Avertir le modérateur

20/08/2011

La Sécurité ... Encore la Sécurité !

securité, sarkozy, violences, chatel, On le sait bien ! Le Gouvernement en a fait depuis bientôt 5 ans son cheval de bataille.

C'est même sur la Sécurité que le Nicolas Sarkozy a gagné les élections présidentielles de 2007.

Pourtant, à quelques mois de la fin du quinquennat du Président, on apprend (voir 20 minutes) que les violences contre les personnes continuent d'augmenter ! +1,83% sur 1 an !

A Marseille, suite à l'histoire médiatisée du parking pris en possession et exploité par un gang, (voir ici) le Président ne peut que tenter de sauver les apparences en t envoyant un Monsieur Sécurité !

Mais heureusement, le gouvernement Sarkozy Fillon a une arme secrète !

C'est Luc Chatel qui annonce son plan pour ... sécuriser le bac suite aux fuites dévoilées sur le web en juin dernier (voir le JDD).

Ces gauchistes qui ne font que critiquer vont voir que le Gouvernement sait faire régner la Sécurité.

Ha mais !!
D'ailleurs si ça se trouve, on pourra envoyer Mr Chatel aux Anglais, puisqu'on leur a déjà proposé des experts en sécurité ...

20:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : securité, sarkozy, violences, chatel |

03/05/2011

Petite devinette.

Quel homme politique a dit : "On n'a pas le droit de jouer sur des peurs moyenâgeuses (...)"  ?

Olivier Besancenot ?

François Hollande décidément très en verve contre Nicolas Sarkozy ?

François Bayrou critiquant lui aussi la politique sécuritaire du Gouvernement ?

Un journaliste analysant la campagne électorale de 2007 ?

Vous n'y êtes pas !

La réponse est Nicolas Sarkozy.

Etonnant non ?

Bon .... D'accord !

Mon fond d'honnêteté m'oblige à vous donner la phrase en entier : "On n'a pas le droit de jouer sur des peurs moyenâgeuses pour remettre en cause des choix qui font la puissance de notre pays".  Il répondait sur la question du nucléaire, ne rêvez pas.

Mais quand même, il est gonflé de dire cette phrase là ....

19:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sarkozy, nucleaire, securité |

04/12/2010

De l'efficacité de la Justice sous un Président élu sur un programme sécuritaire.

Ce n'est pas la première fois que je le dis ici. Je conseille toujours de lire (entre autres bien sûr) le figaro.

Ce qui vient d'attirer mon attention, c'est un article reprenant le résultat de questions posées par le désormais médiatique Eric Ciotti à la chancellerie. Ce député est devenu le spécialiste des questions de sécurité à l'UMP.

Ainsi, pour la "réponse pénale" apportée aux comportements délictueux. Le député constate que contrairement au story telling présidentiel, les réponses pénales sont de moins en moins contraignantes (amendes, emprisonnement) et consistent de plus en plus en un rappel à la loi.

Qui plus est indique encore le figaro, Le taux d'affaires réellement poursuivies devant les tribunaux a même baissé depuis huit ans, passant de 46% en 2002 à 45% en 2009 !

Le taux de comparution immédiate (ex flagrants délits) a baissé de 2% en 8 ans.

Ces chiffres accentuent la distorsion Police/ Justice puisque les soi-disants gains de productivité (ou d'efficience) policiers ne sont pas suivis par la Productivité judiciaire. Au contraire même !

Les rapports Justice/Police ne peuvent s'améliorer tant de plus en plus les policiers ont l'impression de ne pas être suivis ....

Le rapport et le figaro le reconnaissent implicitement, la communication du Ministère de la Justice et de l'Elysée est illusoire.

Cet article du figaro est à garder précieusement et à ressortir lors de la campagne de 2012 !



Même si j'ai l'impression qu'en 2012 le Président ne se placera plus sur le plan de la sécurité intérieure, mais sur celui de la sécurité internationale (terrorisme, lutte contre l'islamisme) ..

11:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : sarkozy, justice, securite, penale |

11/09/2010

Et maintenant ... La médecine du travail

eirc-woerth-ministre-du-travail.jpgJ'avais l'intention de parler des retraites ce matin.

Dire mes incertitudes sur la nécessité de décaler de 2 ans l'age permis pour partir à la retraite (62 ans) ainsi que l'age pour la toucher à taux plein (67 ans). J'avais compris l'augmentation de la durée de cotisation, mais là c'est différent.

En ces périodes où les séniors sont hors circuit en matière d'emploi dès l'age de 50 ans, augmenter l'age de départ de la retraite a pour seule conséquence d'empêcher le salarié de toucher sa retraite à taux plein à 60 (s'il a cotisé suffisamment longtemps) ou 65 ans (s'il n'a pas cotisé suffisamment longtemps).

Je voulais dire aussi, combien m'avaient énervé les manoeuvres de l'UMP pour la participation de François Fillon et Eric Woerth à l'émission d'Arlette Chabot.

Par contre, bien que ne faisant partie d'aucun de ces syndicats, je dois dire que j'ai été plutôt ému de voir les chefs de la CGT et de la CFDT dans une même émission, à une même table parlant d'une seule voix. Je ne pense pas avoir déjà vu ça dans ma vie. C'est un miracle de ce Gouvernement.

L'union syndicale devra beaucoup à Nicolas Sarkozy. Ce qui en dit long sur la politique sociale de cette Majorité.

Je ne parle pas des retraites ce matin car un article du monde m'a titillé.

Cela concerne la médecine du travail. Le Gouvernement a fait voter en commission (cela sera soumis à l'ensemble des parlementaires), des amendements !

Ainsi, la mission des médecins du travail deviendrait en cas d'adoption intégrale du texte :"Conduire des actions de santé au travail visant à préserver la santé physique et mentale des travailleurs, tout au long de leur parcours professionnel, et à les maintenir dans l'emploi."

Le texte prévoit aussi que les missions des médecins du travail se feront "sous le contrôle de l'employeur" !!!!

Finie l'objectivité des médecins du travail ! Si ce texte est adopté (et il est probable qu'il le soit), il s'agira d'un phénoménal  retour en arrière pour les salariés.

Et pour mémoire, le projet de loi sur les retraites prévoit comme rare aménagement au décalage de l'age de retraite, la pénibilité (incapacité de 10 ou 20%).

Et la pénibilité sera forcément déterminée par les médecins du travail....

29/08/2010

Sécurité et Gauche !

aubry.jpgJe viens de lire le billet de Jégoun. Et je dois dire que je ne suis pas d'accord avec lui.


Venant d'apprendre que Martine Aubry allait parler de la Sécurité dans son discours, il critique ce choix en considérant que la Sécurité est un thème de droite et que la Gauche ne gagnera pas une élection là-dessus.

La Gauche ne gagnera peut-être pas une élection en parlant de sécurité, mais elle en a déjà perdu une en n'en parlant pas !!

Souvenez-vous du bilan économique de Lionel Jospin entre 1997 et 2002. Il était tout à fait honorable et pourtant ....

A considérer indigne de parler du thème de la sécurité, la Gauche s'est mise dans une situation intenable.

Je suis d'accord avec Aubry. La Sécurité n'est pas (plus ?) un thème de Droite.

Ce qui peut faire la différence par contre entre la Gauche et la Droite, c'est la façon d'en parler.

Et là, la Gauche a un boulevard ! Sur le fond comme sur la forme.

La Gauche peut parler "Sécurité" sans prononcer les mots "racailles" et "karchers".668138-816702.jpg

Elle peut parler de Sécurité en mentionnant la Justice Sociale, la Justice tout court, l'exemplarité des peines à tous les niveaux de la pyramide sociale.

La Gauche a le droit de parler de Sécurité en évoquant la prévention. Elle a même le droit de parler de répression pour peu qu'elle soit juste et se fasse dans le cadre de procédures sereines.

La Gauche a le droit de parler de police de proximité, et aussi des éffets néfastes de sa suppression médiatisée par Nicolas Sarkozy. Elle a le droit de parler de l'incohérence d'un discours sécuritaire de Droite avec la diminution drastique des effetctifs de police.

Et puis aussi ?! Pourquoi la Gauche se priverait-elle de juger la politique sécuritaire de la Droite sur ses résultats ???

Bien sûr, la Sécurité ne doit pas être le seul thème abordé. La Gauche doit aborder ses thèmes de prédilection (la Justice, le Social, l'Economique).

Mais l'essence même de la Gauche est de considérer que les problèmes de Sécurité sont liés aux problèmes économiques et sociaux ....

Alors pourquoi Martine Aubry devrait-elle éviter de parler de Sécurité dans son discours ?

N'y a-t-il pas un paradoxe à ce que la Droite se ferait réélir à chaque fois sur l'Insécurité persistante, alors qu'elle est la preuve de l'échec de Sa politique ?

11:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : sarkozy, aubry, discours, jospin, securite |

08/08/2010

nationalité : sondages favorables au Président !

laicite.jpgMême si l'on reconnaît un indéniable sens politique au Président de la République, les sondages portant sur la déchéance de nationalité ont surpris dans le landernau politique (cf JDD).

Il faut dire que le Président Sarkozy n'avait plus le vent en poupe depuis des régionales.

Là ! Il semble reprendre la main sur fond de affaire Hebbadj ! Le timing est parfait !

Comme quoi, en politique tout va très vite.

Alors, certes ! Nous sommes au mois d'août, mais le PS a intérêt à  être au top dès son université d'éte de la fin du mois.

Le thème de la déchéance de Nationalité, celui de la sécurité au sens large, ne peut plus être le monopole de l'UMP.

Sur ce point, le PS aurait beau jeu de reprendre les statistiques et les faits depuis 2002 pour mettre un terme aux roulements de mécaniques de l'UMP.

En ce qui concerne la nationalité et la déchéance de celle-ci, le PS aurait également intérêt à prendre position. On a l'impression que ce thème de déchéance de la nationalité provoque des haut-le-coeur chez les caciques du PS !

Pourtant, la République doit montrer son attachement à certaines de ses valeurs notamment quand celle-ci sont reconnues par la Constitution.

Il semble que les dirigeants du PS ne se rendent pas compte à quel point les Français sont attachés à la Laïcité. Pour des raisons d'Histoire, de Culture, de guerres de religion aussi ...

Je ne comprends pas le PS sur cette question. A la fin du XIXè au début du XXè siècles la Gauche était en première ligne pour se battre pour la laïcité !

Pourquoi devrait-elle laisser ce combat à l'UMP aujourd'hui ?

Le PS aurait tout intérêt à être intransigeant en la matière !

Il sera d'autant plus crédible sur les limites "sécuritaires" et "nationalitaires" à ne pas franchir par le Gouvernement actuel !

31/07/2010

Stigmatiser ! OK ?! Mais à part ça ?

jb_modern_kennedy_1_e.jpgC'est en passant chez PMA que m'est venue l'idée de ce billet. Pour résumer, il dit que c'est pas le tout de critiquer la politique sécuritaire de Sarkozy, encore faut-il que la Gauche propose quelque chose !

Bon ... Il évoque aussi la mauvaise foi de Moscovici !

Il me reprendra de volée de toutes façons si je déforme ses propos.

Cela dit, c'est vrai que le Président Sarkozy réactive sa geste orale sécuritaire. C'est vrai qu'il est bon dans ce domaine.

C'est vrai que la Gauche (je parle de la vraie de Aubry, pas de la monétariste de DSK) est encore  ..."légère" .

Pour autant il est normal de mettre le doigt sur un grand travers du Président Sarkozy et qui pour moi est intolérable.

Il dresse les Français les uns contre les autres.

Alors qu'en tant que Président, il devrait être garant de l'indivisibilité de la nation, il a durant ses 3 premières années de mandat, stigmatisé :

- les fonctionnaires coupables d'être favorisés et fainéants par rapport aux salariés du privé.

- les Français (sous entendu les enfants d'immigrés) qui n'aiment pas assez  leur pays et qui donc doivent partir

- les roms

- les "jeunes" des banlieues

- les chomeurs qui sont des fainéants et qui profitent du système

- ceux qui sont malades trop souvent, ou qui font semblant de l'être

- les délinquants d'origine étrangère (donc Français)

- ....

Mais à part ça ?

Quel est le projet de Société de ce Président ? Quel est le but commun qu'il fixe à toutes le composantes de la Nation ?

A part ramener le déficit budgétaire à 3% du PNB exigé par l'UE ?

Vers quoi tous les Français sont-ils invités à mettre leur énergie ?

Y a-t-il un vrai projet d'avenir ? Un Projet économique, sociétal, écologique ?

Franchement je ne sais pas.

Et pour rejoindre PMA, la Gauche a intérêt à en avoir un d'ici 2012 .....

24/07/2010

L'Elysée en campagne.

a3.jpgJ'avais bien vu qu'il y avait quelque chose ....Chez notre Président !

Mais quoi me direz-vous ?

Après quelques semaines de relative accalmie, hé bien ! Je trouvais ces derniers jours que Nicolas Sarkozy reprenait des accents ... Sarkoziens !

Ben oui !

Voilà un fait divers dans lequel est impliqué un membre de la communauté des gens du voyage ! Ni une ni deux, notre Président met en place une réunion pour étudier la situation de tous les membres de cette communauté "en situation irrégulière". Sans peur des amalgames et générallisations.

De même, en matière économique ! Après des mois durant lesquels nous avons subi des délocalisations en pagaille, le Président s'est rendu cette semaine sur le site d'une société intervenant dans la construction navale (STX à St-Nazaire). Site sur lequel il s'est félicité de la politique industrielle mise en place.

Enfin (pour le moment), il y a des émeutes en Isère et que fait notre Président ? Réponse : il vire le préfet !

Bizarre ! Je me crois revenir 2 ans dans le temps !

Mais l'explication est dans le figaro : Nicolas Sarkozy est à la reconquête de son électorat "populaire" !

C'est là tout le paradoxe : depuis 2 ans et demi les classes moyennes et pauvres sont économiquement laissées pour compte au profit des classes les plus aisées. Et on parle encore de l'électorat "populaire" du Président.

Et nul doute que cet électorat existe.

Nous voilà prévenus pour 2012 !

19/03/2010

Et meeerde !

fillon.jpgJe l'apprends dans le monde, François Fillon a du s'excuser pour avoir prématurément et par erreur déclaré :"La semaine dernière à Epernay, des voyous ont violemment caillassé des policiers qui procédaient simplement à un contrôle routier. L'un d'entre eux vient de décéder".

Il voulait rebondir sur un fait divers récennt au cour duquel des policiers s'étaient faits agressés.

Il n'y a pas de doute ! Le chef du Gouvernement est en campagne. Et il est sur un terrain qui ne lui est pas famillier.  

A l'évidence, le Président Sarkozy est à la manoeuvre et l'inspirateur direct de cette campagne sécuritaire.

Cela a porté ses fruits en 2007, alors pourquoi ne pas recommencer ? Même si la ficelle est grosse cette fois-ci ?!

Il faut bien admettre que pour ces élections-ci , la Droite manque cruellement d'imagination !

Si c'est plutôt bon signe pour dimanche prochain, cela ne suffira pas pour la gauche en 2012.

Le PS est en position idéale pour faire des propositions économiques et sociales.

Tout vient de là ! La politique économique et sociale !

02/01/2010

Un nuit de St-Sylvestre plus calme !!???!!!

Voiture_brule.jpgS'il est un domaine dans lequel notre Gouvernement est bon, c'est celui de la Com.

S'il est un domaine dans lequel notre Gouvernement déclare être particulièrement bon, c'est celui de la Sécurité.

Ainsi, il a fallu que Brice Hortefeux déclare "La nuit de la Saint-Sylvestre s'est bien déroulée sur l'ensemble du territoire national et aucun incident important n'a été constaté" pour que les Média emboitent le pas.

TF1 titre sur son site : "voitures brulées : la hausse enrayée le bon point d'Hortefeux". Le monde quant à lui constate une "nuit de la St-Sylvestre bien plus calme que les précédentes", "très calme en Ile de France, paisible en province".

Il a fallu attendre l'édition d'hier soir du figaro pour reconnaître un calme relatif. Dans le coeur de l'article, s'il était fait la part belle au succès de la police face aux bandes, on reconnaissait que le nombre de voitures brulées n'avait pas foncièrement baissé.

le journal Libé a fermé le ban ce matin en précisant que le nombre de voitures brulées la nuit du 31, était de 1137 contre ...1147 l'année précédente, et que le nombre d'arrestations avait doublé !!!

Ainsi, grace à la Com de l'Elysée, nous avons cru pendant 24 heures que la situation s'améliorait en matière de Sécurité dans notre Pays !

24/11/2009

Nicolas Sarkozy en campagne en banlieue !

25a3b8e0-c8b0-11dc-91e1-5bc93bc17b7d.jpgAlphonse Allais a du en faire un jeu de mots ...

Il n'empêche ! Le Président Sarkozy est bien en campagne pour les régionales.

Le circuit présidentiel est rodé. Minuté même! Le calendrier semble suivre celui de 2006 pour la campagne présidentielle.

Nous avons droit à la visite en banlieue, les levés de tête vers les étages des immeubles. Egalement le thème de la surveillance vidéo passe en boucle sur les chaines télé.

Regardez les titres des journaux. Le thème dominant est la Sécurité.

Alors ... Si le PS veut éviter un remake de 2007, ce serait le moment de réagir afin de ne pas laisser la campagne s'axer sur la Sécurité.

Je pense qu'il serait opportun pour le parti de gauche d'analyser les résultats de la politique sarkozyste depuis 2002 en matière de délinquance. Je suggèrerais de parler des multiples évasions de nos prisons

La Sécurité ne doit pas être un thème de droite uniquement. D'autant plus que la Droite n'a pas de leçons à donner en ce domaine.

 Sauf erreur, la gauche n'a jamais eu à gérer des émeutes comme celles de 2005.

Et alors, peut être qu'enfin on pourra parler du reste.

18/08/2009

Et la sécurité bordel ??

hortefeux.jpgLe Taulier de la blogosphère tente de nous sortir de la torpeur estivale dans laquelle nous (blogueurs) nous trouvons.

Hé bien soit ! Sortons en !

Il s'avère que les chiffres en matière de sécurité viennent de sortir !

Et le moins que l'on puisse dire, est qu'ils ne sont guère flatteurs pour notre Président !

Ainsi, comme le relève le figaro, le nombre de cambriolages a augmenté de 12% sur les 12 derniers mois.Ces cambriolages sont le fait de bandes organisées contre lesquelles justement le Gouvernement comptait lutter en priorité ! Une loi avait été créée exprès pour elles.

Pis, les vols avec violence ont cru de 5% !

Le nouveau ministre de l'intérieur a pris acte de ces chiffres décevants en réunissant une partie des préfets.

Il n'en demeure pas moins que pour un Président qui s'est fait élire sur le thème de la sécurité, le bilan 7 ans après son arrivée au Ministère de l'Intérieur n'est pas terrible.

Mais peut-être que le nombre de fonctionnaires de police n'a pas encore assez diminué (ironie) !


30/12/2008

Les Mutuelles vont augmenter leurs tarifs

189556c6-d657-11dd-9a56-00fb5b4c9839.jpgLe figaro entre autres l'annonce : les Mutuelles vont augmenter leurs tarifs de 3,5 à 4% !

Un petit flash back s'impose.

Ces dernières années, on assiste à un déremboursement des médicaments (en clair, la Sécurité Sociale rembourse moins).

En juillet dernier le Gouvernement a annoncé que les Mutuelles devaient aider la Sécurité Sociale à diminuer son  déficit. La Taxe sur le Chiffre d'Affaires des assurances et mutuelles est donc passée de 2,5% à 5,9% ...

Le Gouvernement, suite aux craintes des assurés sociaux, a ajouté que les Mutuelles ne répercuteraient pas cette taxe sur les "consommateurs". Mme Bachelot avait doctement expliqué au nouvel observateur que du fait de la concurrence, les mutuelles n'augmenteraient pas leurs tarifs...

A vrai dire, personne ne l'a cru !

Et on a bien fait.

15/12/2008

Police à vendre !

art1261_1.jpgC'est insidieux. Mais cela semble inéluctable. (le figaro mais aussi sarkofrance ).

Des brigades de gendarmerie ferment. La police est maltraitée d'un point de vue salarial puisque les cadres moyens de la police nationale voient de nombreuses heures supplémentaires non payées... Un peu comme le personel hospitalier.

De plus en plus, on donne en exemple les Etats étrangers qui recourrent au partenariat avec les officines privées pour la gestion de la sécurité. Cela n'est pas innocent.  Il est probable que prochainement le Gouvernement va proposer (et obtenir)au Parlement la possibilité pour l'Etat de déléguer certaines de ses fonctions de police au secteur privé.

Depuis de quelques années, on parle de désengagement de l'Etat. En général, c'est au profit des collectivités territoriales (on l'a vu pour le personel d'entretien des collèges et lycées, l'entretien des routes et surtout les responsabilités des maires sont renforcées en matière de maintien de lordre public).

L'Etat se désengage effectivement depuis plusieurs années, et le nombre de fonctionnaires d'Etat diminue. Sans d'ailleurs que les dépenses de l'Etat ne ralentissent leur augmentation et il faudrait probablement "creuser" de ce côté là.

Pourtant là, avec la délégation  au secteur privé des missions de sécurité et sûreté, on passerait la sur-multipliée dans le désengagement de l'Etat.

Car il s'agît de fonctions régaliennes de l'Etat. Des fonctions qui sont de l'essence même de l'Etat, même au regard des premiers théoriciens partisans d'une intervention minimlaliste de l'Etat.

La question est de savoir jusqu'où tout cela va aller. Logiquement, si on continue sur cette voie, la prochaine étape devrait être une délégation du pouvoir judiciaire de l'Etat (d'autant plus que chez les magistrats, il y a de dangereux gauchistes qui n'hésitent pas à condamner des amis du Pouvoir).

Alors ? A quand une délégation de la justice à Bouygues ou à Bolloré ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu