sarkozy a choisi le passage en force puisqu'il a  a réussi à imposer la suppression de la publicité au Président de France Télévision avant le vote par les 2 assemblées...

Ce vote du Sénat est bien sûr un sacré camouflet à la majorité présidentielle.

Alors que l'Assemblée Nationale est aux ordres, le Sénat retrouverait-il des accents monervilliens ?

J'avoue que ça ne me déplairait pas.

02/01/2009

Un après Sarkozy peut-il exister ?

sarkozy_1177912073.jpgJ'ai bien sûr conscient de ce que ma question peut avoir d'hypocite, d'iconoclaste, (que sais-je encore ?) de prématuré ... Surtout en ce début d'année ! 

C'est à la lecture d'un article du Monde que cette révélation s'est fait jour pour moi ! On y apprend que Nicolas Sarkozy s'apprêt à mettre l'UMP "dont il reste le seul patron" en ordre de marche pour les présidentielles de 2012. Ca a le mérite d'être clair. Il faut en effet continuer de rappeler qu'à la différence de tous ses prédécesseurs, le Président Sarkozy ne se place pas "au-dessus des partis", mais à la tête  du sien uniquement. Rappelons que depuis qu'il a quitté la présidence de l'UMP, la présidence de ce parti est vacante.

Revenons un peu en arrière dans l'Histoire du  président Sarkozy...

Les Hauts de Seine: il a été maire de Neuilly et Président du Conseil Général. C'est à contrecoeur qu'il a laissé la mairie à Jean-Christophe Fromentin après le feuilleton "dallassien" que l'on connaît. Quant au Conseil Général, Nicolas Sarkozy y a laissé des (très) proches comme Mme Balkany et notamment son fils Jean dont on parle déjà pour en prendre la présidence.

L'Union Européenne : Le Président Sarkozy a pris pendant 6 mois la présidence tournante du Conseil Européen de l'Union Européenne. Elle a pris fin le 31 décembre. Pourtant, le Président a déjà émis l'hypothèse de prendre la présidence des pays de la zone euro jusqu'à ce qu'un autre pays membre de cette zone prenne la présidence de l'UE !!!Napoleon3.png

A chaque fois que Nicolas Sarkozy a du laisser un poste, il a eu beaucoup de difficultés à laisser ses prérogatives.

Alors forcément... Je m'interroge pour la présidence de la République !

Nous avons en effet un Président très jeune. Et franchement, je le vois mal se contenter du siège de Sage au Conseil Constitutionnel. Nous savons qu'après la Présidence de la République, Nicolas Sarkozy a l'intention de "faire du fric". Mais pour autant, arrêtera-t-il de présider dans les faits ??

Personnellement, je le vois bien faire des conférences "all over the world" comme le font les ex-présidents américains. A la différence près qu'ils n'hésitera pas à glisser des peaux de banane sous les pieds de ses successeurs.

Mais y aura-t-il un après Sarkozy ?

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu