Avertir le modérateur

16/06/2009

Quelle politique budgétaire face à la crise ? L'exemple elyséen !

versai.jpgLe déficit budgétaire pour 2009 sera d'au moins 6% du PIB.

 A titre de comparaison l'UE impose un déficit maximal de 3% du PIB. 6% c'est beaucoup. La faute en revient en grande partie à la crise.

De plus en plus à gauche mais aussi à droite, les députés réclament une remise en cause du bouclier fiscal, qui interdit que le montant global des impôts dépasse la moitié des revenus d'un contribuable.

D'après eux, la crise et l'Etat des finances publiques justifient la suspension de ce "bouclier" qui favorise les plus riches !

Pourtant, l'Elysée reste ferme sur le maintien du bouclier fiscal. Il considère que plutôt que d'augmenter les recettes (les impôts), il vaut mieux diminuer les charges publiques (les dépenses de l'Etat).

C'est la raison pour laquelle le nombre de fonctionnaires continue de diminuer. C'est aussi pour cela que les contrôles des fraudes à la sécurité sociale sont renforcés...

Pourtant, on ne peut pas dire qu'en ce qui concerne la maîtrise des dépenses de l'Etat, l'exemple vienne d'en haut !!

Souvenons-nous qu'à peine arrivé à l'Elysée en 2007 le Président Sarkozy a augmenté son salaire de 140% , que le Budget de l'Elysée a augmenté de 8,4% , et que les différents ministères aient augmenté leurs effectifs.

Et là, le monde nous apprend que les frais de fonctionnement de l'Elysée ont augmenté de 21,7% en 2008.

Alors Monsieur Sarkozy ? On fait dans la provoc ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu