Avertir le modérateur

20/03/2012

La Grande Bretagne va privatiser ses routes

David_cameron.jpgJe m'intéresse beaucoup à ce qui se passe en Grande Bretagne.

C'est en effet un  des Pays qui est régulièrement cité en exemple par les libéraux et il y a un vrai risque qu'à un moment donné, ce qui se passe en Angleterre soit finalement appliqué en France.

Rappelez-vous quant Margaret Thatcher a privatisé en Grande Bretagne  le réseau ferré  vieillissant. On s'était dit soulagé que cela ne soit pas comme cela en France et que jamais le réseau ferré de France ne serait privatisé.

En France, 30 ans après, le monopole d'exploitation du réseau ferré par la SNCF a été remis en cause et le Réseau ferré est considéré comme vieillissant.

Alors forcément ... Quand j'entends que le 1er Ministre David Cameron informe qu'il va privatiser le réseau routier (vieillissant comme il se doit) de Grande Bretagne et annonce qu'il souhaite que les Chinois investissent, j'ai tout lieu de penser que dans quelques années, le débat arrivera en France. (le figaro)

Donc des péages sont prévus. La seule question qui reste en suspens est celle de savoir l'étendue de la mise en place de ses péages ....

Et David Cameron de prendre comme modèle la privatisation des réseaux de l'eau décidée dans les années 80 par Mme Thatcher.

Privatisation qui d'ailleurs avait donné lieu à des augmentations de facture pour les ménages ....

Ben quoi ?? !! Ha écoutez ! On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs.

ps. Je suppose que quand il va falloir assainir l'air, la Grande Bretagne privatisera l'air ...

25/01/2010

Proglio ! Le vrai objectif de Nicolas Sarkozy !

article_2809-ECO14-PROGLIO.jpgLa machine mise en place par l'Elysée connaît des ratés ...

Tout était passé jusque là pourtant !

Le double poste de Henri Proglio avait fini par être admis par le monde médiatico-politique.

Et puis paf ! On apprend que Proglio (contrairement aux engagements de la ministre de l'économie) cumulait 2 rémunérations : celle de PDG d'EDF et celle de président du conseil de surveillance de Véolia.

Et là ! C'est la goutte d'eau que la bonne conscience ne peut tolérer.

Quelques jours de réflexion, et hop .... Henri Proglio renonce à la rémunération de Véolia. Spontanément bien sûr ....

Le problème est que c'est trop tard !!! Cela ne suffit plus !!!

"On" veut que Proglio choisisse entre EDF et Véolia. La machine médiatico-économico-politique est désormais lancée.

Maintenant, "on" a compris qu'il n'était pas possible de mélanger les genres économiques privés (Véolia) et publics (EDF).

Le Gouvernement commence à lacher Henri Proglio qui va devoir finir par renoncer à un des 2 fleurons financiers français.

Il doit s'en vouloir de sa mesquinerie à 450 000 Euros !

Mais le pis  n'est pas le manque à gagner de Henti Proglio !

Non ... Le pis c'est que cette affaire risque de retarder la privatisation d'EDF.

Car enfin ! La mise en place de Mr Proglio à la tête d'EDF par l'Elysée, était bien l'expression d'une privatisation de l'électricien !

Même si Henri Proglio a déclaré ne pas souhaiter la fusion des 2 entreprises, il est un farouche partisan de leur "rapprochement industriel".

Allez saisir la subtile nuance ...

Ce n'est pas par hasard si Henri Proglio a été nommé à cet endroit par l'Elysée. Ce n'est pas un hasard non plus s'il a pu jusqu'à maintenant garder un poste très important dans son ancienne entreprise.

Oui ! Il doit s'en vouloir Mr Proglio.

Mais moins que Nicolas Sarkozy...

04/10/2009

La Poste et l'Europe

laposte.jpgJoli billet que celui de Nicolas ce matin.

En tous cas, il fait un intéressant parallèle entre la votation (inutile pour le taulier de PMA) pour la Poste et l'absence de démocratie en Europe.

Oui, intéressant ce parallèle qui me fait relever quelque chose de typiquement français.

Ce penchant bien de chez nous de ne pas nous exprimer quand nous le pouvons (élection) d'une part, de râler quand on ne nous demande rien d'autre part !

Car c'est bien de cela dont il s'agît !

Tout le monde est d'accord pour dire que tout ce qui ne va pas chez nous (même si c'est un peu exagéré) provient de la Commission Européenne, institution anti-démocratique par excellence !

Certains disent que les privatisations de GDF, d'EDF, de la Poste sont des conséquences directes de l'Union Européenne.

Les même parmi nous disent qu'il faut faire un référendum sur la privatisation ou pas de la Poste ; le PS entre autres !

Pourquoi pas ? Moi aussi je veux que la Poste reste dans le giron de l'Etat !

Alors quoi ?!

Je prétends pour ma part, que si on dit que nos maux proviennent d'une Europe qui obéit un peu trop à l'OMC, on s'arrange pour aller voter. Je rappelle que le taux de participation en France aux élections européennes cette année était de l'ordre de 33%.

Au moment où des pays comme la Grèce sont en train de basculer à gauche, il faut y penser.

Quand je pense à l'apathie de la classe politique française (et surtout du PS qui avait tout à gagner !) au moment des élections européennes ....

27/09/2009

Votation pour ou contre la privatisation de la poste

Image 2.pngC'est l'occasion pour moi de faire un coucou au ... Coucou.

Il nous rappelle en effet qu'à partir de demain (en réalité dans certains endroits ça commence aujourd'hui) une "votation" est organisée afin que les citoyens puissent s'exprimer pour ou contre la privatisation rampante de la Poste.

Car enfin, si le Gouvernement ne cesse de nous dire que les fonds de la Poste resteront publics et que le statut du personel ne changera pas, la poste va devenir une Société Anonyme et les fonctionnaires dans cet établissement sont de moins en moins nombreux depuis 15 ans.

Ces votations ne sont pas officielles. Elle sont organisées par certains syndicats et partis. Mais elles peuvent constituer un moyen de faire entendre l'avis des citoyens et contribuables.

Matériellement, vous les verrez sur les marchés, près des écoles ou près des mairies.

Alors ... Pensez-y !

22/05/2009

SNCF et concurrence suite. Et fin ?.

loco.jpgC'est bizarre ! Le 19 mais je parlais de la mise en concurrence de la SNCF sur le territoire français.

Depuis, il y a eu le 20 mai et la paralysie du réseau SNCF  suite à un accident causé par un train d'ECR (filiale de la Cie allemande Deutsche Banh).

Un article de l'humanité, revient sur l'incident. Ainsi on apprend le train ECR a été impliqué quelques instants auparavant dans un premier incident, sans que cela n’aboutisse à ce qu’il soit stoppé. Ainsi, le communiqué de la CGT du secteur de Bordeaux fait état « d’un premier heurt » survenu avec un autre train de marchandises. De moindre gravité, ce choc n’a pas contraint les deux convois à s’arrêter. Néanmoins, lors du changement de mécanicien en gare d’Angoulême, le nouveau conducteur du train SNCF, constatant les dégâts, a refusé de repartir.

En tous les cas, les syndicats dénoncent ces conséquences de la libéralisation du réseau et disent-ils "la recherche du profit conduit les entreprises à économiser sur les organisations du travail, les conditions sociales, les procédures réglementaires et les formations" (sud-rail).

Ce que conteste le secrétaire d'Etat au transport. Il n'y a pas de lien entre l'accident et la mise en concurrence du réseau ferré.

Une chose est certaine : quand Margaret Thatcher a privatisé le réseau ferré, les lignes n'ont plus été entretenues, et les accidents se sont à un moment multipliés.

Mais bon, s'il faut une mise en concurrence ...

19/05/2009

La SNCF et la concurrence

Image_1.pngBeau billet que celui du Coucou qui nous explique drôlement comment Guillaume Pépy prépare la SNCF à la concurrence européenne.... Allez voir !

Il se trouve que suite à mon billet d'hier, le taulier de PMA est venu sur mon blog faire un rectificatif (justifié)  : ce n'est pas Lionel Jospin qui a décidé de la privatisation d'EDF et de GDF. Peut-être répondis-je, mais c'est bien Lionel Jospin qui a accepté la mise en concurrence sur le marché européen de ces 2 sociétés ! Ce qui revient au même ...

Je rappelais que la méthode de privatisation des sociétés en France était tout le temps la même :

1°)Il faut la libre concurrence, donc on amène les concurrents.
2°) On dit : il ne faut plus de subvention.
3°) problème : comment faire face à la concurrence sans subvention ?
4°) Il faut faire un appel public à l'épargne.
5°) Donc, on privatise.

Si je parle de cela, c'est qu'à un moment, avec Nicolas J, nous avons évoqué le cas de la SNCF. La mise en concurrence du transport ferroviaire  devrait aboutir à la privatisation de la SNCF. Cela sera plus dur certes, du fait de la syndicalisation forte de cette Société. Mais c'est le but, soyons en sûr.

Alors le Pouvoir est prêt à employer tous les moyens pour y arriver : démembrement (cela a déjà eté fait avec le fret non ?), séparation de la SNCF d'avec réseau ferré de France ...

La question n'est plus de savoir si la SNCF va être privatisée, mais quand ?

19/03/2008

BENEFICE HISTORIQUE

Encore un bénéfice d'une grande société est annoncé !

Grande nouveauté cependant : il s'agît de la SNCF. Eh oui !!1391d987d84b604b61716822224d95b0.jpg 1 milliard d'Euros tout de même !

On était habitué ces dernières années aux annonces de bénéfices de plus en plus grands des sociétés du CAC 40. Et là, il s'agît de ce "repère de syndicalistes" et autres communistes et j'en passe.....C'est le 1er bénéfice de son histoire (la SNCF a été créée 1937). C'est la 1ère fois également que l'Etat (donc nous) touchera des dividendes de la SNCF : 130 millions d'EUROS.

Pourtant, en ce moment, il y a de la grogne à la SNCF : les travailleurs râlent notamment contre la décision de la SNCF de réorganiser son activité fret, en difficulté ces dernières années. Bah ! si la SNCF rapporte, c'est que ça ne va pas si mal.

Hum ! .... Attention !!  La SNCF va  devenir privatisable !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu