Avertir le modérateur

16/04/2014

La confiance oui. Mais de qui ?

valls-2581472-jpg_2220772.jpgManuel Valls, notre nouveau Premier Ministre est en train de répondre aux questions de David Pujadas au JT de France 2.

Cette entrevue fait suite à l'annonce du gel des retraites et de la valeur de l'indice sur lequel sont assis les traitements des fonctionnaires.

Il reprend mot pour mot "l'analyse" du journaliste François LENGLET à savoir qu'il faut rétablir "la confiance"

Ce mot est martelé au moment où j'écris ces lignes.

Alors ... Mr VALLS a beau déclarer ne pas être piloté par Bruxelles, je me pose quand même la question : "LA CONFIANCE DE QUI DOIT ETRE RESTAUREE ?".

Des marchés financiers ? Des entreprises ? Des ménages ?

Si c'est de celle des électeurs (ou de ceux qui ont écouté le discours du Bourget) dont il parle, c'est loupé.

20:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : valls, jt, france 2, annonce, gel, lenglet |

02/04/2014

Haaaa le socialisme

lamy, socialisme, ps, municipales, vallsJe me demande si le Parti Socialiste ne devrait pas changer de nom.

Parce que sinon, Jean Jaurès va se retourner dans sa tombe.

Juste après avoir terminé mon billet d'hier, je me suis demandé si je n'étais pas allé trop fort en me demandant si le Gouvernement ne se dirigeait pas vers le Thatchérisme.

Il est vrai que beaucoup de blogueurs se posent des questions.

Et puis je suis tombé sur cette entrevue de Pascal LAMY (membre du PS, ex chef de l'OMC) dans le monde.

Pascal Lamy propose de lever le tabou du SMIC. Voilà ce qu'il dit :" je pense qu'à ce niveau de chômage il faut aller vers davantage de flexibilité, et vers des boulots qui ne sont pas forcément payés au smic".

Bon .... Je suppose que la prochaine avancée sociale concernera le travail des enfants de plus de 12 ans .... 

22:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : lamy, socialisme, ps, municipales, valls |

01/04/2014

Schröder a son héritier. C'est un Français et il est président de la république.

valls,hollande,politique,schröderEn passant chez Nicolas, je me suis rappelé d'un  billet que j'avais fait en janvier 2013 (ici).

Ce billet était intitulé "François Hollande est-il le nouveau Schröder ?".

Cette question, je ne me la pose plus depuis quelques temps déjà.

Et quand j'entends le nouveau chef du Gouvernement déclarer que pour satisfaire les électeurs du PS, il accélèrera le rythme des réformes en cours, je me demande si l'objectif de cette majorité n'est pas de faire du Thatchérisme.

Réponse dans les semaines qui vont venir....

20:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : valls, hollande, politique, schröder |

31/03/2014

Valls chef du gouvernement .... Pour quel changement ?

municipales,valls,1er ministreLe président Hollande a, lors de son discours télévisé, fait savoir qu'il avait entendu les français (même les abstentionnistes!).

Alors que quelques heures auparavant, il avait désigné Manuel Valls.

Je ne comprends pas bien.

Il est notoire que le PS est lâché par sa gauche et voilà que le Président hollande, ex-chef du PS, choisit le candidat le plus à droite qu'il soit possible.

Il n'y a pas de doute ! Les classes moyennes vont morfler pendant encore 3 ans au moins.....

22:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : municipales, valls, 1er ministre |

17/09/2012

Oui Valls (bis repetita)

Ainsi donc le pouvoir exécutif hésite sur le droit de vote des étrangers.

Déjà en 2011 je me demandais ce que le PS allait fouttre dans cette galère du vote des étrangers !

C'est donc avec une vraie satisfaction que je prends note de la déclaration du ministre de l'Intérieur qui découvre que ce n'est pas une revendication majeure de la Société française (cf le monde).

Il y a d'autres urgences disais-je déjà à l'époque de mon billet. Je confirme.

Je suis assez d'accord avec Jégoun, qui a -il me semble- adapté sa position.

15:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : vote, étrangrs, valls |

08/11/2011

Hollande et la rigueur

hollande,ps,aubry,valls,fillonJe rebondis sur le billet de Jégoun pour parler de la rigueur et du PS.

Le fait que la France se fasse dicter sa politique par les marchés et agences de notations m'est insupportable.

La seule façon logique de sortir de ce carcan (à notre époque), c'est de revenir à une situation d'équilibre budgétaire.

En soi, le budget 2012 présenté ces derniers jours par le Gouvernement est exemplaire. Même si basé sur un taux de croissance irréaliste ...

Il n'empêche que ce budget est un budget bien orienté à Droite (augmentation de la TVA, pas d'augmentation significative des impôts portant sur le revenu).

Bon ...  ce budget est de mon point de vue défendable.

Cela étant dit.

Le Gouvernement a attendu 5 ans avant de s'atteler à un budget en équilibre et oublie de rappeler que durant ces 5 ans, il a laissé actives la plupart des dispositions de la loi TEPA (défiscaisation des heures supplémentaires, baisse des droits de succession ...) !!!

Il a attendu 4 ans pour enlever le bouclier fiscal à 50% qu'il avait lu-même mis en place.

Autrement dit, ce budget ressemble furieusement à une décision de panique.

A la différence de Jégoun, j'ai regardé F Hollande sur France 2. Je ne l'ai pas trouvé mauvais pour ma part. Il avait le ton juste, mais a manqué de temps.

Je rejoins Jégoun sur le fait que le PS doit avaoir une stratégie de défense commune face au pilonnage de l'UMP.

Pour l'instant, les réactions sont individuelles et ça ne suffit pas.

Alors on attend les Fabius, Aubry, Moscovici, Montebourg, Valls à la tribune pour défendre Hollande et rappeler les évidences écrites ci-dessus.

A bon entendeur !

09:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : hollande, ps, aubry, valls, fillon |

26/08/2011

Valls encensé par "the economist"

Manuel-Valls.jpgSi vous ne savez pas qui choisir parmi les candidats socialistes à la primaire, je vous conseille la lecture de "the economist" ou du monde qui reprend l'hebdomadaire britannique.

Martine Aubry et François Hollande sont considérés comme des dinosaures.

Arnaud Montebourg et Ségolène Royal sont dépeints comme de doux imbéciles.

Seul Emmanuel Valls tire son épingle du jeu en incarnant (aux yeux de l'hebdo anglais) une gauche moderne.

Petite précision. "the economist" est un journal libéral. Il a appelé à voter Nicolas Sarkozy en 2007.....

04/01/2011

Vous voulez débattre ? Hé bien débattons !

debat.pngJe pense que Mr Valls a voulu faire le buzz comme disent les geeks (et Nikos Alliagas) !

C'est réussi puisque même l'auteur de ce blog s'est fendu d'un billet avant-hier.

Les blogueurs de droite (j'ai aussi eu quelques commentaires en effet) semblent considérer que le ps est sectaire, voire que les socialos sont anti-démocratiques ! La levée de boucliers a, il est vrai, été impressionnante au PS après les déclarations de Manuel Valls sur les 35 heures.

Je vais donc tenter d'admettre que les 35 heures ne sont pas un  dogme pour moi.

Je vais admettre le temps de ce billet que l'on revienne sur les 2 lois AUBRY.

OK !

Mais dans quelles conditions ?

Mr Valls serait-il prêt à accorder une augmentation de salaire aux "bénéficiaires" ? Il semblerait que oui puisqu'il a repris l'antienne "travailler plus pour gagner plus". Mais soyons plus précis. Quelle augmentation ? Doit-on se contenter du minimum à savoir les 4 heures de plus par semaine ? Pourquoi pas en effet.

Serait-il toujours permis à l'employeur, dans le cardre de la flexibilité qui a été mise en place en l'échange des 35h en 99, de faire travailler le salarié en fonction des saisons (rappelez-vous l'annualisation du temps de travail) ? 30 beures durant telle période et 48 heures à telle autre période ?

Dans la mesure où la mise en place des 35 heures a été suivie souvent d'un gel de salaires durant 3-4 ans, la fin des 35 heures serait-elle l'occasion d'un rattrapage de ce gel ?

Le déverrouillage des 35 heures donnerait lieu à quoi ? A un retour aux 39 heures ? Aux 40 heures ? Y aurait-il un plafonnement des heures suppmémentaires ? Seraient-elles immédiatement payées à 125% ou alors d'abord à 110 % ?

En échange de ce geste accordé aux employeurs, l'Inspection du Travail retrouverait-elle un semblant d'efficacité (les Inspecteurs sont très peu nombreux) ?

Est-ce que Manuel Valls attend une contrepartie des organisations patronales suite au "déverrouillage" des 35 h ? Si oui, que compte-t-il faire en cas de non renvoi d'ascenseur ?

21:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : 35 heures, 35h, valls, aubry, ps |

02/01/2011

Manuel Valls ou jusqu'où un candidat socialo peut la jouer perso !

26414_vallsroyalune.jpgAinsi donc (je le tiens de mon grand père), le candidat "socialiste" Valls suggère en cas de retour au pouvoir du PS, de "déverrouuiller les 35".

A l'heure où même à l'UMP, certains (comme MM Bertrand ou Baroin) considèrent que le dossier des 35 heures ne doit pas être réouvert, le maire d'Evry considère qu'il faut permettre aux Français de "travailler davantage" !!!

On dirait du Sarkozy dans le texte avec son "travailler pour gagner plus". Le porte-parole de l'UMP Dominique Paillé, ne s'y est pas trompé puisqu'il a déclaré  avec une réelle jubilation :"Manuel, ne reste pas à te morfondre dans un parti qui n'est pas fait pour toi, l'UMP est prête à t'accueillir" !

En plus du mal qu'il fait à la Gauche, je reproche 2 choses à Mr Valls.

- Cette déclaration est faite au moment où le premier secrétaire du PS est précisément la personne  qui a porté la loi qui a créé les 35 heures en France à l'époque de Jospin. C'est un  véritable coup de poignard qui est donné à Martine Aubry.

- Comment un membre de la Gauche peut-il propposer un retour en arrière social ?

De plus, il est probable que Mr Valls n'a jamais été salarié. Si cela avait été le cas il aurait su que les 35 heures,même si elles ont été imposées par le Gouvernement Jospin, n'ont pas été obtenues par les salariés sans contrepartie.

Car ces 35 heures ont été l'occasion pour le Patronat de revenir sur certains autres acquis (des journées de congés mobiles), voire de geler les salaires pendant 3 ou 4 ans.

Et Mr Valls propose de revenir sur ces 35 heures et faire fi du sacrifice des salariés ?!!!

Le candidat du PS doit être une personne qui a compris que le rapport des forces entre syndicats de salariés et entreprises a changé en défaveur des salariés. I ldoit être une personne qui a compris que par les temps qui courrent, il ne faut plus ménager la chèvre et le chou !

La flex-sécurité ! Pfffff ....

22:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : valls, 35h, aubry, manuel, deverrouillage |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu