Avertir le modérateur

22/07/2008

LA REFORME DES INSTITUTIONS EST PASSEE

La réforme des Institutions est passée. De justesse alors que je pensais qu'elle passerait largement.

Moralité : le Gouvernement et l'Elysée avaient (de leur pont de vue) raison. Le projet de réforme est passé de justesse. Ils ont eu raison (de leur point de vue toujours) de faire campagne auprès des parlementaires de l'UMP ....Et moi, je me suis trompé !

J'espère m'être trompé sur la réforme aussi. J'espère que les Pouvoirs du Parlement seront effectivement augmentés ou en tous cas ne seront pas diminués ; j'espère que le Congrés n'a pas validé une hyper-présidence.

Nous serons vite fixés...

20/07/2008

Alors quoi ? Régime présidentiel ou parlementaire ?

Avec tout ce battage médiatique, je finissais par avoir un doute.

L'unique but de Nicolas Sarkozy est de rééquilibrer la Constitution et de donner plus de pouvoirs au Parlement nous dit-on ! Pensez-donc, il sera grace à la réforme, maître de son ordre du jour et pourra de fait multiplier les initiatives !

Admettons.

Je ne pouvais m'empêcher de penser pourtant que tout cela ne collait pas avec la pratique présidentielle depuis 1 an que Nicolas Sarkozy est élu. Et il y a cette possibilité offerte par la réforme au Président de prendre la parole devant le Parlement réuni en congré pour "expliquer" sa politique. Ce sans que le Président ne soit responsable devant lui.

Et puis il y a eu cet article de Robert Badinter paru dans le monde. Court mais clair. Lapidaire.

On a vraiment l'air si bête que ça ?

17/07/2008

Un défi est un défi.

J'aime les défis ! Enfin parfois.

Aussi, je relèverai celui d'Olivier Porret. Je vais citer 4 qualités au Président Sarkozy. Je ne suis pas du genre à me dégonfler !

Ce défi n'est pas insurmontable et c'est même la raison pour laquelle je le relève.

C'est parti !

1°) La fidélité : Le Président a toujours été fidèle aux hommes qui avaient le vent en poupe. Ainsi à Jacques Chirac lorsqu'il tenait de main de fer le RPR et qu'il allait devenir Président de la république , puis à Edouard Balladur lorsque les sondages le donnaient gagnants face à Jacques Chirac. Après la défaite de Balladur, Nicolas Sarkozy fera tout  pour montrer sa fidélité au Président Chirac.

2°) La sincérité : Le président dit ce qu'il pense ! En tous cas il dit ce qu'il pense au moment où il le dit. Ce qui ne l'interdit pas de penser autre chose quelques jours après (tout dépend de l'auditoire).

3°) L'intelligence : Le Président est un intellectuel. Comme l'était le Président Mitterrand. Il aime écrire ! A tel point qu'il collectionne les beaux stylos.

4°) Esthète : Il aime les belles choses. C'est évident.  Il suffit de regarder sa femme, sa montre, ses chaussures....

Voilà voilà. En espérant que Mr PORRET soit satisfait.

25/06/2008

LES PPP sont significatifs de la Politique du Gouvernement

Le Gouvernement français a déposé un Projet de loi visant à élargir le cham d'application des PPP (contrats de Partenariat Public-Privé).

Ces PPP ont été créés par le très libéral Alain Madelin dans les années 1990. L'objectif étant de permettre à la Puissance Public (Etat ou Collectivités Territoriales) de déléguer à des Sociétés privées la mise en oeuvre et la gestion pendant un laps de temps donné d'un Projet Public particulièrement complexe ou urgent ( par exemple du financement jusque la construction d'un hôpital). La contrepartie à la charge du secteur public est le paiement d'un loyer.313843963.jpg

L'objectif du nouveau projet de loi (qui commence la navette parlementaire) est d'étendre l'assiette de la loi Madelin (Développement durable, Universités). L'avantage de cette formule est de diluer dans le temps les déficits publics ce qui n'est pas anodin.

Pourtant, est-il sain de reporter encore à plus tard la dette publique qui est un problème récurrent en France ?

De plus il me semble que cela participe encore de la privatisation des missions de l'Etat et de son désengagement. 

Et qui va bénéficier des marchés ? Certainement pas les artisans et PME vrais entreprises dynamiques françaises, mais les grosses entreprises comme Bolloré, Vinci, Bouygues qui bénéficieront encore d'une nouvelle rente de l'Etat !

Et cela s'ajoute à ce dont de nombreux internautes se sont fait l'écho à propos de la privatisation de la sécurité sociale ... cf Partageons mon avis  entre autres

23/06/2008

ET IL EST CENSE ETRE LE GARANT DES INSTITUTIONS !!!!

Depuis mai 68, il est de plus en plus courant de critiquer le travail des Institutions de l'Etat.

Ce qui est nouveau depuis l'arrivée de Sarkozy, c'est que cette critique de l'Etat émane de l'Etat lui-même !

Dernièrement, un porte parole du parti au pouvoir ainsi que le 1er Ministre ont remis en cause le travail de l'INSEE, considérant que ses prévisions étaient erronées. Sarkozy lui-même  en a ajouté une couche.

Il est vrai que régulièrement l'INSEE réactualise un petit peu ses prévisions. Ce n'est pas nouveau. L'institut n'a pas changé sa façon de travailler.

 Ce qui est nouveau c'est de voir une composante de l'Etat critiquer une de ses émanations.1681509341.jpg

De même , nous n'avions jamais vu sous la Vème République un chef d'Etat sonner la charge contre un des 3 tenants du pouvoir de l'Etat.  Le Président Sarkozy l'a fait en mettant à plusieurs reprises en cause l'Institution Judiciaire. Certains magistrats ont directement et durement  été critiqués par Nicolas Sarkozy.

Voyons les autres pouvoirs que pourrait attaquer le Président.

Le Pouvoir Législatif : Le Président n'a pas lieu de critiquer leur détenteur (Sénat et Assemblée Nationale) tant le Parlement est à la botte du président !! Encore que Copé se soit vu reprocher de ne pas tenir assez bien les députés UMP !!

Pour le Pouvoir Exécutif, j'ai beaucoup  plus d'espoir d'entendre une critique en provenance de Nicolas Sarkozy tant il est notoire que les rapports entre le Président et le 1er Ministre ne sont pas bons !!!

Peut être même entendrai-je un jour une critique du Président Sarkozy par ... le Président Sarkozy tant celui-ci nous a habitué à nous dire tout et son contraire !!!!!

Alors ? A quand votre auto-critique Camarade Sarkozy ??

13/06/2008

Arrivederci PPDA

La presse a annoncé en début de semaine le départ de Patrick Poivre d'Arvor des commandes du "20 heures" de TF1. Information confirmée depuis par ... TF1 !

Le départ de d'Arvor s'accompagnera de celui de Robert NAMIAS (chiraquien notoire) remplacé par Jean-Claue DASSIER (très proche de Mr SARKOZY) en tant que Directeur de l'Information.

Il est difficile de ne pas voir derrière ces départs la patte de Nicolas Sarkozy.

Les images ci-dessous datent d'il y a plus d'un an.

Le Président a la rancune tenace !!!!


16/04/2008

Sarkozy et la Natalité

Un décret vient de paraître, qui vient modifier les règles de calcul des allocations familiales.

Jusque maintenant, il y avait 2 majorations  de 60 Euros à 11 et 16 ans. Dorénavant, il n'y aura qu'une seule augmentation de 60 euros : lorsque l'adolescent aura 14 ans.

Je ne comprends pas !83d2239ca28a5a1efe033a80febc548a.jpg La politique nataliste est un des rares succès de la France par rapport aux autres Européens. Nous le devons à notre système de crèche, l'école maternelle, notre système d'allocations familiales ...

Et là, après une tentative de suppression de la carte famille nombreuse, La République française  diminue les allocations familiales....

Je me demande si ce gouvernement ne confond pas rupture et démembrement !!

09/04/2008

OUVERTURE ? VOUS AVEZ DIT OUVERTURE ??

"Il faut le calibrer en fonction de nos disponibilités financières". C'est en ces termes que le président en déplacement à Cahors hier  a évoqué le Revenu de Solidarité Active (RSA).

Au vu du plan d'économie présenté il y a quelques jours, il s'agît d'un enterrement de première classe de cette allocation prévue pour inciter les érèmistes à reprendre le travail. Martin Hirsch,Haut Commissaire aux solidarités Actives nommé par Sarkozy dans le cadre de sa politique "d'ouverture" et ex président d'Emmaüs,  avait fait de cette allocation son cheval de bataille. On attend sa réaction...

D'autres personnes d'ouverture nommées par Sarkozy doivent commencer à manger leur chapeau. Ainsi Bernard Kouchner, fondateur de Médecins sans Frontières, ex administrateur de l'ONU au Kossovo, le french doctor. Plus personne ne le reconnaît dans ce rôle d'apparat de salon, depuis qu'il a été nommé par Sarkozy Ministre des affaires étrangères.

Quant à Hervé Morin, centriste anciennement d'obédience Bayrou, il ne décide de rien en tant que ministre de la défense. La défense étant la chasse gardée de la présidence.

Je ne me fais aucune illusion sur ce que va faire la dernière personne ??? Mais les 2 premières méritaient mieux...

08/04/2008

Une autre présidence ???

Nous avons assisté à la fin programmée (et probablement temporaire) de la présidence bling-bling. Nicolas sarkozy et son entourage ont décidé de redonner la profondeur qui sied à la fonction présidentielle.

Je m'en suis félicité dans un précédent billet. Mais là nous discutons de la forme.

Sur le fond, la politique de rupture s'apparente plutôt à une déchirure.4f5b301739ed4ed5ab9175b81094dcdf.jpg

Le président Sarkozy remet en cause les rares éléments de satisfaction de la présidence Chirac. Chirac avait osé dire non à la stratégie de Bush vis à vis du terrorisme, et s'était notamment démarqué des USA, s'inscrivant en cela dans la poursuite d'une tradition diplomatique française défendue par 4 présidents.

Au moment où la plupart du monde occidental (l'Italie, l'Espagne et même le Royaume Uni) essaie de se démarquer à son tour des USA, la diplomatie française se rapproche ostensiblement de George BUSH qui est en fin de mandat.

Nous marchons décidemment sur la tête.

Nous savions déjà que notre Président n'était pas gaullien. Je m'aperçois qu'il n'est même pas gaulliste. Comment les députés de l'UMP peuvent ils accepter ça ???

05/04/2008

Ha non ! ce n'est pas un plan de rigueur !

Malgré ce que tous les économistes disaient, la France a tablé sur une croissance trop forte pour établir le Budget. Résultat : les fonds vont manquer. Et le Gouvernement qui tient absolument à ne pas augmenter les prélèvements obligatoires en est réduit à lancer des réformes pour faire des économies.3c5d02dc0919b632a34b23d20c9098c4.jpg

Mais ce n'est pas un plan de rigueur (ho le vilain mot) quoiqu'en dise cet irresponsable de François Hollande !

A y regarder de plus près, je m'aperçois que les économies vont porter sur le logement, les contrats aidés, la santé, la réforme de "la condition enseignante", et la réorganisation de différentes administrations.

En résumé, les réformes vont porter essentiellement sur les plus démunis d'entre nous, pour qui ce sera encore plus difficile.

Alors effectivement, ce n'est pas un plan de rigueur car un plan de rigueur touche approximativement de la même façon toutes les classes sociales.

Non, c'est juste un plan de Droite !

04/04/2008

La rupture .....

A l'heure où toutes les nations occidentales regrettent d'avoir mis les pieds en Afghanistan et surtout en Irak la France doit être la seule nation (avec les USA) à accroitre le nombre de ses soldats en Orient.

La raison est simple : l'Elysée souhaite le retour -après plus de 40 ans- de la France dans le commandement militaire intégré de l'OTAN. Mr SARKOZY, qui est l'ancien chef du parti gaulliste, prend ainsi le contrepied de la décision du Général de Gaulle de 1966. Il tourne aussi le dos à l'épine dorsale de la politique étrangère de la France pendant ces quarante dernières années.

On peut être d'accord avec cela. Après tout, rien n'interdit à un Etat de changer de politique. Et puis le Président sarkozy est à l'image de la rupture annoncée dans sa campagne électorale.e5f446938a5b0841898f98df79eb4bfd.jpg

Mais est-ce le moment ??? Faut-il, à une époque où les USA voient leur politique étrangère de plus en plus contestée dans le monde, s'afficher comme le valet de ce qui reste encore  la 1ère puissance du monde ??? Faut-il renoncer à la 3e voie qu'est la France et renoncer à être un interlocuteur crédible aux pays non occidentaux ???

Je ne le crois pas. Je suis de ceux qui ont été fiers de leur pays lors du discours de Dominique de Villepin devant le Conseil de Sécurité de l'ONU en 2003.

Avec la politique actuelle, un tel discours ne serait  plus possible....."allié mais pas vassal" avait dit de Gaulle en quittant le commandement intégré de l'OTAN !

Et pendant ce temps là, un des barons du PS salue le président de la côte d'Ivoire, le chantre de l'ivoirité, comme un grand ami de la Gauche....

Vraiment ! De quoi on a l'air  ??

01/04/2008

Mr SARKOZY nous a quitté.

Cela fait quelques temps que nous n'avons pas de nouvelles de l'Elysée (en tous cas beaucoup moins !).

Voilà l'explication. Elle est très simple.

http://www.dailymotion.com/related/5593374/video/x1nc1h_e...

 

 

28/03/2008

Nico, fais attention à tes amis !!!

Notre Président, en visite à Londres a une fois de plus montré son savoir faire pour caresser dans le sens du poil son interlocuteur du moment. Pour le coup, ce n'est pas un mal tant il est vrai que depuis des siècles et des siècles les rapports entre la France et le Royaume de sa gracieuse majesté ont été irréguliers....

Sur ce point, la mission est réussie par Nicolas (et Carla) Sarkozy, puisque même les tabloïds ont épargné la France et les Français.

Pourtant, je me demande si en louant le Royaume Uni, on n'hypothèque pas les rapports de confiance que notre pays entretient avec l'Allemagne depuis plus de 40 ans.d0a13e6bfb8af636feb8b423341c1797.jpg

Ainsi, quand le Président déclare devant les parlementaire britanniques que le couple franco allemand est nécessaire pour l'Europe, mais plus suffisant.  Ainsi, quand il déclare que le Royaume Uni est le modèle de la France (entre nous  ça il faut oser le dire !!) alors que 2 semaines avant, il déclare en Allemagne devant Mme MERKEL : "on fait tout comme vous".

Hier, le Président a fait de Londres un discours louable sur le capitalisme financier et ses excès. Mais était-il obligé de fustiger la politique de l'Euro fort mis en place par la BCE alors que l'on sait que les Allemands sont farouchement attachés à l'indépendance de la Banque centrale Européenne vis à vis du Pouvoir Politique ???

Je me demande si Mr SARKOZY, n'a pas tendance à considérer que ses amis resteront toujours ses amis quoiqu'il dise et qu'il fasse, et que pour en avoir de nouveaux (amis) il peut dire et faire ce qu'il veut y compris à l'encontre de ses amis actuels ???

Si c'est le cas, il se trompe. Et je crois que Mr DEVEDJAN serait d'accord avec moi....

26/03/2008

Il est l'or Mon senor !!

Contrairement à ce qu'avait déclaré le candidat Sarkozy, il ne sera pas possible de baisser les prélèvements obligatoires (impôts et cotisations sociales) en France.

La faute en revient à la croissance qui est insuffisante. C'est un argument imparable en effet.

Pourtant, cela fait des mois que les organismes internationaux martellent que la croissance ne serait pas de 3%, même pas de 2,5%. Il y a eu ensuite la crise des subprimes (et celle de la société générale) et le paquet fiscal cadeau aux plus riches d'entre nous.ec9c5a28858bab6aa86c4574a36c4978.jpg

Qu'imorte, le budget français a été établi sur la base d'une croissance de 2 à 2,5%. Le président Sarkozy s'est vanté de pouvoir aller chercher la croissance avec les dents.

Aujourd'hui, le Gouvernement admet que la croissance sera entre 1,7 et 2%. D'après "le monde" il manque 68 milliards d'Euros pour que le Gouvernement puisse baisser le taux de prélèvement obligatoire et le ramener à la moyenne de la zone Euro. Aujourd'hui, on le Gouvernement ne se demande plus de combien il pourra baisser les prélévements obligatoires, mais comment il va faire pour ne pas les augmenter.

De 2 choses l'une :

  •  ou le Gouvernement et le Président nous racontent n'importe quoi et donc ils nous prennent pour des "enfants" ;
  •  ou alors la gestion du pays est faite par des amateurs. En effet sarkozy semble avoir vraiment cru qu'à la différence des autres économies européennes il pouvait aller chercher la croissance avec les dents et avec les caisses vides. De même Mr Fillon avait l'air de découvrir que la france était un Etat en faillite.Mais ça voudrait dire que ces gens qui sont aux affaires depuis 6 ans, ont attendu tout ce temps pour connaître l'état du Pays ???

Je pense que la vérité est entre les 2 : on nous prend un peu pour des "enfants", et c'est aussi un peu la cacophonie au sommet de l'Etat (un peu comme au PS quoi) ...

24/03/2008

Cette semaine, l'Elysée vous propose...

Finie la présidence Bling-Bling. Ca y est !!

Cela a commencé avec le voyage en Afrique du Sud. L'épouse du président a été encensée par les critiques journalistes.

Sa discrétion, mais aussi sa présence amoureuse dans l'ombre du Président ont été mises à l'honneur. Paris-Match s'est fendu d'un très beau reportage à cet égard.

En dernière semaine, nous avons eu un Président gaullien. D'abord, il y a eu l'hommage émouvant au poilu Lazare Ponticelli aux invalides. Mr Sarkozy a même eu la chance d'avoir une météo exécrable qui a failli nous donner : "entre ici  Lazare Ponticelli, avec ton sombre cortèèèèège".  Non lui c'était au Panthéon, et puis je vous ai dit que c'était la fin de la présidence Bling Bling.9c68890173adcab7ad0d357ce0318e86.jpg

Ensuite, c'est l'hommage aux 105 maquisards morts en mars 1944 au plateau de Glières. Là aussi, c'est du présidentiel lourd :seul dans la neige, il se dirige vers la stèle.

Il est dommage que Léon Zitrone ne soit plus de ce monde. Mieux que quiconque il eût été capable de mettre en scène "la geste du Président Sarkozy"  renaissant de ses cendres municipales.

Sérieusement ....Je préfère cette présidence là à la présidence bling bling. La référence à l'histoire m'a plu.

Mais on aurait préféré la voir avant. En tous cas, j'aurais aimé la voir plus spontanée et non pas commandée par une élection et des sondages .....

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu