Avertir le modérateur

02/04/2014

Haaaa le socialisme

lamy, socialisme, ps, municipales, vallsJe me demande si le Parti Socialiste ne devrait pas changer de nom.

Parce que sinon, Jean Jaurès va se retourner dans sa tombe.

Juste après avoir terminé mon billet d'hier, je me suis demandé si je n'étais pas allé trop fort en me demandant si le Gouvernement ne se dirigeait pas vers le Thatchérisme.

Il est vrai que beaucoup de blogueurs se posent des questions.

Et puis je suis tombé sur cette entrevue de Pascal LAMY (membre du PS, ex chef de l'OMC) dans le monde.

Pascal Lamy propose de lever le tabou du SMIC. Voilà ce qu'il dit :" je pense qu'à ce niveau de chômage il faut aller vers davantage de flexibilité, et vers des boulots qui ne sont pas forcément payés au smic".

Bon .... Je suppose que la prochaine avancée sociale concernera le travail des enfants de plus de 12 ans .... 

22:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : lamy, socialisme, ps, municipales, valls |

30/04/2008

Libéral ou pas ??

A l'occasion d'un commentaire déposé chez Nicolas J (partageons mon avis), je m'interroge. N'ai-je pas écrit trop vite ? Suis-je anti-libéral ?

Bon, le but n'est pas l'introspection !

Il n'empêche. Quels sont les 2 Etats qui représentent le mieux le libéralisme au sens économique du terme ? Réponse le Royaume Uni et les USA. C'est quasiment une marque de fabrique que ces 2 pays ont longtemps et (pour l'un d'eux c'est encore le cas) revendiqué.

Ainsi les USA ont pesé de tout leur poids sur le GATT devenu  l'OMC qui elle-même a réussi à faire admettre à l'Union Européenne ces même principes de libre concurrence. C'est sur cette base que par exemple la politique agricole commune qui protège nos agriculteurs est remise en cause. C'est également du fait des USA et de l'OMC que les droits de douanes existant à l'importation de produits dans l'UE sont en train de disparaître. Ces libéraux ne cessent depuis des années de remettre en cause toute forme de subvention versée par la France à un secteur d'activité comme cela a été le cas pour la sidérurgie ou l'agriculture.

Pourtant, ces même libéraux n'hésitent pas à subventionner, voire quasi nationaliser des banques victimes de la crise des subprimes aux USA et au Royaume Uni.

Autrement dit,  c'est "le libéralisme quand ça m'arrange". Il faut rappeler que dans les années 80 (déjà) les USA imposaient aux pneux Michelin des droits de douane élevés pour protéger leurs constructeurs nationaux. Rappelons nous également tous les obstacles mis sur la route de l'avion Concorde qui était en avance technologiquement dans les années  70.

Si l'on remonte encore plus loin dans l'histoire : quel pays était pour le libre échangisme au 19e siècle ? réponse : le Royaume Uni. Et quel était la première puissance économique  à ce moment là ? Réponse le Royaume Uni et pourquoi ? Pour écouler plus facilement ses produits ! Quel pays était pour la concurrence pure et parfaite au 20e siècle ? les USA qui étaient la première puissance économique mondiale.Et pourquoi les USA commencent-ils à regretter ce principe de libre concurrence ?? Du fait de l'arrivée de l'Inde et de la Chine.

J'en déduis que le libéralisme ne favorise que le plus fort économiquement. Tant pis pour les autres ! Le libéralisme n'est en réalité qu'une forme d'opportunisme.

 Je me demande si il n'y a qu'en france où il y a des dirigeants politiques qui sont libéraux alors que leur pays n'est pas leader économique ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu