Avertir le modérateur

14/04/2012

Pour ça, merci Méluche !

melenchon-930_scalewidth_630.jpg1°) Mis à part pour les élections de 2002, je crois que j'ai toujours voté pour la gauche socialiste.

2°) Je n'éprouve pas de sympathie pour Jean-Luc Mélanchon. Je trouve qu'il se la joue trop anti-système alors qu'il a fait partie du système ne serait-ce que parce qu'il a été ministre de la République (un peu comme F Bayrou si vous voyez ce que je veux dire ...). Il est déségréable avec les journalistes. Y compris avec les stagiaires se plaçant de fait au delà du côté sympathique qu'aurait pu avoir le Jean-Pierre Bacri de la Politique...

Ceci étant dit, je viens d'aller chercher sur le site du ministère de l'Intérieur les résultats du 1er tour de la présidentielle de 2007. J'en ai refait un tableau.

 

Nom Voix Pourcentage voix exprimées
M.  Olivier  BESANCENOT 1498581 4,08
  Mme  Marie-George  BUFFET 707268 1,93
  M.  Gérard  SCHIVARDI 123540 0,34
  M.  François  BAYROU 6820119 18,57
  M.  José  BOVÉ 483008 1,32
  Mme  Dominique  VOYNET 576666 1,57
  M.  Philippe  de VILLIERS 818407 2,23
  Mme  Ségolène  ROYAL 9500112 25,87
  M.  Frédéric  NIHOUS 420645 1,15
  M.  Jean-Marie  LE PEN 3834530 10,44
  Mme  Arlette  LAGUILLER 487857 1,33
  M.  Nicolas  SARKOZY 11448663 31,18

Le résultat est éloquent !

Si on fait le total des pourcentages des voix de gauche on trouve : 4,08% +1,93% +1,32% +1,57% (je compte la totalité des écolos) +25,87% +1,33% = 36,10%. 

Je sais bien qu'un sondage ne fait pas une élection et que tant qu'on n'aura pas les résultats des élections je ne tiendrai pas pour certaine la victoire de F Hollande.

Mais je constate une chose : que si l'on fait le compte des résultats des derniers sondages (voir ici), on remarque que les résultats de la Gauche seraient autrement meilleur. J'ai pris le dernier sondage IFOP 10-13 avril  (qui n'est pas le plus favorable à la Gauche) et j'ai fait le total j'ai trouvé 44% (+7,9% par rapport à 2007)

Pour celui de TNS SOFRES du 11-12 avril j'ai trouvé pour la gauche 48% (+11,9% par rapport à 2007).

A l'évidence, nous devons cela au syndrôme Mélenchon. J'observe d'ailleurs que contrairement, l'éclosion de ce dernier ne se fait pas aux dépends du candidat socialiste car Hollande est crédité d'en moyenne 28% des voix alors que Ségolène Royal avait fait 25,87%.

Alors .... Je ne sais pas exactement (même si j'ai une vague idée) où Jean-Luc Mélanchon va chercher ses voix, mais non seulement il regonfle la Gauche, mais en plus cela ne se fait pas aux dépends du PS.

Pour ça merci Méluche.

ps. si je maintiens mon vote Hollande du 1er tour, je n'exclus pas de voter pour le candidat du Parti de Gauche aux législatives. 

26/08/2011

Valls encensé par "the economist"

Manuel-Valls.jpgSi vous ne savez pas qui choisir parmi les candidats socialistes à la primaire, je vous conseille la lecture de "the economist" ou du monde qui reprend l'hebdomadaire britannique.

Martine Aubry et François Hollande sont considérés comme des dinosaures.

Arnaud Montebourg et Ségolène Royal sont dépeints comme de doux imbéciles.

Seul Emmanuel Valls tire son épingle du jeu en incarnant (aux yeux de l'hebdo anglais) une gauche moderne.

Petite précision. "the economist" est un journal libéral. Il a appelé à voter Nicolas Sarkozy en 2007.....

30/03/2010

Le PS et la retraite des français

axa.pngLes élections régionales, les sondages et les déclarations intempestives émanant des caciques de l'UMP montrent que ce parti traverse une mauvaise passe.

Le PS semble pour sa part décidé à se mettre au travail...

Justement ! Après s'être pendant quelques années, laissé emmené sur le terrain glissant de la Sécurité, il serait temps pour ce vieux Parti de traiter d'un sujet qui est dans ses cordes. En tous cas, d'un sujet qui devrait être dans ses cordes.

La Retraite.

Et il faut bien admettre que pour le moment, le PS ne s'en sort pas très bien.

La dernière réforme d'ampleur de la retraite a été faite par François Fillon en 2003.

Et les dernières déclarations des dirigeants du PS ne sont pas encourageantes.

D'abord Martine Aubry qui courant janvier déclare : que l'age de la retraite "va très certainement aller vers 61 ou 62 ans" pour quelques jours après, suite à une levée de boucliers de la Direction du PS, défendre le maintien de l'age de la retraite à 60 ans.

Ensuite, nous avons le prédécesseur de Mme Aubry à la tête du PS, qui admet du bout des lèvres qu'il va falloir allonger la durée de la cotisation retraite en fonction de la durée de la vie et de la pénibilité du travail.

Si la Gauche veut vraiment sauver la retraite par répartition (qui est le système le plus juste), il va falloir être une force de proposition et avoir un discours plus volontariste.

Il va falloir qu'elle annonce clairement que soit la durée de cotisation va augmenter, soit accroitre lemontant des cotisations, soit réhausser l'age de départ à la retraite.

Les Français sont capables de comprendre que la justice sociale nécessite des sacrifices. Pour peu que ces sacrifices sont justes et équitablement répartis !!

La France mérite une politique qui ne soit plus seulement volontariste ! Elle mérite une politique économique et sociale volontariste et juste.

20/09/2009

S. Royal plaide pour un "dépassement du PS".

C'est le monde qui l'écrit en reprenant le discours de Ségolène Royal !

 

Mais Madame ! Le PS est DEJA dépassé !

07:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : segolene, royal, ps, socialiste, aubry |

05/09/2009

Le SPD n'est pas sorti de l'auberge

02_SPD.jpgA l'heure où la chèfe du PS demande à François Bayrou de clarifier son projet dans l'optique d'une éventuelle alliance, je tombe (fortuitement ?) sur un éloquent article du monde !

Je n'ai pas l'habitude sur ce blog, de voir ce qui se passe à l'étranger ! Pourtant, je vais faire une petite entorse à cette pratique ...

Cet article s'interroge sur les raisons pour lesquelles, après des décennies de socialisme allemand, la ville de Duisbourg considérée comme le berceau du SPD est passée au début des années 2000 à droite et y reste !

Duisbourg peut être comparée à Lens, ou à Nancy. Cette Cité était un fleuron de l'industrie sidérurgique et minière.

En 30 ans, rappelle le monde, la ville a perdu 120 000 emplois.

Le SPD, aux manettes localement et nationalement, n'a rien pu faire.

Un des responsables locaux du parti ajoutement avec un sens aigu de l'euphémisme :"tout n'a pas été bien fait, à Berlin, ces dernières années".

Ce n'est rien de le dire, c'est en effet un ministre du SPD qui a fait passer la retraite outre-Rhin, à 67 ans !!! Et ça c'est venu  après les réformes Schroeder de 2005  : baisse de la durée d'indemnisation chômage, création de l'équivalent du RSA, non augmentation des retraites malgré l'augmentation des cotisations ....

Un travailleur syndicaliste, regrette que le parti se soit coupé de sa base.  Beaucoup de salariés se rapprochent de la gauche radicale.

Et en ce moment, le SPD essaie de reconquérir sa clientèle ...

Ca ne vous fait penser à rien ??

18:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : spd, socialiste, aubry, ps, base, ouvrier |

25/08/2009

Socialiste primaire !

t-Montebourg_Arnaud1.jpgJe vais donc ajouter à la cacophonie ambiante !

Le PS n'est plus à ça près ...

Je ne suis pas militant et encore moins adhérant à ce parti. Mais je vote socialiste (même dans les moments difficiles) depuis 30 ans. Et ça me donne donc le droit de m'exprimer, tant ce que je vois me désole.

Je cherche en vain (peut être Hamon ? Et encore) quelqu'un qui incarne les valeurs de gauche au PS. Je sais que l'observation qui va suivre est simpliste, mais regardez comment sont habillés nos dirigeants socialistes ! Regardez-les bien les Stauss-Kahn, Royal et autres Aubry. Tailleurs et costards à plus de 1000 Euros. Et les seconds couteaux ne sont pas mieux : voyez l'un d'entre eux qui se fait remarquer par son goût pour les montres de luxe.

Allons au-delà de cette remarque simpliste ! voyons le fond du parti !

Que pense le PS (que pensent ses dirigeants) des rémunérations des traders ? Quel est son projet sur ce point dans le cas où il arriverait au pouvoir ? Les interdirait-il ? Les limiterait-il ? Les imposerait-il spcifiquement ?

Que pense le PS (et ses dirigeants) des golden parachutes ? Seront-ils interdits ? Limités ? Imposés spécifiquement ?dray-julien.jpg

Que pense le PS de l'Hôpital Public ? Le soumettrait-il aussi à une obligation de rentabilité ? Augmentera-t-il le nombre des infirmières ? Quelle est sa position sur la propension des cliniques privées à ne soigner que certains types de maladies  (les plus rentables) ?

Que pense le PS des centrales d'achat des hypermarchés qui étranglent financièrement nos agriculteurs en profitant de leur avantage économique pour faire baisser les prix des produits agricoles, et ne répercutent pas ces baisses sur les consommateurs ? Et s'il pense quelque chose, que compte-t-il faire ? Mais toutes ces considérations de la vie de tous les jours doivent paraître bien mesquines à Mr le Président socialiste du FMI !

En résumé, que pense le PS ?????


Maintenant, abordons le débat qui secoue la blogosphère et les média !

Je suis contre une alliance (3 ans avant une présidentielle) avec le MoDem qui a pour unique but de battre Nicolas Sarkozy.

Je suis contre car ça ne peut pas marcher. Sarkozy, avec son art consommé de se mettre en scène et de se victimiser, aurait beau jeu de dénoncer ce "tous contre Sarkozy".

vincent_peillon.jpgComme le dit également Olivier P, comment être sûr que chacun des partis (du MoDem au PC) accepterait de ne voir présenter que le candidat du PS au 1er tour de la présidentielle ? Et enfin quoi ? La France ne se résume pas à un bipartisme typiquement anglo-saxon. Devrait-on voir un électeur de lutte ouvrière voter pour un socialiste (ou pire pour François Bayrou) au 1erc tour d'une présidentielle ? Alors que les De Sarnez, Montebourg et autre Cohn-Bendit font leur cuisine électorale en additionant les voix, ils ne tiennent même pas compte des électeurs !

Je suis contre des primaires dès maintenant ! C'est trop tôt.

Et puis, qu'est-ce qui garantirait que dans un an, un quadra du PS ou un maire PS de grande ville ne viendrait remettre en cause le choix du candidat ?? Car enfin, il me semble bien qu'un des derniers congrés du PS excluait toute alliance avec le MoDem !! Et aujourd'hui, des membres dirigeants du PS font la cour au MoDem ! Quand on pense que le Premier Secrétaire a été élue il y a a peine un an et que déjà, tout le monde fait comme si Martine Aubry n'existait pas !

Je ne me retrouve pas beaucoup dans le PS d'aujourd'hui : ni sur le fond, ni sur la forme.

Normal, je suis un socialiste primaire.

13:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : socialiste, ps, bayrou, aubry, sarkozy |

09/05/2009

L'inénarrable Bernard Kouchner

55dd0938-3c92-11de-b93f-7be3684ba921.jpgNon mais je rêve !

Je reviens du site du Figaro. Et qu'est-ce que j'apprends ? Bernard Kouchner ne sait pas pour qui il va voter aux élections européennes. Tout ça parce qu'il n'a pas vu les programmes ! (le figaro donc !)

Pour ma part, je lui suggérerais bien de prendre son larfeuille et d'en sortir la carte du parti auquel il a adhéré il y a quelques années. A moins qu'il ne l'ait déchirée !

Alors comme ça, il s'intéresse aux programmes des partis politiques le Bernard ?! Ben ça serait nouveau ça ! 

Ou alors, ça voudrait  dire que quand il a accepté de faire partie du Gouvernement Sarkozy, il s'est intéressé au programme du candidat UMP ?! Il était donc au courant pour la visite de Khadafi, les hésitations vis à vis de la Chine et du Tibet, les retrouvailles avec l'OTAN ???

Hé bien bravo ! Cela veut dire que chez les militants PS et Radical (ex MRG), il y a pas mal de cocus. En même temps (et là je pose une réelle question de fond), n'est-ce pas l'apanage des militants de base que de se faire cocufier ?

Après la pipolisation de la Présidence française, on assiste au mannequinat du Ministère des affaires étrangères ...

30/04/2009

Bayrou de secours !!!

4-francois-bayrou.jpgBien sûr ! François Bayrou a la certitude d'avoir un destin !

Evidemment qu'il se positionne pour la présidentielle !

Pourtant, son livre "abus de pouvoir" même si matiné de mauvaise foi d'aprè le monde, tape là où ça fait mal.

Il dit ce que les blogs de gauche disent depuis des mois :

Depuis l'arrivée de Nicolas Sarkozy aux commandes de la République,  il y a usurpation du pouvoir, centralisation des décisions, préférence des intérêts particuliers sur l'intérêt général, les connivences, les réseaux...

Nous avons eu des présidents qui ont eu ces défauts, mais aucun ne les a tous eu en même temps.

Alors oui, Bayrou est probablement opportuniste.

Mais que j'eusse aimé qu'un livre équivalent à "abus de pouvoir" (c'est le titre du bouquin) fût écrit par un homme de gauche !

Et qu'on ne vienne pas me dire que François Bayrou en est un !

Devrai-je choisir entre Bayrou et Sarkozy au 2e tour de la présidentielle de 2012 ?

19:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : bayrou, ps, socialiste, aubry |

29/08/2008

MON PS A MOI ....

J'ai 45 ans et je vote à gauche depuis que j'ai 18 ans. La première fois c'était en 1981. Pour Mitterrand.

J'avais voté pour lui car je me sentais déjà de gauche. Peut être par rejet de la suffisance de Giscard d'Estaing.Peut être oui.

Mais pas seulement.516698135.jpg

J'étais enthousiaste à l'idée que pour la première fois de ma vie, j'aurais voix au chapitre et que je participerais par mon scrutin à la diminution du temps de travail de 40 à 35h, à l'abolition de la peine de mort, à la fin des juridictions d'exception comme la Cour de sûreté de l'Etat ou les Tribunaux permanents des forces armées.

Une relance annoncée de l'économie par la consommation était pour nous citoyens et consommateurs, la promesse de jours meilleurs après ces 5 années barristes de rigueur et ces 23 années de Gouvernement par la Droite.


Et puis, il y a eu l'exercice du pouvoir.


Deux premières années conformes aux promesses : abrogation de la loi sur la peine de mort (magnifique Badinter), un début de mise en place de 35h : les 39 heures, indépendance de la télé par rapport au pouvoir, relance de l'économie par la consommation.....

 C'est cette relance de la consommation qui a mis un coup d'arrêt à cet état de grace socialiste. Elle était génératrice d'un taux d'inflation à 2 chiffres et mettait en danger notre monnaie nationale, ce qui rendait nos importations très chères.....53936829.gif


Retour à la rigueur donc. Parallèlement, la gauche s'est mise en tête de décomplexer ses rapports avec l'argent : pourquoi le fait d'être de gauche empêcherait-il d'être à l'aise financièrement, voire d'être riche.

Ca a été les « années fric ». Arrivée de Bernard Tapie qui a eu le « bon goût » de se déclarer comme étant de gauche . Sa faconde, son culot fascinaient Mitterrand qui l'a fait entrer au Gouvernement.


Au PS, on est de plus en plus socio démocrate. Pourquoi se gêner ? Le PC de Marchais est moribond.

Je me souviens d'un meeting du PS pour soutenir un candidat aux municipales. Un militant socialiste euphorique s'est pris d'une interprétation (réussie) de l'Internationale au trombone à coulisse. Silence gêné dans la salle. Révélateur non ?

C'est à ce moment là je crois que le Parti socialiste perd définitivement le contact avec sa base historique, phénomène accentué par l'arrivée de nouvelles générations.

Le départ de Mitterrand et l'élection de Chirac qui a la bonne idée de surfer sur la « fracture sociale », mettent le PS à l'écart.

 Une immense bêtise de Chirac en 1997 (la dissolution de l'Assemblée Nationale) conforte les dirigeants socialistes dans leur idée que le « réalisme économique » est la seule voie possible.

La Gauche revient au pouvoir dans le cadre d'une 3è cohabitation. Jospin tente quelques réelles réformes de gauche. Certaines passent : comme celle sur les 35 heures, le PACS...857757220.jpg

2002 : la Présidence se décide entre Chirac et Lepen. Le PS choisit de voter Chirac (ouf). Paradoxalement, celui-ci qui a été élu par de nombreuses voix de gauche, entreprend une politique très conservatrice qui finit dans l'immobilisme.

2007 : éléction de Sarkozy. Sa politique est régulièrement commentée ici, je ne vais pas y revenir.


Après toutes ces années, qu'est devenu le PS ? Quels sont ses projets ? Ses rêves ? 

En 2006, j'ai fini par m'inscrire au PS pour pouvoir choisir Ségolène comme candidate. J'aurais été fier de voir une femme présidente, surtout une socialiste.

Je ne suis allé à aucune réunion, je n'ai pas renouvelé mon adhésion car plus grand chose me plaît dans ce parti.

C'est devenu une foire d'empoigne entre ambitieux.Les petites phrases ont remplacé les débats, les clans ont remplacé les clubs de réflexion.


Je ne vois personne digne de diriger ce pays. Ha Jospin... quelle connerie tu as faite ce soir là !

Fabius ? Je l'ai suffisamment vu à l'oeuvre dans les années 80 pour savoir qu'il n'est pas ce qu'il prétend être (un socialiste de la gauche). Mélanchon ?? laissons tomber.

Ce que je vois aussi, c'est qu'un des principaux dirigeants du PS est président du FMI organisme qui « gère » la mondialisation et dont le siège se trouve dans le pays qui l'influence le plus (les USA). Je vois aussi que l'OMC qui prône le libéralisme à tout va est géré par un (ex ?) socialiste français.

Un des plus grands scandales dans notre pays est l'écart grandissant entre les plus pauvres et les plus riches. Que propose le PS ? Rien.

Les stock options, invention des américains, ont été adaptées en France. En pis, puisque uniquement au profit des plus riches. Que propose le PS ? De les interdire ? Hé bien non!

Quelle est la position du PS sur l'Europe ? Est-il disposé à reconnaître que cette Europe là est ultra libérale et que l'Union européenne est affiliée à l'OMC ? Non, puisqu'il a appelé à voter oui sur le dernier traité de Lisbonne.

Tout cela ne me plaît pas. Et pis ! Je ne vois pas ce qui pourrait faire que cela s'arrange.

Comment voulez-vous que je me retrouve dans ce parti là ??


 

02/06/2008

La dame aux 35 heures

Je sais bien que ce n'est pas le moment de mettre de l'huile sur le feu en ce qui concerne le Parti socialiste. La guerre des chefs faisant suffisamment rage.

Pourtant, je dois dire que j'ai bien aimé le discours (du moins l'extrait) de Martine AUBRY au forum des reconstructeurs à Paris ce week-end.298634171.jpg

J'ai apprécié le fait qu'il n'y avait pas au PS des "socialistes modernes" ou des "socialistes réalistes" mais qu'il y avait des "socialistes tout court".

J'en ai en effet assez d'entendre qu'il n'y aurait qu'une seule gauche susceptible d'être crédible (et donc susceptible d'ouverture) à savoir une gauche blairiste !!

 J'en ai assez d'entendre que hors de cette gauche "moderne", il n'y aurait pas de salut pour notre Pays et ses habitants !!

J'en ai assez d'entendre cette Gauche (ce Parti socialiste donc) avoir honte des 35 heures d'Aubry et Jospin.

J'en ai assez de cette guerre des chefs qui laisse toute l'initiative politique au Président de la République.

Je ne pense pas que la seule alternative possible à l'UMP soit Olivier Besancenot !

Alors maintenant, il serait temps d'arrêter ce gachis. Nous voulons une alternative crédible à Sarkozy.

Nous n'allons tout de même pas le ré-élire ?!!!

07/04/2008

Qui pour le PS ?

La prochaine élection présidentielle a lieu dans 4 ans. Si la gauche veut avoir des chances de gagner contre Sarkozy, elle doit absolument éviter d'aller en ordre dispersé à la bataille.

Pour le moment, 2 individualités se dégagent :23cc9577dc4b18a0eacd3f8bb6473255.jpg

A ma gauche, Bertrand DELANOE, maire de Paris depuis 6 ans. Tout auréolé de sa réelection à la tête de la capitale.

A ma droite, Ségolène ROYAL, dernier challenger de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle (45% des voix)

Or j'apprends qu'aucun des 2 n'est certain de se présenter au poste de premier secrétaire du Parti Socialiste (le Monde daté d'aujourd'hui)

Je suis évidemment surpris. Je ne conçois pas que le futur candidat à la présidentielle ne conduise pas l'opposition pendant les 4 ans à venir. Il n'est pas question de surgir au dernier visage et de remporter l'investiture.

La candidature à la présidentielle se mérite !

17/03/2008

Bon ... Et maintenant ??

C'est confirmé, la gauche a gagné. Quoiqu'en disent les dirigeants de droite, c'est quand même un coup porté aux sarkozystes.

Il n'est pas sûr pourtant,  que ce soit un grand service rendu au PS qui est encore la force centrale de l'opposition.

En effet, aucun des barons (et il y en a !!) n'a été battu, ni affaibli. Aucun d'entre eux n'a l'obligation de remettre en cause la "stratégie" (on se demande bien laquelle !) du PS puisque celui-ci a gagné.9b94167de60fd4d7273645f489dce38f.jpg

Pourtant, si le PS veut espérer qu'un de ses candidats gagne contre Sarkozy en 2012, il faut qu'un leader émerge rapidement. Il faut en tous cas que les barons actuels cessent de se glisser des "savonettes" dans le dos. Il faut que d'ici un délai raisonnable, cessent les petites phrases entre dirigeants de la gauche...

Pour le moment, on peut souhaiter que le président Sarkozy continue de proposer des postes aux socialistes, et que comme Mr Strauss-Kahn, certains d'entre eux acceptent. Cela aura au moins le mérite de diminuer le nombre de leaders potentiels et de racourcir la durée du pugilat au PS...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu