Avertir le modérateur

10/03/2013

There is no alternative ! (TINA)

hollande,schrôder,tina,thatcherC'est pas cette phrase ô combien porteuse d'espoir que Margaret Thatcher avait justifié sa politique de diminution de dépenses publiques dans les années 1980.

Durant son mandat, elle s'est rapidement rapprochée de Ronald Reagan lui même adepte de la politique économique de Milton Friedmann et l'école de Chicago .

Reagan et Thatcher ont sonné le glas de 35 ans de Keynésianisme qui n'avait pas apporté de solution aux chocs pétroliers de 1974 et 1979.

Pour autant, les situations économique et surtout sociale se sont elles améliorées aux USA et en Grande Bretagne ? NO definitly !

Même .... Les situations budgétaires se sont elles améliorées dans ces 2 pays ? Non ! Elles ont même empiré.

Pourtant, les travaillistes (revenus au Pouvoir en Grande Bretagne) ont continué à faire du Thatcherisme soft (n'est-ce pas Mr Blair ?).

Pour preuve, Tony Blair a été la mascotte du RPR puis de l'UMP.

Le TINA thatcherien a fait l'objet d'une telle propagande que même dans un pays adepte traditionnel à la fois de la rigueur budgétaire et d'assurances sociales, le "tout équilibre budgétaire" a trouvé sa place. En effet, les réformes Schröder (un social démocrate) sont encensées par la Droite française qui n'a pas trouvé le temps en 10 ans de les mettre en oeuvre !!!

A ce sujet, j'ai été époustoufflé par la réaction de Frédéric Lefebvre chez Ardisson samedi soir ! Alors qu'on venait de parler des réformes du travail mises en place par Hollande (allez voir ici ce que j'en pense de ces éformes), L'ineffable Lefebvre n'a rien trouvé d'autre à dire que :" je veux bien reconnaître une chose, c'est que François Hollande n'avait pas parlé de ces réformes dans sa campagne électorale" !!! Oui : c'est le moins que l'on puisse dire. Mais entendre cela d'un type qui a été au gouvernement dans une majorité qui a duré 10 ans a de quoi me mettre sur le c.. !

Tout cela me convainc d'une chose. La Droite (ni Copé, ni Fillon ni Sarkozy) ne passera pas en 2017. Pour 2 raisons au moins :

- L'UMP confirme que there is no alternative.

- La Gauche mène la politique de rigueur que la Droite n'a pas osé mener (réforme du droit du travail, augmentation des impôts sur le revenu). Il n'y a donc aucune raison de voter pour le candidat UMP.

En clair, les vrais cocus dans notre futur proche, ce sont ceux qui croient au progrès social. 

02/01/2012

Les bonnes résolutions !

resolution-2007.jpgA chaque début d'année ses bonnes résolutions.

Commencer un régime, reprendre le tennis, se lancer dans le monde associatif, la politique.

En janvier, on se fixe tous des objectifs.

Avec plus ou moins de succès certes.

C'est ainsi que début 2007, notre Président avait "changé" et avait pris de bonnes résolutions pour la Sécurité dans notre Pays.

2011 a été l'année des bonnes résolutions budgétaires (la règle d'or). Avec le succès que l'on sait puisque le budget 2012 a été voté en déséquilibre.

Cette année, la bonne résolution c'est l'emploi (cf le figaro)

Bref ! Si vous ne voulez pas être déçu par le résultat de vos bonnes résolutions, faîtes comme notre Président, changez-en tous les ans.

Ca passe mieux ...

12:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sarkozy, social, emploi, tva sociale, 2012 |

08/05/2011

Laurent Wauquiez fait dans le "social"

wauquiez_424.jpgConnaissez-vous le groupe "Droite Sociale"  ?

Pour ma part, je ne connaissais pas avant ce soir ...C'est le club de réflexion  de Laurent Wauquiez ministre du Gouvernement Fillon.

Mr Wauquiez était ce soir invité ce soir de l'émission BFM TV 2012-RMC-Le point.

Et il a fait part de la teneur de la proposition de loi que son groupe (affilié à l'UMP) allait déposer sous 10 jours.

Et me moins que l'on puisse dire, c'est que le nom du groupe de Mr Wauquiez surprend !

Les propositions portent entre autre sur le RSA ... Et le détail est surprenant. Avant de détailler, rappelons que le RSA permet à des personnes ayant un travail mais ne gagnant pas assez, d'avoir un complément allant entre 200 et 300 Euros par mois (cf ici)

Florilège ...

Les heureux bénéficiaires du RSA devront 5 heures de travail social par semaine (travaux de nettoyage, sorties d'école ...). Ben oui ... C'est donnant-donnant.

Pour éviter les dérives de l'assistanat, "Droite Sociale" va également proposer que les prestations sociales (RSA inclus)ne dépassent pas 75% du SMIC !! Après les déremboursements, le plafonnement social ...

Un étranger qui vient en France devra cotiser 5 ans avant de pouvoir bénéficier des prestations sociales.

Et bien sûr, tout cela c'est dans le but de défendre les classes moyennes.

L'UMP est en campagne il n'y a pas de doute. Et vous pariez qu'elle va encore jouer sur les divisions ?

17/10/2010

Le gouvernement reste droit dans ses bottes !

francois-fillon-sur-le-plateau-du-jt-de-tf1-le-5-mai-4544389yccqz_1759.jpgJe suis en train d'assister à l'interviouve de François Fillon par Claire Chazal sur TF1.

Sous son langage policé, nous savons que le chef du Gouvernement ne veut toujours rien lacher sur les retraites.

Ainsi, en ce qui concerne les moyens d'action, s'il ne remet pas en cause (encore heureux !) il n'exclut pas le recours à d'autres mesures pour faire cesser le blocage des raffineries.

Les bloqueurs de raffinerie peuvent donc s'attendre à la visite des CRS.

A l'occasion d'une question sur la profondeur du mouvement social et du bouclier fiscal, le 1er Ministre n'exclut pas à terme de le remettre en cause, mais à condition que l'ISF soit abrogé.

En conclusion, le Pouvoir Exécutif reste sourd aux manifestations et à la grève.

Mais on le sent fébrile face à une possible paralysie économique de la France....

20:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tf1, chazal, fillon, retraites, reforme, social, greve |

25/04/2009

"Il faut respecter l'état de droit en matière sociale"

jean-pierre-raffarin.jpgJe n'aime pas beaucoup Jean-Pierre Raffarin. Je ne l'ai jamis aimé ! Depuis le départ. Depuis qu'il est sorti de l'anonymat pour devenir 1er Ministre.

Sans vraiment de raison... Ou pour la plus mauvaise ! Parfois on dit de certaines personnes : "je ne la supporte pas : c'est physique".

Et pour moi, c'est ce qui se passe avec Jean-Pierre Raffarin !

Cette faute étant avouée, je peux en venir à l'objet de mon billet. D'autant que c'est grace à lui que je sors d'une forme de léthargie que je traîne depuis quelques semaines !

Je suis d'accord avec lui quand il dit que l'état de droit doit être respectée en matière sociale.(cl le monde)

La vidéo publiée dans mon billet d'hier m'a mis mal à l'aise. Mal à l'aise car je suis écoeuré de voir jusqu'où un système peut pousser des gens sans histoire, écoeuré car tout se passe dans une relative indifférence de la classe politique.

Mais j'étais mal à l'aise aussi , car je ne suis pas resté  insensible à la dégradation des locaux de la République,en présence des média qui ne se sont pas privées de retransmettre les images.

Alors, oui Raffarin a raison quand il dit qu'il faut respecter l'état de droit ! On ne peut pas d'un côté fustiger le comportement des banlieusards qui brulent les bagnoles et les écoles et ne rien dire aux travaileurs qui saccagent les locaux de la République.

Par contre, quand Mr Raffarin, voulant poursuivre sur sa lancée, ajoute que les séquestrations de patrons l'inquiètent : elles nuisent à l'image de la France, je ne peux être d'accord. Et je mesure l'incompréhension, le mépris de cette personne sur les déconvenues de la classe ouvrière.

On les lui pardonnera cependant ces défauts. Tant il est vrai qu'il est loin d'être le seul de la classe politique à les avoir ...

03/04/2009

L'Elysée est préoccupé ....

Nicolas_Sarkozy_-_Sarkozy_meeting_in_Toulouse_for_the_2007_French_presidential_election_0299_2007-04-12_cropped_further.jpg... Par la radicalisation de mouvements sociaux : séquestrations de dirigeants, lancement de projectiles sur des directeurs...

C'est ce qu'on apprend par une dépêche de l'agence Reuter reprise par le Desk du Monde.

Préoccupé, mais pas inquiet si l'on en croit Henri Guaino conseiller de la présidence.

Pas inquiet ?! Ha tiens ?!

C'est peut être pour ça que comme nous l'indique Nicolas, en cette période de crise, le Président Sarkozy en donne encore plus aux plus riches d'entre nous !!

Oui ! les possibilités d'exonération de l'impôt de solidarité sur la fortune vont être accrues.

Forcément, le Gouvernement n'aurait jamais osé prendre une telle décision s'il avait été inquiet de la radicalisation des mouvemets sociaux.

Ca plus de trente ans que je m'intéresse à la chose publique.

Pourtant, je suis chaque jour étonné par le fossée existant entre les tenants de la réprésentation nationale et les "reprsentés" que nous sommes....

23/02/2009

Mme Parisot sans aucun complexe.

paristot.jpgElle ferait passer Nicolas Sarkozy pour un gauchiste !

Peut-être est-ce normal puisqu'elle a vocation à représenter le patronat français ?!

Pourtant Madame Parisot devrait garder le sens de la mesure. Du moins si elle veut rester crédible.

Des exemples ?? Il y en a ...

A ce jour, alors qu'elle a exigé (avec succès) du Gouvernement qu'il ne réglemente pas les parachutes dorées et autres rémunérations insolentes des grands patrons français, rien n'a été fait par le MEDEF dans le sens d'une déontologie des revenus des patrons !!!

Sur Europe 1 dimanche  Madame Parisot était particulièrement en forme et décomplexée.

Quand elle fustige la bureaucratie française mise en place par Sarkozy alors que celui-ci décide de soumettre à avis consultatif (donc non obligatoire) des comités d'entreprise quand les entreprises reçoivent des aides de l'Etat.

Quand elle dénonce la participation de l'Etat dans le futur groupe bancaire issu de la Caisse d'Epargne et de la Banque Populaire :"s'il y a une forme de nationalisation elle ne doit être que provisoire, souvenez vous du Crédit Lyonnais, c'est tout ce que je puis dire". Autrement dit, OK pour que l'Etat paie les pots cassés des déviances du capitalisme, mais pas question que l'Etat contrôle le système bancaire voire en tire des bénéfices.

Quand elle met en cause le "fardeau (...) des prélévements obligatoires" alors que le Président Sarkozy vient d'annoncer la suppression de la taxe professionnelle.

Est-ce vraiment le moment de faire dans la provocation Madame Parisot ? Après tous ces licenciements des derniers mois ?? Après ces annonces d'excellents résultats des entreprises du CAC 40 ??

Certains me répondront (fort justement) que le patronat français, ce n'est pas uniquement des grands patrons de multinationales ou d'entreprises du CAC40. Que le patronat français ce sont surtout des PME qui exportent, des artisans dynamiques.

Je sais bien. Mais alors pourquoi les adhérents du MEDEF s'obstinent-ils à choisir pour les représenter, des mandataires issus du grand patronat ??

En effet, rappelons que Mme Parisot était auparavant dirigeante de l'institut de sondage IFOP et est héritière du 1er industriel du meuble en France et à ce titre 276e fortune de France et que son prédécesseur au MEDEF Mr Seilliere est le patron, mais aussi fils et petit-fils du patron de Wendel.

18/02/2009

Et pendant ce temps là, nos grandes entreprises annoncent des bénéfices

picsou5.jpgL'époque est à l'annonce des plans sociaux (PSA Peugeot(-Citroën), des "départs volontaires" (Mittal-Arcelor). En France, mais aussi dans le monde (General Motors entre autres).

L'heure est au recours par les entreprises, au chômage technique ou aux congés obligatoires (Arcelor-Mittal).

L'Etat met la main à la poche pour aider les banques, ainsi que les constructeurs automobiles qui ont fait des bénéfices énormes pendant plus de 10 ans avant de subir la crise.

Tout cela est symptomatique de la crise. On doit faire le gros dos en attendant que ça passe et être solidaire. Ce n'est drôle pour personne !!!

Personne ??!!! Pas sûr.

Mittal Arcelor a annoncé des bénéfices record cette année : pas loin de 10 Milliards d'Euros. Record battu par Total avec 13 Milliards d'Euros.

Tout cela me donne un sentiment d'écoeurement.

Et ce matin la nouvelle qui tombe : La Société Générale, banque par qui le scandale est arrivé, annonce un bénéfice 2008 en hausse par rapport à 2007 (certes plombé par son trader vedette Kerviel). Voilà donc une banque frappée à double titre par la crise financière, qui reçoit l'aide de l'Etat et qui pendant ce temps là annonce des bénéfices qui vont largement aller dans la poche des actionnaires (plus de 1 Euro par action soit +30% par rapport à 2007 !)

Et c'est ce monde là, ces règles du jeu là que nos dirigeants sont en train de pérenniser ?!

Quand je pense que Nicolas Sarkozy s'était fait le candidat de la rupture.....

17/02/2009

Demain, not' bon président y cause dans l'poste

avec-sarkozy-tout-est-possible.jpgL'allocution du Président Sarkozy est prévue le soir même de sa rencontre avec les organisations syndicales.

Il n'y a pas de doute possible, le Président continue à s'inscrire dans la "com". Car enfin, que pourra-t-il bien dire sur le fond ??

Qu'il a rencontré les syndicats ? Ca on le sait déjà.

Qu'il a fait le nécessaire pour calmer les syndicats (dont une partie a un comportement irresponsable) ? Probablement, il dira ça.

Que c'est la crise et qu'il faut faire des sacrifices ? On est déjà bien placé pour le savoir.

Alors le Président a depuis quelques jours commencé à contacter les syndicats de façon bilatérale (un syndicat à la fois) et anticipée, ainsi qu'à faire circuler dans la presse certaines "concessions" qu'il est prêt à faire pour les "plus touchés par la crise".

Mais qu'imagine-t-il ? Que le fait pour le Gouvernement de renoncer à percevoir un tiers provisionnel suffira à calmer le "bon peuple" ? Dans ce cas là, que compte-t-il faire avec les contribuables qui ont choisi la mensualisation ??

Est-ce qu'il croit encore que le fait d'annoncer ce sur quoi il est prêt à négocier, avant que la négociation ne commence est toujours la bonne manière pour entamer le dialogue ?

Quand le Président va-t-il comprendre que ce dont les citoyens  ont besoin aujourd'hui, c'est (ne serait-ce que)  l'impression d'être écoutés.

Ils ont besoin du sentiment de justice sociale...

17:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sarkozy, crise, syndicat, allocution, social |

06/02/2009

Sarkozy-ci, Sarkozy-là ...

115130sarkozy%20television%20publique.jpgDes annonces, des annonces.

On n'en attendait pas moins du chef de l'Etat.

Libération titre "une pincée de social". Le Figaro lui annonce en titre "15 millions de spectateurs pour Sarkozy". Les 2 sont probablements vrais.

Une des mesures phares est la suppression de la taxe professionnelle. Problème : cette taxe sert aux collectivités territoriales et leurs rapportent, d'après le Président, 8 Milliards d'Euros. Or déjà ce matin, les journaux annoncent que c'est bien plus de 8 Milliards qui seraient enlevés aux communes, départements, et régions...

Beaucoup d'annonces disais-je... Beaucoup de contradictions !!!

Il y a 15 jours le président déclarait ne pas entendre les Français et faire ce qu'il voulait. Dans son intervention d'hier, il indiquait "que les Français soient inquiets, c'est normal", "je le comprends, je l'entends" (sic).

Mais même au sein de la même soirée il est capable de dire une chose et son contraire ... Ainsi au début de son intervention il déclare que oui il décide, mais que cela change après toutes ces années où "on" n'a pas décidé.... Alors que  vers la fin du discours du président le monde relève  :"Vous croyez vraiment que De Gaulle ne décidait pas ?", a-t-il lancé, avant de convoquer Georges Pompidou, Valéry Giscard d'Estaing, François Mitterrand et Jacques Chirac pour estimer qu'ils se sont "tous comportés comme les leaders, comme des patrons".

Des annonces oui. Des annonces.

11:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sarkozy, mesures, crise, social |

03/02/2009

La non-politique de Logement de Nicolas Sarkozy

abbe.jpgLa fondation Abbé Pierre vient de rendre son rapport. Eloquent.

3,5 millions de personnes sont mal logées en France (+300 000 en un an).

Il faut rappeler que l'une des promesses du candidat Sarkozy était de faire de la France un pays de propriétaire .... En prenant, il est vrai, comme modèle le crédit hypothécaire des américains qui a créé la crise des subprimes !

Depuis, il y a eu beaucoup d'annonces : la maison à 15 EUR par jour , la maison à 100 000 EUR, la vente de logements sociaux aux locataires .....

On avait fini par y croire.

Et puis au détour du rapport de la fondation repris par le monde, on apprend que la part des dépenses des collectivités publiques pour le Logement a baissé en 2008 et que notamment l'Etat avait diminué sa contribution puisqu'elle était passée de 1,36% du PIB en 2000 à 1,1% en 2008.

Alors ? De qui se moque-ton ?

Qu'en pense Martin Hirsch ?

01/10/2008

Le Livret A : c'est confirmé

070703_FILLON.jpgC'est confirmé : Le Premier Ministre  vient de confirmer que le gouvernement se prépare à utiliser "une partie du surplus de collecte du Livret A" vers la garantie du crédit au profit des PME.

Je l'ai appris par Nicolas en allant sur  Partageons Mon Avis.

Je suis tout à fait d'accord et n'ai rien à ajouter à son billet (ni au mien de ce matin d'ailleurs) !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu