Avertir le modérateur

30/03/2014

Elections municipales : les électeurs ont persisté et signé.

élections, municipales, ump, fn, psLes résultats tombent. Les uns après les autres.

La Gauche se prend une méchante claque.

L'UMP pavoise ! Alors que le FN continue sa percée. Béziers et Fréjus tombent dans l'escarcelle de l'extrême-droite.

Malgré les déclarations de MM Moscovici, Royal et Hamon, le Gouvernement va continuer sa politique de droite.

L'UMP, va continuer à critiquer une politique qu'elle devrait logiquement encourager mais que pour des raisons purement électoralistes (et aussi parce qu'elle n'a aucun projet) elle critique.

Comme d'habitude, l'opposition nationale gagne les élections locales et leur attribue un enjeu national.

Les élections se succèdent et rien ne change.

Conséquence : le FN monte ainsi que l'abstention.

Je n'ai pas de solution miracle. Mais je ne supporte plus d'entendre que la seule politique possible est celle qui est menée actuellement. 

21:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élections, municipales, ump, fn, ps |

11/07/2013

Nicolas Sarkozy se rase deux fois moins. Pense-t-il deux fois moins à la Présidentielle ?

fillon, sarkozy, ump, fnJ'ai entendu dire que Nicolas Sarkozy comptait, après avoir re-conquis l'UMP, sur un deuxième tour contre le candidat du FN pour emporter la présidentielle 2017.

Mauvais calcul.

Ce que j'ai fait en 2002, je ne le referai pas en 2017.

Bien qu'élu avec les voix de la gauche, et malgré son discours du soir dans lequel il se déclarait "président de tous les Français", le Président Chirac a donné un virage à droite à sa politique menée depuis 1995.

Je ne me fais donc aucune illusion sur ce que pourrait faire Nicolas Sarkozy dans la même situation.

Je m'abstiendrai donc en cas de 2è tour Lepen-Sarkozy.

Je n'ai pas de doute sur le fait que Nicolas Sarkozy est capable de "reprendre " l'UMP. Même s'il est en grande partie responsable de sa ruine. Même s'il a laissé tomber l'UMP en disant qu'il arrêtait la politique.

Mais "reprendre" le Pays, c'est tout autre chose. Nicolas Sarkozy s'est trop mis à dos la Gauche en la moquant ou en voulant l'humilier, qu'il faudrait que Nicolas Sarkozy fasse l'unanimité à droite pour avoir une chance de gagner le 2è tour.

C'est donc avec un vif intérêt que j'ai suivi la riposte de François Fillon aux pics de l'ex lors de son discours d'autoproclamation devant 300 caciques de l'UMP.

Nicolas Sarkozy avait considéré que l'UMP n'était pas la propriété de Jacques Chirac. Pourquoi François Fillon ne pourrait-il pas faire admettre la même chose vis à vis de Mr Sarkozy ?

Cela lui permet en attendant de passer du statut de "collaborateur" à celui de résistant.

22:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : fillon, sarkozy, ump, fn |

05/05/2013

Le bipartisme anglo-saxon ne convient pas à la France.

bipartisme,ump,ps,sarkozy,mitterrandJe finis pas regretter l'époque où l'échiquier politique français allait du PC au RPR en passant par le PS et l'UDF.

Les grands partis ont rêvé du bipartisme et ce rêve a été concrétisé.

Il y a l'UMP d'un côté, le PS de l'autre. Ce bipartisme vient d'ailleurs confirmer l'alternance depuis 1981.

Hors PS et UMP, point de salut pour les candidats à la présidentiel.

Pourtant, ce bipartisme modèle anglo-saxon de démocratie ne convient pas au Pays.

Je n'ai jamais compris comment pouvaient cohabiter au sein de l'UMP des Gaullistes (Si ! Si ! Il y en a encore !) et les libéraux. Les Gaullistes et les nationalistes. Et je ne parle pas des royalistes ....

Ce système trouve ses limites aussi à Gauche. Comment expliquer le départ de Mélenchon du PS sinon par le bipartisme ?

Le mitterrandisme et l'écroulement du mur de Berlin ont anéanti le PC. Ce qui a eu comme conséquence progressive mais directe le déplacement vers le centre du parti de Jaurès.

A un moment, il n'était plus possible pour un gauchiste comme Mélenchon de se retrouver dans le PS.

En ce qui concerne Montebourg ou Hamon, on verra combien de temps encore ils resteront soumis à la solidarité gouvernementale d'abord, à la discipline du parti ensuite.

Autre conséquence du bipartisme et pas des moindres. Le Centre ne peut plus exister. En tous cas d'un point de vue partisan. Le MODEM et l'UDI n'émergent définitivement pas. Et ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'opinion publique centriste. Non ...

C'est parce que l'UMP a été une création d'appareil autoritaire. Il n'y a jamais eu une demande des militants. Quelqu'un au RPR (Nicolas Sarkozy je crois) a décidé que la Droite devait être certaine de passer le 1er tour de l'élection présidentielle en tête et a décidé la fusion.

A cela, ajoutez le scrutin uninominal à 2 tours et le Centre n'a aucune chance.

Alors ..... Hors les périodes électorales où on fait parler les extrêmes (la Sécurité à Droite, la régulation économique autoritaire à Gauche), une fois que l'élection est passée et que l'équipe est en place on a du mal à faire la différence entre la politique économique, budgétaire et sociale des 2 majorités.

En ce qui concerne les extrêmes de l'échiquier, elles sont condamnées à gesticuler dans la rue pour se faire entendre.

J'ai entendu il y a quelques jours, un ponte de l'UMP (Henri Guaino je crois) se féliciter de la stabilité des institutions de la Vème République.

On le comprend. A sa place, on ferait pareil .... 

12:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : bipartisme, ump, ps, sarkozy, mitterrand |

21/11/2012

La démocratie selon l'UMP

copé, fillon, umpCe n'est toujours pas fini à l'UMP.

Ainsi donc, d'après le camp du perdant annoncé (François Fillon), les résultats de 3 fédérations UMP n'ont pas été comptabilisées dans le recensement global des bulletins de vote.

Mr Copé réplique en disant que l'élection est terminée ...

Tout cela me rappelle le résultat de l'élection présidentielle US opposant Al Gore à George W Bush en 2000.

Après recomptage, il s'était avéré qu'il y avait eu tricherie et que Gore avait gagné.

Imaginez ce qui se serait passé (ou plutôt ce qui ne se serait pas passé) si c'était Al Gore qui avait été élu.

Mais bon .... S'il faut commencer à tenir compte des erreurs de comptages, où va-t-on ???

19:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : copé, fillon, ump |

19/11/2012

Elections de l'UMP : qui est responsable ?

ump, ps, fillon, copé, élections, partiJe rentre du boulot et j'apprends que le chef de l'UMP n'est toujours pas connu.

Ce après que les 2 camps aient tous 2 annoncé la victoire. !

Les reproches réciproques de triche électorale ajoutent au tragi-comique de l'épisode.

Il y a de quoi se gausser. Du moins à gauche.

Parce qu'à droite .... Celle-ci mettra probablement quelques années à s'en remettre.

Comme la Gauche en son temps .....

Ne trouvez-vous pas dans cette scène grandguignolesque un sentiment de déjà vu ?

Mais bien sûr que oui : le combat fratricide Aubry/Royal en 2008.

L'UMP reproduit ce qui s'est passé au PS il y a quelques années.

On pourrait aussi faire un autre rapprochement ....

La déliquescence du PS a été consécutive au départ de Lionel Jospin qui, après sa défaite en 2002, a laissé le parti sans préparer sa succession.  La Presse ne l'a pas assez relevé, mais c'est exactement ce qu'a fait en mai 2012 Nicolas Sarkozy.

Il est curieux de constater que les militants UMP réclament le retour de celui qui précisément est le responsable direct de cette situation par son abandon de l'UMP : Nicolas Sarkozy.


20:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ump, ps, fillon, copé, élections, parti, sarkozy |

28/10/2012

"La droite reviens !"

giscard-au-revoir.pngMême si je ne le fais pas forcément savoir à son taulier, je passe régulièrement lire partageons mon avis .

Je ne vais pas résumer son billet du jour qui part en fait d'une entrevue de Roland Dumas dans le figaro.

La remarque ironique de F Hollande sur le fait que plusieurs fois il avait frappé à la porte de son bureau m'avait fait sourire. Pensez donc ! 10 ans dans l'opposition !

Les réactions des caciques de l'UMP m'avaient marqué. Cette réflexion de F Hollande avait été prise au 1er degré par la Droite.

On se souvient de la "campagne" de la Droite de la fin du mois d'août et de septembre d'après laquelle la Gauche est dans l'immobilisme. Et pourtant .... Des chantiers importants ont été lancés (Budget, réforme fiscale, embauche des professeurs ....).

A entendre la Droite aujourd'hui, non seulement la Gauche ne fait rien, mais en plus ces Socialistes ne se rendent même pas compte que désormais ils sont aux affaire !!!!

C'est peut-être en partie vrai. 10 ans d'opposition avec un changement de génération implique nécessairement un manque de réflexe.

Ce qui est sûr en revanche, c'est que la Droite (et notamment l'UMP) ne s'est pas encore rendu compte qu'elle n'est plus aux commandes de l'Etat et que c'est désormais elle qui est dans l'opposition.

Certes, dès le lendemain de la défaite de leur champion et avant même que le Gouvernement ait été nommé, les dirigeants de l'UMP ont laché des SCUDS sur François Hollande.

Mais ces critiques portaient sur les promesses de F Hollande et n'apportaient rien de nouveau (le déficit budgétaire, la laïcité, la sécurité).

J'ai assisté au soi-disant débat entre MM Fillon et Copé sur France 2 cette semaine.  Je n'y ai rien appris (à l'exception du "ni PS ni FN" de François Fillon). A tel point que je n'ai pas commenté cet "événement" politique.

Il n'y a eu aucun débat, aucun projet nouveau, aucune ambition sociétale. La critique du mariage homosexuel (contre lequel je suis d'ailleurs) n'a donnné lieu à aucune élévation de débat.

En somme, l'UMP veut revenir au pouvoir et rapidement. Mais elle ne sait pas encore pourquoi !!!

ps. Quant au titre de ce billet. C'est simplement une référence aux années 1980. A cette époque j'étais en fac de droit. Le 11 mai 1981, des déçus de la défaite arboraient (déjà) des auto-collants "Giscard reviens !".

09:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : copé, ump, giscard, opposition, ps |

23/10/2012

Hervé Morin. Centriste pro Copé !

fillon, copé, morin , umpIl y a des hommes politiques à propos desquels on se demande comment ils ont fait pour se faire élire.

Hervé Morin !

Ex proche de François Bayrou. Un des premiers retournements de Nicolas Sarkozy.  Il a créé une filiale centriste de l'UMP : le "nouveau centre". Ce qui lui vaudra d'ailleurs le prestigieux ministère de la défense.

Ca n'a pas coûté grand chose au Président de l'époque puisque la politique de la Défense française était décidée par le Président seul.

Ensuite, Mr Morin a envisagé de se porter candidat à la Présidence de la République. Pas longtemps puisque crédité de 1% des intentions de vote.

Pourquoi rappeler ce passé guère reluisant ?

Pour montrer que l'absurdité que Mr Morin  a sorti aujourd'hui devant  l'AFP (cf le point) n'est pas vraiment  le fruit du hasard.

Il a en effet déclaré qu'entre Fillon et Copé, il avait choisi Copé.

Après tout pourquoi pas ?

Mais la raison invoqué est pour le moins ubuesque. Je cite Mr Morin :"J'ai toujours trouvé étonnant cette idée selon laquelle François Fillon serait plus centriste que Jean-François Copé.Trouvez-moi un acte politique qui démontre cela dans la vie de François Fillon" sic ...

Il me semble cependant que c'est Mr Copé qui a avant et durant la campagne pour la présidence de l'UMP axé sa communication d'abord sur la burqa et le niqab (sous couvert de laïcité certes). Et que montant en puissance il a ouvertement fleurté avec l'électorat d'extrême droite en parlant de "racisme anti-blanc" puis l'agression de l'écolier qui mange un petit pain pendant le ramadan.

Je n'ai pas entendu ça chez F Fillon.

Mais si Mr Morin persiste à penser que Mr Copé est plus centriste que Mr Fillon je ne saurais trop lui suggérer de lire la Presse et d'écouter les radios (même de Droite).

Cela dit ... j'ai peut-être tort de me mêler de ce qui se passe à Droite.

22:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fillon, copé, morin, ump |

06/10/2012

La rencontre d'un Homme et d'une Nation. Jean-François Copé.

cope, fillon, ump, anti-blanc, peti pain, ramadanCa fait un moment que je le "suis" celui-là.

Je l'avais remarqué à l'occasion de la sortie de son livre "Promis, j'arrête la langue de bois"  en 2006 (chez Hachette Littérature). J'avais trouvé ça intéressant et ... gonflé. Surtout rétrospectivement.

Ancien maire de Meaux, Jean-François Copé a surtout été le président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale de juin 2007 à novembre 2010 et durant cette période il n'a cessé d'asticoter Nicolas Sarkozy. Depuis 8-10 mois, Jean-François Copé se dit adoubé par Nicolas Sarkoey ... Allez comprendre.

Candidat déclaré à l'élection présidentielle de 2017, il est finaliste face à François Fillon pour la présidence de l'UMP.

Et c'est dans le cadre de cette élection qu'il montre qu'il est prêt à aller très loin en n'hésitant pas à emmener son adversaire sur un terrain très proche de celui du Front National.

Déjà, il y a un an Mr Copé s'était fait remarquer lors de son "débat" sur Canal + face à une femme voilée. S'appropriant l'exclusivité de la lutte contre le port de la  burqa voire pour la laïcité !!!

Il y a 3 semaines, il a évoqué publiquement (et avec moulte publicité) le racisme anti-blanc. Ce racisme existe c'est évident, pour autant est-ce le rôle d'un homme politique (qui plus est candidat aux plus hautes fonctions) de jeter de l'huile sur le feu ?

Et là .... L'histoire (devant les militants certes) du petit pain pendant le ramadan (cf figaro entre autres) ferait mourir de rire si elle n'était pas confondante de bêtise.

Et en attendant, il n'est proposé aucune alternative aux actuelles politiques économiques, fiscales et sociales menées.

Le projet de Société des candidats à la présidence de  l'UMP ne repose-t-il que sur le communautarisme ??

On le dirait bien. 

19:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : cope, fillon, ump, anti-blanc, peti pain, ramadan |

30/09/2012

Ce que nous aurions si la Droite revenait.

fillon, copé, droite, ump, budget, etrangers, plafond, immigrationCe que j'observe de la "primaire" de l'UMP me rend .... Circonspect.

J'observe le "débat" entre les 2 finalistes François Fillon et Jean-François Copé.

De quoi parle-t-on ?

De racisme anti-blanc (qui existe il faut le dire), et de "plafond d'étrangers" qui est une mesure qui existe déjà aux USA.

Je conçois que ces mesures doivent faire l'objet de débat.

Pour autant .... A l'UMP n'y a-t-il rien d'autre qui intéresse ?

Le projet de Société de l'UMP se résume-t-il aux étrangers ou aux immigrés (et la Sécurité) ?

Ce serait caricatural de dire cela bien sûr.

Mais tout cela me laisse accroire que chez nos amis de la Droite, pour tout le reste (l'économique, le budgétaire et le social ....) on se satisfait fort bien de ce qui se faisait sous Nicolas Sarkozy ....

Ce qui me fait conclure ainsi : quoique je puisse dire sur le Gouvernement Ayrault -et notamment mes critiques budgétaires-je soutiendrai ce Gouvernement face à la Droite !

10/06/2012

Elections législatives. Le 1er tour

ps, ump, 35%, législatives, électionsLes résultats estimés des élections législatives viennent de tomber.

A regarder les chiffres, je suis un peu étonné. En effet, les 2 grandes formations sont au coude à coude (35% chacune).

Et quand on ajoute les voix de toute la Gauche d'un côté et celles de Droite et extrême droite de l'autre, on trouve des chiffres similaires.

La Gauche semble satisfaite car elle pense que les triangulaires vont lui être favorables.

Je ne suis pas sûr qu'il faille se satisfaire de cela.

Mais en même temps, comment ferait Hollande pour gouverner s'il devait nommer Jean-François Copé 1er ministre ?

Alors ... Croisons les doigts et votons dimanche prochain !

21:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : ps, ump, 35%, législatives, élections |

21/05/2012

La parité : thème de gauche ?

copé, parité, ump, ps, cabinetOui je sais ! Le titre est provocateur.

Ce billet est entre autre une réaction amicale à un post de Denis dans mon billet d'hier. Mais pas seulement.

Il me demandait (alors que le monde pollitique a été agréablement surpris du respect de la parité au Gouvernement Ayrault) ce que je pensais du non respect de la parité dans le Cabinet de François Hollande.

Il y a en effet 25 hommes et 6 femmes.

Je comprends le soucis de mon talentueux collègue .

Cela dit, je lui suggère d'aller voir la réponse de Jean-François Copé à la question du journaliste de BFM TV Jean-Jacuques Bourdin qui relevait la non parité des candidats UMP aux prochaines législatives.

"Je plaide coupable avec regret, c'est un arbitrage que nous avons eu à rendre et qui était difficile (...)Voilà pourquoi j'ai pris avec mes amis de l'UMP cette décision qui nous coûtera en termes d'amendes. Chacun doit comprendre que dans la période qui est la nôtre, il nous faut absolument avoir le maximum de députés et que cela passe par le poids, l'ancrage local de beaucoup d'entre nous"

Bon ben au moins c'est clair. "Faudrait pas que nous autres à l'UMP on se fasse plomber nos législatives par les bonnefemmes".

T'en penses quoi Denis ?

 

11:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : copé, parité, ump, ps, cabinet, législatives |

17/05/2012

Comment la Droite cache son absence de projet !

hollande,ump,attaques,copé,droite,projet,programmePersonnellement je n'avais jamais vu ça.

C'est la 7ème campagne présidentielle que je suis pourtant.

Je sais et j'admets que la Blogosphère n'a pour sa grande majorité, pas épargné Nicolas Sarkozy. Y compris votre serviteur.

Pour autant, je me souviens que les blogueurs et surtout les média avaient vis à vis du Président, exercé une période d'observation. Etait-ce du au soutien (inhabituel pour un Président de Droite) de membres éminents du show-business et autres  Groupies ? Je ne sais pas ...

Et pourtant, Nicolas Sarkozy les avait accumulées !

Etalage immédiat de sa vie privée (forcément heureuse) lors de la passation de pouvoir. Il fait également part aux média de son intention de s'isoler afin de se "pénétrer de la fonction" si bien qu'on l'imagine dans une abbaye alors qu'on le retrouve sur le yatch de Vincent Bolloré après un voyage en jet. Tout ça juste après la soirée au Fouquet's avec les riches de France qui bénéficient des largesses de la République ...

Il se fait en plus de cela le chantre de la "Droite décomplexée" qui ressemble rapidement à une morgue arrogante.

Vient en suite cette façon toute décomplexée de dire :" je suis Président de la République, je n'ai pas plus de Droits que les autres mais je n'en ai pas moins" oubliant de fait qu'en tant que Chef de l'Etat, il avait plus de devoirs que les autres.

Certes Mitterrand a abrité Mazarine dans l'Elysée et a fait pratiquer des écoutes téléphoniques illicites. Certes il y a eu les diamants de Giscard.

Mais jamais je n'avais vu un Président en execice assumer publiquement le fait de soutenir son fils (qui à 23 ans n'a encore rien prouvé) dans une élection à la tête d'un Etablissement Public après lui avoir déjà fait la courte échelle pour obtenir un mandat local.

Manifestement, la Droite (et en particulier l'UMPà a beaucoup de mal à avaler une défaite qu'elle ne peut pas supporter.

Ainsi, dès le lendemain, l'ULMP a laché ses salves d'artillerie lourde. Et de quel niveau ....

Le retour en jet (payé par le PS) de F Holllande à Paris après sa victoire. Ainsi d'après la Droite, le Président victorieux aurait du attendre les premiers trains du lendemain pour se rendre sur Paris .... Soyons sérieux.

Quoi encore ? La médiatisation du fils Hollande qui somme toute a participé à la campagne de son père ....

Voilà le projet de l'UMP pour la France dans cette campagne pour les Législatives ...

Bon courage.

ps si vous n'y êtes pas encore allés, dans le même registre vous pourrez utilement aller chez Juan, et Variae ou encore CC

06/04/2012

Le programme de Nicolas Sarkozy ? Quel programme ?

J'ai attendu avant de donner mon sentiment sur le "programme" du Président Sarkozy. Hier j'ai suivi le 20H00 de France 2, mais je n'ai pas cru ce qu j'ai entendu.

La mesure principale proposée par le Président candidat consiste dans l'avancement du versement des retraites de 8 jours !!!

A part cela, des propositions qui ne dépendent pas de lui : baisser les dépenses des collectivités locales, geler la contribution de la France à l'UE...

Quant au reste de la conférence de presse, il est consacré à critiquer François Hollande.

Sa réflexion à propos du bouquin de François Hollande est confondante et me fait me demander s'il en a déjà lu un.

Je n'avais jamais vu de conférence de presse comme cela avant l'avènement de Nicolas Sarkozy.

Ce Président ne doit pas repasser. Il ne peut pas repasser.

21:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : sarkozy, programme, ump |

28/01/2012

Angela MERKEL soutient Nicolas SARKOZY

J'apprends ça en lisant le JDD....

Au moins elle est sûre que le chef de l'Etat sera candidat à sa propre succession.

Je suis surpris ! Moi qui pensais qu'en vertue du principe du "droit des peuples à disposer d'eux-même", il n'est pas possible pour un Etat d'interférer dans les affaires intérieures d'un autre !

Mais peut-être Mme Merkel considère-t-elle qu'il s'agît d'ingérence humanitaire (au vu de l'état de l'UMP) qui elle est permise par le Droit International !

Ach ! On fa encore tire que les gauchistes sont arrogants !

19:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : merkel, ump, sarkozy, 2012, presidentielles |

08/01/2012

Tiens ? Philippe Douste-Blazy !

douste, blazy, ump, modem, droiteJe l'avais oublié celui-là ! Pour moi, il restera le ministre de la santé réagissant mollement face à un militant d'act-up qui insultait le Pays.

Je place ses qualités de leader et son charisme à la même hauteur que celle d'Hervé Morin.

Bon ....

Mr Douste-Blazy a été un des premiers centristes à quitter François Bayrou car attiré par les sirènes de l'UMP.

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ...

Ainsi, l'ex-ministre de la Santé de Jacques Chirac s'est fendu d'une tribune dans le monde expliquant pourquoi il appelait à voter pour le centriste Bayrou plutôt que pour le Président de la République (et de l'UMP) Nicolas Sarkozy.

En bref, l'UMP a laissé tomber les idées humanistes (la solidarité par exemple) et pro-européennes.

Certains collègues émettent l'idée d'un début de mouvement s'éloignant de Nicolas Sarkozy.

D'autres envisagent une réelle attraction vers François Bayrou.

Il doit y avoir un peu des 2.

Car en fait .... A droite, quelle alternative sérieuse à Nicolas Sarkozy ? A part François Bayrou ?

18:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : douste, blazy, ump, modem, droite, bayrou |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu