Avertir le modérateur

25/01/2010

Proglio ! Le vrai objectif de Nicolas Sarkozy !

article_2809-ECO14-PROGLIO.jpgLa machine mise en place par l'Elysée connaît des ratés ...

Tout était passé jusque là pourtant !

Le double poste de Henri Proglio avait fini par être admis par le monde médiatico-politique.

Et puis paf ! On apprend que Proglio (contrairement aux engagements de la ministre de l'économie) cumulait 2 rémunérations : celle de PDG d'EDF et celle de président du conseil de surveillance de Véolia.

Et là ! C'est la goutte d'eau que la bonne conscience ne peut tolérer.

Quelques jours de réflexion, et hop .... Henri Proglio renonce à la rémunération de Véolia. Spontanément bien sûr ....

Le problème est que c'est trop tard !!! Cela ne suffit plus !!!

"On" veut que Proglio choisisse entre EDF et Véolia. La machine médiatico-économico-politique est désormais lancée.

Maintenant, "on" a compris qu'il n'était pas possible de mélanger les genres économiques privés (Véolia) et publics (EDF).

Le Gouvernement commence à lacher Henri Proglio qui va devoir finir par renoncer à un des 2 fleurons financiers français.

Il doit s'en vouloir de sa mesquinerie à 450 000 Euros !

Mais le pis  n'est pas le manque à gagner de Henti Proglio !

Non ... Le pis c'est que cette affaire risque de retarder la privatisation d'EDF.

Car enfin ! La mise en place de Mr Proglio à la tête d'EDF par l'Elysée, était bien l'expression d'une privatisation de l'électricien !

Même si Henri Proglio a déclaré ne pas souhaiter la fusion des 2 entreprises, il est un farouche partisan de leur "rapprochement industriel".

Allez saisir la subtile nuance ...

Ce n'est pas par hasard si Henri Proglio a été nommé à cet endroit par l'Elysée. Ce n'est pas un hasard non plus s'il a pu jusqu'à maintenant garder un poste très important dans son ancienne entreprise.

Oui ! Il doit s'en vouloir Mr Proglio.

Mais moins que Nicolas Sarkozy...

22/01/2010

Proglio renonce "sans état d'ame"....

Lagarde-Dassault-Parisot-Medef_pics_809.jpgDonc ça y est ! Henri Proglio renonce à sa rémunération de 450 000 Euros annuels au titre de Président du Conseil d'Administration de Véolia.

Il semble qu'un coup de fil de l'Elysée ait accéléré le rétroprocessus.

Décision qualifiée de sage par le chef du Gouvernement.... Alors qu'il y a 2 jours sa ministre de l'économie justifiait complètement cette double rémunération et donc ce mélange des genres.

Un Président de la République du siècle dernier, créateur du parti ancètre de l'UMP avait déclaré que "la politique de la France ne se faisait pas à la Corbeille (la Bourse)". C'était il y a un peu plus de 40 ans. C'est si loin...

Aujourd'hui, le cas Véolia-EDF-Proglio passe pour anecdotique. Depuis 25 ans, on est en pleine confusion des mondes politique et économique.

Le monde économique est dirigé par des énarques ! Et ces derniers ne sont jamais éloignés de leurs ex condisciples ayant choisi la politique à la sortie de l'Ecole...

La faute à la Droite alors puisque l'ENA est une de ses créations.

Pourtant, le PS a une grosse part de responsabilité dans ce melting-pot économique et politique.

Le mouvement de confusion des 2 mondes est allé en s'accentuant dès les années 80. Et pas seulement à cause de la cohabitation de 1986.

Rappelez-vous on était dans les "années fric" grace auxquelles la gauche s'est décomplexée d'avec l'argent !

 Certains membres du PS se sont retrouvés PDG de Sociétés privées.

Et cela s'accentue avec le nouveau président de la République qui en plus, aime l'argent et (donc ?) est ami avec de nombreux capitaines d'industrie et financiers.

Alors ? Que conclure de tout cela ?

Que l'intérêt de la Nation est identique à celui de ces industriels et financiers ? Certainement pas vu le compoprtement de Mr Proglio et les gens de sa caste.

Pourtant, c'est bien les intérêts de cette caste que défendent les représentants de notre République aujourd'hui. C'est bien une campagne de Presse qui a fait faire marche arrière au PDG d'EDF. Pas le Président de la République.

Il y a donc bien un problème

07:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : proglio, edf, fillon, sarkozy, 450000 |

19/01/2010

L'Etat et les entreprises publiques.

77622_une-proglio2.jpgQuand je pense à l'histoire de Henri Proglio, ça a le don de me mettre en colêre.

J'en avais déjà parlé ici.

Pour rappel, Henri Proglio était PDG de Véolia. Il est démarchépar le Gouvernement pour devenir celui d'EDF. Mais comme cala impliquait une baisse de salaire pour lui, il a demandé à ce que son salaire d'EDF soit équivalent à ce qu'il avait avant. Soit une augmentation de 45% par rapport à son prédécesseur chez de distributeur d'énergie Pierre Gadonneix.

Dans la mesure où le ministre de l'industrie Christian Estrosi et le 1er Ministre ont donné leur soutien à cette demande, Henri Proglio a obtenu ce qu'il demandait ! 

Crristine Lagarde en a à l'époque rajouté une couche en déclarant que bien que Mr Proglio restait administrateur de Véolia, il perdait dans cette société toute rémunération.

C'en était resté là jusqu'à ce que nous apprenions que Mr Proglio continuait à percevoir une rémunération de Véolia ! Et pas une petite ! (le point)

On parle en effet de 450 000 Euros par an. En plus bien sûr de sa rémunération chez EDF. Etonnant non ??

Pas pour tout le monde puisque Mme Lagarde déclare maintenant :"Henri Proglio est président non exécutif de Veolia, il est devenu président exécutif et hyper opérationnel d'EDF. Je crois que sa connaissance de Veolia, la contribution exceptionnelle qu'il a apportée à cette entreprise" permet de comprendre pourquoi il ne peut pas quitter Véolia subitement !

Fermez le ban.

Ce qui m'énerve par dessus tout, c'est ce Gouvernement qui se drape dans son rôle de rigueur budgétaire vis à vis de la CPAM (déremboursements) des fonctionnaires (1 fonctionnaire sur 2 non remplacé lors du départ en retraite), la RGPP, et qui dans le même temps est si généreux avec l'argent de l'Etat pour augmenter certains de ses "grands serviteurs" sans contrôler quoique ce soit.

Apparemment, il n'y a que nos élites pour ne pas être choqué.

Et ça c'est choquant.

18:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : proglio, edf, veolia, sakkozy, lagarde |

05/12/2009

Proglio a eu ce qu'il demandait ! Tant mieux pour lui ...

proglio-henri.jpgJ'en avais parlé ici.

Et puis sans trop d'illusion je n'avais plus suivi le dossier.

En plus, je n'ai pas eu l'impression que la presse en ait beaucoup parlé cette semaine.

Et puis j'ai fait une recherche sur Google Actualités.

Ainsi donc, Henri Proglio a obtenu une réponse favorable de l'Etat à sa demande d'augmentation  de salaire de 45% par rapport à son  prédécesseur à la tête d'EDF (cf site de TF1).

Il n'y a eu que Martin Hirsch pour s'en émouvoir au Gouvernement. Les ex PS débauchés par le Président Sarkozy ne se sont pas sentis concernés.

Quant au ministre Eric Woerth argentier de l'Etat, il a déclaré que cette augmentation ne le choquait pas puisque Mr Proglio est compétent.

Ha bon !

Compétent pour faire quoi ??

Démembrer EDF ? Passons .....

Rappelons quand même que Mr Proglio a été autorisé par l'Etat à garder son poste (et donc sa rémunération) chez Véolia.

Cela fait donc une rémunération de 2 Millions d'Euros par an.

A ce qui avaient encore des doutes, il n'y en a plus : la Droite française est bien décomplexée.

Mais cette Droite française en mesure-t-elle bien les conséquences sur l'état du Peuple français ?

18:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : edf, proglio, fillon, sarkozy, veolia |

30/11/2009

les 45% d'Henri Proglio

proglio.jpgIl y a quelques jours, je parlais du souhait de Henri Proglio de garder en intégrant la présidence d'EDF, l'équivalent du salaire qu'il avait chez Véolia.

Ce qui impliquerait un bonus de 45% par rapport à ce que touchait son prédécesseur à la tête de l'électricien.

Je vous parlais du soutien surprenant du ministre de l'industrie Christian Estrosi à cette augmentation.

J'apprends que le 1er Ministre approuve également cette mesure !

Un des arguments de François Fillon consiste à dire que Mr Proglio n'a pas demandé à présider EDF et qu'ainsi c'est le gouvernement qui est "allé le chercher"

Dans ces conditions, j'aimerais que le Gouvernement se rende compte de l'effet désastreux que produirait cette mesure dans l'opinion.

Car enfin, c'est quand même bien ce même Pouvoir qui oblige les chômeurs à accepter un emploi proposé par Pole Emploi, moins bien payé que le précédent sous peine de diminution voire de suppression des indemnité ASSEDIC !!!

Alors qu'eux non plus non pas demandé à se retrouver sans emploi.

On serait donc encore dans le 2 poids 2 mesures !

27/11/2009

Mr Proglio veut maintenir son standing dans le Public

christian-estrosi1.jpgMr Proglio, ex PDG de Véolia, et aujourd'hui PDG d'EDF a fait savoir qu'il souhaitait un salaire équivalent à ce qu'il avait dans le secteur privé.

En clair, il étrait d'accord pour venir chez le fleuron de l'économie française, mais pas à n'importe quelles conditions !!! Faut pas déconner non plus !

Plus surprenant (encore que), Mr Proglio reçoit le soutien dans ses prétentions, de l'actuel ministre de l'industrie Mr Christian Estrosi.

Ainsi, il déclare (cf le figaro) qu'il faut "faire preuve d'un peu de courage si nous voulons avoir les meilleurs capitaines d'industrie pour diriger nos plus grandes entreprises".

C'est marrant ! C'est exactement ce que les banquiers disaient il y a encore quelques mois à propos des traders !

Avec le  succès économique que l'on sait.

Des visionnaires je vous dis ! Oui ce sont des visionnaoires que l'on a à la tête de l'Etat.

00:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : proglio, edf, salaire, estrosi, veolia |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu