Avertir le modérateur

23/04/2014

L'économie vue par un nul.

Via Partageons mon avis, je me suis retrouvé sur le site d'économie et Europe. 

Le commerce extérieur grec est en équilibre. Ouf … C'est le plus important : Merci la troïka (FMI, UE, …). 

Ca c'était la bonne nouvelle. 

La mauvaise nouvelle c'est tout le reste : car si les résultats du commerce extérieur grec sont en équilibre c'est que les importations ont drastiquement diminué (les exportations n'ont pas augmenté). Et si les importations se sont écroulées, c'est que l'économie grecque est non seulement en régression (PIB par tête a diminué d'1/5 depuis 5 ans). 

Les salaires diminuent. 

Bref le peuple grec morfle. 

A cause des "rigidités" de la Grèce. 

Mais l'essentiel est sauf, : l'équilibre macro-économique de la Grèce est restauré. 

Peu importent les dommages collatéraux (économie paralysée, peuple étranglée ...). 

L'auteur de cet article, parfois critique à l'égard de la troïka, conclut donc que la politique de François Hollande est la bonne, puisque ce dernier a pour objectif de rendre l'économie française compétitive en diminuant le coût du travail . 

Partant de ce postulat, on comprend mieux que certains (Mr LAMY) au PS commencent à proposer une remise en cause du SMIC sans que cela ne provoque de tsunami dans ce parti. 

Si on continue comme cela, le Schröder français devrait bientôt proposer la fin des 35 heures. .... 

Pourtant, il y aurait une autre solution.  

Puisque le problème français semble plus être son déficit commercial que le déficit budgétaire, celui-ci étant somme toute maîtrisé. 

Une autre solution consisterait à remonter légèrement les droits de douane.  

J'entends les récriminations des libéraux (et des socio-dém) : « comment ? Du protectionnisme ? Mais c'est un retour en arrière, un archaïsme ». 

Non … Ce n'est pas une barrière douanière que je préconise.  

Je préconise une légère augmentation (5 à 10 %) des droits de douane. 

Cela permettrait à ce qui reste d'industrie en France de souffler un peu. Idem pour les autres PME qui souffrent plus que les autres. 

Cela se traduirait probablement par une augmentation des prix, mais pour le moment nous avons de ce côté là un peu de marge. 

Souvenons-nous que les industries textiles indiennes et chinoises ont pénétré le marché européen en pratiquant des prix défiant toute concurrence. Depuis la disparition des industries textiles françaises, les prix ont bien augmenté. 

Cela étant, je reconnais qu'il y a un problème : les droits de douane sont décidés par la commission de l'Union Européenne. Et c'est justement l'UE qui a conseillé à la Grèce de tout sacrifier à son équilibre macro-économique. 

En clair, quand les libéraux (et les socio-démocrates, socio libéraux, socio machins …) disent qu'il n'y a pas d'autres alternatives, c'est vrai. Mais ce qu'ils ne disent pas, c'est que c'est à cause de la politique néo-libérale de la Commission Européenne. 

Avec ça on est bien barré.

21:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : europe, économie, tina, barroso, thatcher |

10/03/2013

There is no alternative ! (TINA)

hollande,schrôder,tina,thatcherC'est pas cette phrase ô combien porteuse d'espoir que Margaret Thatcher avait justifié sa politique de diminution de dépenses publiques dans les années 1980.

Durant son mandat, elle s'est rapidement rapprochée de Ronald Reagan lui même adepte de la politique économique de Milton Friedmann et l'école de Chicago .

Reagan et Thatcher ont sonné le glas de 35 ans de Keynésianisme qui n'avait pas apporté de solution aux chocs pétroliers de 1974 et 1979.

Pour autant, les situations économique et surtout sociale se sont elles améliorées aux USA et en Grande Bretagne ? NO definitly !

Même .... Les situations budgétaires se sont elles améliorées dans ces 2 pays ? Non ! Elles ont même empiré.

Pourtant, les travaillistes (revenus au Pouvoir en Grande Bretagne) ont continué à faire du Thatcherisme soft (n'est-ce pas Mr Blair ?).

Pour preuve, Tony Blair a été la mascotte du RPR puis de l'UMP.

Le TINA thatcherien a fait l'objet d'une telle propagande que même dans un pays adepte traditionnel à la fois de la rigueur budgétaire et d'assurances sociales, le "tout équilibre budgétaire" a trouvé sa place. En effet, les réformes Schröder (un social démocrate) sont encensées par la Droite française qui n'a pas trouvé le temps en 10 ans de les mettre en oeuvre !!!

A ce sujet, j'ai été époustoufflé par la réaction de Frédéric Lefebvre chez Ardisson samedi soir ! Alors qu'on venait de parler des réformes du travail mises en place par Hollande (allez voir ici ce que j'en pense de ces éformes), L'ineffable Lefebvre n'a rien trouvé d'autre à dire que :" je veux bien reconnaître une chose, c'est que François Hollande n'avait pas parlé de ces réformes dans sa campagne électorale" !!! Oui : c'est le moins que l'on puisse dire. Mais entendre cela d'un type qui a été au gouvernement dans une majorité qui a duré 10 ans a de quoi me mettre sur le c.. !

Tout cela me convainc d'une chose. La Droite (ni Copé, ni Fillon ni Sarkozy) ne passera pas en 2017. Pour 2 raisons au moins :

- L'UMP confirme que there is no alternative.

- La Gauche mène la politique de rigueur que la Droite n'a pas osé mener (réforme du droit du travail, augmentation des impôts sur le revenu). Il n'y a donc aucune raison de voter pour le candidat UMP.

En clair, les vrais cocus dans notre futur proche, ce sont ceux qui croient au progrès social. 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu